Viande liée à la cocaïne saisie : deux conteneurs ont déjà été détruits

viande commerce
La viande ne sera commercialisée que sous des conditions strictes

Par R. Mahmoudi – Le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a déclaré, lundi, que la viande importée par le principal accusé dans l’affaire de la cocaïne sera mise à la vente s’il est prouvé qu’elle est bonne à la consommation et que la partie avariée sera incinérée.

Cette déclaration intervient au lendemain de l’alerte lancée par le président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, qui avait mis en garde contre la commercialisation d’une viande qui était destinée, selon lui, à la consommation durant le mois de Ramadhan dernier.

Le ministre, qui s’exprimait devant la presse en marge de la clôture de la session annuelle des deux Chambres du Parlement, a affirmé que les services de son département «coordonnaient» avec les autorités locales dans cette affaire, en précisant que des échantillons jugés propres à la consommation seront analysés par les services vétérinaires ainsi que par les services du commerce extérieur pour autoriser éventuellement sa commercialisation sur le marché national.

Dans le même sillage, des sources concordantes affirment que des échantillons de la viande importée de Brésil par Kamel Chikhi, dit «Le Boucher», stockée après la saisie dans un port sec à Es-Senia, près d’Oran, ont été acheminés vers un laboratoire d’analyse situé à Mostaganem. Les premiers résultats ont révélé, selon les mêmes sources, qu’une partie de la viande analysée, dont la date de péremption est 2019, a pu conserver son état premier grâce à la chaîne de froid et de conservation.

On apprend également que deux conteneurs de cette viande, dont la quantité totale est estimée à 350 tonnes, ont été détruits et transférés à la décharge publique. L’opération a été confiée à une équipe de la Gendarmerie nationale et des représentants de la Direction du commerce, en attendant ce que vont révéler les résultats finaux de ces analyses.

R. M.

Comment (10)

    Noriega et la France
    5 juillet 2018 - 1 h 19 min

    Beaucoup de banques françaises avaient service de lessiveuses à l’ex president Noriega

    https://www.youtube.com/watch?v=e4lp79XVPCI




    0



    0
    Algérienne-DZ
    4 juillet 2018 - 6 h 17 min

    Nous avons la chance de goûter à tout en Algérie. Menu variable.

    La viande d’âne + Viande à la cocaïne + le jus à l’urine

    Il faut jeter cette viande. Ne jouez pas avec la santé des citoyens




    1



    0
    Anonyme
    4 juillet 2018 - 6 h 14 min

    Brûlez cette viande à la cocaïne et arrêtez d’empoisonner les gens avec votre irresponsabilité




    1



    0
    Anonyme
    4 juillet 2018 - 6 h 12 min

     »…ont été acheminés vers un laboratoire d’analyse situé à Mostaganem »

    Vos analyses microbiologiques sont trop rapides. C’est quoi votre temps d’incubation ?
    Pourquoi Mostaganem




    1



    0
    Anonyme
    3 juillet 2018 - 14 h 38 min

    On a bouffé la viande d’âne à toutes les recettes et on fait la fine bouche devant la viande de bœuf .




    7



    4
    Slam
    3 juillet 2018 - 12 h 09 min

    Comme quoi le haram a ses limites. Si cette viande était transportée avec du Cochon elle serait déclarée illico presto haram ; mais comme elle a voyagé en compagnie de cocaïne pure, maaliche on va la revendre. ça rapportera même pas le prix d’1 kg de cock, mais maaliche c’est halal.




    11



    3
    Anonyme
    3 juillet 2018 - 11 h 13 min

    Pour la viande le gouvernement Algérien devrait faire venir après contrôle Sanitaire du bétail de l’étranger de qualité et en faire des élevages, c’est pas l’argent qui manque !!




    10



    3
      bougie
      3 juillet 2018 - 18 h 47 min

      Faire des élevages dans le désert ,vous nourrissez le bétail avec l’air du temps .Une bonne idée qui n’est jamais venue à personne en 54 ans !




      4



      0
    fatigué
    3 juillet 2018 - 8 h 24 min

    « …..Les premiers résultats ont révélé, selon les mêmes sources, qu’une partie de la viande analysée, dont la date de péremption est 2019, a pu conserver son état premier grâce à la chaîne de froid et de conservation. »…..
    ____________________________________________________________________________
    de qui se moque t on….la date de péremption a été déclarée 04 juillet 2018




    15



    0
    RezkideBelcourt
    3 juillet 2018 - 8 h 03 min

    (…) Dans cet article il s’agit de deux containers disant même d’un capacité de 40″, et même si on tasse bien la marchandise on a un poids de 30 tonnes par unité, en général ça tourne autour de 28 tonnes.
    Bonne journée




    7



    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.