Ould-Abbès : «Le FLN œuvre à permettre à sa base de choisir ses représentants aux élections»

FLN, Ould Abbès
Le parti du Fln a intensifié son activité ces dernières semaines. New Press

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould-Abbès, a affirmé, samedi à Oran, que sa formation politique œuvre à permettre aux structures de base de choisir leurs représentants et les candidats du parti lors des élections.

Présidant un rassemblement régional des cadres de son parti à la salle Es-Sâada d’Oran, Ould-Abbès a déclaré : «Nous œuvrons à permettre aux militants de base du FLN de choisir leurs représentants aux kasmas et autres structures du parti, ainsi que les candidats pour les prochains rendez-vous électoraux.»

Le SG du FLN a valorisé cette décision qui «consacre la démocratie au sein du parti», relevant que «le FLN s’enorgueillit d’associer toute sa composante aux différents débats». «Le Front de libération nationale a des positions. C’est le seul parti qui défend les travailleurs, les pauvres, les opprimés et les autres», a-t-il affirmé, citant des positions de son parti vis-à-vis de plusieurs questions, dont celles relatives au «partenariat, à la protection des terres agricoles ainsi que celles concernant les prix et la protection du pouvoir d’achat du citoyen».

Dans ce même contexte, Ould-Abbès a révélé que son parti a demandé des explications concernant des questions «importantes» d’ordre économique et social auprès de différents partenaires, soulignant que «le FLN met en garde contre tout dérapage».

Par ailleurs, le secrétaire général du Front de libération nationale a réitéré l’appel de son parti au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour briguer un autre mandat au titre de l’élection présidentielle de 2019, s’appuyant sur le souci de son parti de préserver les acquis de la stabilité et du développement réalisés durant les deux dernières décennies. Et d’ajouter : «Les cadres et militants du parti, ainsi que des citoyens, attendent que le président de la République accepte cette sollicitude.»

Ce rassemblement régional auquel ont pris part des membres du bureau politique du FLN et des cadres du parti des wilayas dans l’ouest et le sud-ouest du pays, a été mis à profit pour honorer la famille d’Ahmed Zabana, premier chahid exécuté à la guillotine par le colonisateur français, et ce à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de sa mort (19 juin 1956).

R. N.

Comment (9)

    DISSOUDRE LE FLN (D'URGEANCE !)
    26 juin 2018 - 21 h 26 min

    ATTENTION, FLN INFILTRÉ PAR LA FRANCE SIONISTE.




    0



    0
    Anonyme
    24 juin 2018 - 22 h 51 min

    Et s’il nous expliquait comment son fils a pu passer à travers les filets des robes noires,qui s’offusquent de leur honneur et de leur réputation?
    Combien de zéros après le premier chiffre.?
    Le FLN de nos martyrs est devenu la Fédération des Fonds Louches et des Fossoyeurs de la Nation, et son frère jumeau RND est le Réseau National des Drebki.




    5



    1
    Zaatar
    24 juin 2018 - 21 h 52 min

    Le FLN, Front de Libération National… il oeuvre à permettre à sa base à choisir ses représentants pour libérer qui ou quoi? Ould Abbes le doctor Who de la bande est un véritable prestidigitateur des mots et des faits… depuis le temps qu’il berne les siens et le peuple sans jamais en porter sur la conscience. Et il arrive à dormir tranquille le mec. Peut être use t’il de lexomil…affaire à suivre surtout avec celle des frères chikhi.




    6



    2
    Anonyme
    24 juin 2018 - 17 h 25 min

    Ce noble et grand pays ne mérite-t-il pas d’avoir des responsables politique qui ne mentent pas,qui ne volent pas, qui ne soient pas corrompus, et qui soient dotés d’un cerveau normalement constitué, et d’un quotient intellectuel qui dépasse la débilité? C’est en tout cas l’image que renvoie le minable verbiage de ce clown sénile,qui se prosterne devant portrait et télé.




    7



    0
    ninir
    24 juin 2018 - 13 h 23 min

    braillez, braillez…il en restera toujours quelque chose.




    7



    2
    Corrompus
    24 juin 2018 - 11 h 30 min

    Ils ont tellement de dossiers conte lui, je vous laisse vous remémorer les accusations de corruptions d’un de ses proches il y a quelques mois, qu’il est prêt à dire et faire n’importe quoi même si s’était contre ses convictions. Il faut arrêtez de mettre des incompétents risibles à des postes clefs qui sont censés être des leaders d’opinions.




    20



    1
    CHAOUI-BAHBOUH
    24 juin 2018 - 8 h 07 min

    Toutes les personnes, qui médiatisent cet affreux menteur et usurpateur de titres et d’insultes par ses actes délibérés envers nos glorieux Martyrs sont complices et responsables de la morale du peuple Algérien qui est souillée, il est temps de faire un frein à ce monstre du mensonge et de l’imposture, il est marionnette du Clan, que se sert de cet nargue humaine sans cervelle, qui prie avec la télévision, car dans les mosquées, il ne prie pas et c’est un athée potentiel et très nuisible la cervelle d’un moineau est plus développée que la sienne !!!
    Cordialement: Un Algérien et Chaoui de Paris 5, Place MONGE




    9



    0
    Gatt M'digouti
    23 juin 2018 - 23 h 08 min

    Mr le SG du FLN ! vous voulez vous débarrasser de la poussiere et nous faire taire une fois pour toute ?
    Ramenez votre fils dont on dit qu’il a vendu des postes de députés pour des milliards et qui s’est enfui à l’étranger , devant devant les médias et lavez vous les mains ! Omar Ibn El Khattab n’a pas hésité a fouetter son fils !
    Par la meme occasion , vous, dernier vestige de la révolution , compagnon de Amirouche, Ben Boulaid, Didouche, Ben M’hidi; Boudiaf et Krim, veuillez svp passer à la télévision afin que les jeunes puissent s’abreuver de vos prouesses et ainsi prendre exemple sur votre bravoure et défendre la nation ainsi que l’a réclamé le président de l’APN !!!!




    10



    0
    Far-West-Republic
    23 juin 2018 - 22 h 42 min

    C’est nouveau Monsieur le SG du parti du parti de la Faillite et Liquidation Nationale;d’habitude c’est votre fils qui vend les places de responsables ou de députés et sénateurs;et maintenant c’est le peuple;non,non; je ne vous crois pas;car vous avez toujours menti aux citoyens prisent en otages par vous




    13



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.