Succession de Mistura : les Occidentaux sabotent la candidature de Lamamra

Lamamra Syrie Mistura
L'ancien ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra. New Press

Par R. Mahmoudi – Alors que les tractations russo-occidentales se poursuivent pour désigner un successeur de l’Italien Staffan de Mistura comme envoyé spéciale de l’ONU en Syrie, il semble que le nom de l’ex-ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a très peu de chance devant notamment le Norvégien Geir Pidreson et deux autres candidats, exclus d’entrée par les principales puissances pour leur parti-pris «flagrant» dans le conflit syrien, alors qu’il était présenté au départ comme le favori de cette course.

Soutenue par Moscou et un certain nombre de pays arabes pas forcément alignés sur la position syrienne, la candidature de Ramtane Lamamra pour succéder à Staffan de Mistura dans cette délicate mission, est néanmoins rejetée par des pays occidentaux, dont on ne connaît pas encore les noms, mais qu’on peut deviner facilement. Il ne peut s’agir, en effet, que de ceux qui ont assuré, pendant trois ans, couverture et aides multiformes à la «rébellion» syrienne.

Ceux qui s’opposent à la candidature du diplomate algérien lui reprochent d’anciennes «prises de positions» qui lui dénient, selon eux, la qualité de médiateur. Ils s’en réfèrent notamment à une intervention prononcée en décembre 2016, en marge du Forum africain sur la paix et la sécurité en Afrique, organisé à Alger. Réagissant à un ancien fonctionnaire européen qui s’est permis de pronostiquer un scénario à la syrienne en Algérie, l’ex-chef de la diplomatie algérienne avait déclaré : «Certes, il est aisé pour quiconque de dire ou d’écrire ce qu’il pense, mais la situation à Alep est incomparable». «A Alep, l’Etat syrien a réussi à recouvrer sa souveraineté et à reconquérir la ville», avait ajouté Lamamra, relevant que les «auteurs de la déclaration de Bruxelles misaient sur le triomphe du terrorisme dans cette ville et ailleurs». Et de poursuivre : «Devant la défaite du terrorisme à Alep, ils croient pouvoir transposer leur fantasme en Algérie qui a été le premier pays à avoir vaincu stratégiquement le terrorisme».

Ces deux phrases ont été, sur le coup, mal accueillies dans les capitales occidentales qui semblent lui tenir rigueur à ce jour.

R. M.

Comment (24)

    tebrouri
    22 octobre 2018 - 23 h 06 min

    un gentleman Mr Lamamra, il aurait mieux representer la diplomatie Algerienne que « Bunny », une question de regions malheureusement….

    Anonyme
    21 octobre 2018 - 19 h 41 min

    L’homme qu’il nous faut comme président, c’est juste évident…

    13
    7
    Tredouane
    21 octobre 2018 - 18 h 17 min

    Être un bon diplomate n’est pas forcément être un bon président,mais je me demande étrangement pour quoi ce débat.

    11
    10
    Anonyme
    21 octobre 2018 - 17 h 06 min

    Grand Monsieur et grand tacticien de la diplomatie internationale ; il a été un Grand MAE et il paie pas de mine c est un gentleman bcps de respect pr ce monsieur qui ne traine aucunes casseroles derrière lui et très intelligent ; il a du tact ; on lui fais pas , si vs ne lui donnez pas ce poste ; hé bien tampis pr vous ; nous quelque part ca nous arrange Nous l appellerons surement nous le peuple et l ANP a prendre si dieu le veut le futur poste du président de la république et populaire Algérienne comme ca c est lui qui vs refusera tout et vs regardera de haut donc réfléchissez bien les occidentaux qui aime s acharner et pollué l image son économie son armée et ses représentant son peuple et meme la presse de l Algerie et ses mêmes occidentaux saboteurs aigris et jaloux d une Algerie forte veulent donner un nouveau souffle aux voisins traitres qui s alignent à leurs ordres ; l Algerie ne s aligne pas ni ses représentants ; elle est souveraine et elle décide de son sort ; pas les autres. Rien ne se fera sans l Algerie que ce soit au Sahara occidental ; au sahel ou bien ds la scène internationale car l Algerie puissance régionale et militaire restera et fera tjrs ce quelle doit faire pr ses propres intérêts déjà ensuite de vs emmerder tous comme vs êtes à l ONU a l Europe et ds le monde ; c est ca aussi l Algerie elle est unique .

    22
    5
    Larnaque
    21 octobre 2018 - 15 h 48 min

    Selon Mr. Mahmoudi « … Ramtane Lamamra, a très peu de chance devant notamment le Norvégien Geir Pidreson et deux autres candidats, exclus d’entrée par les principales puissances pour leur parti-pris «flagrant» dans le conflit syrien … ». Si je comprends bien, même devant DEUX AUTRES CANDIDATS EXCLUS D’AVANCE Mr Lamamra n’a aucune chance de devenir le prochain envoyé spéciale de l’ONU en Syrie. Trouvez l’erreur!!!

    6
    1
    Felfel Har
    21 octobre 2018 - 14 h 51 min

    Moi, je verrai les choses différemment: cette crise de Syrie ne sera pas résolue de si tôt parce que telle est la volonté des Occidentaux. En lui refusant le poste, ces pays lui rendent un incroyable service, car celà lui épargnerait pas mal de déboires et surtout une atteinte à son prestige. Que Mr. Lamamra savoure donc ces moments et laisse les serpents venimeux se dépatouiller de la fange qu’ils ont créée.

    32
    1
    Kenza
    21 octobre 2018 - 14 h 48 min

    Accepter la candidature de Mr Lamamra qui oeuvrera pour la paix et empêcher El Nosra, Daech et tous ces terroristes à faire du BON BOULOT….ah ça non! n’est-ce pas Mr Fabius? C’est inadmissible pour ISRAËL!

    25
    2
    Ché
    21 octobre 2018 - 14 h 43 min

    Tant pis ça place est au pays en tant que Premier Magistrat du pays .
    Monsieur Le Président Remtane Lamamra , ça sonne plutôt classe .

    26
    11
      Tredouane
      21 octobre 2018 - 17 h 25 min

      Et moi je vote NON,fraternellement.

      11
      16
        Mon opinion
        21 octobre 2018 - 18 h 15 min

        Salam,
        C’est normal vous êtes de Tétouan…

        12
        9
          Tredouane
          21 octobre 2018 - 18 h 42 min

          Certainement pas je suis du coté de Sidi Abderrahmane,mesurez vos réactions,car il ne faut jamais dire ce que l’on ne peux pas prouver,alors que moi je peux aisément prouve mon identité.

          6
          10
          Mon opinion
          21 octobre 2018 - 22 h 50 min

          @Tredouane
          Salam,
          Alors répondez moi franchement, pourquoi avez vous cette animosité à l’ égard de Monsieur Lamamra qui est franchement patriotique et à contrario vous ressentez une affection à propos de la famille royale seoudienne?,

          7
          4
          Tredouane
          22 octobre 2018 - 8 h 18 min

          C’est juste un opinion,les opinions c’est des choix,si nous devons être vraiment objectifs disons simplement qu’elles sont les critères au postes et après nous verrons,mais pour quoi donc on essaie de cadrer ceux qui ne partagent pas notre avis,ce n est pas bon,je lis vos choix je vous respecte mais je n’y adhéré pas tout simplement.

          5
          4
        Action
        21 octobre 2018 - 19 h 02 min

        @tredouane ou tetouane,
        Apparemment vous avez une mouche dans votre tête….
        Et en plus……..

        9
        7
          Naturalisé
          21 octobre 2018 - 20 h 14 min

          Les naturalisés détestait Lamamra parce qu’il d’origine algérienne.

          5
          3
    Anonyme
    21 octobre 2018 - 14 h 36 min

    Toujours les occidentaux,Israël et la France qui sont la source de tous nos malheurs .Nous on est blanc comme neige et les meilleurs .

    13
    11
    Kenza
    21 octobre 2018 - 14 h 14 min

    Un homme de la trempe de Mr Lamamra n’est pas l’homme qui répond au profil de ce que recherche les occidentaux. Un homme juste, de convictions de surcroît compétent et qui maîtrise ses dossiers n’arrangerait pas les affaires, surtout celles concernant le dossier syrien, des occidentaux. Les occidentaux sous la coupe du lobby sioniste ont juste besoin d’un larbin qui répondrait au doigt et à l’oeil à leurs exigences; exigences qui, au final, ne sont que celles du maître américano-sioniste et qui répondent avant tout aux intérêts de l’état criminel d’Israël en vue du Grand Israël.

    30
    6
    Tin-Hinane
    21 octobre 2018 - 10 h 47 min

    Ils ne prennent même pas la peine de cacher leurs forfaits, ils sont derrière le terrorisme islamiste et on doit l’accepter, dans quel monde vivons nous? Les occidentaux on les connait depuis le temps, ces odieux prédateurs n’ont reculé devant aucune ignominie, devant aucun crime. Ils ont commis les pires génocides sur tous les continents. Ils ont le culot de parler de civilisation alors que ce sont les pires barbares que la terre ait connu, aucune ethnie, aucun peuple n’a commis autant de crimes que les occidentaux. Ils ont été une catastrophe pour le reste de l’humanité, ils ont pillé, affamé, apporter toutes sortes de maladies, exploité et tué sans discontinuer depuis qu’ils se sont jetés sur le monde, l’occident est un fléau. Mais que penser, que dire des peuples arabes et musulmans qui se sont fait leur complices et leur mercenaires. Que dire des algériens qui ont pris les armes au nom de l’Islam pour tuer et massacrer leur propre peuple, qui ont été jusqu’à saccager les tombes des chouhadas pour plaire à l’occident. Que dire de l’Arabie saoudite, les gardiens des lieux saints, qui a mis l’Islam à leur disposition, que dire des marocains, des tunisiens et d’autres encore qui leur prête main forte et les aident dans leurs crimes. Ce qui est incroyable c’est qu’ils ont perdu sur le terrain, leurs mercenaires ne sont que des tueurs lâches, aussi bien en Algérie qu’en Syrie ils ont perdu mais non ils font comme si ce n’était pas le cas et ils continuent à nous pourrir la vie. Je ne comprends pas que pareils criminels tiennent encore le conseil de sécurité de l’ONU.
    Qu’ils soient maudits à jamais et pour l’éternité.

    37
    8
    Anonyme
    21 octobre 2018 - 10 h 41 min

    Moi je préfère qu il vienne se présenter à l élection présidentielle enl Algérie…
    Des gens compétents et intègres ,il n y en a pas beaucoup…
    Il va au moins redorer le blason de notre pays à l international…

    35
    13
    Anonyme
    21 octobre 2018 - 9 h 35 min

    jamais vous tournerez le dos aux occidentaux ,malheureusement d autres non seulement ils tournent le dos et font la courbette en même temps,,,et paye en plus

    21
    15
    Anonyme
    21 octobre 2018 - 9 h 26 min

    Ben voui, les Occidentaux qui ont armé les  » rebelles » syriens ont besoin d’un chien couchant destiné à échouer, pas d’un esprit libre qui connait la musique.

    38
    8
    Anonyme
    21 octobre 2018 - 8 h 31 min

    Notre Patrie a besoin de Lamamra pour 2019……c est la priorite des priorites pour nous Algeriens patriotes jusqu a la moelle….L interet suppreme du pays doit nous rassembler autour de nos meilleurs hommes et femmes politiques et l Algerie en possede quelques uns qui ont l etoffe d Hommes d Etat integres et hautement competents pour bien gouverner le pays dont Mr Ramdane Lamamra qui ferait un excellent President.Il y a l experience politique et diplomatique et connait parfaitement les dossiers Algeriens urgents.

    49
    27
      Action
      21 octobre 2018 - 11 h 03 min

      @Anonyme à 8h31mn,
      Je suis de votre Avis et peut-être la majorité des nous Patriotes,mais le problème qui va se poser en Algérie par certains voleurs et des harkis qui nous gouvernent ils préfèrent un candidat dans leur entourage qui va accepter le désastre et l’humiliation de la part des sionistes.

      26
      6
      C'est officel
      21 octobre 2018 - 15 h 41 min

      Les naturalisés et les descendants de harkis qui l’ont chassé du ministère des Affaires étrangères avec l’aide de la France comme d’habitude ne permettront pas son élection comme Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire.
      Le prochain président sera Bouteflika ou l’un des (…) qu’il a emmené dans ses bagages.

      11
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.