La nomination d’un nouveau directeur central des sports au MJS rejetée

foot Bouzenad
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hattab Mohamed. New Press

Nous apprenons de sources sûres que la nomination du nouveau directeur central des sports au sein du ministère de la Jeunesse et des Sports, Nadir Bouzenad, vient d’être rejetée par la Fonction publique, en vertu des conclusions de l’enquête menée à cet effet par les services compétents.

Selon nos sources, l’enquête en question a révélé que la personne nommée à ce poste «ne remplissait pas toutes les conditions requises» pour occuper les fonctions auxquelles il a été affecté.

Nommé il y a à peine deux semaines par le nouveau ministre, Mohamed Hattab, dans le cadre de la réorganisation entamée au niveau de son département, Nadir Bouzenad avait auparavant travaillé à la Fédération algérienne de football, à l’époque de son ancien président Mohamed Raouraoua.

Cette instabilité chronique au sein du ministère de la Jeunesse et des Sport, et notamment au niveau de ses directions les plus névralgiques, est symptomatique de la situation complexe que traverse le secteur des sports en Algérie et de la régression continue qui le caractérise.

Pour rappel, l’ex-ministre, El-Hadi Ould Ali avait, lui aussi, essayé, dès sa nomination en juillet 2015, de restructurer la direction des Sports, en nommant à sa tête un nouveau directeur central, Lamine Bekhti, en remplacement d’Abdemadjid Djebbab. Cette direction est rendue responsable des problèmes qu’ont connus les différentes fédérations nationales, et même des relations tendues avec le président du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf, qui avaient, à un moment, empoisonné le climat sportif en Algérie.

R. M. 

Comment (6)

    Anonyme
    1 juin 2018 - 16 h 13 min

    Un nouveau entraineur marocain pour l’équipe de Setif ???
    Les marocains envahissent le football Algérien ???
    Que faites vous ya Si le ministre ??

    9
    1
    Mouloudeen
    1 juin 2018 - 12 h 02 min

    Je crois que la Fonction Publique vient d’avoir la preuve que le Ministère de la Jeunesse et des Sports est dirigé directement par le Makhnez a partir de Casabordel et ce, grâce a leur taupe ayant pour nom Ould Ali.
    Espérant que l’actuel Ministère saurait quoi faire pour rendre la dignité a ce ministère.

    8
    4
    Houari 31
    1 juin 2018 - 10 h 31 min

    Quid de la dernière décision de ce Ministre de ne plus autoriser nos équipes de se préparer au Maroc surtout quand on sait que depuis l’arrivée au Mouloudia d’Oran du sieur Badou Zaki, le patron de Cabaret et néanmoins Président de notre cher Mouloudia vient de décider que la préparation de notre équipe se fasse au Marokistan.

    9
    3
    Mohamedz
    1 juin 2018 - 10 h 26 min

    Tout ce que je sais de ce MJS c’est que depuis l’avènement de L’hadi Ould Ali ce Ministère est devenu une succursale du Régime du Makhzen et que tout ce qui s’est fait c’était pour mieux servir la politique de M6 au détriment des intérêts de l’Algérie.

    11
    3
    BabElOuedAchouhadas
    1 juin 2018 - 10 h 21 min

    Mr Hattab prouvez au peuple algérien que viys êtes, a la différence de vitre prédécesseur, un vrai patriote en vous penchant sérieusement sur le dossier de ces Présidents de clubs qui :
    1/- ramènent des entraîneurs marocains connus pour être des agents de la DGED de Abdelhafid Hammouchi.
    2/- envoient leurs équipes (CRB, MCO,ASO, JSS) se préparer au Maroc avec l’argent du contribuable algérien sachant que cet argent va nous revenir en centaines de tonnes de Haschich pour nos enfants.

    Mr le Ministre vous n’ignorez certainement pas que si le WAC ou le RAJA accepterait meme a titre gracieux de faire leur préparation au Centre de Sidi Moussa, M6 déciderait sur « Haute instruction » a ce que les Présidents du WAC et du RAJA finiront leurs vies dans les geôles de Tazmamart sans aucune forme de procès.

    10
    3
    Anonyme
    1 juin 2018 - 4 h 24 min

    Ya wadi, c’est tout le pays qui est en panne.
    La guerre des clans est partout

    16
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.