Le limogeage du PDG du Crédit populaire d’Algérie lié à l’affaire Chikhi ?

OB CPA
Omar Boudieb, le désormais ex-PDG du CPA. New Press

Par Kamel M. – Le départ du PDG du Crédit populaire d’Algérie (CPA) a été annoncé dans un communiqué laconique de cet établissement financier public et reprise par l’agence officielle APS. «Dans le cadre de ses attributions statutaires, l’Assemblée générale du Crédit populaire d’Algérie, réuni ce lundi 9 juillet 2018, a adopté une résolution mettant fin au mandat de membre du Conseil d’administration du CPA, exercé par Omar Boudieb», indique le communiqué qui ne donne pas les raison de ce limogeage.

«L’Assemblée générale du CPA a chargé le Conseil d’administration de la mise en œuvre de cette résolution», ajoute le communiqué qui ne fournit pas d’indications sur l’identité du futur patron du CPA.

Omar Boudieb, qui a pris ses fonctions en tant que PDG du CPA en mai 2015, a-t-il été sanctionné pour des liens présumés dans l’affaire des frères Chikhi ? Le CPA a-t-il octroyé des crédits au «boucher» dont le procès a éclaboussé un certain nombre de responsables locaux et de magistrats ? Ce qui devait être le procès de la cocaïne s’est, en effet, transformé, au fil de l’instruction, en l’affaire dans l’affaire.

Alors que les enquêteurs s’intéressaient à la provenance de la cocaïne saisie au port d’Oran, à ses destinataires, au réseau de trafiquants de cette drogue dure dont l’énorme quantité interceptée a fait de cette opération échouée une affaire d’Etat, des indices ont orienté la justice vers d’autres affaires liées au blanchiment d’argent et à la corruption.

On ne peut évidemment pas affirmer avec certitude que le limogeage du PDG du CPA soit lié à ce procès qui n’a pas révélé tous ses secrets, mais la coïncidence de la décision avec les révélations des prévenus et des témoins laisse supposer que le principal accusé aurait pu obtenir des faveurs de certains établissements financiers dans ses activités commerciales illicites.

K. M.

Comment (13)

    Zalzale06
    11 juillet 2018 - 12 h 15 min

    Mauvaise Gestion ?
    Pas De Résultat ?
    Bonne Nouvelle Place a La Competence




    2



    2
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 23 h 18 min

    Le CPA s’est dégradé à tel point que le vrai bon client ne représente rien dans cette banque. Les agents sont comme des chacals en train de guetter shab (ami) chkara (le fameux sachet noir) et ce dans la plupart des agences même au Hall des années 2000.




    9



    2
    Kamel
    10 juillet 2018 - 17 h 16 min

    Le procès n’a pas eu lieu, nous sommes en phase de l’instruction. De quoi parlez vous?




    3



    9
    A3zrine
    10 juillet 2018 - 14 h 54 min

    On reste encore sur notre faim. Il n’ y que des limogeages, pas de mandats dépôt. Voyons, messieurs les juges il faut sécuriser l’instruction, vous les laissez en liberté, qui pour détruire les preuves et qui pour prendre la poudre d’escampette. J’espère que ce n’est pas un coup d’épée dans l’eau




    14



    8
    Felfel Har
    10 juillet 2018 - 13 h 09 min

    S’il y avait réelle volonté de combattre la corruption, on commencerait par les barons, les parrains, les capi de la mafia qui ont pignon sur rue et qui exibent leur pouvoir et leur fortune de façon ostentatoire. Jeter en pâture des lampistes ne fera pas avancer le schmilblick alors que le noyau dur est épargné. Si les autorités ne font pas leur travail, il se pourrait que le peuple se chargera de débusquer tous ces malfrats, là où ils se trouvent. Le silence d’un peuple cache souvent une colère sourde qui, quand elle éclate, cause d’énormes dégats. Demandez à Louis XVI et à sa dulcinée, une certaine Marie-Antoinette, ce qu’il en coûte d’ignorer et de malmener son peuple! De quoi en perdre la tête!!!!!!!




    31



    10
    Affaire-bis
    10 juillet 2018 - 13 h 01 min

    Au pays ou la corruption est généralisé tout est possible; ou sont-ils les vrais coupables de cette affaire de cocaine?? jusqu’a maintenant personne n’est inquiét, ;normal ils viennent tous de hautes sphères; on touche pas aux proches et aux amis, comme toujours…




    24



    8
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 12 h 54 min

    Pas dacord avec vous et que ferait-on alors des factotums et des femmes de ménage.




    4



    11
    stop
    10 juillet 2018 - 12 h 43 min

    Arrêtez de délirer: Depuis quand le peuple est informé???




    10



    10
    Gatt M'digouti
    10 juillet 2018 - 10 h 20 min

    Les Algériens ne sont pas des veaux ! ils ont le droit de savoir ! Si cette action est liée au boucher qu’on nous le dise et que ce monsieur soit traduit en justice ! si çà rentre dans le cadre d’une politique d’alternance qu’on nous le dit aussi et ça mettra un terme a des spéculations gratuites ! Sinon ce n’était pas la peine de faire un article et laisser les gens se poser des questions inutiles que vaines ! autant nous donner la recette d’un plat d’été ce serait plus profitable !!!




    24



    9
    Dadi
    10 juillet 2018 - 9 h 36 min

    Y’en a marre des points d’interrogations, enfin، dites nous la vérité !!!!!!




    15



    9
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 8 h 54 min

    Je peut avancer sans le moindre doute que tout les algériens de bonne foi souhaitent avec force que la justice applique la TOLÉRANCE ZÉRO pour TOUTE personnes impliquer de loi ou de près afin que cela sert d exemple et avertissement a quiconque serrait tenter d empoisonner notre communauté




    21



    9
    Dadi
    10 juillet 2018 - 8 h 06 min

    Franchement cette affaire commence à me saouler, j’entends et je lis pleins d’hypothèses sur cette affaire alors qu’il suffirait que des hauts responsables fassent le point de manière profesionnel et nous disent une fois pour toute la vérité et qu’ils mettent tous les impliqués sous les verrous.bon sang, l’image de notre pays se pourri encore et encore, tout fou le camp.je suis désespéré




    18



    9
    Zaatar
    10 juillet 2018 - 7 h 40 min

    Une des forces du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation est qu’il ne divulguera jamais les véritables raisons où les véritable dessous de tout événement dans le pays. Ainsi on ne saura jamais pourquoi les choses se sont déroulées comme ci plutôt que comme ça. Dans un siècle peut être seront mises a jours toutes ces raisons.




    25



    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.