Chute libre de la monnaie turque et crise en vue : la fin du mythe Erdogan

Recep Tayyip Erdogan
Le dictateur turc Recep Tayyip Erdogan. D. R.

Par Kamel M. – Comment ses ouailles en Algérie vont-elles justifier cette chute libre de la monnaie turque sous le règne «éclairé» de Recep Tayyip Erdogan ? Les chiffres effraient les Turcs. Leur lire est en train de redevenir une monnaie de singe et le dictateur qui dirige le pays d’une main de fer y est bien pour quelque chose.

Les nouvelles qui parviennent de Turquie ne sont pas du tout bonnes. Contrairement aux affirmations des islamistes algériens qui défendent bec et ongle l’axe Alger-Ankara, l’économie turque se dirige droit vers une crise qui s’ajoutera au malaise politique créé par la réaction enragée d’Erdogan à la tentative de coup d’Etat à laquelle il a échappé de justesse.

Le bras de fer engagé avec les Etats-Unis depuis que l’Occident a décidé de tourner le dos définitivement au régime islamiste d’Ankara, en raison de sa politique de répression tous azimuts et son maintien au pouvoir par la fraude et la menace, conduira la Turquie vers une situation qui risque de pousser le dictateur Erdogan à verrouiller davantage le champ politique et à attenter encore plus aux libertés dans un pays qui souffre déjà des arrestations et des licenciements arbitraires par dizaines de milliers.

Le modèle économique turc chanté par les islamistes algériens est en train de s’effondrer, car il a été bâti sur une logique de dépendance totale envers les marchés occidentaux. Les tentatives désespérées d’Erdogan de se tourner vers de nouveaux alliés – la Russie notamment – seront vaines. Les Russes comme les Chinois ne font pas confiance à celui qui a d’abord frappé à la porte de l’Union européenne avant d’être rabroué. Ces deux puissances économiques refuseront d’être une planche de salut pour un régime islamiste aux abois.

On assiste peut-être à la fin d’un mythe. Le rêve de la résurrection de l’empire ottoman – encouragée en Algérie par Hassan Aribi et Abderrezak Mokri – ne se réalisera finalement pas. La Turquie connaîtra des heures sombres si Erdogan ne «dégage» pas avant qu’il ne soit trop tard.

K. M.

Comment (57)

    LE NUMIDE
    14 août 2018 - 7 h 08 min

    LA DIFFÉRENCE ENTRE LES « ISLAMISTES  » TURCS ET LES MAWALIS WAHABISTES ALGERIENS ( de MOKRI, FIS , NAIMA SALHI, ARIBI ET CONSORTS : la différence est notoire .. les turcs sont des nationalistes et des patriotes qui placent haut les intérêts nationaux de leur grande nation , ils sont fiers de leur origine Touranienne , de leur langue turque et veulent ressusciter un Empire ottoman pour étendre l’influence géopolitique de la Turquie .. les Mawalis algériens islamistes sont des wahabistes minables et affiliés à l’Étranger comme des petits Chaouchs et des mercenaires qui haïssent leur nation et son histoire , qui ne reconnaisent ni la nation algerienne ni l’identité berbère de cette nation , ni sa fierté ni son avenir .. Ce sont des Mawalis Ommeyades de troisième catégorie , racistes , incultes , sous -développés et soumis corps et âmes comme des Mawalis et des esclaves à leurs maitres orientaux égyptiens , saoudiens et qatariens et sont prêts ( comme ils l’ont fait en 1992 ) à detruire ce pays pour le mettre sous le giron de leurs rois arabes .. le projet mercenaire des islamistes algériens ce n’est pas de créer un empire algérien berbère comme le font les turcs pour leur pays , mais de mettre en esclavage les algériens, les berbères , sous la domination des rois arabes …Les islamistes algériens sont tous des traitres et ils sont les Wahabistes les plus arriérés , les plus sales et les plus immondes de cette cosmogonie médiévale , monarchiste et criminelle ..

    Anonyme
    13 août 2018 - 17 h 31 min

    La Turquie est le seul pays musulman qui participe aux manoeuvres militaires Israeliennes et qui autorise l aviation Israelienne a utiliser son espace aerien pour ses entrainements…….

    17
    5
    VENGEANCE !!!
    13 août 2018 - 17 h 27 min

    La prise de Constantinope est proche en espérent à titre de vengeance pour leur trahison contre l’Algérie, être les premier à envahir la Turquie !!!

    10
    8
    DYHIA-DZ
    13 août 2018 - 15 h 20 min

    On ne peut comparer les islamistes Algériens aux islamistes Turcs, il ya une grande différence.
    Les islamistes Turcs sont en position de dominants, les islamistes Algériens sont en position de manipulés et d’exécuteurs.
    Les islamistes turcs sont très nationalistes, aiment leur patrie, fiers de leur culture et de leur histoire.
    Les islamistes Algériens sont des vendus, renient tout ce qui est Algérien et ne se reconnaissent que dans leur oumma des fantoches. Les islamistes Algériens sont dépersonnalisés et des girouettes entre les mains de leurs maitres ( Wahhabites, Qataris, Turcs, Mollahs).

    En bref: les islamistes turcs sont en position de conquérants.
    Les islamistes Algériens sont en position de colonisés prêts à offrir l’Algérie à leurs gourous

    45
    4
    PREDATOR
    13 août 2018 - 13 h 34 min

    Le Merdogan a été le premier à se rendre en Libye féliciter le rat d’égout abdeljalil et ces hordes sanguinaires sous perfusion satano/sioniste lors de la chute de feu Mouamar Kadhafi Allah yarhmou
    Idem pour la Syrie où il a ouvert grandes ses frontières à ces hordes sanguinaires
    La TURQUIE fait partie de l’OTAN. C’est à partir de la base Turque d’Incirlik que décollaient les avions de la coalition pour bombarder l’Irak jour et nuit

    15
    5
    Med
    13 août 2018 - 6 h 00 min

    La dégringolade « économique » d’Erdogan a été prévue il y a plus de 4 ans déjà par les experts. Une économie basée sur l’importation massive de produits de consommation et de prêts en devises fortes. La menace protectionniste de Trump pour l’acier et l’aluminium et l’affaire du pasteur (arrêté après le coup d’état) sont en fait la goutte qui fait déborder le vase. En 2002 il le pays était au bord de la récession et l’ancien 1er ministre avait engagé des réformes mais a du quitter sous pression le pouvoir. Erdogan a bénéficié des fruits de ces réformes et a eu ainsi le vent en poupe. Mégalomane et autocratique il a érigé depuis un système répressif sous couvert de religion (comme toujours).
    La pression des USA a pour but d’empêcher de faire basculer la Turquie vers la Russie. Poutine attend que le  » fruit soit mûr » pour venir en aide à la Turquier moyennant des injections en devises et le renoncement de celle-ci à toute vélleité de conquête ou d’occupation de territoires en Syrie. C’est la seule issue pour la Turquie. Sinon c’est le FMI et la Banque Mondiale qui dicteront la voie à suivre.
    Je crois que Lavrov se trouve aujourd’hui même en Turquie.

    19
    11
    Ayweel
    13 août 2018 - 3 h 53 min

    C’est bien les turcs qui ont voté contre l’indépendance de notre pays,ce sont bien les turcs qui faisaient parti de l’alliance atlantique qui ont débarqué en Algérie en 1959 pour mater les révolutionnaires, ce sont bien les turcs qui imposèrent impôt sur tout ce que possède un slgerien, chèvre, âne, coq, poule et d’ailleurs il suffit juste de chercher l’origine et la signification du mot khaznadji.. et c’à duré 300 ans jusqu’au jour où il conclurent un deal avec la France en 1830 , ils leur offrirent les clés d’Alger. Un turc resta toujours tête de turc, et ne seront jamais accepté pour intégrer l’UE…

    39
    12
    Vroum Vroum..😤
    12 août 2018 - 23 h 48 min

    Erdogan Islamistes Turquie complice avec Qatar et Otan Sioniste dans le destruction de la Libye..de la Syrie ou Erdogan Turquie Frères islamiste ont été au avant postes de l’OTAN Israël Saouds Wahabisme Usa ..Hollande Fabius France..Gb..et maintenant l’OTAN Usa Israël veulent couler Turquie Frères islamiste Erdogan 😁🤔…Alliés hier pour détruire Libye et Syrie et aujourd’hui ils sont Ennemis..c’est marrant que le bourreau devienne victime

    19
    10
    juste un dictateur :
    12 août 2018 - 19 h 49 min

    des commentaires genre : il a été élu par 52 % …etc lol
    oui , aprés avoir emprisonné des dizaines de milliers de personnes pour s’être exprimé librement…
    monsieur veut à tout prix devenir Roi !!!!

    37
    13
    Bouzorane
    12 août 2018 - 18 h 39 min

    Pour info, Zidane a touché 10 millions de $ de la part du qatar pour soutenir leur candidature du mondial 2022.
    Que les larbins acculturés nous disent combien ils ont touché pour défendre ces turco-mongols de malheur!!!
    ZERO, NADA, WALOU!!!
    Le larbin défend instinctivement son maître, de manière constante et inconditionnelle, sans attendre une quelconque rétribution ou compensation.
    Le larbin prendre systématiquement la défense des autres peuples au détriment de celui dont il est issu.
    Ce syndrome diminue les capacités d’analyse du larbin et se traduit par un blocage psychologique l’incitant à agir préférentiellement contre ses propres intérêts au profit de ceux qui l’exploitent.
    L’amour démesuré qu’affiche le larbin à l’égard des étrangers, surtout ceux qui le respectent le moins, est l’acte de foi qui structure son discours.
    Le syndrome du larbin est une vocation qui se trimbale dès le plus jeune âge et contre laquelle il n’existe aucun remède. Le larbin n’a pas choisi d’aimer les étrangers, il aime les étranger parce qu’il est un larbin

    23
    19
    LOUCIF
    12 août 2018 - 16 h 39 min

    Cher @Jean-Boucane La « puissance » économique de la Turquie n’est pas l’œuvre d’Erdogan ! La Turquie avait des ambitions de pays économiquement viable depuis le début des années 1980 quand ce pays souhaitait faire partie de l’Union Européenne ! C’est l’Union Européenne qui a fait en sorte que la Turquie soit politiquement et économiquement un semblant de pays émergeant dans l’espoir de le voir intégrer l’UE et l’OTAN et pas du tout non l’œuvre d’Erdogan lui-même ! Il faut arrêter de tromper l’opinion publique ! Il faut rendre à César ce qui appartient à … César !!!

    56
    12
    Hakikatoune
    12 août 2018 - 16 h 15 min

    Cher internaute @Faiz Sifaoui , je veux bien pensez avec vous que … »la position stratégique de la Turquie, ses choix en termes d’alliances, ses rapports diplomatiques avec l’Afrique du Nord, l’Occident, l’Est, l’Iran, nous sont cruciaux » … mais seulement dans le cas où on avait à faire avec de véritables dirigeants démocrates, de véritables républicain patriotes, de véritables chef d’Etat qui n’emprisonnent pas par milliers et comme bon leur semble des opposants, qui condamnent pas sans jugement des journalistes ou personnes qui ont opinions politiques différentes des leurs ! Ok ! Ya sahbi @Faiz Sifaoui .

    Erdogan est à l’image de tous nos chefs des pays arabes ou musulmans qui sont autocratiques, dictatoriaux, autoritaires, bonapartistes , versatiles et qui utilisent la religion « à géométrie variable » selon la direction du vent, … comme les girouettes. Cessons de faire d’Erdogan une icône combien même le Coran est son livre de chevet ! Erdogan est capable demain 13 août 2018 de serrer la main à Trump et à Israël et d’insulter à nouveau Poutine ou je ne sais qui ! Plus versatile que lui, tu meurs !!!

    38
    8
    Anonyme
    12 août 2018 - 16 h 13 min

    Je ne comprends pas comment des algériens peuvent être indulgents et défendre la Turquie et Erdogan ?
    Les ottomans et par la même les turcs ont colonisé l Algérie bien plus longtemps que les français et n ont pas été du tout tendres avec les algériens qu ils ont exploité à outrance avec les impôts pour payer leurs beaux palais,en enlevant leurs plus belles filles pour les mettre dans les harems de leurs sultans,en considérant les algériens comme des sous êtres,en nous livrant sans aucune résistance aux français ?
    J ai visité Istanbul il y a quelques années du temps où Erdogan se présentait pour la première fois à l élection de maire..j ai été stupéfaite par la similitude avec la ville d Alger,une partie » européenne » où tout était propre ,des maisons coquettes,des gens calmes et bien élevés et l autre partie qui ressemblait plus à la casbah,Bal el Oued,El Harrach ( sans offenser toutes les personnes qui y vivent) avec les souk où tu peux te faire arnaquer à tout bout de champs,des cafés et restaurants dignes de nos gargotes,des femmes toutes pratiquement avec des foulards ,des hommes qui embêtaient les femmes étrangères,et une campagne assourdissante des frères musulmans pour leur candidat Erdogan…
    A l époque,la Turquie était en plein développement mais intérieurement je me suis dis que si c est lui qui gagne les élections la Turquie va dégringoler ( ayant déjà vécu la décennie noire en Algérie )quelques années après mon sentiment s est révélée exacte,il a vidé la Turquie de toutes ses élites soit en l emprisonnant,soit en la poussant à l exil,Il a bâillonné la parole de toute l opposition laïque et démocratique,il s est donné tous les pouvoirs en changeant la constitution,il a détricoté tout ce qui faisait de la Turquie un état laïque juste pour son plaisir de dictateur….avis aux amateurs

    43
    13
    صالح/ الجزائر
    12 août 2018 - 15 h 48 min

    Erdogan est une création occidentalo-américaine pour servir de modèle de l’Islam «éclairé» , aux pays arabo-musulmans en général et à ceux atteints de » printemps arabe » en particulier , pour ouvrir la voie à ses frères musulmans vers le pouvoir . Or comme il a non seulement échoué en Tunisie , en Egypte , en Algérie … en général , et en Syrie en particulier , mais il se croyait plus puissant que les chefs de la fédération de Russie , de l’Allemagne , d’Israël , de l’Amérique … il devrait tomber .
    la tentative de coup d’Etat non réussie a été planifié dans ce but .

    25
    9
    turkish hell line
    12 août 2018 - 15 h 39 min

    ou comment tout un peuple laisse faire alors que c’est son avenir et celui de ses enfants qui est remis en question !!! c’est vraiment faire de l’inconfort de tout un peuple juste pour le confort d’une famille régnante…

    15
    8
      Kouder Belala
      13 août 2018 - 17 h 25 min

      turkish hell line Cher Mr sans être un RABAT JOIE ni voudrais prendre la défense de ce DICTATEUR Turc mais seulement; je voudrais vous raisonner et vous rappelez que votre analyse n’est pas juste car dans ce cas elle doit « NORMALEMENT » inclure notre brave peuple Algérien qui se trouve politiquement et pratiquement à la même situation des libertés justement POLITIQUE ou bien même « PIRE » ??????Alors il doit y avoir un petit correctif ou bien un ajout pour parfaire votre analyse!!!!

      4
      5
    Amar
    12 août 2018 - 15 h 04 min

    Le mythe Erdogan rejeté par ceux qui le vivent, les turques est désormais vanté
    par les islamistes. Voilà ce que ça donne lorsqu’on se croit tout permis et diriger le pays vers le moyen-âge.

    26
    9
    Faiz Sifaoui
    12 août 2018 - 14 h 15 min

    Veillons à ne pas avoir une vision caricaturale d’Erdoğan.

    Bien qu’il ait fait des choix politiques stupides quant à la gestion de la diaspora turque, qu’il considère comme une armée sous bannière turque en Europe, le considérer d’un point de vue algérien comme un dangereux sultan, c’est opter pour une grille de lecture occidentaliste et donc forcément contre nos intérêts vitaux.

    Concernant sa politique étrangère au niveau régional, la grande erreur d’Erdoğan aura été de se ranger au côté des Etats-Unis et de l’OTAN contre la Syrie de Bachar Al-Assad. Maintenant que la guerre civile syrienne est sur le point de s’achever, et que la Syrie est en train de retrouver sa souveraineté territoriale, Erdoğan se retrouve avec une situation à a frontière sud chaotique : les Kurdes manipulés par les Etats-Unis sont réveillés, la future victoire de l’Armée arabe syrienne à Idlib laissera aux bras d’Erdoğan des milliers de combattants islamistes, sans oublier que la Turquie sera vraisemblablement écartée lors de la reconstruction de la Syrie. Tandis que les sociétés russes et chinoises comptent en profiter pour faire de fructueuses affaires.

    Si Erdoğan entreprenait une politique étrangère cohérente, il quitterait l’OTAN, fermerait la base américaine d’Incirlik, abandonnerait l’idée d’intégrer la Turquie à une structure branlante comme l’U.E et se tournerait vers les deux pôles qui lui assurerait un développement et une stabilité politique et économique : le monde musulman et l’Est, avec la Russie et la Chine en tête.

    Si une telle chose venait à advenir, pourquoi devrions-nous considérer Erdoğan comme un ennemi ? La Turquie participerait alors à la multi-polarité des puissances mondiales. Et un monde multi-polaire est dans les intérêts de l’Algérie.

    Les affaires intérieures de la Turquie, son rapport à l’Islam, à la laïcité, aux libertés individuelles, au pluralisme politique, sa dualité entre conservatisme et progressisme ne concernent que les Turques. Que les femmes préfèrent vivre voilées dans une société traditionnelle ou qu’elles préfèrent se montrer en bikini sur les plages et aspirer à une société libérée sur le plan des mœurs, en bref, que la Turquie soit plutôt Erdoğaniste ou Kemaliste, cela ne nous importent peu.

    Mais la position stratégique de la Turquie, ses choix en termes d’alliances, ses rapports diplomatiques avec l’Afrique du Nord, l’Occident, l’Est, l’Iran, nous sont cruciales.

    29
    70
      Vector
      12 août 2018 - 18 h 02 min

      Je partage votre analyse mais Erdogan est un ennemis de l’Algérie !
      N’oubliez jamais l’année 2011 : son arrogance, ses trahisons contre Khaddafi et Assad !
      L’AKP n’est pas l’ami de l’Algérie car elle est mélange d’impérialisme turque grotesque et l’idéologie abrutit des Frères Musulmans
      La Turquie est un loup de papier : elle n’a ni hard-power, ni soft-power donc aucune importance !

      29
      9
    Anonyme
    12 août 2018 - 13 h 34 min

    tout les pays se développent sauf notre pays qui est hors sujet.
    La monnaie de singes algérienne n a pas d’ égale.
    Alors on doit se faire petit ou se taire.

    72
    19
      Vector
      12 août 2018 - 18 h 05 min

      La Turquie n’est qu’un banal sous-traitant comme la Thaïlande ou le Maroc ou le Mexique !
      Il suffit que Trump monte quelques taxes pour la ruiner !
      Citez moi une marque turque internationale ?

      28
      7
    Lakhdar
    12 août 2018 - 12 h 49 min

    Il est étonnant qu’un organe aussi engagé que Algériepatriotique s’en prend au Sultan Ottoman Erdogan qui est le seul à braver l’arrogance des occidentaux, en tout cas plus digne que notre Abdqa Messahel

    30
    60
      Felfel Har
      12 août 2018 - 16 h 47 min

      Faut-il rappeler ici qu’il est l’un des seuls chefs d’état à avoir des relations diplomatiques avec l’affreux, sale et méchant Israël et qu’il joue le jeu de la maudite coalition occidentale, mise en place pour satisfaire les ambitions territoriales de cet état arrogant et expan-Sionniste. Son salut viendra de la Russie et de l’alliance Eurasienne qui compensera son retrait de l’OTAN, mais ça c’est une autre histoire! Salutations!

      29
      8
    Anonyme
    12 août 2018 - 12 h 28 min

    quelle jubilation ! la fin du mythe erdogan juste pour une dépréciation de la monnaie turque de 16 % par rapport au dollar… Alors que dire que nous qui frôlons les 200 % sans avoir mené aucune bataille pour notre honneur ou notre image ? En tous cas les turques ne tentent pas fuir leur pays quitte à laisser leur peau en mer, leur pays n’est pas en faillite et leur peuple n’est pâs un troupeau de moutons mené à l’abattoir et résigné ?

    54
    27
      Anonyme
      12 août 2018 - 15 h 18 min

      Oh que oui….il y en a partout….

      3
      10
      Vector
      12 août 2018 - 18 h 20 min

      Vous avez apprit les mathématiques avec les chameaux ?
      Un prix ne peut pas diminuer de 200 % !
      La Livre Turque a perdu 80 % de sa valeur en 5 ans ! C’est bien pire que le Dinar Algérien !
      Quel bataille Erdogan a mené ? Al-Qaida en Syrie sous les ordres de BHL et Fabius !

      23
      12
    khalilsadek
    12 août 2018 - 12 h 27 min

    Ce pays valet d’israel et de l »amerique finira par se plier aux conditions de sont maitre qu’il a servi meme avec le sang de ses enfants dans la guerre de corée des années 5O , guerre d’irak, de syrie, d’Afganistan et autres conflits, par ce que un chien ne vaut pas grand chose sans son prprietaire.
    La Turquie n’a jamais REALISEE UNE CHOSE UTILE durant toute son histoire ni pour son peuple ni pour les pays musulman qu’elle a colonisés dont l’Algerie qui a fait d’elle une sorte se SOMALIE pendand quatres siecles en créant des Hordes sauvage de brigands semant le terrorisme dans toute la meditterannée, pourtant cette periode était le début d’une révolution industrielle pour les autres nations, pendant ce temps l’empire othoman lui ne générait que l’ignorance, la misére et le vis et répprimait les populations de ses colonies.

    35
    22
    Anonyme
    12 août 2018 - 12 h 23 min

    Le Calife Erdogan en clamant aux USA « Si vous avez le dollar,nous avons Allah » montre sa faiblesse et qu’il est aux aguets.  » L’homme politique qui a besoin des secours de la religion pour gouverner n’est qu’un lâche ! […] Or, jamais un lâche ne devrait être investi des fonctions de chef de l’État. »
    Mustafa Kemal Atatürk.

    42
    14
      Anonyme
      12 août 2018 - 21 h 45 min

      On dit « ..aux abois ! « , bou3erifou..

      4
      4
    Ziri
    12 août 2018 - 12 h 09 min

    il faut crée un Axe Algerie-Turquie-Qatar avec un Espace Économique Sahelo-Africain avec des liaison maritimes et terrestre des accord de libre échanges adaptez et une utilisation de plusieurs monnaie pour essayer de développer les pays de la région avec l’Algérie comme porte d’entrée du sahel via c’est port et route saharienne et ainsi avoir une zone de commerce libre et équitable pour Tous.

    5
    126
    Bouchouk
    12 août 2018 - 11 h 56 min

    Dictateur? Élu démocratiquement à 52% de voix pour.faites un tour en Turquie et vous allez voir ce qu à fait ce président à son pays.meme les laïcs turcs reconnaissent ses compétences. J ai passé le mois de ramadan à Istanbul et pendant la journée si ce n est l appel du muezzin, on se croirait à Rome.tous les restaurants étaient ouverts et les gens mangent sans être dérangés . Le soir tous les arrondissements organisent des repas collectifs et les jeûneurs et non jeûneurs mangent à leur faim,les turcs sont tolérants.le transport chez eux est très développé et l avion a l interne est très accessible;tout le monde travaille et leur monnaie est convertible. La bouffe est moins chère que chez nous et l entreprise familiale est le pivot de l économie turque.si l Europe leur ouvre les portes , les produits turcs vont inonder le marché, et ça n a rien à voir avec la qualité médiocre des chinois. Balayons devant nos portes, c est mieux.

    35
    24
    socrate
    12 août 2018 - 11 h 05 min

    La dégringolade de la livre turque n’a que peu à voir avec les sanctions américaines. C’est que l’économie turque est gérée en dépit du bons sens depuis des années pour complaire aux oukases islamiques du « Sultan » Erdogan. En effet celui-ci ne veut pas relever les taux d’intérêt alors que l’inflation atteint 16 % ! La Turquie est en passe de devenir un nouveau Venezuela.

    25
    17
      Kaci
      12 août 2018 - 12 h 04 min

      Toi socratus qui ignore tout de l’histoire, saches que les Turcs sont des bâtisseurs. IBN KHALDOUN (Rahimahou Allah) l’a analysé dans ses écrits contrairement aux Maghrébins qui n’ont rien bâti dans l’histoire et ne laissant aucun vestige, à part Ouled Fayat (ils ne font que passer). Ensuite le problème que subit la Turquie les autres pays le subissent de la même manière tant qu’ils resteront attachés au dollar? Il faut s’aligner au BRICS et élargir cette alliance et renoncer au dollar comme moyen de paiement dans les échanges internationaux. L’Amérique sont but est de te rendre esclave.

      21
      29
        VECTOR
        12 août 2018 - 17 h 53 min

        1) L’Afrique du Nord a une histoire infiniment plus riche que la Turquie !
        2) Le monde entier se fiche de la Turquie !
        3) la Turquie ne fait partie des BRICS mais elle est un membre de l’Otan sans aucun pouvoir

        13
        15
          Anonyme
          13 août 2018 - 8 h 48 min

          merci pour ton commentaire j’ai beaucoup ri…Surtout ta vanne sur l’histoire riche de l’afrique du nord… D’ailleurs il suffit de faire un tour en algérie pour y admirer les vestiges de civilisation millenaire.. De la grande poste en passant par la casbah et djemaa ketchaoua, du pont d’el harrach au fort de bordj el kiffan…. Les récents travaux de la station du metro d’alger à la place des martyr ont mis à jour les vestiges de la civilisation nord africaine: mosaïques du Ve siècle et une vaste nécropole byzantine du VIIe siècle ,des parties de la mosquée Es Sayida, construite par les Ottomans ainsi que des vestiges romains… la Numidie fut une grande et féconde civilisation !!!!

          4
          7
    KIKI
    12 août 2018 - 11 h 03 min

    IL a était élu pas son peuples donc il est légitime si il plait pas aux occidentaux moi aussi trump ne me plait pas
    détruire une économie forte et prospérer par le travailles de son peuples juste pour faire plaisir a trump ect
    Au moins le Dinard Algérien est a l abris

    22
    18
      bougie
      12 août 2018 - 12 h 25 min

      Le dinar algérien dégringole un peu plus chaque mois ,au square Port – Saïd la véritable bourse de la monnaie du pays l’Euro se vend 212 dinars en moyenne ,il n’est pas mieux loti que la livre turque .

      22
      12
    Hakikatoune
    12 août 2018 - 10 h 56 min

    Face à la pression des USA , face au combat sans pitié que mène Trump pour mettre à genou Erdogan, cet islamiste n’a pas trouvé mieux que de lui répondre : »si vous avez le dollar, nous nous avons Allah » !

    Et voilà , encore le recours, l’appel à la religion comme …. représailles ! Souvenons nous du malheureux Sadem Hussein qui la veille de l’intervention US se montrer à la télévision en faisant la prière dans son bureau ! Il a fini quand même par la potence malgré l’appel à Dieu et son Prophète ! Arrêtons de jouer avec la religion, arrêtons de tromper les peuples dits « musulmans » par des incantations et des prières ! Restons plus pragmatiques et plus tacticiens plutôt que d’en appeler toujours à Dieu ! Dieu en a marre de nous ! On l’a trop fatigué avec nos appels quotidiens, redondants et incessants !

    58
    15
    BabElOuedAchouhadas
    12 août 2018 - 10 h 38 min

    Vive le peuple Syrien et vive Bachar Al Assad pour sa victoire contre ce terroriste à la cravate dit Erdogan.

    34
    11
    Jean-Boucane
    12 août 2018 - 10 h 08 min

    Moi j’aime bien la Turquie d’ailleurs je constate que les investissements turques en Algerie sont souvent de bonne qualité… les truques viennent en Algerie avec des projets, ils en viennent pas nous vendre de la camelote ou nous construire des salafistes… après qu’on ne soit pas d’accord avec la ligne Erdogan pour des raisons politiques, je peux le comprendre mais il faut admettre qu’il a de l’ambition pour son pays et je souhaite pour l’Algerie un dirigeant de cette trempe!

    62
    121
      VECTOR
      12 août 2018 - 12 h 16 min

      Erdogan vend en Algérie l’idéologie « Frères Musulmans » qui est encore pire que l’idéologie Salafiste

      42
      15
    Sloum
    12 août 2018 - 10 h 07 min

    Article à charge qui ne prend pas en compte la politique américaine aux abois d’un empire en faillite.

    25
    13
    Anonyme
    12 août 2018 - 9 h 58 min

    Ertogan n’est pas un dictateur puisque élu par un vote démocratique .
    par contre d’autres, non élu par vote ( ou bien par vote mais truqués) ne sont pas à vos yeux des dictateurs.
    il n’y a pas plus dictateur à l’heure actuel que Trump mais à vos yeux il l’est pas.
    derrière Erdogan vous cachez votre haine de celui qui aime l’Islam…

    24
    46
      Anonyme
      12 août 2018 - 11 h 03 min

      Arrêtes de délirer et n’oublies pas que Ergogan est un islamiste donc un dictateur potentiel quoi qu’on dises.

      33
      19
    Anonyme
    12 août 2018 - 9 h 46 min

    C est connu tout empire a uns chute chez les turcs il y a eu un précédent

    19
    10
    Anonyme
    12 août 2018 - 9 h 41 min

    moi ce qui m échappe comment peut on être algérien et pro-turc ?? islamiste a la rigueur ,pourquoi erdogan ? C est a dire que s ils passent au pouvoir c est erdogan qui nous dirigera en plus les trucs (kifkif) nous détestent comme les autres jaloux,,algérien je suis, algérien je le reste par le cœur et geste plutôt chopper la peste que retournerai ma veste

    34
    16
    Fellaga
    12 août 2018 - 9 h 27 min

    Le dollar qui dirige le monde donc les sanctions américaines font forcément effet.
    Erdogan ne veut pas libérer le pasteur américain Andrew Brunson jugé pour terrorisme et espionnage en Turquie.

    27
    2
      Fellaga
      13 août 2018 - 23 h 40 min

      PS : je complète mon commentaire : après avoir servi de cheval de Troie pour la Syrie en faisant passer tous les terroristes pour USraël, il est tant de l’éliminer.

    Bimboul
    12 août 2018 - 9 h 20 min

    La Turquie une dictature ? Mais qu’est-ce qu’une démocratie expliquer le nous puisque vous vous vivez en Algérie vous devez savoir ce qu’est une vraie démocratie franchement quand on fait un article a charge comme cela sans connaître les tenants et les aboutissants ( Trump a augmenter les taxes sur l’acier et l’aluminium venant de Turquie) voilà pourquoi la livre turque a dévissée ce n’est pas du tout du a la politique de monsieur Erdogan. Puisque apparemment vous n’aimez pas les partis musulmans je dis musulmans et non islamistes car ce terme appartient à l’Occident soit disant laïque bref, allez donc faire un tour en Turquie et vous verrez si ça ressemble au Pakistan ou l’Afghanistan ou l’Iran, la Turquie est devenu le seul pays vraiment laïque dans le monde depuis l’arrivée de monsieur Erdogan chaque femme peut s’habiller comme elle a envie y compris les femmes musulmanes qui avaient envies de porté le voile et oui cela été interdit avant l’arrivée de l’AKP au pouvoir la Turquie accueille près de 5 millions de réfugiés syriens quand nous on ne peut même pas accepter cent miles réfugiés africains franchement je trouvais votre journal Algérie patriotique très intéressant mais la j’ai l’impression de lire un journal français ou européen vous êtes parti en chasse contre l’islam .

    29
    62
    Gatt M'digouti
    12 août 2018 - 9 h 06 min

    Votre article aussi paradoxal qu’il soit, nécessite une décortication dans les réponses.
    Dieu seul sait que je ne porte pas sur mon cœur ce Erdogan, pour ses ingérences, son hypocrisie mais ce n’est pas le sujet maintenant.
    Volet politique : Les Arribi, les Mokri et autres ne se sont pas imposés par décret divin sur la scène nationale et internationale, mais par une volonté interne en totale contradiction et piétinement des lois et réglementations.
    Un acte courageux politique les fera effacer et seront totalement oubliés, mais les voies du système à l’instar de celles du seigneur sont impénétrables.
    Volet investissements : En Algérie les Turcs sont très présents dans les industries sidérurgiques, métalliques et électriques (81 projets)
    Le BTPH vient en deuxième position avec 46 projets. Il est suivi de loin par les transports et les services (5 projets pour chaque secteur) et l’agriculture avec 1 seul projet. Et Erdogan prévoit prochainement parvenir à 10 Milliards de dollars.
    Investissement Algériens en Turquie : Aucune idée mais des containers de pacotilles vestimentaires et autres Khorda sont légion.
    Lu sur le net : « La preuve de ce désintérêt est donnée par l’importation de tapis turcs. Le représentant de la Fédération des cuirs et textiles fait état de l’importation récente de tapis turcs destinés à la Grande Mosquée d’Alger. Il considère qu’on aurait du donner la primeur à l’entreprise algérienne qui fabrique ce type de produit, « à moins, ironise-t-il, que nos prières auraient plus de chance d’être mieux entendues à partir d’un tapis turc ».
    Vous citez : « son maintien au pouvoir par la fraude et la menace, » ?
    Alors là, on est mal placé pour donner de leçons de démocratie !
    Et enfin, vous dites : Comment ses ouailles en Algérie vont-elles justifier cette chute libre de la monnaie turque sous le règne «éclairé» de Recep Tayyip Erdogan ?
    Réponse : il n’a qu’à demander conseil à Ouyahia ! Et d’ailleurs pourquoi ca ne marchera pas ? On survit bien avec la planche à billets, la dévaluation du Dinar, l’inflation mach 5, et les menaces du Ministre de l’Industrie d’éliminer progressivement la subvention en qui concerne l’énergie.
    Balayons devant notre porte et notre pays ne se portera que bien.

    29
    9
      Vector
      12 août 2018 - 12 h 32 min

      Affublez Ouyahia de tout les défauts mais reconnaissez lui au moins qu’il n’est pas aussi ridicule qu’erdogan le matamore qui en 2011 se prenait pour une sorte de nouveau Prophète, donnant des leçons aux monde arabo-musulman !…

      20
      16
    Précision
    12 août 2018 - 8 h 59 min

    En effet les islamistes dits algériens soutiennent la Turquie et le pouvoir des naturalisés soutien économiquement la France et l’Arabie Saoudite dans sa guerre contre le vaillant peuple Yéménite.

    23
    10
      Amine
      13 août 2018 - 8 h 27 min

      bien que la monnaie turque est en chute libre, elle est encore plus chers que le dinar algérien. Erdogan a fait de la Turquie un pays indépendant et libre, il respecte son peuples. Essayez de sortir de votre pays est dire aux gens que vous êtes Algérien et voir leurs réactions, essayez après et dit que vous êtes un turc…

      3
      3
    Gulbudine
    12 août 2018 - 8 h 15 min

    Ils devraient libérés le Pasteur américain ça serait une bonne chose. Ca ne sert à rien d’envenimer la situation alors qu’elle est déjà critiqué. Il faut y croire sinon la Turquie risque bêtement une catastrophe, c’estun pays qui doit se tourner vers l’UE elle a droit à sa place.

    9
    15
      Anonyme
      12 août 2018 - 12 h 19 min

      Erdogan ne peut pas libérer le pasteur car sinon il sera humilié et il perdra ses soutiens nationalistes turques !!!

      7
      7
      Lakhdar
      12 août 2018 - 16 h 17 min

      Ecoute le judéo chrétien, ne nous donne pas de leçons dans le domaine de la moralité, la Turquie vous l’avez refusé comme membre de l’Europe, ce n’est un petit toutou comme les arabes, l’empire Ottoman avait fait de vos enfants pas de brigands mais des janissaires vertueux et combatifs

      3
      11
      GATT M'digouti
      12 août 2018 - 18 h 45 min

      Pour libérer ce pasteur, faudra faire appel à Chuck Norris ou à Sylvester Staline, ils ont fait leurs preuves à Hollywood!

      6
      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.