Sud du pays : absence de toute activité du fait de la canicule

canicule sud
Des températures dépassant les 45 degrés Celsius ont paralysé toute activité dès la mi-journée. D. R.

La vague de chaleur caniculaire affectant ces deux derniers jours des wilayas du sud du pays avec des températures «exceptionnelles», dépassant les 45 degrés Celsius, a paralysé les activités des citoyens dès la mi-journée, a-t-on constaté. Dans la wilaya d’Ouargla, où un pic de température de 48 degrés a été signalé, les conditions climatiques sont telles que les travailleurs sont cloitrés dans leurs lieux de travail ou vaquent à leurs tâches quotidiennes le matin, avant de se calfeutrer l’après-midi chez eux jusqu’à la tombée de la nuit sous la «fraîcheur» de l’air conditionné, eu égard, en plus de la forte chaleur, du manque de lieux de détente et de piscines, pour surmonter cette période caniculaire, ont indiqué de nombreux citoyens rencontrés par l’APS.

Les services de la direction de la santé et de la population ont, face à cette vague de chaleur et ses répercussions sur la santé humaine, pris une série de mesures préventives, dont la sensibilisation des citoyens et les malades chroniques en particulier sur les risques d’insolation et les précautions à prendre, notamment la consommation d’eau pour les petits et les personnes âgées, ont indiqué les responsable du service de la prévention à la DSP. Pour prendre en charge d’éventuels cas affectés par ces conditions climatiques torrides, il est relevé la mobilisation de moyens humains et matériels aux niveau des structures de santé pour venir en aide, les cas échant, aux victimes d’insolation, a expliqué le docteur Tarek Hichem Madani.

La canicule a été à l’origine de la dégradation de 80 palmiers, 100 m2 de broussailles et 700 m de brise-vents, suite aux feux de forêts déclarés au niveau de la palmeraie de Bab-Sebâa, à Ouargla, selon la cellule de communication de la Protection civile.

Dans la wilaya d’Adrar, un état d’alerte est observé par la population locale, causant la paralysie de l’activité dans la région. Les services de la santé et des collectivités locales ont, à ce effet, appelé les citoyens à la précaution devant ces conditions climatiques exceptionnelles en vue d’éviter toutes complications sur le plan de la santé, en plus de la mise en place d’un programme portant mobilisation des structures de santé et des équipements médicaux nécessaires pour assurer une meilleure prise en charge des malades affectés par cette canicule.

Dans la wilaya d’El-Oued, la direction de la Protection civile a lancé des campagnes de sensibilisation en direction des citoyens dans les trente communes de la wilaya pour éviter toute exposition à cette situation caniculaire, en plus de la distribution de dépliants et la diffusion via les réseaux sociaux et les ondes de la radio locale de spots de sensibilisation sur la prévention des risques d’incendies provoqués par les fortes chaleurs.

R. N.

Commentaires

    Anonyme
    3 juillet 2018 - 10 h 37 min

    Courage aux populations!!!

    2
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.