Installation d’une commission d’enquête sur les causes de la violence dans les stades

commission d'enquête, retour violence dans stades
La commission devra examiner les causes du retour de la violence dans les stades. New Press

Une commission d’enquête a été installée en vue d’examiner les causes du retour du phénomène de la violence dans les stades, de définir les responsabilités et de prendre les mesures et les décisions pour y mettre un terme, a indiqué dimanche le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire dans un communiqué. «Suite aux évènements tragiques survenus récemment dans les stades de football, notamment durant les deux derniers matches disputés aux stades Hamlaoui de Constantine et Zabana d’Oran, il a été décidé de l’installation d’une commission d’enquête chargée d’examiner les causes de ces dérapages dangereux, de définir les responsabilités et de prendre des mesures et des décisions fermes en vue d’en finir avec ce phénomène étrange à notre société», a précisé le ministère.

Pour rappel, le match JS Kabylie-MC Alger (0-0, JSK qualifiée aux tab 5-4) comptant pour les demi-finales de la Coupe d’Algérie, retransmis en direct sur la télévision nationale, a été émaillé par des actes de violences. Des échauffourées ont éclaté dans les gradins lors de la pause-citron ayant contraint l’arbitre de la rencontre à retarder la reprise de la seconde période. Les affrontements ont repris de plus belle à quelques minutes de la fin du temps réglementaire suite aux jets de pierres de la part des supporters sur la cage du portier du MCA, Farid Chaâl.

Le stade Ahmed-Zabana d’Oran a également été le théâtre de scènes de violences et de vandalisme. Des supporters oranais ont envahi la pelouse dans la foulée du deuxième but inscrit par le Chabab (78e) en match décalé de la 25e journée du championnat de Ligue 1. Des projectiles ont commencé à fuser à partir des tribunes, ce qui a poussé l’arbitre à interrompre la partie, sans jamais la reprendre. Le MCO terminera la saison à domicile à huis clos.

R. S.

Comment (21)

    Sidali
    16 avril 2018 - 23 h 38 min

    Pour moi les principaux responsables de cette honte c’est :
    1/- Chaouchi pour avoir provoqué les Sanafirs lors du match de l’Algetie à Constantine.
    2/- Mellal en choisissant le stade de Constantine pour provoquer intentionnellement la FITNA au sein du peuple algérien.
    Par contre le comportement des supporters du CSC est honteux.




    3



    3
      Anonyme
      17 avril 2018 - 2 h 57 min

      Et l’impunité et le désengagement de l’État par rapport à toute forme de violence, l’as tu oublié.
      On attend que les projets de lois soient accouchés. D’ici là, la loi de  » TAG 3LA MEN TAG’
      prend le dessus.




      1



      2
      LALMAS
      17 avril 2018 - 13 h 39 min

      les principaux instigateurs de la violence dans les stades sont l’état dont le ministre de la jeunesse et des sports, la FAF, les présidents, les dirigeants des clubs et les pseudos consultants qui s’affichent honteusement sur les plateaux TV.
      toute cette racaille réunis allument et chauffent les supporters avant chaque match.
      on a vu dans les tribunes officielles de pseudos « irrespectables » présidents et dirigeants se disputaient, s’insultaient et revenir aux mains comme de vulgaires voyous.
      les supporters sont le maillon faible de la chaine.
      coupez la téte du serpent et se dernier ne morderas plus.




      3



      0
    Anonyme
    16 avril 2018 - 21 h 35 min

    Pendant que l’Algérie pleure la mort de 257 de ces valeureux soldats, MOC SAIB chantait et dansait au MAROC.
    C’est une réalité et non pas une fiction.




    10



    1
      Anonyme
      17 avril 2018 - 1 h 37 min

      Malheureusement ce chanteur Algérien, MOC SAIB, qui commence à faire beaucoup de succès est sous le collimateur du makhzan depuis quelques mois.
      Il a été invité pour faire la promotion du Caftan que le makhzan a volé aux Algériennes.
      Où EST L’ÉTAT ??
      Faut-il interdire aux Algériens de se rendre au Maroc. Je crois que c’est la seule solution.




      7



      1
    benchikh
    16 avril 2018 - 19 h 51 min

    Il ne faut pas aggraver la situation ,ils sont les Hooligans Algériens.




    0



    7
    Anonyme
    16 avril 2018 - 19 h 45 min

    C’est vous seuls qui avaient créé ces monstres
    Vous avez chamboulé notre mode de vie ancestral
    C’est comme le corbeau qui voulait imiter la marche du pigeon, il s’est emmêle les pattes et à la fin il n’a pu imiter la belle marche du pigeon aussi bien que la sienne




    2



    2
    Adda
    16 avril 2018 - 18 h 30 min

    IL faut d’abord arrêter de politiser le foot-ball. IL faut qu’il y aient des lois et des règlements clairs et surtout applicables et appliqués. Avant de voir du côté des supporters il faut voir du côté des joueurs et des dirigeants. Un joueur comme Chaouchi n’a pas sa place en équipe nationale parce que c’est un modèle pour les casseurs et les voyou, il est violents envers les joueurs, les arbitres les ramasseurs de balles et même envers les officiels. Des entraîneurs comme Madjer avec une telle violence envers un journaliste n’a pas sa place en équipe nationale et les exemples ne manquent pas. Quand on aura assaini le sport et instauré la discipline et le respect là on regardera côté spectateurs et croyez moi ça va être facile. L’Algérien téléspectateurs ne peut plus endurer cette situation, endeuillés et au moment où nous sommes entrain d’enterrer et d’identifier 257 de nos meilleurs frères, pères fils. mères, enfants et amis, d’autres algériens entre-tuent pour je ne sais quelles raisons.




    7



    1
    Kahina-DZ
    16 avril 2018 - 12 h 17 min

    Comment voulez vous imposer la discipline aux jeunes, pendant que les autorités transgressent le deuil national de 3 jours.
    L’Algérie était en DEUIL OU NON ??




    17



    2
    DYHIA-DZ
    16 avril 2018 - 12 h 13 min

    En Algérie, les commissions n’apportent pas de solution, mais elles enterrent les crimes en silence.
    Commission = Ne rien faire




    10



    2
    Anonyme
    16 avril 2018 - 12 h 10 min

    À Mohamed dz ,bonsoir ,permettez moi d’adherer à votre idée de suspendre les trois équipes qui ont une responsabilité dans ce qui s’est passé à Constantine ,il faut leur ajouter le MCO et le CRB.Ces cinq equipes ,par le comportement de voyous de leur galeries ont porté un dur coup à l’image de marque exterieure de notre pays en un jour de deuil national.Nos chouhadas et nous même ne meritons pas cela.Aussi une main de fer doit frapper ces cinq equipes doivent etre rétrogradées en division inférieure ,un championnat à onze equipes conviendra parfaitement et que cela serve de leçon.




    4



    6
      bram
      16 avril 2018 - 14 h 06 min

      Dans ce cas il faut suspendre tout le pays, personne ne sort, personne n’entre aucun avion ne décolle aucun n’a attérit aucun train ne passe, aucune voiture ne marche fermer les écoles renter chez vous rien a faire par la …tous sa a cause d’un match de foot??????!!!!!!!il faut déjà tourner la page, quant-aux supporteurs du mouloudéen d’alger doivent enterrer le deuil de leurs défaite et ouvrir une nouvelle page bien a vous.




      5



      3
    Anonyme
    16 avril 2018 - 10 h 14 min

    Pourquoi une commission d enquête ?
    Il faut revoir complètement l éducation de nos citoyens à commencer par l école,la corruption,la concentration des nouveaux habitats collectifs….qui ont engendré des fous furieux.
    L assistanat et la religion ont en fait des bras cassés qui attendent tous de Dieu et de l état providence.
    Il faut redresser rapidement la situation en prenant des mesures draconiennes.




    17



    5
      Samir
      16 avril 2018 - 13 h 43 min

      Parfait … Chapeau bas … Vous avez parfaitement raison




      1



      5
    Mohamedz
    16 avril 2018 - 9 h 44 min

    Mr Badoui le peuple Algerien n’a pas besoin de cette Commission qui va produire de l’aspirine pour essayer de soigner un mal profond. Le verdict radical a ce fleau est simple : c’est la suspension jusqu’a la fin de la saison du CSC, du MCA et du JSK du moment que chacun des trois Clubs en leurs parts de responsabilite mais y compris pour les nombreux rentiers qui sont au niveau de la FAF ( Federation, Ligue Nationale et Comite en charge de la coupe d’Algerie). Ca y va non seulement de notre football mais de l’avenir de notre ALGERIE,

    De la part d’un Mouloudeen de pere en fils qui se rappelle encore du temps du Ministre Sadek Batel(Allah Yarhamou) et pour bcp moins que cela mon Cher Mouloudia a ete a JUSTE TITRE, suspendu jusqu’a la fin de la saison suivi d’une descente en D2 et ce, suite a une bagarre generale lors du 1er match retour de MCA-MCO joue au stage municipal (actuel stade du 20 Aout) un jour de Ramadhan, avec radiation a vie de Sennane, Zerga, Metrah du MCA et deux autres joueurs du MCO.
    C’est l’avenir du pays du Million et demi de Martyrs qui est en jeu sans parler du plaisir que nous sommes en train d’offrir a nos ennemis et en particulier a cette feodale Narco-Monarchie Absolue de l’Ouest qui est en parti responsable indirect du comportement des supporters de toutes les equipes algeriennes dans nos stades grace aux deversements de centaines de tonnes de Haschich.

    A bon entendeur je pense avoir dit ce que un vrai Patriote doit dire.




    15



    6
    Anonyme
    16 avril 2018 - 8 h 49 min

    prenons un exemple: cette année la l’envahissement de terrain a commencé à Skikda, est- un hasard ? surement pas, je m’explique souvenons nous de l’an dernier, lorsque le président de l’équipe de Skikda a dénoncé les magouilles avec preuves à l’appui d’une équipe pour accéder. Qu’ont fait les autorités compétentes……
    Et puis n’est-ce pas une violence permanente que de voir un ancien acheter un appartement dans le quartier le plus cher au monde ?




    9



    7
    RasElHanout
    16 avril 2018 - 7 h 39 min

    Il est utile de noter que le 1er Responsable c’est la FAF pour avoir refuse de faire jouer cette demi-finale a Tizi Ouzou avec ses reglements obsoletes et que le 2eme Responsable est ce voyou de Mellal qui a decide de faire jouer le match a Constanatine par esprit de vengeance,
    Quand au CSC et sa galerie qui par pur chauvinisme, n’ont fait que jouer naivement le jeu de ceux qui veulent creer le chaos en Algerie.
    Enfin c’est le point de vu d’un Algerien Patriote,




    16



    8
      el mahja
      16 avril 2018 - 8 h 31 min

      Que dires alors des supporteurs du MCA et de la violence commise a TIARET et dans d’autres ils ont même callaissé un bus un Tizi dernièrement, Comme je connais bien le MCA n’accepte jamais la défaite, car ils ont toujours cet esprit d’être les premiers en Algérie depuis l’ère Draoui Betrouni etc…il est temps de calmer le jeu car le monde a changé, cependant je condamne la violence qu’elle a eu a Constantine de part et d’autre, et en particulier ce supporteur du MCA jeté par des inconnus dans l’oued, il faut être très sévère avec ses auteurs.




      8



      9
    Anonyme
    16 avril 2018 - 7 h 33 min

    D’accord nous condamnons ces violences, mais c’était juste un Match de Foot comme il y on a 1000000 dans le monde! le jet de pierre n’ont durée que quelques seconde sur le stade et il n’y a pas eu d’envahissement de terrain donc pour moi l’arbitre a bien fait de continuer la rencontre et la je contredis les propos tenus hier par Kouici bencheikh et kaci said sur el hadef, pour la simple raison on a vu pire je suis désolée, rappeler vous un algérie yougouslavie 79 a split rappeler vous un algérie egypte 89 avec l’arrêt de la rencontre pendant 20minute et puis elle a reprit rappeler algerie egypte en 2010 etc..j’étais de voire ces trois anciens joueurs critiquer l’arbitre car eux même dont le temps ils avaient a faire dans des match a un publics beaucoup plus agressif, je précise toutefois le choix de constantine a éviter le pire à la capitale ou a d’autre ville, l prochaine fois ne les programmer pas a constantine car la population de cette ville ne les veut plus.




    2



    16
    Anonyme
    16 avril 2018 - 6 h 16 min

    En attendant une commission sur la violence en Algerie tout court…




    13



    9
    Anonyme
    16 avril 2018 - 4 h 40 min

    Il est inutile de procéder à l’installation d’une commission d’enquête qui étouffera l’affaire au lieu de lui trouver des solutions. Les responsables sont connus. Il s’agit des incompétents qui sont à la tête de la Faf, de la lpf, de la commission d’arbitrage et de la coupe d’ALGERIE. De tous ces responsables, il n’y en a pas un seul qui ait un vécu de footballeur ou d’ancien dirigeant d’un grand club. Ils sont tous là grâce à leur argent rapidement cumulé. Tous ces gens-là doivent partir et le football se portera mieux car maintenant, il y a un ministre des sports qui est un connaisseur et qui ne sera pas là pour sauver tel ou tel club.




    26



    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.