Les islamistes provoquent une polémique stérile à cause d’un foulard

hidjab foulard
«Le nouveau couvre-chef décrié par les fanatiques ne peut être attribué à un culte particulier.» New Press

Par M. Aït Amara – Une campagne fait rage sur les réseaux sociaux sur un nouveau foulard qui vient d’être introduit sur le marché algérien de l’«habillement halal». Conduite par les islamistes, cette campagne absurde est relayée par des médias arabophones proches de cette obédience.

Il s’agit d’un foulard en forme de «turban» qui serait porté par les femmes de confession juive. La campagne est d’autant plus stupide que le foulard importé en Algérie au milieu des années 1980 et qui a été imposé à la femme algérienne est totalement étranger à notre société et est une invention de la secte des Frères musulmans égyptiens. Cet uniforme islamiste, au début austère, a été adapté aux besoins de l’esthétique et a peu à peu changé pour devenir un simple accoutrement – parfois même provocateur – sans réelle conviction religieuse.

Ce nouveau couvre-chef décrié par les fanatiques ne peut, pourtant, être attribué à un culte particulier, toutes les sociétés conservatrices portant un foulard quel qu’il soit ; la finalité n’étant pas de s’identifier à une religion mais à se couvrir la tête par respect aux croyances communes aux religions monothéistes. Aussi bien les musulmanes que les chrétiennes et les juives pratiquantes portent un foulard sans qu’un signe particulier les distingue les uns des autres.

Cette levée de boucliers contre une banale coiffure dénote une propension chez les islamistes à l’exagération et à la recherche du sensationnel. Les véritables préceptes de l’islam se perdant dans ce magma de fatwas impertinentes, voire frisant le ridicule parfois, les fanatiques incultes s’érigent de plus en plus en exégètes et en théologiens sans qu’ils soient habilités à émettre des avis juridiques sur les lois islamiques.

Il est fort à parier que la polémique va enfler, les islamistes (hommes) étant très portés sur les sujets liés à la gent féminine, au point que les plus fortunés d’entre eux se sont spécialisés dans l’importation de la lingerie fine…

M. A.-A.

Comment (59)

    Algérienne-DZ
    11 juillet 2018 - 14 h 11 min

    Pendant que les femmes en Arabie Saoudite se débarrassent de la secte wahhabite, les barbus en Algérie enfoncent les femmes dans le wahhabisme.
    Est-ce-que c’est l’Algérie qui va assurer la continuité de la secte wahhabite?? C’est intriguant




    10



    1
    Slam
    11 juillet 2018 - 12 h 55 min

    Quand ce n’est pas le 5eme mandat de Son Excellence Fakhamatouhou, c’est l’hystérie libidineuse des frustrés de la secte des frérots. Nous avons les débats de société que nous méritons.




    9



    4
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 12 h 46 min

    ce ne sont pas les islamistes qui ont provoqué ça mais ceux qui ont arabaisé l’Algérie et produit des millions de quasi « analphabètes bilingues » totalement incapable de réfléchir par eux même et déjouer les plans intégristes. L’intégrisme réussit uniquement lorsque le terrain et fertile.




    9



    7
    Noor
    11 juillet 2018 - 6 h 55 min

    Vous avez tout dit et pour finir avez-vous vu ce qu’a fait le tôlier de la décennie noire, le marchant de poulet, et aujourd’hui le boucher qui jouait au bon samaritain? ceux là même ont eu sous leur règne des médecins, des ingénieurs etc. ce qui prouve que notre école a été investie la première par ces faux dévots. Leurs maitres comme Les sinistres Abaci Madani, Zebda, Sahnoun ont fait instruire leurs enfants et préparaient leur avenir à l’étranger. Leurs femmes roulent en 4/4 et passent leurs temps à sillonner marchés et centre commerciaux quand elles ne sont pas à la OMRA pour faire croire à leur fausse piété. Pas de pardon pour ceux qui ont brisé des familles entières.




    18



    7
    الهوارية في كندا
    11 juillet 2018 - 2 h 58 min

    Salut!

    Les barbus se pavanent en Short et Tong et leurs femmes sont couvertes de la tête au pied pendant la canicule à plus de 40°C.
    Tant que la République Algérienne n’a jamais garanti à la femme algérienne sa protection contre les hommes hystériques: maris, pères et frères qui imposent à la femme algérienne à porter des burkas des talibans qui n’ont aucun rapport avec nos coutumes vestimentaires et accessoires de modes.
    La République Algérienne ferme les yeux sur ses islamistes qu’elle laisse libre de revendiquer leurs appartenances à l’Iran, à l’Afghanistan et à l’Arabie Wahhabite, c’est pour cela que ces individus importent tout de ces pays même la Fitna pour consumer notre Algérie afin d’effacer notre patrimoine histoires, nos us et coutumes nos traditions vestimentaires et notre façon de vivre.
    L’islamisme comme l’impérialisme détruit une société pour s’imposer de gré ou de force!!!




    24



    5
    anonymette
    10 juillet 2018 - 23 h 21 min

    vilaine bonne femme source de toutes les turpitudes ! on la laisse faire son marché et s’acheter ce qu’elle veut et voilà qu’elle revient à la maison avec une coiffe de juive ! c’est pour ça que nous les hommes on est intelligents, pour pourvoir à la bêtise de la meuf! il est donc normal qu’on en parle de ce fichu turban pour que la meuf elle comprenne que c’est pas hallal ! ah je vous jure ‘y a des jours je me demande comment elles font pour savoir lire et écrire, moi je les suspecte d’apprendre par cœur… et puis faut bien qu’on en vende des dessous pour plaire à son mari parce qu’une fois musulmanisée la meuf elle est fichue de s’acheter que des culottes de grand-mères ah je vous jure ! faut tout lui expliquer je vous dis!




    13



    10
      les Algeriennes
      11 juillet 2018 - 10 h 21 min

      Anonymette tu es sublime , je t’invite à suivre notre page ou deja je t’ai fais connaitre ! j’aimerais bien t’avoir comme contributrice pour notre page les Algeriennes ..
      cherches nous sur FB et tu nous trouveras … contacte moi stp je souhaite publier tes billets .. ..




      5



      4
    pragmatisme
    10 juillet 2018 - 21 h 45 min

    Dans les années 60 tous les pays présageaient un avenir illuminé et radieux à l’Algérie tant l’école fût excellente,l’université algérienne formait des cadres qui trouvaient facilement place à l’étranger,depuis l’arrivée des islamistes notre pays va à reculant jusqu’à ne rien envier à l’Afghanistan; de petits états du golf qui n’existaient pratiquement pas et qu’aucun élève, de lycée dans le monde,n’a entendu parler,sont sortis de l’ombre et nous ont dépassés ;moi je vois que notre pays serait classé bon dernier dans le monde d’ici deux ou trois décennies.Bon dieu de bon sang qu’est ce qu’ont notre mode de vie des années 60/70 et notre culture pour les renier et les dénigrer jusqu’à épouser le mode de vie des bédouins.




    32



    7
      Q
      10 juillet 2018 - 22 h 47 min

      Bien dit prag. Les jeunes années 60/70 étaient bien formés,politisés,l’université bouillonnait..puis l’école prise en otage par les ignorants islamistes forme des analphabètes et on voit le résultat. La dernière phrase de boudiaf etait » en quoi les autres nations nous dépassent? Par la science »! Nous ,nous avons des experts en fetwas,des festi ouistes.




      15



      5
    bientot les femmes avec une barbe ...
    10 juillet 2018 - 21 h 03 min

    une société qui cherche à devenir moderne !! lol , sans parler que cela n’a absolument rien à faire dans la VRAIE RELIGION;
    Bref , en deux mots : Dés que c’est ridicule ….sachez qu’il y’a un islamiste derrière .




    20



    7
    Moskosdz
    10 juillet 2018 - 18 h 24 min

    Voilà en quoi les islamistes peuvent-ils déclencher une guerre,foulard,jupe,string et soutien-gorge,quand à l’attaque de l’usine de gaz de leur pays qui les nourri,pas un mot,ils sont allés jusqu’à qualifier les assaillants d’Al-Khawa.




    23



    7
    nectar
    10 juillet 2018 - 15 h 52 min

    Ça frise le ridicule, au point de croire que ces croyants à deux sous n’ont rien à faire que de s’occuper des détails vestimentaires..Si l’islam est réduit à ça, je préfère me faire bouddhiste et ne plus croiser ces arriérés mentaux..




    44



    9
      Anonyme
      10 juillet 2018 - 19 h 18 min

      Moi à cause des islamiste je suis devenu islamophobe et athée selon la charia de l’athéisme .




      29



      17
    HOMBRE
    10 juillet 2018 - 14 h 50 min

    J ai un ami marocain avec qui je travaille depuis pres de 13 ans qui m appelle FRERE ,lui, je le croit car je le vois il est prevenant avec moi ,il est 25 ans plus jeune que moi ,il a du respect pour moi ,pendant le ramadan
    nous mangeons ensemble nous partageons nos specialitees culinaines nos points de vue sur la religion
    sur la politique de nos pays respectifs toujours avec le sourire et respect,nous ne vivons pas de la meme facon mais,quand il parle de religion il ne cite que le SAINT CORAN et non pas des scheicks ou des imams a la solde de l etranger ,ces obscedes de la gente feminine qui alimentent leur troupes a coup de sornnettes et de tromperies inventees autour d une table , j imagine le genre de dialogue »bon de quoi allons nous parler ce matin »
    de la longueur des robes DEJA FAIT
    de la longueur de la barbe DEJA FAIT
    de la teinture des cheveux DEJA FAIT
    de la forme du foulard DEJA FAIT
    de la tenue des filles a la plage DEJA FAIT
    de combien le gros orteil doit sortir de la sandale sachant que celui ci peut etre vu comme un symbole phallique ?BAH VOILA!!! CA C EST UN SUJET SERIEUX FINI LES SANDALES ET ON IMPORTE DES BABOUCHES QUI CACHENT LE GROS ORTEIL ET QUI AUGMENTENT NOS DIVIDENDES
    MAIS on ne parle pas du manque d hopitaux ? du manque d ecoles?du manque de medecins?des enlevements d enfants ?de l etat de notre jeunesse? de la salete des rues ?de la place de L ALGERIE dans le monde?ON a plus le temps ce sont des sujets PROFANES nous ont s interressent a L AME des gens et accessoirement a leur ARGENT .




    40



    31
      Ch'ha
      10 juillet 2018 - 18 h 07 min

      @Hombre
      Un ami marocain…. vlus rêvez du respect vous rêvez….
      J’ai travaillé avec eux plus hypocrites plus viles plus malhonnêtes tu meurs…même une toubib italienne m’a dit la même chose.
      Pour cette polémique stérile qui a intérêt à cette propagande…avec leurs idiots utiles.




      15



      15
      Mhand
      10 juillet 2018 - 19 h 57 min

      Il a 25 ans, et il travaille avec vous depuis 13 ans, ce qui le fait avoir 12 ans quand il commence à travailler avec vous! exploitaion des enfants!




      4



      10
        hombre
        11 juillet 2018 - 7 h 16 min

        si tu lis bien mon ami est plus jeune de 25 ans comme le l ai ecrit dans mon poste,moi j ai 62 ans et cela fait 44 ans que je travaille la retraite en BELGIQUE EST A 65 ans donc j aurais 47 ans de travail quand je serai en retraite;tu en connais beaucoup de personnes qui ont 47 ans de travail,j ai ete embauche en belgique a l age de 56 ans,en ce qui concerne les marocains ta reflexion me fait penser ce que dise les francais « les arabes tous des voleurs »la descrimination je la connait donc pas a moi




        4



        5
      passager
      11 juillet 2018 - 8 h 43 min

      Il fallait rejeter les islamistes tout simplement et voir par des lectures ou autres si les islamistes reflètent ou non l’esprit de la religion ou pas !!!..je pense qu’en simples lecteurs pour ne pas dire intellectuels , c’est ce que nous devrons faire .En tous cas , pour connaitre dieu , je ferais tout sauf à mettre comme intermédiaire le Wahhabite bédouin , celui là même qui vient de déclarer halal ce qu’il a interdit il ya 30 ans …Nous avons vecu à l’ombre des religieux au lieu de vivre à l’ombre de la religion…, Dieu est trop grand pour être résumé par les cervelles de ces gens là…




      3



      3
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 14 h 01 min

    Pourquoi Bouteflika ne s’adresse t-il pas aux Algériens pour mettre fin à ces charlatans qui rongent l’Algérie.

    Il peut écrire une lettre au peuple pour remettre ces charlatans à leur place. Il est temps. Autrement à quoi servent vos réformes.
    Vous parlez des réformes, pendant que le peuple se déforme.




    41



    15
    Hibeche
    10 juillet 2018 - 14 h 01 min

    Quand, à la rentrée universitaire en 1978, à l’Université de Constantine, la première femme arriva avec un voile (l’année d’avant elle ne le portait pas), c’était un choc terrible. De loin, tout le monde se disait « c’est quoi cet OMNI (objet marchant non identifié) « ?.: Depuis, il s’est généralisé, puis banalisé, et bientôt il sera fossilisé.




    42



    14
      Nourdine
      10 juillet 2018 - 15 h 06 min

      Une femme qui porte le voile vous dérange alors que celle qui porte un maillot de bain deux pièces ou qui marche dans la rue les … bien découvertes eSt chose normale pour vous?

      Je ne pensait pas qu’il y avait dans ce pays des gens aussi rencuneux envers l’islam




      19



      69
        Mohamed
        10 juillet 2018 - 16 h 03 min

        Cela dépend du contexte mon cher ! un 2 pièces à la plage ne me gène nullement. Par contre dans la vie de tous les jours, pourquoi imposer aux femmes le voile et autres accoutrements qui lui retire toute identité. Au nom de principes désuets, l’homme « musulman » s’arrogent tous les droits au détriment de plus de la moitié de l’humanité.
        Il y a une chape de plomb islamiste qui empêche et enlève à l’algérien tout esprit critique. …….




        46



        10
        Moskosdz
        10 juillet 2018 - 18 h 28 min

        +Nourdine//15h06 min//Preuve en est que la religion en a fait de toi un sadique.




        11



        6
        Gatt M'digouti
        10 juillet 2018 - 19 h 11 min

        @Nourdine
        Parce que tu as vu toi des femmes se promenant en deux pièces en ville?
        Par contre j’ai vu des moutahadjibet et la décence et le respect que j’ai pour les lecteurs d’AP m’interdisent de détailler certaines situations ! l’habit ne fait pas le moine et on s’arrête là stp !




        22



        7
        Anonyme
        11 juillet 2018 - 14 h 22 min

        Je me demande parfois pourquoi Allah créé les musulmans tout nu à leur naissance pour ensuite s’offusquer de leur nudité et imposer le hidjab et le qamis pour éviter la colère d’Allah..




        2



        1
    Gatt M'digouti
    10 juillet 2018 - 13 h 55 min

    Je vous jure qu’il y a de quoi aller au Népal , se faire bouddhiste, psalmodiant des doum doum doum et en tintant des clochettes que de vivre dans ce pays qui est devenu un asile de fous !!!!
    Çà me rappelle un ami un voisin qui était un buveur invétéré et invertébré dont le groupe sanguin était O…ncv et dont un certain vent d’islam des années 90 avait converti casaque.
    Il m’avait dit qu’il avait pleuré toute la nuit en écoutant une cassette d’un certain Keschk, 3adab el kaber, parce une fois enterré, le mort entendait les pas de la dernière personne qui s’en allait du cimetière.
    Je lui répond : et si je suis bouffé par le grand requin blanc ou atomisé dans un avion percuté par un missile?
    Il ne m’a plus adressé la parole depuis !




    44



    12
      Anonyme
      10 juillet 2018 - 14 h 13 min

      Et ceux qui se font incinérer ? ça prouve que l’auteur de ce conte à dormir de bout « 3adab al 9abr » était limité culturellement et n’avait aucune idée des autres cultures et leurs façons de traiter leurs morts.




      30



      10
    Kahina-DZ
    10 juillet 2018 - 13 h 54 min

    La loi des barbus en Algérie:

    La femme doit Cacher ses cheveux, mais pour qu’elle soit une bonne musulmane elle doit accepter le ZAWADJ NIKKAH ( zawadj ElMout3a = mariage de jouissance).
    Voilà le modèle que ces satans islamistes veulent nous imposer.
    La prostitution Hallal fait leur affaire !!




    57



    11
      passager
      11 juillet 2018 - 11 h 58 min

      L’auteur de la version de adhab el kabr est le prophète selon beaucoup de recits , libre à vous de ne pas y croire …et puis les musulmanes de l’Arabie et de l’Afrique du nord comme beaucoup de croyantes monotheistes n’ont pas attendu les années 90 pour se couvrir la tête , alors arrêtez avec cette référence de 90 , …l’Algerie peut devenir non islamiste , mais elle est toujours musulmane..quand à vous restez laics , c’est respectable , pourquoi demeurer anti musulmans , car je remarque que vous ne vous attaquez pas au discours islamiste , mais bien à ,toute référence à l’Islam…




      1



      13
        Kahina-DZ
        11 juillet 2018 - 14 h 08 min

        Le terme Laic est utilisé selon vos besoins .
        Pour vous: L’islam = Foulard .
        Quelle ignorance !!!

        L’islam ne réside pas dans se couvrir la tête.
        Vous avez trop terni et ridiculisé l’islam.
        Le coran n’a jamais dit de porter une chakara en tissu. L’islam prône une tenue décente pour la femme et pour l’homme. Vous êtes champions dans la manipulation des versets coraniques à votre guise.
        À part cacher les cheveux de la femme, que connaissez vous de l’ISLAM ??? même les mosquées sont construites avec de l’argent sale.




        0



        1
        Femme-dz
        11 juillet 2018 - 14 h 14 min

        @ Passager

        Avez vous une réponse pour le commentaire de Kahina concernant la pratique du mariage de
        jouissance chez les islamistes.
        C’est de la prostitution hallalisée au nom de la barbe des intégristes.




        0



        0
      Anonyme
      12 juillet 2018 - 22 h 15 min

      Kahina-DZ; « Zawaj al mout3a » c’est dans le coran ,c’est ça l’islam c’est à prendre ou à laisser : Sourate Anissa/aya 24 : « …Puis, de même que vous jouissez d’elles, donnez-leur leur due »
      فَمَا اسْتَمْتَعْتُم بِهِ مِنْهُنَّ فَآتُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ فَرِيضَةً




      0



      0
    Zaatar
    10 juillet 2018 - 13 h 48 min

    En toute logique, et dans la plus parfaite des commodités, le foulard pour la femme est à ceinturer autour de la taille pour bien se déhancher dans les cérémonies fêtardes et les galas aux sons des musiques et des danses de tout notre répertoire musicale… ya hlil




    26



    10
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 13 h 48 min

    Ces faux musulmans ont fait de l’Islam une religion qui ne parle que du bas ventre.
    J’ai envie de VOMIR. Ils ont besoin de psychothérapie !!!




    54



    10
    ALGÉRIENNES
    10 juillet 2018 - 13 h 35 min

    RAS LE BOL de voir les Algériennes instrumentalisées pour des fins politico-religieux.
    STOP à la manipulation !!




    50



    9
    Tinhinane-DZ
    10 juillet 2018 - 13 h 33 min

    Ce Foulard est le drapeau des wahhabo-salafo-sataniques, il a été importé par l’équipe des sanguinaires de Abassi Madani dans les années 80-90.
    Nous demandons que ce foulard soit interdit en Algérie, il ne fait pas partie de notre culture ni de notre tradition.
    C’est un Foulard Wahhabo-MOLLAH que les charlatans veulent nous imposer.

    NON à la wahhabisation de l’Algérie !!!!!!!




    56



    10
    bougie
    10 juillet 2018 - 13 h 29 min

    Trouver des chrétiennes qui portent le foulard à Londres ,Berlin ,Paris ,Oslo ,Bruxelles ,Amsterdam, Copenhague,Vienne ,dans les rues il faut chercher sérieusement ,peut être des femmes agées à la campagne mais par tradition mais pas par conviction religieuse .
    Brigitte Bardot ,Gina Lollobrigida ,Claudia Cardinale ,Romy Schneider ont porté de jolis foulards ,quand c’était la mode dans plusieurs films .




    35



    11
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 13 h 29 min

    La majorité des islamistes sont des pervers et des obsédés.




    50



    10
    Felfel Har
    10 juillet 2018 - 13 h 22 min

    Faire croire que la foi se mesure par un fichu ou un foulard est démoniaque et il n’y a que les faux dévots pour le clamer. En quête de pouvoir, ils s’arrogent le droit de décider ce qui est hallal et ce qui est haram, mais qui leur a investi de cette prérogative? Ils sont libres de s’accoutrer comme ils le veulent, mais devraient s’abstenir de s’ériger en canon de la morale et la foi. Certains s’adonnent à des pratiques amorales, d’autres à des activités illégales (Tbizniss au nez et à la barbe du fisc), ils n’ont donc aucune crédibilité pour servir l’Islam. Bien au contraire, leurs discours haineux sont dignes de l’Inquisition et donnent de notre religion la pire des images, faisant de nous des intolérants, des terroristes. Pourquoi n’adoptent-ils pas la sagesse, l’ouverture d’esprit, la tolérance et la générosité de notre prophète (QSSL)? La réponse est simple: ils ne servent pas l’Islam, mais ceux qui cherchent à le détruire.




    41



    9
    Nasser
    10 juillet 2018 - 13 h 19 min

    Même l’Islam ne prescrit pas le foulard. C’est une tenue, avec la barbe et le kamis, introduite par les islamistes pour identifier leur secte et mesurer leur pouvoir social. Rien à voir avec l’Islam du Coran , et non des faux hadiths, que nous connaissons parfaitement avec ses 8 versets dont 2 les plus cités n’ont rien à voir avec le couvre chef mais le couvre poitrine de la femme!




    38



    10
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 13 h 13 min

    RAS LE BOL DE CETTE HYPOCRISIE !!! Cette presse et ses chaines TV qui ont fait des chanteurs de cabarets leur flambeau pour augmenter l’indice d’écoute pendant le moi du ramadan jouent aux anges religieux . M…!!! Il n’y a plus de société en Algérie.




    23



    10
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 13 h 11 min

    Salam aleikoum,

    Ah ces islamistes, l’intelligence qui ne dépasse pas celle d’un moineau, passent leur temps à quereller et à chamailler pour des futilités rendant la Nation musulmane ridicule et oui notre Nation fait honte alors qu’à son apogée, les musulmans s’occupaient des trucs essentiels : la médecine, les sciences, les maths, etc, même si l’intégrisme existait à cette époque, il était contenu par les Hommes sages.
    Pour comprendre ces futilités, je vous invite à chercher sur le web Montrez ces images à nos islamistes illuminés qui se sont égarés et qui n’ont rien compris au Coran ni à la Souna puisque oui c’est vrai ils les lisent trés bien même mais en réalité ils ne les comprennent pas, rien de rien, ce sont comme des mules qui ne savent pas ce qu’ils transportent sur leur dos.




    31



    8
      Mohamed
      10 juillet 2018 - 22 h 10 min

      Salam aleikoum

      Dommage je voulais dire par là : « Pour comprendre ces futilités, je vous invite à chercher sur le web Montrez ces images à nos islamistes » des liens montrant des femmes juives orthodoxes portant le jilbab et vous croirez que c’est en plein Arabie Saoudite alors que c’est en tel aviv




      1



      4
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 13 h 07 min

    Les constructeurs des mosquées avec l’argent sale osent parler de la morale.
    Ces faux religieux qui contrôlent le marché informel en Algérie osent jouer aux saints fous de leur dieu: L’ARGENT…Foutaise.
    Y A t-il quelqu’un pour les remettre à leur vraie place???




    35



    8
    DYHIA-DZ
    10 juillet 2018 - 13 h 01 min

    Ne me dites pas que ces barbus qui se maquillent les yeux au khol, se teignent la barbe avec du henné, ou ceux qui ontdes mèches blondes en portant des djellabas roses veulent nous imposer la façon de s’habiller. Sans oublier ceux qui violent des femmes et des jeunes filles au nom de leur ROKYA DIVINE!!. Au lieu de s’attaquer à leur ignorance nauséabonde, les islamistes et leur presse s’attaquent à un morceau de TISSU… FOUTAISE!!! Quelle LÂCHETÉ!!




    51



    11
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 13 h 00 min

    La mode vestimentaire religieuse en Algérie est un phénomène de mode qui pour certaines, cette mode aux foulards de couleur flashy et encore mieux pailletés les rapprochent de Dieu, quelle régression absurde!!! En plus de ce foulard importé le vocabulaire est aussi importé et le tout est lié à l’ère de la maudite décennie noire, on ne pardonnera pas cette déformation de l’image algérienne.




    34



    9
    Zaatar
    10 juillet 2018 - 12 h 54 min

    La femme, objet d’une fixation démoniaque de quasi tous les musulmans de la planète. Au sens bien interprété du terme, on serait tenté de croire sans risque de se tromper que la sexualité chez les musulmans est le sujet le plus à approfondir que la théorie du big bang et l’origine de l’univers et de l’humanité!! Elle prend un sens dévolu au caractère érigé du musulman depuis maintenant plus d’un millénaire et demi. Les sujets strapontins au radical font alors jet d’eau de tous les bords, comme l’a signifié notre ami abou stroff à propos de la couleur halal de la petite culotte de la femme.




    28



    10
    Mia
    10 juillet 2018 - 12 h 47 min

    Ils nous font ch… ces islamistes corrompus !!!!




    32



    9
      Anonyme
      12 juillet 2018 - 22 h 17 min

      Kahina-DZ; « Zawaj al mout3a » c’est dans le coran ,c’est ça l’islam c’est à prendre ou à laisser : Sourate Anissa/aya 24 : « …Puis, de même que vous jouissez d’elles, donnez-leur leur due »
      فَمَا اسْتَمْتَعْتُم بِهِ مِنْهُنَّ فَآتُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ فَرِيضَةً




      0



      0
    Kahina-DZ
    10 juillet 2018 - 12 h 47 min

    Les vendeurs de lingerie féminine se révoltent contre un foulard ? Laissez moi pleurer. Pauvre peuple réduit au charlatanisme religieux..
    Pauvre peuple vidé de toute matière grise grâce à la presse des charlatans et la barbe des charlots politiques.




    50



    10
      Gatt M'digouti
      10 juillet 2018 - 19 h 29 min

      @ Kahina-DZ
      Allah Ghaleb nous les hommes ne sommes pas clients de cette marchandise mais vous nos sœurs nos femmes nos voisines, nous comptons sur vous pour humilier publiquement ce commerçant Tartufe en lui disant donnez moi le modèle de string dont votre femme ou sœur en raffole !




      9



      4
    Mia
    10 juillet 2018 - 12 h 44 min

    Ces frustrés d’islamistes n’ont rien à faire que de parler de la femme et comment elle doit être habillée pour ne pas éveiller en lui l’instinct animal…ce sont des déséquilibrés…pendant que ces siadhoums…les Occidentaux innovent et construisent leurs pays en le développant davantage, nous on est toujours à la traine……..,




    32



    9
    Hakikatoune
    10 juillet 2018 - 12 h 27 min

    J’aurai aimé avoir une photo de ce nouveau couvre-chef en question décrié par les fanatiques religieux ! Est-ce que c’est celui porté par les femmes qu’on voit sur la photo???
    NB : si j’ai un conseil à donner aux islamistes extrémistes fondamentalistes qui ne s’occupent que du « haram » et du « hallal » , c’est de boycotter tous les produits importés par l’Algérie car on y trouve nécessairement un petit chouya « d’israélien » dans tout ces produits. En effet, il est connu que les juifs sont derrière les plus gros brevets d’invention, les plus grosses fortunes, les plus gros investissements dans les industries et les marchés de produits alimentaires, des matières premières, des produits manufacturés, des produits finis, etc. etc. Comme çà ces « fous de Dieu » ne resteront qu’avec leurs chameaux et leurs dromadaires et ceux-là, sûr ils sont nés chez nous !




    28



    8
    farid
    10 juillet 2018 - 11 h 53 min

    les islamistes sont un vrai problème en Algérie.




    46



    9
    salah
    10 juillet 2018 - 11 h 32 min

    C’est vrai que les islamistes obsédés importe et vendent de la lingerie fine et de surcroit intime pour une femme, mais l’obsédé islamiste le dérange pas et même de la conseillé.
    Mais par contre le foulard sa le met dans tous ces états ce pauvre islamiste frustré!!!




    37



    9
    ANANE
    10 juillet 2018 - 10 h 51 min

    salut a tous.Je viens de lire cet article ,il me donne envie de vomir pauvre peuple..,vous, vous enfoncé dans l’ignorance de jour en jour, pauvre pays…..




    45



    11
    Abou Stroff
    10 juillet 2018 - 10 h 13 min

    je persiste et signe: si on fait abstraction de leur fixation MALADIVE sur la femme, son accoutrement et la couleur halal de sa petite culotte, qu’apportent d’original les islamistes, qu’ils soient soft ou hard, dans leurs discours? rien, nada nothing!
    moralité de l’histoire: tant que les musulmans n’auront pas affronté rationnellement la problématique de la sexualité dans une société évoluant au XXIème siècle, ils continueront patauger dans l’hypocrisie la plus répugnante et la schizophrénie la plus envahissante




    56



    13
    ferial
    10 juillet 2018 - 9 h 34 min

    « l’habit ne fait pas le moine. »
    Et nos ancêtres ils étaient habillés comment ? Certainement pas avec ce que l’on voit aujourd’hui dans les rues..
    Ce qui compte c’est le comportement de chacun tous les jours mais pas son accoutrement.
    Franchement je suis un peu triste de voir qu’il est plus important pour une majorité d’algériens d’aller « acheter des indulgences » car c’est de cela dont il s’agit, en faisant une Omra ou un Hadj et de revenir blanc comme neige pour continuer une vie entièrement axée sur la consommation et l’accumulation de biens en faisant fi du coté spirituel de cette démarche. Peu leur importe de savoir si l’argent généré par la Omra ou le Hadj va servir à massacrer des yéménites ou des syriens. Ce qui manque c’est une conscience politique. Et après on va se chamailler pour un bout de foulard c’est pathétique!




    50



    10
      abdel
      10 juillet 2018 - 12 h 26 min

      un peuple qui abandonne ses traditions,n’a pas d’avenir,une religion qui se mesure a un bout de tissu, est une croyance sans conviction, par ailleurs la vente des indulgences aux croyants, au 16e siecle par le pape,pour acheter une hypothétique place au paradis, a provoqué un éclatement de la religion chrétienne et des révoltes dans toute l’europe avec la naissance de la réforme et les massacres des protestants par la suite.




      31



      10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.