Espagne : un imam marocain soupçonné de radicalisation expulsé

imam
L'arrestation de l'imam Yassine Lafraiki. D. R.

La police espagnole annonce avoir expulsé vers le Maroc un imam marocain soupçonné de   radicalisation qui prêchait dans le nord de l’Espagne. Yassine Lafraiki, imam pendant au moins un an dans la petite ville de Corella en Navarre, était soupçonné par les autorités espagnoles d’avoir subi un processus de radicalisation et de constituer «une menace réelle et grave pour la sécurité nationale», a indiqué hier mercredi à la presse une source policière.

Le ressortissant marocain a été arrêté le 5 février puis placé dans un centre de rétention pour   étrangers à Madrid avant d’être remis le 9 mars aux autorités marocaines avec   une interdiction de séjour en Espagne de 10 ans, a précisé cette source. Le maire de Corella, où vivent 7 640 personnes, dont quelque 7% de musulmans, assure en outre que l’imam était soupçonné de financer la construction d’une mosquée avec de l’argent d’origine salafiste.

R. I.

Comment (2)

    Anonymous
    22 mars 2018 - 10 h 27 min

    Où est passé Laala Salma Bennani ? AP devrait nous éclairer sur les raisons de ce divorce secret avec M6 aux diverses motifs (…)

    8
    4
    Ziad ALAMI
    22 mars 2018 - 10 h 19 min

    C’est certainement un agent de la DGED du sieur Abdelhafid Hammouchi en charge d’orchestrer et de superviser les attentats terroristes perpétrés en Europe par les jeunes Marocains. La suite est connue de tout le monde.

    8
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.