Arabie Saoudite : sept militants des droits de l’Homme arrêtés

Loujain Saoudite
Loujain Al-Hathloul, l'une des militantes des droits de la femme arrêtée. D. R.

Sept défenseurs des droits de la femme ont été arrêtés en Arabie Saoudite, reflétant les limites des réformes opérées dans le royaume ultraconservateur à près d’un mois de la levée de l’interdiction de conduire faite aux femmes. Les autorités saoudiennes ont annoncé, ce samedi, l’arrestation de «sept personnes ayant tenté de porter atteinte à la sécurité et la stabilité du royaume (…) et de saper l’unité nationale», sans préciser leur identité.

Selon l’ONG Human Rights Watch (HRW), sept militants des droits de la femme sont détenus depuis mardi et parmi eux figurent Loujain Al-Hathloul, Aziza Al-Youssef et Eman Al-Nafjan, trois femmes connues pour leur lutte contre l’interdiction de conduire et le système de tutelle masculin en Arabie Saoudite. Une enquête «est en cours pour identifier toutes les personnes impliquées» et prendre les mesures légales appropriées, a indiqué un porte-parole des services de sécurité saoudiens cité par l’agence officielle SPA et repris par l’AFP. Il a accusé les personnes arrêtées d’avoir entretenu «des contacts suspects avec des parties étrangères», apporté un soutien financier à «des éléments hostiles à l’étranger» et recruté des fonctionnaires.

L’Arabie Saoudite, seul pays au monde qui interdisait aux femmes de prendre le volant, s’est engagée, sous l’impulsion du prince héritier Mohamed Ben Salmane, dans des réformes visant à une plus grande participation des femmes dans la vie économique et sociale. Le 26 septembre 2017, elle a annoncé que les femmes seraient autorisées à conduire puis a fixé au 24 juin la levée de l’interdiction. Mais les Saoudiennes restent encore soumises à de nombreuses restrictions, principalement à un système de tutelle masculin : elles ont ainsi besoin de l’accord d’un homme membre de leur famille pour voyager, étudier ou exercer certains métiers.

Des militants ont expliqué à HRW qu’après sa décision de lever l’interdiction de conduire, la Cour royale avait demandé à d’«importants militants» de ne pas s’exprimer dans les médias. Mmes Hathloul et Nafjan avaient participé à la campagne pour la levée de l’interdiction de conduire bien avant le décret royal. Mme Hathloul avait été arrêtée fin 2014 et détenue pendant 73 jours après avoir tenté de traverser en voiture la frontière entre les Emirats arabes unis et l’Arabie Saoudite.

Selon l’organisation HRW, basée à New York, les trois femmes arrêtées sont connues pour leur lutte contre la tutelle des hommes, et deux d’entre elles avaient signé une pétition dès 2016 visant à abolir ce système. Sarah Leah Whitson, responsable de HRW pour le Moyen-Orient, estime que «les véritables réformateurs saoudiens qui osent défendre publiquement les droits de l’Homme et l’émancipation des femmes» continuent de vivre dans un «climat de peur», malgré l’annonce des réformes.

Pour de nombreux militants saoudiens, ces réformes ne seront que cosmétiques tant que les Saoudiennes restent sous la tutelle des hommes. «Votre trahison a échoué», a titré, hier, le quotidien saoudien Al-Jazirah, en allusion aux militants arrêtés. «Cette campagne représente un développement extrêmement préoccupant pour les défenseurs des droits des femmes en Arabie Saoudite», a affirmé Amnesty International, dénonçant «une tactique d’intimidation entièrement injustifiable».

R. I.

Comment (4)

    Les Égarés Wahabites
    20 mai 2018 - 5 h 40 min

    Au pays du Nikab ..du Wahabisme Antropomorphiste, hors de l’islam et la Sunna tout devient hors contrôle pour des esprits équilibré qui analysent de manière pondéré. .Mais le Wahabite de service y voit la débauche…seul le Nikab compte et la Femme doit se taire , l’homme est l’autorité..la Femme une sous valeure bonne pour la maison. .Le Wahabisme est une faiblesse d’esprit..égaré..jusqu’à croire que Allah est un Homme qui monte et descend et s’assoit si il le veut véritablement selon les écrits de Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs Antropomorphiste qui trasgressent le Coran sourate Imran Verset 7 …ils traduisent les Versets Mouchabah par le sens figuré et apparent..Wadja Rabouka interprété par Allah marche…Wadjh Allah par un vrais Visage..Yad Allah par de vrais mains mais ils ne savent pas si y’a des Doigts et la couleur des Mains véritablement…et ils donne un Corps limité à Allah sachant que le Corps est composé de hauteur..Longueur..Épaisseur.. Matière.. Donc une Personne véritablement..Un Etre avec un Corps limité et de vrais Organes..Un Homme…Ceci est là Croyance Wahabite Antropomorphiste . .. Lisez Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs sur leur Antropomorphisme . . Donc Les Chouyoukhs Wahabites des Saouds ont un esprit faussé et ne peuvent prendre que des décisions faussée..aveugles . .Interdiction à une Femme de conduire 🤣🤣 avec ça vous avez le contenu du cerveau d’un Wahabite et un Coeur vide et malade . . Un Wahabite fait du Tachbih et Dans le Coran sourate Imran verset 7 Allah décrit les Mouchabihines..Un Coeur malade..Lisez. .Comme ça vous ne serez pas étonné du comportement hypocrite Wahabites..Nikab hors Islam..décisions hors Sunna..Trahison avec le Sionisme.. Collaboration avec USA Gb Sionisme. . Un Coeur malade est incompatible avec la raison et le Droit . .j’ai essayé de démontré par le Coran sourate Imran verset 7 le raisonnement tordu des Saouds Wahabisme Khawaridjs.

      Anonyme
      20 mai 2018 - 17 h 15 min

      الله ينفق بيد و يحمل ميزان بيده الأخرى

      ‏حدثنا ‏ ‏أبو اليمان ‏ ‏أخبرنا ‏ ‏شعيب ‏ ‏حدثنا ‏ ‏أبو الزناد ‏ ‏عن ‏ ‏الأعرج ‏ ‏عن ‏ ‏أبي هريرة ‏‏أن رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال ‏ ‏يد الله ملأى لا ‏ ‏يغيضها ‏ ‏نفقة ‏ ‏سحاء ‏ ‏الليل والنهار وقال أرأيتم ما أنفق منذ خلق السموات والأرض فإنه لم (((يغض ما في يده وقال عرشه على الماء وبيده الأخرى الميزان يخفض))) ويرفع
      صحيح البخاري .. كتاب التوحيد .. باب قول الله تعالى لما خلقت بيدي

    Lghoul
    20 mai 2018 - 4 h 36 min

    Dans ce pseudo royaume des tenebres la femme a le seul droit de devenir une machine a fabriquer des enfants et l’homme, le droit d’idolatrer, de manger et de dormir, avec, de temps en temps, le droit de devenir le messager de Dieu.

    Anonyme
    19 mai 2018 - 23 h 01 min

    Dans les pays arabe il n y a pas de droit de l’homme , il y a le droit du bétail .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.