Louisa Hanoune : «Notre priorité est de faire partir ce régime politique !»

PT Hanoune
Louisa Hanoune, patronne du Parti des travailleurs. New Press

Par Hani Abdi – La secrétaire générale du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, a vivement dénoncé les pratiques du régime en place qui multiplie les atteintes aux libertés et aux droits des Algériens.

Intervenant lors d’une réunion de son bureau politique, la pasionaria du PT a affirmé que «c’est le pouvoir en place qui empêche le vivre-ensemble en Algérie». «Quand l’Etat et les partis de la majorité fêtent la Journée internationale du vivre-ensemble, c’est pour moi une véritable mascarade. Car, les conditions nécessaires pour le vivre-ensemble sont inexistantes dans notre pays en raison de la ségrégation, des disparités sociales énormes, du fossé qui se creuse davantage entre le citoyen et le pouvoir, de l’atteinte aux droits et aux libertés, du mauvais traitement des migrants clandestins…», a relevé Louisa Hanoune pour qui le pouvoir en place constitue un véritable danger «pour la cohésion et la souveraineté nationales».

«Ce pouvoir financier constitue le principal danger pour la paix, la sécurité et la cohésion nationale», a-t-elle insisté, affirmant qu’au Parti des travailleurs «la priorité est à la mobilisation pacifique pour faire partir ce régime politique et rendre la parole au peuple pour l’élection d’une assemblée constituante». Cela, a ajouté Louisa Hanoune, «afin que les Algériens exercent pleinement leur souveraineté». «C’est de cette manière que nous allons fortifier l’Algérie de l’intérieur afin de la prémunir contre les risques extérieurs», a-t-elle poursuivi.

Louisa Hanoune a vivement critiqué la loi de finances complémentaire 2018 et les nouvelles taxes qu’elle contient. «Le recrutement, les salaires et les primes sont toujours gelés. La formation est aussi gelée, hormis le secteur de l’Education. Et même l’Education ne pourrait pas former, parce que 90% de son budget va dans le paiement des salaires. Les universités s’enfoncent dans la médiocrité et le manque de moyens humains et matériels», a dénoncé Louisa Hanoune qui considère que «même l’augmentation décidée des pensions de retraite constitue une provocation de plus». «Pour la plupart des retraités, c’est de la poudre aux yeux, parce que le seuil maximal de 5% ne va nullement faire sortir ces retraités de leur situation de dénuement. Car, bénéficier de 5% d’augmentation pour une pension de retraite de 20 000 DA ne changera rien. C’est même méprisant», a-t-elle enchaîné, affirmant que «ceux qui ont élaboré les lois de finances de ces dernières années, en particuliers la loi de finances complémentaire de 2015 qui a réduit de 50% la TAP. Cette réduction a mis en difficulté les deux tiers des communes».

Et pour elle, «ceux qui ont conçu la loi de finances 2018 méprisent les souffrances de la majorité des citoyens dont le pouvoir d’achat est mis à rude épreuve par la multiplication des taxes». «Ils sont en train de préparer le terrain pour une rupture totale entre le citoyen et l’Etat», a-t-elle averti, précisant que «ce projet de loi passera par décret et, donc, ne pourra pas être débattu ou amendé».

H. A.

Comment (19)

    indigné
    20 mai 2018 - 16 h 51 min

    RENDEZ TOUT L ARGENT QUE VOUS AVEZ VOLE AU PEUPLE PUISQUE VOUS ETES PAYÉ GRACIEUSEMENT EN QUALITÉ DE SÉNATEUR DE KHOROTO
    ELLE EST GOINFRÉE JUSQUU’ A EN VOMIR ET VIENT NOUS PARLER DE CHANGEMENT DE RÉGIME, ALORS QUE C EST CE RÉGIME QUI VOUS PAYE 35 MILLIONS DE BRIQUES PAR MOIS SANS COMPTER PRIVILÈGES ET AUTRES
    SI CE RÉGIME VENAIT A DISPARAÎTRE CA SERAIT VOTRE DISPARITION AUSSI
    ARRÊTEZ DE NOUS DUPER VOUS ETES TOUS COMPLICES
    VIVE LA FIN DU MONDE ET LE JOUR DU JUGEMENT DERNIER

    9
    1
    Mohamedz
    20 mai 2018 - 14 h 38 min

    L’ équipe de Saint Egidio qui avait essayé de livrer l’Algérie au terrorisme Salafisto-wahabite est de retour ?

    7
    4
    Anonyme
    20 mai 2018 - 8 h 42 min

    Mme hannoun il fallait le dire au 1ER mandat ;tu t est rassasie de d argent et de privilèges et maintenant madame la marquise demande le changement de régime pour sa nouvelle virginité ! regardez le nombre d électeurs qui ont vote pour votre club de travailleurs bidons lors des élections précédentes et vous faites la différence avec 22 millions d électeurs et le record des abstentionnistes ! echaab n est pas dupe ,faak !

    14
    1
    lhadi
    20 mai 2018 - 8 h 12 min

    Ne jetez pas la pierre sur cette responsable de Parti politique. Elle a été abusée (comme d’ailleurs beaucoup de nos compatriotes) par le florentin d’Alger expert en haute voltige.

    Au jour d’aujourd’hui, Elle veut affranchir l’Algérie adamantine de la tutelle des tailleurs de pierres qui ont érigé l’obésité du médiocre comme une valeur suprême.

    L’Algerie, pays à fortes potentialités humaines et naturelles est malade de la stagflation ( croissance faible ou nulle accompagnée d’une inflation et d’un taux de chômage élevé). Les moult dévaluations de la monnaie nationale attestent que son économie est atone. pour ne pas dire en mort clinique. Les récurrentes dépréciations du dinar algérien confirment le déficit budgétaire abyssal ( on exporte l’or noir et bleu en monnaie faible – dollar – et on importe pratiquement tout en monnaie forte -euro -). La mise en route de la planche à billets décidée par le gouvernement et donc par le Louis XIV algérien – celui qui considère l’Algérie comme son latifundium – confirme que le pays est en dépôt de bilan : c’est-à-dire en faillite.

    Ce qui importe, pour le citoyen algérien qui aime son pays, c’est de professer des idées qui puissent mettre un terme à la mal gouvernance qui obère l’édification d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie apaisée, moderne et conquêrante dans ce monde de globalisation politiquement et économiquement injuste.

    Faisons en sorte que les odieux égoïsme et individualisme prennent la courbe du « U » inversé et vous verrez que le régime politique peut mener effectivement une vie bonne pour les intérêts les plus élevés de la nation et pour le bien de tous les citoyens en établissant des lois qui rendent une vie heureuse pour tous.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected]

    17
    8
    Anonyme
    20 mai 2018 - 3 h 06 min

    D’abord et avant tout vive louisa,au moins elle,elle milite,elle fait ce qu’elle peut. Pas grznd chose c vrai,car tout est verrouillé. Apn et sénat sous ordres,police et armée entre de bonnes mains,conseil constitutionnel bien gardé,partis du pouvoir hégémoniques Grace aux priviléges et dustribution de rente.. Un peuple anesthésié indifférent..les médias soumis ou interdits,les avis contraires méprisés pas de débats … Difficile de changer,les détenteurs de priviléges ne vont pas lâcher facilement. Salaires très confortables résidence club des pains,retraites dorées..et en plus meme un sidi said ugta qui soutient,c le comble. Ya ruen à faire louisa.

    6
    12
      Anonyme
      20 mai 2018 - 6 h 27 min

      il n y a que les resultats d une gouvernance qui comptent….le pays a besoin de developpement ,social,economique,education,sante,infrastructure routes,autoroutes,ports,aeroports,zones industrielles,protection parcs nationaux et des zones ecologiques,developpement des energies alternatives,constructions de dizaines de milliers de logements,entree de plein pieds dans l industrie touristique avec les constructions d hotels et l amenagement de zones touristiques paradisiaques balneaires et sahariennes et surtout tout ne peut evoluer que dans la stabilite politique et la securite….etc,etc.Nous avons vaicus les annees de plomb et nous avons appris au prix de plus de deux cents mille chouhadas la signification des batailles politiques extremistes et les manipulations ideologiques…Notre pays a reussi a sortir du fond du gouffre et s est recocilie avec lui meme
      grace a une politique courageuse et un projet audacieux qui a donne ses resultats inesperes
      pour notre pays,l optimisme est de rigueur et l avenir est plus que prometteur.Il faut etre honnete et objectif et reconnaitre tous nos acquis grace a la politique entreprise par les gouvernements mis en place avec l avenement du president Bouteflika.l honnetete et le patriotisme doivent nous guider.

      16
      8
    BabElOuedAchouhadas
    20 mai 2018 - 1 h 07 min

    Tata Louisa veut nous faire oublier son rôle dans le 4e mandat de Boutef ?
    A moins qu’elle nous prend pour des amnésiques peut-être, ce qui serait une grave insulte pour ce peuple.

    16
    4
    Auto-Ghoul
    20 mai 2018 - 0 h 32 min

    Elle mange avec les loups et elle pleurniche avec les agneaux;il a l’habitude elle sorte de l’école du FLN

    18
    3
    anonyme
    19 mai 2018 - 23 h 52 min

    c’est beau tous ces discours sauf qu’il n’y a personne qui bouge

    9
    3
    Anonyme
    19 mai 2018 - 22 h 58 min

    Éradiquer le SIDA sur terre ça pourrait être possible ,mais faire partir ce régime politique de l’Algérie relève de l’utopie

    10
    8
    Anonyme
    19 mai 2018 - 22 h 53 min

    Madame Louisa Hanoune avait appelé les électeurs à voter massivement pour un candidat qui représente le régime que nous n’avons jamais cesser d’avoir, seulement voilà en cette période qui précédait les élections Madame rêvait d’un ministère qui ne lui a pas été accordé.

    9
    1
    HOUMTY
    19 mai 2018 - 22 h 02 min

    RE-SALAM L’KHAWA… Avoir le droit , c’est avoir des obligations ! si tu veux que ton pays te donne ! Donne lui d’abord…. et le reste se fera naturélement… VIVE L’ALGERIE UNI ET FORTE ET VIVE L’A.N.P

    14
    5
    HOUMTY
    19 mai 2018 - 21 h 53 min

    SALAM L’KHAWA… Avec tout le Grand réspect que je dois aux FEMMEES ALGERIENNE, qui ont contribué et donné leurs vie pour l’indépendance de L’ALGERIE comme HASSIBA BEN BOUALI ( ALLAH yarhémha ) , je dit que cette dame tient des propos dangereux a un moment ou l’ALGERIE a plus besoin d’union que de désunion… t’behdila. VIVE L’ALGERIE UNIS ET FORTE. P.s Pour moi c’est un appél masqué a la révolte…Mme n’oublié pas la décennie noir.

    16
    13
      mouatène
      20 mai 2018 - 8 h 50 min

      absolument ! c’est un appel à l’émeute. cette femme doit etre encadrée par des psychiatres, elle devient un danger pour la société.

      6
      6
    lhadi
    19 mai 2018 - 20 h 17 min

     » Quand on plonge un peuple dans la misère et qu’il se trouve exposé aux sévices du pouvoir arbitraire… vous pouvez faire passer les gouvernants pour ce que vous voudrez, vous arriverez toujours au même résultat. Le peuple qu’on maltraite d’une manière illégale saisira la première occasion de se libérer d’un fardeau qui lui pèse lourdement. Il appellera de ses voeux le moment opportun et il guettera : les affaires humaines sont sujettes à tant de fluctuations, de faiblesses et d’accidents, qu’il est rare que l’occasion tarde à se présenter d’elle-même ». (John Locke – philosophe anglais)

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    13
    6
    kiki
    19 mai 2018 - 18 h 50 min

    Les Algériens ont besoin d un président qu ils leurs parle qui les guides vers des projets nationaux c pas dure a comprendre

    19
    3
    Anonyme
    19 mai 2018 - 18 h 11 min

    Vous voulez une politique laxiste et c’est aller et nous mener droit au mur.
    Discours pour européens qui d’ailleurs sont et vivent dans une Europe mortifère.

    5
    12
    Anonyme
    19 mai 2018 - 16 h 18 min

    Mauvais traitements de migrants, quelle farce !

    9
    12
    hrire
    19 mai 2018 - 16 h 11 min

    Enfin y a Madame une bonne réflexion et très très sage décision.Il fait qu’ils partent et le plus tôt possible

    13
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.