Le coordinateur des imams révèle : «Le ministre est l’otage des fanatiques»

Djeloul Hadjimi, imams
Djelloul Hadjimi, coordinateur général des imams d'Algérie. New Press

Par Ramdane Yacine – Les imams des 26 000 mosquées d’Algérie sont en colère et ils le font savoir en accusant le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, d’avoir promu au sein du ministère des personnes hostiles au rite malékite – dont se reconnaissent la majorité des Algériens et qui encouragent par leur fanatisme et leur sectarisme l’agression et le tabassage des imams.

Les agressions contre les imams dans les mosquées ont pris des proportions alarmantes ces dernières années en Algérie. C’est le coordinateur général des imams, cheikh Djelloul Hadjimi, lors du forum du quotidien arabophone Echorouk.

Après avoir affirmé que l’action de protestation des imams est parfaitement légale et qu’elle est sous l’égide de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), le coordinateur des imams a expliqué que Mohamed Aïssa a fait venir auprès de lui des cadres qui obéissent à d’autres chapelles rituelles pour les contenir, mais qu’il se retrouve actuellement pris au piège de son choix. Et d’ajouter que ce sont ceux-là même qui ordonnent notre châtiment par leurs partisans au niveau des mosquées.

Le porte-parole des imams a indiqué que le ministère des Affaires religieuses doit assumer ses responsabilités dans la sécurité des imams et a loué la décision prise très récemment par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, de renforcer la sécurité de ceux qui officient dans les lieux du culte.

L’invité du journal arabophone a rapporté que des imams sont agressés, voire assassinés à l’instar de celui d’Oum El Bouaghi qui a pardonné à son agresseur de l’avoir giflé avant que ce dernier ne récidive pour le tuer sur le minbar de la mosquée. D’autres imams sont agressés à coups de couteau ou à jets de pierre.

Par ailleurs, Djelloul Hadjimi a évoqué une «anarchie programmée» et des «faits graves étrangers aux Algériens». Il a dénoncé le fait qu’on ait tendance à dire que les imams sont victimes d’actes isolés dont les auteurs sont des malades mentaux ou des drogués. Pour le coordinateur, «les agresseurs sont ceux qui s’opposent à notre référence religieuse nationale». Il a indiqué que les imams n’ont jamais exercé d’oppression sur les fidèles et que cette minorité «doit respecter la référence religieuse de la majorité des Algériens».

Interrogé si ces agressions ont un rapport avec les partisans du salafisme wahhabite en Algérie, Djelloul Hadjimi a répondu que «ceux qui ne sont pas d’accord avec la référence religieuse des Algériens n’ont pas le droit de se mêler de la gestion de la mosquée et doivent cesser d’insulter l’institution religieuse et l’Etat».

R. Y.

Comment (37)

    الهوارية في كندا
    17 août 2017 - 11 h 38 min

    Sa tête me fait peur, Respect à tous nos Morts des années 90, SVP ne montrez plus la tête de cet individu qui me rappelle le massacre de la décennie noire par des criminels qui avaient cette dégaine. par pitié floutez lui le visage …

    Rien-ne-va-plus
    17 août 2017 - 11 h 18 min

    Depuis presque l’affaissement total de la muraille universelle (enquête d’habilitation de fonctionnaires) qui a toujours protégé les institutions de l’Etat, en séparant le bon grain de l’ivraie, ces dernières auraient-elles devenues par hasard une sorte de passoire où chacun désormais trouve son compte???.

    Les Égarés.
    17 août 2017 - 11 h 14 min

    Les Wahhabites sont une Secte qui croit que Allah est une Personne qui bouge, monte, descend et s’assoit s’Il le veut véritablement et celui qui refuse cette croyance est non Musulman….
    La Secte Wahhabite du Salaf du dimanche dit être les seuls vrais Musulmans Authentiques et se donne comme mission de wahhabiser les Musulmans par tous les moyens: la parole, les livres, par les armes si besoin…
    ne faites pas confiance à ces Ikhwans Wahabites dit Frères Musulmans qui usent de différents moyens pour accéder au pouvoir et imposer le Wahabisme le même que celui des Égarés Saouds et leurs Chouyoukhs Kharidjites Wahabites: Kamis, crâne rasé et Nikab Noir obligatoire, noir…..
    Allah, incha Allah les fera singes et détruira leur Ruses (Daesh, Al nosra)…

    Anonyme
    17 août 2017 - 10 h 29 min

    il se trouve qu’on a a big problem in algeria, un problème d’éducation monstre: l’algérien ne sait vraiment pas ce qu’il est! Il vole et va à la mosquée, c’est un acte très grave sévèrement puni par l’islam!
    l’algérien fait le ramadan mais fête aussi noel et boit de l’alcool, c’est aussi un interdit en islam!! ajouter a cela ceux qui insultent Dieu (en majorité des jeunes) (…)

    Abdelrahmane
    17 août 2017 - 7 h 54 min

    Oui mais (pour nous, algériens de toute obédience, toute sensibilité), il ne faut pas, il n’est pas juste, il n’est pas pertinent de se justifier, exploiter et tenir pour argument les errements, les carences, les inepties et les comportements inadmissibles, incongrus des salafistes, wahabis et de certains pays arabes, notamment du golfe persique, exploiter tous cela, et chemin faisant régler ses comptes historiques, pour taper sur tous ce qui est arabe et tous ce qui est musulman. Il ne faut ni généraliser, ni faire usage de préjugés sociaux, raciaux et racialistes. faut maitriser son élan.

    Cheikh kebab
    17 août 2017 - 1 h 18 min

    C la preuve la raison irréfutable qui prouvent que la religion il faut la laisser dans le domaine privé,chacun est libre de croire ou oas croire en une religion,et n’a de compte à rendre qu’à dieu. Nos parents ne connaissaient ni chiites ni malekites ni sunnites ni xahabites ni ahmadites….meme pas l’arabe,mais faisaient leurs prières sans comprendre l’arabe avec nyia-faisaient le bien…point à la ligne. On voit à quoi mènent c histoires de chercher qui est quoi.

      zaatar
      17 août 2017 - 8 h 02 min

      La réponse se trouve peut être parmi l’une des plus de 5000 exoplanètes découvertes jusqu’à présent dans l’univers. Parmi elles, il y en a qui abritent surement de la vie…peut être que là se trouvent certaines réponses à nos questionnements notamment en ce qui concerne les malékites, sunnites, chiites et tout le reste. A condition qu’il aient eu leurs messagers eux aussi.

        Elguerroumi
        17 août 2017 - 10 h 10 min

        @cheeikh kebab.
        Juste t’eclairer sur un pan de notre histoire !
        L’éducation se faisait en arabe des les premières dynasties (berbero-musulmane) c’est à dire des 708 de l’Hégire.je site deux personnages de l’histoire Algériennes l’un c’est le fondateur des Almohades (Mohamed Ibn Tamourt ) qui enseignait la théologie à Naceria (Béjaïa 11em siècles) l’autre Sidi M’hamed zoudj lbirine 17e/18e originaire de Boghni qu’on surnommé aussi Si M’hamed El Azhari etc.etc….Je peut t’en citer des centaines originaire de Kabylie.

    Aicha Benguendouze
    16 août 2017 - 23 h 22 min

    Avec cette declaration de Djelloul Hadjimi, coordinateur général des imams d’Algérie, on donne l impression qu il ya plusieurs Islams dans tout le monde musulman de Djakarta a Casablanca. On dirait que personne ne sait lequel est le vrai Islam ou disowns le plus vrai…pas drole pour le pauvre cityen qui ne lit pas beaucoup ou pas du tout…Est ce que cela va continuer de meme au Paradis d Allah avec tous ces responsables de la religion dans tous les pays….Cette situation existe egalement dans toutes les religions monothistes depuis leur creation…Alors qui dit vrai…?

      zaatar
      17 août 2017 - 7 h 57 min

      La réponse se trouve juste après la mort de l’humanité…et il n y a rien de plus sincère.

    Beka
    16 août 2017 - 23 h 04 min

    D apres ce qu on connait du ministre il n a pas l aire d etre infecter au contraire il combats ce virus alors bon ben les declarations de cet imam a verifie puis comment savoir s il est lui meme pas porteur du virus _et puis les jeunes leur imam supreme c est internet qui est completemrnt infeste mme feroun l est peut etre aussi _sans oublier les diffuseures tel chourouk tv etc…
    .l islam du future c est le schow avec des tetes coupe sommes nous les derniers temoins de l islam authentique _que dieu nous preserve

    Nacer
    16 août 2017 - 22 h 47 min

    Quand on voit le parcours de ce ministre et qu’on voit d’ou il vient, on se rend compte qu’il est là justement pour propager la doctrine de la haine contraire aux valeurs des algériens, à leur histoire et à leur culture. Le plus simple est de revoir et corriger la principale bêtise de Ben Bella qui persiste à ce jour et qui a pour origine un copier coller d’un articles de la constitution Égyptienne « L’Islam est religion d’état » N) 2 dans la nôtre et 47 ou 48 dans celle de Gamel Abdennasser conformément aux désidéraratas des charlatans d’El Azhar. Abolir cet article remettra les choses à leur place. Le mal est là!

    UN ALGERIEN LAMBDA
    16 août 2017 - 21 h 54 min

    En lisant le commentaire de cet iman ,j’arrive à la conclusion que le ministre Mohamed Aissa , se fout de la gueule des algériens.il critique les salafistes et affidés dans les colonnes des journaux et les promet à des postes clés de son ministère. Ou cet iman ment soit le ministre est un hypocrite de 1er ordre c’est à dire qui surclasse ceux qui ont été maudit dans le Coran. S’il ne répond pas aux accusations du coordinateur ,c’est que c’est vrai et BOUTEFLIKA doit le relever de ses fonctions et mettre un érudit comme CHEKAL .

    BEKADDOUR
    16 août 2017 - 21 h 45 min

    Les Français très mûrs, expérience oblige, nous ont précédé et ont conclu au sujet de leurs curés, ainsi « Fais ce que je dis, pas ce que je fais »… Je connais UN imam, dont le comportement m’a tout enseigné. Allah yestar, l’humain est humain, c’est-à-dire une créature différente des Anges… Chantes, Merle, Chantes !

    Algérie Authentique
    16 août 2017 - 20 h 21 min

    je rend hommage à tous ces imams courageux qui se dressent contre le terrorisme saoudien pendant que des esprits fainéants et suffisants commentent et dénigrent prétentieusement et avec force indifférence leur courage et leur sens du devoir ! que Dieu vous protège , Allah yerham les victimes! que Dieu protège tous les authentiques algériens humbles et pacifiques qui aspirent à une vie spirituelle fidèle à celle de nos aïeux !

    Les Égarés.
    16 août 2017 - 19 h 03 min

    Voici la croyance Wahabite anthropomorphistes , croyance venue des Saouds …Les Wahabites disent que Allah est une Personne , qui s’assoit si il le veut , a véritablement des organes , monte , descend , qu’il est à l’image de Adam , Allah est un Corps (Jasm)… qui a véritablement un « Nafss » et descend de tout son Être du septième ciel au premier ciel à l’aube et Remonte….et quiconque refuse cette croyance est non Musulman….Les Wahabites se disent le Groupe sauvé qui ira au paradis et se conciderent les Seuls vrais Musulmans !!.. Référence des Wahabites : Ibn Tamiya , Ibn Abdelwahab , Al Baz , Al Outheimine , Fawzan ,..Al Baz : Allah a des mains véritablement mais on ne sait pas si Allah a des doigts , et la couleur des mains ???…Ibn Tamiya , livre Al Manjah : Allah s’assoit , bouge , monte , descend si il le veut !! Allah est un Corps limité ..! ..Les Wahabites croient que Allah est un Homme , Une personne …!…..Vous pouvez vérifier tout cela dans les livres des Wahabites ..!..Les Wahabites sont comme les Chrétiens qui disent Jésus (Personne, un Homme ) est Dieu !!! .Les Wahabites sont une Secte …crâne rasé , Kamis , pantacourt trois doigts sous le Genou et leurs Femmes s’habillent de Bilan intégrale Noir , toujours Noir , …la Secte Wahabite.

    Marre du Khorti
    16 août 2017 - 18 h 53 min

    26 000 mosquées en Algérie (combiens d’hôpitaux ???), enfin, enfin, j’ai trouvé un domaine où nous sommes premier, moi qui désespérais de trouver un motif de fierté, qui en avait marre de trouver l’Algérie toujours mal classée, enfin un domaine où nous sommes premier. Sinon, pour ce qui est des « loups dans la bergerie », cela fait longtemps déjà que le pouvoir les a fait entrer. Sous Ben Bella déjà (importation d’enseignants orientaux frères musulmans…), puis Boumedienne (arabo-islamisation de l’enseignement, autorisation du recours des hauts-parleurs pour les muezzins, passage au week-end islamique, et autres concessions faîtes aux islamistes qui ont commencé à investir les rouages de l’Etat), puis poursuite de la même politique des concessions avec Chadli (code de la famille et autres mesures favorisant l’emprise de l’arabo-islamisme…). Résultat : la décennie noire, dont le prix a été payé par les simples citoyens, ce ne sont nos chers dirigeants qui ont payé le prix du sang. Donc dès 1999, on recommence les mêmes recettes, l’essentiel est d’empêcher l’émergence d’une puissante opposition démocratique et laïque.

    MOh
    16 août 2017 - 16 h 48 min

    Rien à … des Berbères Marocains colonialistes, vive le nationalisme algerien

    Anonymaoui
    16 août 2017 - 16 h 39 min

    Monsieur l’imam, chef syndicaliste, le fanatisme religieux a infecté toute la société algérienne du simple citoyen aux plus hautes autorités de l’Etat. Le rôle de la mosquée donc l’influence de l’imam dans la vie des citoyens a atteint un tel niveau que toutes les institutions juridiques administratives et sécuritaires sont court-circuitees par un simple lieu de culte sous contrôle d’imams souvent incompétents pour répondre aux questionnements des gens. La culture de la mosquée encouragée par le pouvoir en place fait des ravages au sein de la population qui a perdu tout esprit logique et tout comportement rationnel. Le recours à la rokia, le rejet de la vaccination infantile et le non respect des lois en sont des exemples de l’omniprésence de la culture de mosquée au sein de notre société.

      Y'EN A MARRE DU SALAFISME
      16 août 2017 - 17 h 42 min

      EXACT , et savez vous pourquoi cela va continuer et continuer …:
      Quand des parents totalement inconscients prennent automatiquement leurs enfants à la mosquée dés le petit age 3-4 ans , qu’attendez vous comme résultat 20 années plus tard ? et bien juste le tableau que l’on voit dehors !! des va et vient entre les mosquées..le quartier …quartier…mosquée : PRODUCTIVITÉ NULLE .
      la léthargie qui en a découlé est tout à fait naturelle .
      ON NOUS RACONTE LES HISTOIRES D’IL YA 15 SIÈCLES EN ARRIERE, PUIS ON SE DEMANDE POURQUOI ON N’AVANCE PAS VERS DEVANT ?
      ( Philosophies Diamétralement opposées ) !lol

    SAM
    16 août 2017 - 15 h 25 min

    Que ces imams nous foutent la paix … franchement ils ne sont d’aucune utilité pour le pays, ça ne coute juste de l’argent du contribuable … qu’ils aillent chercher un autre job plus utile comme tout le monde , bande de bras cassés …

      bird
      16 août 2017 - 16 h 22 min

      je lis dans le texte que les imams hommes de Dieu qui ne devraient dépendre que de leur foi et convictions organisent une action sous l’égide de l’UGTA ,ils prennent leur carte syndicale ,ce n’est plus un sacerdoce ,juste un métier comme un autre .
      « Ceux qui ne sont pas d’accord n’ont pas le droit de se mêler de la gestion de la mosquée et respecter « l’institution religieuse d »état  » on peut faire une autre lecture  » état religieux  » les mots sont les mêmes .

      Y'EN A MARRE DU SALAFISME
      16 août 2017 - 17 h 45 min

      LOL , on appelle ça : L’orientation des Esprits ( à la faveur de tel ou tel structure , organnisme ..) , c’est tout comme les merdias lourds .

    Abou Lahab
    16 août 2017 - 15 h 17 min

     » Les religions sont des institutions humaines. Comme telles, elles sont
    fausses et pourries jusqu’à la moelle. Leurs fondateurs recherchaient avant
    tout à acquérir richesses et puissance. Leurs dignitaires poursuivent des buts
    matériels; leurs défenseurs s’appuient sur des détails inventés qu’ils attribuent
    à des apôtres divinement inspirés et les fidèles acceptent sans discuter
    ce qu’on leur ordonne de croire. » Al Maari .

      Zoro
      17 août 2017 - 21 h 28 min

      Meme abou lahab a sa propre religion .N est il pas un adorateur du feu ????,Signé ZORO….Z…

    Mohamed El Maadi
    16 août 2017 - 15 h 05 min

    Vous avez fait renter le loup dans la bergerie et ils ne sortiront plus .Tout cela va finir très mal .Mohamed Aissa est bien gentil mais il est faible car il n’a pas compris qu’on ne fait pas omelettes sans casser des œufs mais lui apparemment il n’a pas envie de se mouiller et finira par se faire bouffer tout cru .
    On n’a affaire a des malfrats religieux et non des enfants de chœur .
    (…) De toute façons les intégristes n’auront jamais ce pays car beaucoup de gens reprendront le chemin de la résistance citoyenne .

    Bison
    16 août 2017 - 14 h 48 min

    Il n’y a ni salafisme ni 3mar bouzouar! Tout ce qu’il y’a c’est que tout le monde a compris que pour avoir au moins, je dis bien bien au moins sa part du gâteau (et l’appétit vient en mangeant) il faut avoir sa chapelle propre, son cheval de bataille ou un fond de commerce (surtout choisir le plus porteur, si les créneaux sont pris il faut innover en étudiant le marché local et voir ce qui fait vibrer le plus les fibres sentimentales de la populace ou sinon voir ce qui marche ailleurs chez les autres populace de même nature et inventer le concept, la méthode favorite de nos fakhamatouhoums successifs, tout importé clef en main, meme les idées et les idéologies, pourquoi triturer son cerveau surtout s’il est stérile) !
    Deux choses ont particulièrement retenu non attention de ce que cet imam en chef a dit:
    1-  » le coordinateur des imams a expliqué que Mohamed Aïssa a fait venir auprès de lui des cadres qui obéissent à d’autres chapelles rituelles pour les contenir, mais qu’il se retrouve actuellement pris au piège de son choix. »!! En somme, il a amené des loup pour protéger les agneaux des attaques d’autres loups! La ruse dans la religion, c’est hallal ça? Quelle question! Ba3, ba3 on est bien gardés! ! Mais si ce que dit cet imam est vrai, ça prouve que le ministre n’est pas dupe; en agissant ainsi, il témoigne implicitement si encore besoin, que ce qui fait courir les autres chapelles comme toutes les chapelles d’ailleurs c »est pas la conviction, le moins qu’on puisse dire!! Même si selon cet imam toujours, que Mohamed aissa est pris au piège! Mais, une chose est sûre, avec des gens mûs par autre chose que les principes on arrive toujours a trouver des terrains d’entente, il suffit d’être plus généreux! Le plus dur c’est les gens de principes qui ne cèdent jamais et n’acceptent aucun marchandage ! Mais ceux-là n’existent presque plus, ou du moins en moins, on les rencontre que rarement et passent inaperçus tellement retirés et repliés sur eux même de peur de se salir ou de se faire happer par la décadence !
    La deuxième chose qui a retenu mon attention est: »des imams sont agressés, voire assassinés à l’instar de celui d’Oum El Bouaghi qui a pardonné à son agresseur de l’avoir giflé avant que ce dernier ne récidive pour le tuer sur le minbar de la mosquée. »!! Une preuve de plus, pour ceux qui doutent encore, que al moussalaha marche a merveille! Si quelqu’un te gifle, surtout si c’est un abruti fini qui se prend pour une lumière, et si tu lui pardonne aussi facilement et sans contrepartie, eh bien pour lui c’est décodé par son intelligence aveuglante comme confirmation qu’il est dans le vrai et la suite logique est d’oser plus, qui l’arrêterait! Comment quelques abrutis unis qui ne reculent devant rien peuvent terroriser tout un cartiers de plusieurs centaines d’ âmes individuelles, pris individuellement, car pas unis et qui reculent devant un rien!
    A l’image des partis intégristes islamistes, minoritaires en vrai mais comme ils sont unis, solidaires, agissants et bruyants, donc ils paraissent majoritaires et intimidants, contrairement aux républicains qui passent leurs temps a se ruer dessus et toujours entre eux de préférence, tels des ânes dans l’étable ! Car un âne est très tolérants avec d’autres créatures, la seul chose qui lui est insupportable est qu’un autre âne, un confrère, rentre dans son « domaine vital » même si celui-ci est un compagnon avec qui il partage les corvées et les peines!!

    Abou Lahab
    16 août 2017 - 14 h 35 min

     » Les religions sont des institutions humaines. Comme telles, elles sont fausses et pourries jusqu’à la moelle. Leurs fondateurs recherchaient avant tout à acquérir richesses et puissance. Leurs dignitaires poursuivent des buts matériels; leurs défenseurs s’appuient sur des détails inventés qu’ils attribuent à des apôtres divinement inspirés et les fidèles acceptent sans discuter ce qu’on leur ordonne de croire. » Al Maari.

    LE NUMIDE
    16 août 2017 - 14 h 26 min

    les nationalistes Berbères ne doivent jamais se mettre hors de la sphère religieuse de l’Islam pour laisser à l’empire Omeyyade et ses milices wahabo-baathistes de sévir et dominer les Berbères au nom de la religion et avec l’arme de la religion de l’Islam .. Que Non !! nous attirons l’attention des militants Berbères sur ce piège de la Laiquerie qui ne sert qu’à donner une arme de plus à l’Ennemi .. nous ne sommes pas au Luxembourg !! nous sommes dans un monde D’EMPIRES , cruel et sans merci où les Berbères doivent avoir leur place au soleil restaurer leur espace national historique en Algérie et au delà , par la force de l’abnégation et l’intelligence décisive du résistant et du combattant toujours sur la crête ( la krita ) l’œil vigilant , et le geste agile et redoutable .. Le combat est pour la Survie et pas pour des palabres théoriques dans la cour de recréation de lycées et de cours de philosophie de terminales Les méthodes de combat on les apprend donc auprès des bonnes références : chez les Berbères Victorieux, chez Abane et Ben Boulaid et non chez les loosers adolescents de bistrots et de la laiquerie qui ne rapporte que ruine Hogra et misères ..Tant que les Berbères sont musulmans nous disputerons âprement et sans merci l’Islam au Calife , au roi arabe , au milicien wahabiste , à l’ennemi …Nous emploierons la religion contre lui et pas contre nous .. nous imposerons la spiritualité Berbère , l’âme Berbère , l’idéologie Berbère dans l’Islam contre l’Empire Ommeyade et ses harakas et ses mawalis comme nous avons utilise l’idée de la nation et du nationalisme algérien contre la nationalisme français colonial ..Nous utiliserons la langue arabe et la théologie musulmane contre les ennelis des berbères comme nos anciens ont utilisé la langue française et la culture française contre la France coloniale .. Nous suivrons ce chemin .. Nous nous ingérerons dans leurs affaires arabes au moyen orient , dans le chiisme, dans le sunnisme ,dans la ligue arabe , dans leurs querelles , dans le khalij , dans la question des lieux saints , dans la question de Syrie, de Yemen , dans toutes leurs affaires et nous leur interdirons formellement de s’ingérer et de dire le moindre mot dans le moindre probleme algérien berbère , nous serons redoutables plus qu’eux , fanatiques pire qu’eux , ils hurlent nous hurlons , ils argumentent nous argumentons , ils parlent Islam nous parlons Islam , ils nous insultent en arabe, nous les insultons en francais , ils mobilisent contre nous leurs milices et leurs chiens , nous mobilisons contre eux les kurdes, les perses , les aryens ,les hindous , les zoulous et la terre entière , ils sont musulmans , nous sommes musulmans .. ils veulent notre Hogra , ils auront les enfers , ils veulent la paix ? , alors ils doivent cesser leur haine contre nous et nous laisser notre NATION .. ils ne peuvent rien contre les Berbères et la libération de l’homme libre .. Nous leur prendrons tout et nous ne leur cèderons rien !!

      Karamazov
      16 août 2017 - 15 h 15 min

      Waouw! J’en suis émoustillé ! Je m’y voyais déjà tout frétillant d’extase en sabrant l’air et l’eau, faute de champagne tellement je suis un bon musulman. Jusqu’au moment ou la froideur de la réalité m’a cinglé le visage pour me ramener à vivre éveillé mon cauchemar !

      Marre du Khorti
      16 août 2017 - 18 h 13 min

      Tant qu’ils continueront de croire que l’arabe est la langue sacrée du coran tes berbères musulmans se sentiront musulmans avant d’être berbères, et ils glisseront facilement de l’identité musulmane, à l’identité arabe. Pour que tes fantasmes puissent prendre forme, il faudrait au préalable découpler la langue arabe et l’Islam. Tant que les musulmans berbères n’auront pas recours à des Corans traduit en Tamazight, ils resteront très perméables à l’idéologie arabo-wahabite, et seront des proies faciles.

      Zoro
      17 août 2017 - 21 h 49 min

      Alerte!!! joinville vient de perdre un pensionnaire!!!!Signe ZORO. …Z…

    Abou Stroff
    16 août 2017 - 13 h 29 min

    «Le ministre est l’otage des fanatiques» dixit le coordinateur des imams. je pense que toute pensée religieuse est, par définition, une pensée fanatique. en effet, tout individu qui croit détenir la vérité avec un grand V et est convaincu qu’il suit des préceptes divins est, par définition, imperméable à toute idée qui contredit le dogme auquel il croit. il est donc, par définition, un fanatique.
    Moralité de l’histoire: la seule manière de nous débarrasser des fanatiques, quelle que soit leur « chapelle » est d’agir en vue de confiner la religion dans la sphère privée et de faire en sorte qu’elle n’en sorte pas. Toute autre attitude ne fera que retarder l’explosion ou l’implosion de la société archaïque (où la religion est l’unique référence) qui ne saura pas faire face aux défis et aux enjeux du moment.

      nectar
      16 août 2017 - 14 h 21 min

      Monsieur Abou Strof! votre analyse est pertinente, mais malheureusement ceux qui sont censés influer sur la religion pour qu’elle ne soit soit pas exploitée à des fins politiques, ont leur petite cervelle formatée aux idées macabres venant du hidjaz…

    LE NUMIDE
    16 août 2017 - 13 h 19 min

    d’apres ce que dit ce représentant des imams algériens .. Mohamed Aissa , qu’on a cru un musulmain sain politiquement et un nationaliste algérien conscient des enjeux ‘est avéré QUI ET QUOI et pour qui il roule ? coment il a eu cette faute ou ce crime d’ouvrir le ministère des affaires religieuses et des Wakfs de la République Algérienne à la racaille wahabiste les pires ennemis de cette nation et aux agents secrets de l’internationnale du crime , de la Fitna et de la guerre civile et avec l’argent des algériens comme salaires .. Pourtant dans ses discours il na pas cesse de dénoncer leurs activites criminelles au nom de la religion et leurs naissances dans ce pays qu’ils ont mis a genoux pendant 30 ans et qui continue encore à souffrir de leur crimes abominables et de leurs trahisons .. Mohamed Aissa corrigez vous si vous etes un authentique enfant de l’Algérie ! dégagez de vous cette vermine te ne faites jamais confiance en eux .. pourquoi les zaouïas algériennes ne sont-elles pas capables de nous donner des imams de la vraie Foi et du vrai patriotisme comme toujours elles sont fait ?? pour faire appel à ces agents diaboliques du wahabisme des salafo-sionistes et des frères musulmans qui ont ruiné le monde musulman et l’ont plongé dans les guerres et les massacres … il vaut mieux un saint imam algérien sain et des plus modestes qu’un diable douctour en Theologqie de Satan

    Y'EN A MARRE DU SALAFISME
    16 août 2017 - 13 h 13 min

    exact , le salafisme issu du wahabisme a pris le dessus hélas …vous n’avez qu’à faire un tour dans les mairies …l’Etat ne se rend pas compte de ce danger , les années 90 sont à prévoir , du coup les salafistes n’auront aucun mal à reprendre les choses en main….il est temps que les autorités ouvrent les yeux sur ce probléme qui nous vient du desert arabique et qui n’a rien à avoir avec nos coutumes …basta .

    chibl
    16 août 2017 - 12 h 55 min

    svp AP pourquoi des photos pareils!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.