Commémoration du 20 Avril : le MAK tient sa marche à Béjaïa

Béjaïa 20 Avril MAK
Entonnant des chants militants, les manifestants brandissaient des banderoles. New Press

Par Rabah A. – Les activistes du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) ont réussi à tenir leur traditionnelle marche du 20 Avril, ce vendredi à Béjaïa, en attirant une foule moins impressionnante que celle qu’il a l’habitude de drainer à cette occasion, mais nettement plus nombreuse que celle qui avait participé la veille à la manifestation initiée par le Collectif des étudiants de l’Université de Béjaïa.

Prévue dans la matinée, la marche du MAK n’a pu commencer qu’aux environs de 14h en raison des diverses festivités sportives et culturelles organisées à cette occasion et qui ont occupé tous les espaces de la ville de Béjaïa durant toute la matinée.

La procession s’est ébranlée de l’esplanade de la maison de la culture Taos-Amrouche pour culminer, au bout d’une demi-heure de marche, à la placette Saïd-Mekbel, qui fait face au siège de la wilaya, au centre-ville. Entonnant leurs traditionnels chants militants et scandant des slogans hostiles au pouvoir, les manifestants brandissaient des emblèmes caractéristiques du mouvement et des banderoles rappelant leur principale revendication : l’autonomie de la Kabylie.

A noter que la manifestation s’est achevée sans heurts.

R. A.

Comment (17)

    Kahina-DZ
    21 avril 2018 - 13 h 55 min

    Les wahhabo-salafistes d’un côté et le MAK de l’autre coté…Nos responsables jouent à l’arbitre.

    Il faut éradiquer l’extrémisme …On ne peut être un peu Wahhabite et un peu MAKK.

    Que nos responsables optent pour une Algérie Algérienne sans extrémisme.
    Il n’y a pas un extrémisme utile . Il faut de la fermeté dans les deux sens avant que ce soit trop tard.

    113
    23
    Anonyme
    21 avril 2018 - 12 h 20 min

    Ferhat mehenni doit se frotter les mains, il se dit je savais que je trouverais des c… qui me suivraient…

    23
    3
    Anonyme
    21 avril 2018 - 8 h 52 min

    Et pourtant, il tourne!!!!

    5
    5
    Rayah
    21 avril 2018 - 7 h 10 min

    Allah Yarham Houari Boumediene, l’homme qui faisait trembler les racistes, regionalistes, separatistes de la Kabylie. Ce gouvernement apaiseur a impose dans notre pays sans consultations, sans referendum, une langue morte et une fete qui date des temps pre-romains. Je ne desespere pas car je sais que notre pays est bien capable de nous donner un autre BOUMEDIENE et nous reglerons ce probleme une fois pour toutes. Je ne suis ni whahabiste, ni islamiste mais un simple algerien et je considere que ma langue maternelle Derdja et mon Arabite sont sacrees. Je n’admets pas que le mot ‘ tsa araibiste ‘ soit utilise comme synonyme de degradation dans notre pays. Je n’admets pas que les mtournis qui s’associent en France avec macias et autres nostalgiques de l’Algerie francaise puissent retourner dans notre pays. Ces gens sont des harkis .

    19
    26
      Sidali
      21 avril 2018 - 9 h 11 min

      @Rayah. Moi je pense que si on avait un pouvoir légitime et donc fort, le peuple algérien ne subirait jamais la dictature d’une minorité.

      11
      15
    Anonyme
    21 avril 2018 - 4 h 26 min

    Les parametres du régimes valent pour vous. En kabylie Ferhat allié des Juifs ou des armeniens, c’est pareil. Le denominateur commun c’est la désarabetisation et le droit à un Etat Amazigh.

    14
    14
      Mohamed
      21 avril 2018 - 7 h 34 min

      Si tu veux un  »Etat Amazigh », supportes-tu le droit a un  »Etat Catalan », un  »Etat Rifan », un  »Etat Breton », un  »Etat Corse », un  »Etat Basque », un  »Etat Texan », un  »Etat Flamand », un  »Etat de l’enclave Cambida », un  »Etat Ecossais », un  »Etat Québecois », un  »Etat Vénitien » etc… ?

      17
      10
        Anonyme
        21 avril 2018 - 10 h 06 min

        Non tes conseils donne les à ceux qui te le demandent. Notre peuple ne donne pas de lecons aux autres peuples. T’es trop bete pour nous utiliser!!!

        12
        4
          Anonyme
          21 avril 2018 - 16 h 20 min

          Qui t’autorise à parler au nom du peuple. Ce n’est pas quelques brebis galeuses tel que celles du MAK qui peuvent parler au nom du peuple. Vous êtes loin de représenter la Kabylie et encore moins le peuple algériens.

          3
          1
        Anonyme
        21 avril 2018 - 12 h 57 min

        Si tu veus un Etat arabe vas y au moyen orient ici on est berbéres et votre régime ne nous repprésenterait jamais

        8
        8
    Droits Humains
    20 avril 2018 - 21 h 36 min

    Ce mouvement d’extrême droite n’a qu’à aller s’installer chez parrains de Tel Aviv et de Rabat, et par la même occasion emmené son troupeau de moutons, avec un billet sans retour.
    Avec les 250 000 € par mois, et en liquide ferhat peut se rendre un peu utile, pour une fois:

    https://www.facebook.com/534651023571666/videos/560154751021293/

    20
    23
      Anonyme
      21 avril 2018 - 4 h 23 min

      Le baath fln est plus que nazi. Hitler n’a jamais imposé d’identité allemande aux autres peuples. Vous tuez et niez jusqu’à imposer votre charabia à l’école. Plus raciste que ca!!

      16
      10
    Yeoman
    20 avril 2018 - 21 h 20 min

    Un mouvement comme le MAK ne devrait pas exister en Algérie. Des gens comme Youcef Benzatat et Naïma Salhi ne devaient pas sévir impunément non plus!!!

    15
    7
    Akli
    20 avril 2018 - 19 h 35 min

    (…) Ferhat Mehenni à organisé cette marche dans l’espoir d’avoir une augmentation de salaire auprès du Mongolien M6. (…)

    21
    24
    Les 300
    20 avril 2018 - 19 h 32 min

    Même les villages en majorité nre sont pas makisre

    21
    22
    Ihaddaden
    20 avril 2018 - 17 h 46 min

    Bgayet n’est pas MAKiste, « manifestez » chez vous, dans vos villages !

    L’Algérie est et restera une et indivisible !

    51
    31
      Les 300
      20 avril 2018 - 18 h 58 min

      Même les villages en majorité ne sont pas makistes

      30
      23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.