ONU : élection des cinq membres non permanents au Conseil de sécurité

élection membres non permanents conseil de sécurité
L'AG de l’ONU a élu cinq pays à siéger au Conseil de sécurité de 2019 à 2020. D. R.

L’Assemblée générale des Nations unies a élu l’Afrique du Sud, l’Indonésie, la République dominicaine, la Belgique et l’Allemagne à siéger au Conseil de sécurité de 2019 à 2020. L’Allemagne et la République dominicaine ont chacune obtenu 184 votes en leur faveur, l’Afrique du Sud 183, la Belgique 181 et l’Indonésie 144.

Le 1er janvier 2019, les cinq pays élus rejoindront les cinq membres permanents du conseil (la Chine, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne et la Russie), composé de quinze Etats membres. Ils remplaceront les cinq membres non permanents élus en 2016 pour siéger de 2017 à 2018 – la Bolivie, l’Ethiopie, le Kazakhstan, les Pays-Bas et la Suède – et dont le mandat de deux ans (sauf pour les Pays-Bas) arrivera à son terme le 31 décembre.

Lors des élections au Conseil de sécurité de 2016, étant donné que l’Italie et les Pays-Bas avaient chacun obtenu 95 votes au terme de cinq tours de scrutin, l’Italie et les Pays-Bas avaient accepté de se partager le mandat de deux ans, avec l’Italie siégeant du 1er janvier au 31 décembre 2017 et les Pays-Bas du 1er janvier au 31 décembre 2018.

R. I.

Comment (7)

    Les Égarés
    10 juin 2018 - 0 h 44 min

    Ça changerait quoi ?.. rien. .On vote une résolution et puis au placards…contre Israël plein de résolution et puis au placards..même des Ânes membre permanent ne feraient pas mieux..à part manger du foin !!… Alors l’Onu est une boîte de Sardines ou une Ferme avec une bassecour ou cohabitent Poulets..Canards..Dindons..tout ça c’est l’Onu.




    5



    7
    Mme CH
    9 juin 2018 - 18 h 32 min

    A quand une réforme radicale de ce conseil de sécurité…qui ne sert que les puissances qui ont le droit de véto..? Ces puissances qui ont le pouvoir d’arbitrer les différends, surtout concernant le maintien de la paix et de la sécurité internationales, selon leur guise et leurs intérêts..et de dicter leur conduite aux autres Etats de la planète !
    Pourtant le principe est clair: »Le droit international reconnaît le principe de l’égalité souveraine de tous les Etats (article 2, § 1er de la Charte des Nations Unies). En vertu de celui-ci, tous les Etats (des Etats-Unis à la Micronésie) disposent théoriquement des mêmes droits et des mêmes devoirs internationaux. »…Mais comme c’est le principe de la jungle qui régit l’ordre mondial, alors les gendarmes du monde sont aussi les bourreaux, les juges, les avocats…etc…!

    En attendant, bienvenue à l’Afrique su Sud au conseil de sécurité..!




    11



    6
    Othman
    9 juin 2018 - 16 h 47 min

    Cela ceut dire que Momo6 n’est pas pret de trouver le sommeil notamment a la faveur de la presence de l’Afrique du Sud.




    17



    9
    ALI
    9 juin 2018 - 16 h 25 min

    MAUVAISE NOUVELLE EN PERSPECTIVE POUR LE REGIME MAKHNAZI ?




    17



    9
      Kamel
      9 juin 2018 - 17 h 45 min

      @ALI. Mais tres bonne nouvelle pour le peuple du Sahara Occidental.




      13



      8
    Anonyme
    9 juin 2018 - 16 h 14 min

    Il y a lieu de revoir complètement ce système injuste et ne plus de contenter de ces sièges éphémères dans poids




    14



    7
    Ziad ALAMI
    9 juin 2018 - 14 h 46 min

    Toutes mes félicitations à L’Afrique du Sud et donc aussi pour le peuple du Sahara occidental mêlé si cette information ne va pas plaire à Mimi6.




    26



    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.