Sofiane Djilali appelle à combattre le «déshonneur» du 5e mandat

mandat Djilali
Sofiane Djilali, plus que jamais décidé à barrer la route au cinquième mandat. D. R.

Par Hani Abid Sofiane Djilali, président de Jil Jadid, n’a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d’alarme contre le projet en préparation d’un 5e mandat pour le président Bouteflika. A peine Ahmed Ouyahia a-t-il lancé l’appel de son parti au président Bouteflika pour un nouveau mandat que le président de Jil Jadid dénonce un acte «grave» contre l’Algérie. Dans un post sur Facebook, Sofiane Djilali appelle les Algériens à la résistance en menant une campagne intense sur les réseaux sociaux. «L’heure est grave pour le pays, pour nos enfants, pour nous tous. Nous sommes devant un pouvoir dont l’insolence n’a d’égale que son indignité !» a-t-il écrit, estimant que «les citoyens doivent maintenant agir».

«L’humiliation que le système Bouteflika veut infliger au pays doit lui être retournée», relève cet homme qui a déjà appelé à l’application de l’article 102 de la Constitution relatif à la procédure d’empêchement. «Commençons par nous mobiliser sur les réseaux sociaux. Nous avons quelques semaines pour le faire. Refusons le 5e mandat de la honte, disons-le haut et fort, dénonçons, partageons une réaction d’honneur, faisons prendre conscience à tous que la peur d’aujourd’hui nous coûtera très cher demain», souligne Sofiane Djilali pour lequel chaque citoyen doit agir contre cet acte de «déshonneur».

«Que chacun affiche son slogan. Nous reprendrons le meilleur, le plus expressif. Mettons un logo commun» soutient-il, appelant à «partager en centaines de milliers, en millions, pour dire non à une clique qui vole le pays au nom d’un invalide, otage de ses propres fantasmes, et de la cupidité de son clan».

Sofiane Djilali estime qu’il faudra agir afin que l’Algérie se libère de la situation actuelle et évite la ruine totale.

H. A.

Comment (19)

    Mme CH
    29 juin 2018 - 2 h 43 min

    @ LeilatElKadr …….Il faut changer les hommes et non pas la République…..!!! Il ne faut pas emmêler les pinceaux, profitant de la situation qui n’est pas rose il faut le reconnaître mais qui n’est pas aussi noire qu’on voudrait le faire croire, l’Algérie malgré ses insuffisances, ses problèmes de corruption et les pressions extra et intra-muros, de part et d’autre, se portent mieux que plusieurs pays dans le monde….!!! Avec des citoyens qui ont été habitués à l’assistanat et d’autres Li Yaklou El Ghalla w Yssabou Fel Malla, on s’en tire plus ou moins bien…!! Sans oublier les harkis, les gardiens du temple, les mimétistes et les Toubbe3istes, les amis de BHL et les traîtres de toutes catégories et à tous les niveaux , je pense qu’on s’en tire plutôt bien..!

    Nous voulons garder la première République avec son article 2 (qui n’a rien à voir avec le wahhabisme ou les différentes sectes), car, il ne faut pas identifier l’Islam à l’islamisme concocté par nos ennemis,…….mais avec des hommes forts, intelligents, intègres, justes et qui travaillent pour l’intérêt du peuple et du pays…! Donc, il faut changer les hommes et non pas la République.

    Quant à la laïcité qui est importée des Pays des Trois Nord, elle ne fait pas partie de notre patrimoine idéologique, religieux, identitaire, culturel, politique…et tout ce que vous voulez.. ensuite l’Islam n’a pas d’églises et de clergés pour qu’on ait à le séparer de l’Etat.
    La Laïcité…qui se définit comme une : « Conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l’Église et de l’État et qui exclut les Églises de l’exercice de tout pouvoir politique ou administratif, et, en particulier, de l’organisation de l’enseignement. »…Hé bien, en Islam on a ni Clergé ni Eglises, ni leur façon de faire! Ce qui est bon pour eux n’est pas forcément bon pour nous..!! C’est ce que j’appelle faire dans le Mimétisme et le Toubbe3isme aveugle…!! Pourquoi voulez vous imposer aux musulmans les idées du philousophe anglais John Locke et de Catherine Kintzler qui dans l’introduction de son ouvrage de référence sur le concept de laïcité, écrit que « le lieu naturel de la laïcité est la pensée des Lumières relayée par la pensée républicaine. » Donc est-ce que les musulmans doivent suivre les idées des Minus Créatus qui veulent reléguer les Lois de leur Créateur en dernière position et faire passer leur désirs pour des réalités absolues..! Est-ce que les Musulmans doivent se laisser faire guider comme des moutons de Panurge par des Athées..ou des Lucifériens qui veulent nous imposer leurs façons de penser, d’être,de voir, de vivre, de respirer…etc…!.Alors que nous avons le Coran qui est à la fois législatif, civil et pénal, chose qui n’existe pas dans les autres religions ou que les clergés ont dissimulé ou déformé pour imposer leur propre vision et système….! Nous avons un Problème ou une crise d’Hommes qui feront la différence..!

    Au fait, qui est ce Soufiane Djillali et il représente combien d’Algériens…!?? J’entends parler de lui seulement quand des élections approchent…!

    BELHADJ NACIM
    25 juin 2018 - 21 h 08 min

    Ya Siii Ldjilali le peuple est mort depuis très très longtemps

    co5
    25 juin 2018 - 14 h 25 min

    « «L’humiliation que le système  » inflige à une opposition sur papier qui n’arrive pas à proposer un candidat, pour briser le signe indien ???

    nacer
    25 juin 2018 - 12 h 58 min

    (…)
    je suis à fond avec vous M Djilali Sofiane

    8
    1
      LeilatElKadr
      25 juin 2018 - 14 h 43 min

      Mr Sofiane Djillali,bien que vous ayez parfaitement raison ,vous faîtes quand même la diatribe stérile en usant des médias.Meme si l’algérien lambda est conscient de ce qui se passe,tant et aussi longtemps qu’il trouvera chez l’épicier du coin de quoi nourrir ses rejetons (lait et pains) il optera pour la situation présente et craindra le moindre changement car il se trouve comme la grande majorité de ses concitoyens SUR LE FIL DU RASOIR.Bien que la continuité ne soit rose Il la préfère au changement à l’issue incertaine et cela le systeme le sait et il y travaille sur le terrain,dans l’algérie profonde et dans les foyers les plus reculés avec l’ENTV.L’Algérien lambda ne vous connait pas,ne connait pas le Rcd,ni le mouvement des 14 etc..il ne connait que bouteflika,la mosquee du coin avec ses salafistes tres actifs qui oeuvrent pour le système,le dispensaire et l’épicier du coin.Tout le reste est dangereux pour la stabilité du moment.On en a pour preuve les discours creux de l’opposition qui fustigent le 5ieme mandat sans proposer d’alternative.On a l’impression que par ces discours creux ne snt faits que pour justifier vos statuts d’opposants et aussi pour vous en laver les mains  »Ha oui,je vous ai prévenu… ».Vous voulez un réel changement,alors retroussez-vous les manches,faites une coalition,offrez-vous vos propres médias à l’instar du système et des islamistes et déployez-vous à travers les villes , villages et douars de cette Algérie profonde aux mains du FLN et des salafistes afin de sensibiliser la masse.Autrement vous faìtes de l’opposition de SALON alors que le camp adverse (FLN et Islamistes ) activent sur le terrain.Les islamistes ne sont pas des opposants,ils font parti du système.

    Anonyme
    25 juin 2018 - 12 h 56 min

    Oui, il faut relire l’histoire. Il faut revoir les propos de Mr Said Sadi des années 80 pour comprendre combien la jeunesse algérienne de l’époque était politiquement consciente, lucide, et surtout sincère et nationaliste malgré toutes les opinions contraires qui courent contre elle. C’est vrai que des gens ayant des idées pas tout à fait compatibles activaient cote à cote, mais ne serait-il pas l’essence même de la pratique démocratique? Les choses qui unissent doivent primer sur les différences et les différends…

    4
    1
    G.A
    24 juin 2018 - 23 h 04 min

    Que le FLN insiste pour que A. Bouteflika soit candidat aux prochaines élections présidentielles, on le comprend. CE dernier est président d’honneur de ce parti. Mais que les autres partis politiques (même s’ils sont dans la coalition présidentielle) appellent à un 5ème mandat, cela dépasse tout entendement. La vocation d’un parti politique n’est-elle pas de présenter à des élections (quelles qu’elles soient) des candidats de son cru, si j’ose dire, et d’arriver par conséquent au pouvoir ? Or ce qui se passe actuellement avec les sorties médiatiques du chef du Gouvernement d’abord, Mr Ouyahia , et du président de TAJ, Alar Ghoul, qui supplient tous les deux le président A.Bouteflika à dire oui pour le 5ème mandat n’a, à notre sens, aucun sens. C’est même politiquement contre productif pour ces deux partis politiques dont les bases partisanes ont toutes les raisons du monde de se rebiffer. A moins que les adhérents et sympathisants de ces partis politiques ne soient que des moutons de Panurge… Sofiane Djilali par contre, en tant que chef de parti politique de l’opposition, est dans son rôle et il a toutes les raisons du monde de dire qu’un 5ème mandat est une « déshonneur » pour l’Algérie. Espérons que dans les prochains jours ou semaines d’autres voix de même tonalité se feront entendre.

    16
    1
      LeilatElKadr
      26 juin 2018 - 14 h 17 min

      @G.A
      Cher compatriote,vous avez vu juste.Cependant ,il faut s’interroger pour quelle raison les partis comme le Rnd ou le tadj,ou le mpa appellent au 5ieme mandat plutôt que présenter leur propre candidat.Le régime bouteflika a toujours empêché de façon sournoise l’émergence d’une véritable opposition démocratique.Il a permi la prolifértion des islamsites dans toutes les couches de la société,et l’émergence d’oligarques aux interèts desquels il est garant. Sans compter toutes les concessions et largesses qu’ils a consentis aux étrangers parfois aux détriment d’opérateurs algériens.Pour ces gens le 5ième mandat est synonyme de préservation de leurs intérêts faits de prédation,de fraudes et de corruption.Les islamistes quant à eux le 5ieme mandat fait leur affaire puisqu’ils prospèrent dans l’informel sur fond de religiosité,de radicalisme,d’opponisme.Soyons clairs,dans la situation chaotique (où l’opportunisme,l’incompétence,la fraude,la corruption,la soumission) sont érigées en valeurs sociétales qui aura la capacité de gérér tout cela à part le régime.Tous ceux qui s’él`vent contre le 5ieme mandat ne proposent aucune alternative viable qui prendrait la reléve.
      Ce qui est clair et certain,c’est que la seconde république démocratique et laique (où la politique sera séparée de la religion sale des salafistes et de l’argent sale des anciens trabendistes des années 80 devenus milliardaires) n’est pas pour demain.Tout comme exxonMobile,Lafarge,les qataris de bellara et de notre emblématique SNTA,les turcs de relizane pour ne citer que ceux-l;a,ne voudront jamais d’un gouvernement démocratique,patriote.

    Anonyme
    24 juin 2018 - 21 h 47 min

    Mr Sofiane Djillali,tout comme le Rcd vous avez peut-etre raison de vous offusquer de l’aventurisme irresponsable du sérail,mais chose curieuse ,ni vous ni personne,ne proposez une quelconque alternative dans l’éventualité utopique d’un retrait pacifique du sieur Boutef.Or mème s’il refuse de suivre l’exemple de Saddam,de benali,de moubarrak et de kadafi il sera maintenu contre son gré par la maffia politico-islamo-financiere qui gravite autour de lui et qui s’abreuve du syst;eme,(et sans l’oublier..) par les étrangers (américains,francais,turcs,qataris..) qui benéficient de grandes largesses en échange de soutien.
    En ma qualité d’algérien lambda,je me permets d’éclairer votre lanterne par ce scénario qui saute aux yeux telle une vilaine verrue en plein visage.
    Si boutef se maintient dans sa santé actuelle,le 5ieme mandat est inéluctable car ce serait illusoire de croire que les oligarques,les anciens trabendistes des années 80 devenus politiciens milliardaires ainsi que les islamistes qui ont un mandat à terminer resteront spectateurs,les bras croisés,à l’avènement de la seconde république.
    Autrement un autre du sérail sera désigné comme successeur ,sinon ce sera,en dernier lieu les islamistes qui ramasseront la mise.Un président ,démocrate,patriote,guidé par le seul souci du développement n’est pas pour demain.Ni les oligarques,ni les islamistes et encore moins les interets étrangers n’en veulent des démocrates .

    44
    2
    Mohamed
    24 juin 2018 - 18 h 28 min

    Salam aleikoum,

    Ah non je jure que si M. Bouteflika se présente aux prochaines élections pour se succéder à lui même pour le 5e mandat, je sortirai manifester, ou bien je me présenterai aux élections pas pour que je sois prédisent mais pour que je profite de cette opportunité pour hurler de pas voter pour lui.
    Mais en tout les cas, une chose est sure, ouallah je manifesterai, quitte à être emprisonné, tabassé, tué, pour que la génération future ne me cracherai pas au visage, ne me maudisse pas, et que dans les cours d’histoire, ils ne riront pas de nous et surtout je ne porterai pas ce fardeau de « c’est de votre faute », et même j’attend personne si je le ferai, quitte à que je sois traité de fou, manifestant tout seul.
    A bon entendeur salut

    31
    2
    Anonyme
    24 juin 2018 - 18 h 22 min

    J’ai essayé de comparer Ce Monsieur avec Ghoul : voila ce que j’ai trouvé en très succinct, tout est clair en lui, ses diplômes très valables qu’on peut consulter à l’université où il a présenté son doctorat, ses contributions scientifiques bref un CV clair et bien fourni. j’ai essayé de voir ce qu’a fait Ghoul, je n’ai rien trouvé de vérifiable à part qu’il appelle à un 5 ème mandat…

    19
    4
    Suggestion
    24 juin 2018 - 14 h 58 min

    Présentons une plante verte représentant l’opposition en face du 5ème mandat. Je suis convaincu que cela ferait du sens dans les débats, les projets politiques et économiques entre les 2 candidats et cela réveillerais de la débilité de la situation en Algerie. On point où en ait, pourquoi pas… On est le pays où on osé TOUT.

    18
    5
    predator
    24 juin 2018 - 14 h 14 min

    Tout le monde sait que Bouteflika est tres maladie et n’est au courant de rien de ce qui se passe autour de lui
    Ils veulent un 5ieme mandat pour dépecer de ce qui reste du pays, car il n’y a personne pour les stopper, Bouteflika est le dernier de leur souci
    C’est à vous partis politiques de crier cette arnaque

    29
    4
    Anonyme
    24 juin 2018 - 13 h 01 min

    Le slogan ÉVITONS LE DÉSHONNEUR À MONSIEUR BOUTEFLIKA ET UNE SORTIE PAR LA PETITE PORTE ….QU IL SOIT NOMMÉ PRÉSIDENT D’HONNEUR À VIE .

    13
    6
    Liberté
    24 juin 2018 - 11 h 26 min

    Mr Djilali Président en 2019. Non au 5ème mandant , oui à l’article 102, non au viol de la constitution. Mobilisons nous afin de montrer que seule le peuple a le pouvoir élire son Président en conformité avec notre constitution qui a été assez bafoué durant ces dernières années.

    38
    5
    Boualem Moktari
    24 juin 2018 - 11 h 15 min

    Chers compatriotes @Libre et @Raselkhit pardon de vous le dire, mais je pense que vous ne connaissez pas Sofiane Djilali, natif de Blida et qui a vécu à Alger (aux Annaser, ex Ruisseau). C’est un homme politique, un scientifique hautement diplômé en biologie et en sciences vétérinaires (diplômés en Algérie et en France) , un écrivain qui a publié notamment trois ouvrages (ou essais) l’un à connotation politique (« Que veut le PRA ? : histoire d’une démocratie refusée » ) et deux autres à connotations sociologique et politique (« L’Algérie : une nation en chantier » et « L’Algérie en question ».) . En dehors de Said Sadi et quelques rares autres, quels sont les hommes politiques qui écrivent des livres ? Pas beaucoup ! Il faut chercher dans les archives sur Internet pour trouver ses interventions, des vidéos sur Radio M, sur les journaux électroniques algériens, vous serez étonné des connaissances, du discours politiques et des idées politiques de Sofiane Djilali ! Il est taxé d’islamiste proche des frères musulmans, mais dans la réalité, dans son quotidien, il n’y a rien de tout cela ! C’est certes un musulman comme on dit, mais moderne et ouvert sur le monde, contrairement à d’autres !

    Bien sûr que si vous ne voyez que l’ENTV ou Canal Algérie vous n’entendrez jamais parler Soufiane Djilali ! Mais si vous suiviez ou fréquentiez ce qu’on appelle les « Café littéraire » en Algérie vous verrez que les conférences de Sofiane çà n’a rien à voir avec du Ouyahia ou du Ould Abbès ! De plus, Il est souvent sur le terrain à rencontrer les citoyens. Par exemple, il a fait une campagne sur le terrain en direction des citoyens (avec Karim Tabbou, un ancien du FFS à qui on refuse d’ailleurs la création d’un parti politique) pour expliquer la signification du boycott du 4 ème mandat de Boutef. Beaucoup de citoyens ont apprécié la teneur politique, la hauteur politique et les analyses de Sofiane Djilali ! Donc, avant de critiquer essayons de connaître les personnes ! PS : je ne suis pas un membre du Parti Jil Jadid ! Je suis du FFS, ancienne version de l’époque de da El Hocine ! Bon courage à vous chers internautes !

    33
    6
    LOUCIF
    24 juin 2018 - 10 h 15 min

    Sofiane Djilali toujours égal à lui même ! C’est un homme de parole , il n’a jamais failli à sa parole politique ! Le parti politique Jil Jadid est le seul qui est resté fidèle et qui a tenu les engagements formulés lors de la rencontre de Mazafran-Zéralda de juin 2014 qui a réuni les opposants islamistes, laïcs, nationalistes, réformateurs, de même qu’au sein de la Coordination Nationale pour la transition démocratique (CNLT) , de même qu’au sein de l’Instance de Concertation et de suivi de l’Opposition (ICSO).

    C’est la seule personnalité, le seul parti politique qui est resté persuadé qu’il ne sert à rien d’aller aux élections , qu’elles soient présidentielle, députation, sénatoriale ou communale, tant que le système politique ne change pas. Pour Sofaine Djilali , se prêter au jeu électoral ne fait que donner plus de légitimité au pouvoir sachant que c’est le pouvoir lui-même et tout son arsenal administratif qui organise et contrôle les élections !

    Bravo MONSIEUR Soufiane Djilali , l’Algérie a besoin d’homme politique de votre trempe surtout pour la construction de la transition démocratique et le changement de gouvernance qui s’avèrent incontournables pour l’avenir de notre pays !

    76
    9
    libre
    24 juin 2018 - 9 h 20 min

    on sais que tu fait le travail pour Mr boutaflika et tu marche pour le D R S
    ET VIVI BOUTAFMILKA

    3
    95
    Raselkhit
    24 juin 2018 - 8 h 27 min

    Encore une fois ce monsieur qui au lieu de proposer une réaction à la déclaration de M.Le Premier Ministre ne fait que pleurnicher Soyez un homme politique digne Proposez un programme politique pour combattre celui que vous insultez Depuis votre apparition sur l’arène politique Algérienne nous n’avons pas entendu de votre part une proposition politique Vous ne faites que de débiner les autres .Apprenez à faire de la politique soyez offensif Proposez des choses positives Le peuple Algérien veut découvrir une véritable relève et non des nouveaux FLN bis. pales copies de ce que il a rejeté en 1988

    16
    88

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.