Les islamistes tunisiens d’Ennahda déversent leur fiel sur l’Algérie

Le président du parti islamiste Ennahda, Rached Ghannouchi. D. R.

Par R. Mahmoudi Réagissant à un documentaire diffusé récemment par la chaîne de télévision algérienne Chorouk TV sur la filière djihadiste tunisienne, évoquant le rôle actif du mouvement islamiste Ennahda dans l’organisation des départs de terroristes tunisiens vers le Moyen-Orient pour combattre aux côtés de Deach ou d’Al-Qaïda, des membres de ce mouvement accusent la chaîne algérienne de vouloir semer le trouble entre les deux pays, alors que d’autres activistes n’hésitent pas à déverser leur fiel contre l’Algérie.

Le documentaire fait parler des djihadistes tunisiens détenus en Libye qui affirment avoir reçu des facilités de la part de la troïka qui était au pouvoir au lendemain de la chute du régime de Zine El-Abidine Ben Ali en 2011, et dirigée par le mouvement Ennahda, pour se rendre en Syrie où une guerre civile venait d’éclater.

Dans un communiqué officiel, le mouvement islamiste tunisien qualifie le documentaire d’«infondé» et considère qu’il est «susceptible de ternir l’image d’un parti tunisien frère qui entretient d’excellentes relations historiques avec le peuple algérien frère et sa direction».

Répondant à ce commentaire d’Ennhda, l’auteure du documentaire explique que son objectif n’était pas de s’attaquer à ce mouvement, car si tel était le cas, écrit-elle dans un message sur Facebook, elle aurait choisi de le diffuser juste avant les élections locales en Tunisie. Le journaliste promet des révélations encore plus explosives dans la deuxième partie qui sera diffusée bientôt.

Du côté des activistes tunisiens, les réactions sont plus violentes. L’un d’eux, Salah Larbi, écrit : «Nous, en Tunisie, nous connaissons pour qui roule la chaîne Chorouk TV et quelles sont ses arrière-pensées.» Et de poursuivre : «2011 n’est pas 2014. Le début de la révolution fut un sursaut de liberté et les jeunes ont librement choisi leur voie. Mais, dès qu’apparut l’exploitation des jeunes par des puissances régionales et internationales, la Tunisie a empêché la sortie des jeunes, sans autorisation du tuteur, notamment vers les foyers de tension. D’ailleurs, Ansar Charia a été classée comme organisation terroriste.» (sic)

Cet activiste s’indigne du fait que le documentaire incriminé n’évoque pas la katiba El-Brahmi qui, selon lui, combat aux côtés du régime syrien, et qui est composée essentiellement de Tunisiens.

Une autre partisane de la «Révolution du jasmin» surenchérit en écrivant : «Belle mise en scène, mais nous resterons en travers de la gorge. Nous sommes un peuple intelligent et nous savons comment faire face aux crises… » (sic) Un troisième, plus acharné et plus pernicieux, lancera en s’adressant à l’auteure du documentaire : «Vous auriez dû déterminer les responsables de la décennie noire en Algérie où vos aînés (les islamistes) ont été accusés, avec des preuves aussi complètes que les vôtres, pour qu’on découvre plus tard que le commandement de l’armée algérienne était derrière le plus de massacres.» (resic)

R. M.

Comment (21)

    Ben
    18 mai 2018 - 16 h 29 min

    A ce troisièmme après sa belle, qui dit  » Vous auriez dû déterminer les responsables de la décennie noire en Algérie « ; qu’il saches que la main des tunisiens était peut-être pire que d’autres dans la tragédie dans laquelle s’était engouffré le peuple algérien crédule de l’époque. Les dupes,lâches et traîtres algériens le savent, Ghanouchi doit bien le savoir aussi, et les braves de cette Algérie le savent encore mieux.

    Pour ces officiels qui considèrent que le documentaire est «susceptible de ternir l’image d’un parti tunisien frère qui entretient d’excellentes relations historiques avec le peuple algérien frère et sa direction», dois-je les référer au première article de ce même commentaire pour qu’ils comprennent qu’il est parfois dangereux de manipuler le terme ‘histoire’.
    L’histoire retiendra justement que vous avez contribué à détruire la Libye dont le peuple est mille fois plus abordable même s’il se montre par endroits plus intégriste.

    Cependant, je porte des femmes comme Maha El Jouini dans las yeux et dans le coeur…tout comme cette brave Marocaine Malika Amezzane.

    Salim Samai
    18 mai 2018 - 13 h 09 min

    « Quand 2 se bagarrent, le 3eme se rejouit! »

    Quand cesserons nous de NOUS INSULTER..dans l´INTERET de TOUS? L´insulte n´engendre que l´insulte
    Il set normal que des FRERES aient des differends…surtout avec 2 epouses et des interets divergents!
    Les abrutis se tapent! Leurs avocats, les notaires & les Huissiers á la fin ACHEVENT et SUCENT le magot! Les SAGES gerent, partagent et meme fructifient!

    2
    8
    mouatène
    18 mai 2018 - 12 h 43 min

    nos voisins les chèrs touanssa, nous les connaissons et nous les aimons. libre à eux de nous critiquer à leur manière, cela nous fera toujours rire. quant à ghannouchi, nous lui envoyons un bonjour et lui dirons que si un jour tu es encore chassé de bladék, tu reviendra ici et la popte ne te manquera pas.

    3
    11
    Kahina-DZ
    18 mai 2018 - 11 h 54 min

    Ennahda est la colonne vertébrale de Qatar en Tunisie. Ennahda prend la défense de ses terroristes.
    Le charlatanisme religieux et l’obscurantisme gère la Tunisie actuelle.

    16
    3
      Anonyme
      18 mai 2018 - 13 h 41 min

      La Tunisie s’est vendue à la barbe satanique pour quelques pétro-dollars.
      J’ai remarqué que ces derniers temps le charlatanisme et la sorcellerie sont devenus à la une de leurs chaines.
      Bienvenus chez Dieu Lucifer sous une couverture musulmane.

      13
      1
    Almaz
    18 mai 2018 - 11 h 37 min

    Leurs maîtres sont les juifs et les français comme leurs amis du makhzen avec lesquels ils sont en parfaite symbiose. Ils ne nous aiment pas (les tunisiens), il faut aller ailleurs ou l’accueil et l’hospitalité sont de mise.
    Yaklou fil ghala wi sabou fil mela.
    Tout ce qui se dis de la part de ces hypocrites quand il s’agit de quémander n’est pas a prendre pour argent comptant, l’hypocrisie est la malhonnêteté sont les deux mamelles d’ou ils s’abreuvent.

    16
    3
    Felfel Har
    18 mai 2018 - 10 h 26 min

    Il fallait s’y attendre. Comme nos voisins de l’ouest, ils sont fourbes et lâches. Quand ils sont dans le besoin, ils gémissent, ils pleurnichent, ils supplient pour obtenir de l’aide. Ils n’hésitent pas à s’associer, même avec le diable, pour lancer leurs attaques contre nous. De vrais serpents! Les uns se joignent aux autres pour nous causer préjudice. Nos relations avec leurs autorités doivent être marquées du sceau de la méfiance, de la suspicion. Elles ne devraient plus répondre à leurs sollicitations lorsqu’ils feront face à des difficultés. Dém….-vous sans nous! Allah inoub!

    30
    6
    Adam
    18 mai 2018 - 10 h 07 min

    Ce malentendu qui surgit de nul part, dans le contexte actuel, ne sert ni les intérêts des algériens et encore moins celui des tunisiens.

    11
    9
    UMERI
    18 mai 2018 - 9 h 32 min

    Nous n’avons rien de commun avec Enahda tunisienne, faux frères peut être, puisque durant la décennie noire, aucun soutien à l’horizon, des pays arabes, certains voulaient même que l’ Algérie serve de laboratoire, pour l’instauration d’une République Islamique.Maintenant que le calvaire intégriste est derrière nous, grâce aux forces de l’ A N P et aux forces patriotiques, tout le monde nous drague et bien c’est raté. Si Enahda de Ghanouchi prend le pouvoir en Tunisie, l’ultime solution, boycotter le tourisme tunisien. Les algériens doivent choisir une autre destination.

    30
    5
    Anonyme
    18 mai 2018 - 8 h 41 min

    les deux catastrophes auxquelles est confronté le monde arabe,c’est le pétrole et l’islamisme.l’un empeche tout développement et favorise la corruption,l’autre c’est le terrorisme et la violence.tous ces pays sont en crise ou en conflit armé et la tunisie n’echappe pas a cette règle

    30
    6
    Soyons sérieu !!
    18 mai 2018 - 7 h 58 min

    La fausse révolution Tunisienne organisé par le mossad et compagnie était fait pour chasser ben Ali et y mettre un Pantin. Dans ce texte que je lit ci dessus ::::::: « les responsables de la décennie noire en Algérie où vos aînés (les islamistes) ont été accusés, avec des preuves aussi complètes que les vôtres, pour qu’on découvre plus tard que le commandement de l’armée algérienne était derrière le plus de massacres.» (resic)::::::::: » Au contraire on retrouve l’amérique, Israel et compagnie qui ont foutu le bronxe en Algérie, alors pourquoi accusé l’Armée Algérienne qui était sous embargo d’équipement militaire pour y faire face ?

    36
    11
    Abou Stroff
    18 mai 2018 - 7 h 52 min

    partant que l’hypothèse palpable et vérifiable que les islamistes sont les alliés objectifs et subjectifs de l’impérialisme et du sionisme, je ne puis qu’adhérer à cette sentence lourde de sens du Président Mao Zé Dong:
    « « Si nous sommes attaqués par l’ennemi, c’est une bonne chose, car cela prouve que nous avons tracé une ligne de démarcation bien nette entre l’ennemi et nous. Et si celui-ci nous attaque avec violence, nous peignant sous les couleurs les plus sombres et dénigrant tout ce que nous faisons, c’est encore mieux, car cela prouve non seulement que nous avons établi une ligne de démarcation nette entre l’ennemi et nous, mais encore que nous avons remporté des succès remarquables dans notre travail.»

    33
    4
    Slimen
    18 mai 2018 - 7 h 52 min

    Il ne faut pas confondre « frères musulmans » avec la « Tunisie » car ça ne mènera tout simplement à un faux débat…Les frères musulmans est une secte international qui a des branches et des filiales dans 80 pays du monde y compris l’Algérie avec le MSP de Abderrazak Makri et les frères musulmans algériens de l’étranger ( mouvement Rached de Larbi Zitout comme exemple)…Rached Ghannouchi est le chef de la branche tunisienne des frères musulmans…Il ne représente pas absolument les intérêts de son pays mais les intérêts de sa secte internationale en premier lieu…Les frères musulmans se servent même de leurs pays pour favoriser et appuyer leur secte et leur chef spirituel le grand sioniste Erdogan…Les frères musulmans c’est la pensée de l’anti patrie et de l’anti-patriotisme…Rached Ghannouchi et Ennahdha sont par défaut un danger pour l’Algérie et ils ne rateront pas la moindre occasion pour enfoncer le clou afin de faire tomber le régime et instaurer un régime politique de frères musulmans en Algérie…Rached Ghannouchi a véçu de 1990 à 1991 en Algerie au coté du FIS pour les soutenir à transformer l’Algérie à autre Afghanistan…Tout ce que Echourouk a publié est vrai…Ennadha a participé en tant que filiale tunisienne des frères musulmans a envoyer des milliers de djihadistes via la Libye contrôle par les milices islamistes et via la Turquie premier souteneur logistique des terroristes dans le monde à la Syrie pour faire le chaos et faire chuter le régime syrien de Assad pour instaurer le Califat de Erdogan la-bas…L’Algérie doit tirer les conséquences et classer Ennahdha en tant que organisation terroriste

    36
    4
    Anonyme
    18 mai 2018 - 7 h 22 min

    Ca explique aussi pkoi les femmes tunisiennes étaient interdites de voyager ds un pays du golf y a pas lgtps. j ai jamais compris pkoi seulement les tunisiennes et pas les autres?
    Juste un printemps arabes qui a mal tourné et vous avez tous quitter la Tunisie pour l Europe et le monde ; il y a la misère chez vous ; vs mendiez a vos voisins à l Europe et vs avez même ouvert à l Otan car vs crevez la dalle , votre intelligence et vs vs la jouer civilisé et démocrates alors qu il en est rien vs voulez seulement montré pattes blanches aux européens comme vs avez tjrs fait même aujour dhui malgré qu ils vs ont laissé tombé comme des chiens . Vous vous rappelez les tunisien(nes ) qd Chirac était président il y avait encore Benali donc déjà c était pas la même Tunisie; en crise de tout aujour dhui ; il y avait une opposante démocrate à Benali qui faisait une grève de la faim et s était adresser aux pouvoirs publiques Français et Chirac a dit ;; les tunisiens vs mangez c est déjà pas mal. enfin l Algérie vs lui devez tout et le fait que la Tunisie est resté debout c’est grâce a la stabilité de l Algérie et a notre ANP pour vos frontières passoires ouvertes aux terroristes et je comprends même pas notre gouvernement algérien de continuer avs aider et envoyer nos entreprises pr faire travailler vos tunisiens et booster vtre économie alors que l algérien a du mal a boucler son mois. Des vrais juifs déguisés ils ont lu le livre des rusés eux aussi et ns la mettent depuis Benali même qd il allait bien on les aider , en guerre civile de dix ans et on les aider qd même , barrez vous a chacun sa merde. Condor faites rien chez eux sauf si on est gagnant sino il viendrons les prendre chez nous avc nos normes ; depuis qd ce payys peut exiger quoique ce soit ; des normes de qualités maximum ;c est le japon ou l Europe ca se verrait et ca se donne un style de civilsé intelligent ; vs etes a la traine de pays africains noirs les intelligents surdoués et civilisés mais vs avez honte de rien .

    46
    11
    Selecto
    18 mai 2018 - 5 h 03 min

    La Tunisienne répète ce que leur faire croire les Français qu’ils sont intelligents et civilisés, pays aux 5000 femmes jihadistes du nikah qui n’est autre se mettre au service des terroristes sexuellement parlant.

    72
    10
    Endormi
    18 mai 2018 - 3 h 59 min

    Je viens de me réveiller, comment vont les gentils militaires italiens en Tunisie?

    60
    7
      L'inspecteur
      18 mai 2018 - 6 h 10 min

      Ils doivent bien s’amuser avec les Tunisiennes comme les Français avec les Marocaines.

      48
      16
      Anonyme
      18 mai 2018 - 6 h 25 min

      Et les amerlocks de la base du sud………

      41
      17
        Abdelrahmane
        18 mai 2018 - 9 h 46 min

        @ anon-nyme 18/05 6:25
        okhroj ya makhnezi squatter-resquilleur, ya chitane mekhzy. ici c’est alégrie-patriotique pas makhneze-petite-maitresse de la france.

        16
        6
        Lyes Oukane
        18 mai 2018 - 10 h 30 min

        @ Anonyme de 6h25 .Bonjour , Il y a deux bases yankees en Tunisie . Une à Rémada dans le sud et l’autre est une base aérienne à Bizerte . Et ,comme on dit  » jamais deux sans trois …  » . En Tunisie chacun le sait et tout le monde le nie .

        18
        3
    Anonyme
    18 mai 2018 - 2 h 27 min

    Ennahda impose en Tunisie sa vérité,celle qui noie le juge d’instruction 13 sous des centaines d’affaires pour noyer la vérité sur l’assassinat de Chokri.Cependant et malheureusement pour elle son pouvoir s’arrete à la frontiere Tunisienne ,elle ne peut pas dicter ses regles journalistiques aux Algériens aussi malins que soient ghanouchi ,labhiri,et consorts….

    59
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.