Syrie : une équipe de sécurité de l’ONU essuie des tirs à Douma

douma tirs enquêteurs OIAC
Plus de 40 personnes auraient péri sous l'effet de gaz toxiques le 7 avril à Douma. D. R.

Une équipe de sécurité de l’ONU a essuyé des tirs mardi dans la ville syrienne de Douma alors qu’elle effectuait une mission de reconnaissance pour préparer le déploiement d’experts chargés d’enquêter sur une attaque chimique présumée, a rapporté ce mercredi un responsable de l’ONU.

«Une équipe de sécurité de l’ONU a essuyé des tirs hier alors qu’elle était en reconnaissance à Douma», a déclaré ce responsable sous couvert de l’anonymat. «Ils n’ont pas été blessés et sont retournés à Damas», a-t-il ajouté.

Les experts de l’Organisation internationale pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) dépêchés sur place attendaient le feu vert de l’équipe de sécurité de l’ONU pour commencer leur enquête sur l’attaque chimique présumée à Douma.

Plus de 40 personnes auraient péri sous l’effet de gaz toxiques le 7 avril à Douma, dernier bastion alors tenu par la rébellion dans la Ghouta orientale, aux portes de Damas. Les Occidentaux accusent Damas d’avoir mené cette attaque. Les Syriens démentent de leur côté toute implication dans cette attaque qui, selon eux, a été menée par les Casques blancs avec l’aide des Britanniques.

R. I.

Comment (2)

    Nasser
    21 avril 2018 - 21 h 39 min

    OIAC DITES-VOUS ?
    ——-
    Créée en 1997 « Les États membres signataires de la Convention devant détruire, dans un délai de 10 à 15 ans, toutes armes chimiques existantes, l’OIAC peut superviser leurs installations militaires »…Elle ne le fait que pour certains membres.
    Certains Etats possèdent toujours et encore des armes chimiques bien que « devant détruire, dans un délai de 10 à 15 ans! »… « Les 192 pays membres financent le budget annuel de 65 millions d’euros de l’organisation en fonction de la taille de leur économie » avec un personnel au nombre de 470 fonctionnaires !
    SELON NOS LECTURES cette OIAC ressemble fort à la CPI et au TPI qui fonctionnent selon les désidératas de certains Etats fort et influents. La pratique nous la voyons contre les pays africains ! Reporters sans frontières et Médecins sans frontières aussi ! C’est-à-dire des instruments au service de l’impérialisme US, de GB et de la France mais aussi du sionisme par son influence sur ces Etats !
    L’OIAC ne peut fonctionner de façon « indépendante » et sans injonction de ces 3 pays !
    Nous sommes très sceptiques quant à sa neutralité dans son enquête en Syrie et ce, pour diverses raisons et ses attitudes !
    Elle est dans une délicate attitude dans les deux cas où elle doit « mentir » ou elle doit dire la « vérité ». Elle sera fustigée des 02 côtés
    Son
    existence est donc compromise !!
    Mieux donc vaut « disparaître » pour avoir dit et affirmé la vérité que le mensonge !!

    Les Égarés USA Gb France
    19 avril 2018 - 20 h 11 min

    Et oui apres avoir menti lamentablement les Gros menteurs Trump et la mère May et le Sieur Macron doivent presser des Olives et vertes en plus !!! ….la peur au ventre ..insomnies..pas d’attaques chimiques..la Honte !!!…Du coup Trump ou May ou Macron ou les Trois ensemble vont faire leur Propre attaque chimique soit a la Maison Blanche ou l’Elysée et ensuite diront que c’est La Syrie me coupable en eternuant apres avoir sniffer du poivre !!!… et ims en sont capables !!..de vrais têtes brulés !!🛂🐴🏢

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.