Territoires sahraouis occupés : le Maroc condamné à Genève

Sahara Occidental Maroc
Il est demandé au Maroc de se conformer à la Déclaration universelle des droits de l’Homme. D. R.

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains (OPDDH), basé à Genève, a condamné cette semaine avec «fermeté» la détention arbitraire et déportation par les autorités marocaines de deux membres d’une organisation humanitaire suédoise à leur arrivée à l’aéroport de Laâyoune, appelant le Maroc à garantir le droit à la liberté de mouvement des défenseurs de droit de l’Homme locaux et internationaux et leur permettre de mener leurs activités pacifiques et légitimes.

«L’Observatoire condamne fermement cette entrave à la liberté de mouvement et d’association des deux membres d’Emmaus Stockholm ainsi que leur détention arbitraire et déportation et ne vise qu’à sanctionner leurs activités de défense des droits humains ainsi que leur soutien aux organisations de défense des droits du peuple sahraoui», a écrit l’observatoire dans un communiqué.

Deux citoyens suédois, Mme Caroline Nord et Juan Obregen, membres d’Emmaus Stockholm (ES), une organisation suédoise travaillant sur les droits humains et le développement durable, en visite de six jours dans les territoires occupés du Sahara Occidental pour rencontrer l’Association sahraouie des victimes des violations graves des droits humains commises par l’Etat marocain (ASVDH), avec laquelle Emmaus Stockholm est lié par un partenariat, ont été détenus à leur arrivée vendredi dernier à l’aéroport de Laâyoune par les autorités de l’occupation marocaine.

Mme Nord et Obregen ont été arrêtés et interrogés par la police douanière marocaine, puis transférés à l’aéroport de Casablanca, sans recevoir aucune explication sur les raisons de ce refus d’entrer dans le pays, avant d’être déportés le lendemain vers Stockholm, a expliqué l’OPDDH, un partenaire de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) et de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH).

Suite à cette attitude, l’observatoire a appelé les autorités marocaines «à garantir en toutes circonstances le droit à la liberté de mouvement des défenseurs des droits humains locaux et internationaux et de permettre à Mme Caroline Nord et Juan Obregen de mener leurs activités pacifiques et légitimes de défense des droits humains sans entraves».

Il a également demandé au Maroc de se conformer aux dispositions de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’Homme ratifiés par le Maroc, notamment à celles de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 9 décembre 1998. La déclaration dans ses articles 1 et 12.2 prévoit la liberté d’exercice de la mission des défenseurs des droits de l’Homme au niveau national et international.

R. I.

Comment (4)

    Norebi
    17 mai 2018 - 7 h 34 min

    Le Maroc emploient les mêmes méthodes que les sioniste vis à vis des palestiniens.




    8



    4
    Anonyme
    17 mai 2018 - 0 h 27 min

    Le Maroc est Condamné par Genève, par la CJEU, par le conseil de l’ONU, et par le conseil de l’OUA. M6 est en guerre avec le Polisario, M6 est en mésentente avec l’Iran, l’Agérie, la Palestine, et tous les pays qui ne partagent pas ses visions erronées. M6 est sourd, il ne veut pas écouter la misère de son propre peuple au Rif à Jerrada, ni celle du peuple qui boycotte le lait et l’essence. M6 refuse d’écouter Asfari et son épouse Claude Mangin- Asfari. M6 dans son ultime égocentrisme, a même fini par négliger Selma,sa propre épouse, qui à son tour, a fini par le quitter pour son chateau en Grèce, lui qui aime tant vivre dans son château à Betz,en douce France.
    À force de cumuler mensonge sur mensonge, le Mekhzan est visé de tout côté. Et que fait Bourita,le MAE de M6? Il double, triple, quadruple les mensonges de son maître, tartiine, bassine à souhait, toujours prêt à l’enfumage, au point de faire croire au monde entier, et surtout à l’Algerie et aux Algériens, dont il ne peut supporter la dignité, que le Maroc est le Royaume le plus riche,le plus prospère, le plus développé, le plus civilisé, le plus apprécié, et surtout le plus généreux, et le plus attentionné avec ses sujets hommes, femmes et enfants,si bien que toutes les monarchies du globe, en sont jalouses. Soit! Mais monsieur Bourita oublie le détail, qui fait toute la différence. Le Maroc n’est rien d’autre que la plus grande monarchie,super puissante de Haschich,à la botte des sionistes et des Zarabes,qui benissent le massacre de jeunes Palestiniens par le bourreau Natayahou.
    De vos grossiers mensonges, vous êtes capable de tisser des kilomètres de tapis rouge pour le palais de votre maitre. Bourita, tâchez de bien rester du côté de votre frontière, et oubliez les Algériens une fois pour toute. La frontière restera FERMÉE, et vos amis, ne seront JAMAIS les nôtres.
    Vive l’Algérie, Vive la République Sahraouie Autonome, et Vive la Palestine, Libre et Indépendante.




    21



    5
    BOUTROUSS
    16 mai 2018 - 22 h 17 min

    VOUS DITES LIBERTÉ DE MOUVEMENT DES PERSONNES DANS LE TERRITOIRE MAROCAIN NON MESSIEURS C’EST STRICTEMENT INTERDIT ET VOUS VOUS AUTORISEZ. LA COMMISSION POUR LE RECENSEMENT DE LA POPULATION DE TINDOUF ALORS FERMEZ VOTRE SALE GUEULE




    8



    9
    Ziad ALAMI
    16 mai 2018 - 17 h 55 min

    Tres bonne nouvelle meme si je reste convaincu que l’independance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple.




    29



    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.