Le président Bouteflika veut réformer la DGSN et la Gendarmerie nationale

limogeages Bouteflika
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Archives/New Press

Par Karim B. – Le président Bouteflika aurait ordonné une refonte de la police et de la gendarmerie après le limogeage des deux principaux responsables de ces deux corps de sécurité. L’information a été révélée par le quotidien arabophone El-Khabar qui lie ces réformes en vue au limogeage, à quelques jours d’intervalle, des généraux Abdelghani Hamel, ancien directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), et Menad Nouba, ex-commandant de la Gendarmerie nationale.

Le départ surprise du chef de la police avait suscité de nombreuses interrogations, d’autant que Hamel était considéré comme proche du président de la République. L’annonce de son limogeage avait donné lieu à de nombreuses lectures, mais d’aucuns s’accordent à dire que Bouteflika avait voulu mettre fin à une «guerre de clans» qui se profilait à l’horizon. D’ailleurs, le remplacement du commandant de la Gendarmerie nationale avait été prédit dès le remplacement d’Abdelghani Hamel par Mustpaha Lahbiri à la tête de la DGSN.

Le chef de l’Etat, ministre de la Défense, ne voulant pas brusquer les choses, avait attendu le 5 Juillet pour dégommer officiellement le général Menad Nouba, sans que cela paraisse aux yeux de l’opinion publique comme faisant partie d’une «série de limogeages» qui auraient suscité des inquiétudes quant à un éventuel détournement de ces deux institutions sécuritaires importantes de leurs missions constitutionnelles pour des intérêts claniques.

On ne sait pas encore en quoi consiste cette réforme voulue par le président Bouteflika. Mais il va de soi que celle-ci ira dans le sens d’une meilleure coordination entre ces deux corps, notamment dans le cadre de la lutte contre la corruption.

De nombreux autres changements devraient avoir lieu dans les jours et les semaines à venir. Le président Bouteflika voulant préparer le terrain à l’échéance électorale de 2019 qui s’annonce difficile, tant le cinquième mandat semble susciter quelques réticences et aiguiser l’appétit des nouvelles puissances de l’argent qui prospèrent grâce au maintien du système en l’état.

K. B.

Comment (48)

    RODEO
    13 juillet 2018 - 20 h 56 min

    Réformer la police et la gendarmerie ? oui !!! mais…par qui ?




    4



    0
    Amazighkan
    12 juillet 2018 - 23 h 33 min

    « Bouteflika veut réformer la police et la gendarmerie pour préparer le 5ème mandat » je n’en crois pas un mot. Hamel fait partie de la famille et pour Nouba je n’en sais rien, il est peut être de l’autre « équipe ». Je crois que ces affaires de cocaïne, Tigentourine, moines de Tibhirine sont des coups tordus. Le perdant est toujours le même : Le peuple.




    3



    0
    Les connaissances du boucher El Chikhi ne devraient pas mettre les pieds à l'exterieur de l'Algérie même si on y extrade aussi
    11 juillet 2018 - 14 h 47 min

    Les gens qui se sont rapproché du Boucher trafiquant ont bien raison de se méfier car la liste des mise en cause, personne ne la connait sauf le FBI et la CIA. Quand Noriega fut arreté et extradé, ses connaissances même ceux qui n’avaient rien à avoir dans cette histoire, des homme d’affaires qui étaient proches faisant partie de son cercle d’amis( les copins, les copines, les artistes des caberets d’Oran et d’ailleurs où la coc se vend en sous-main) et de connaissance ou qui l’avaient côtoyé pour affaire ont été arrêtés dés qu’ils ont mis le pied aux états unis. L’un d’eux, un industriel en textile allant rencontrer ses clients à l’extérieur du Panama a été arreté et extradé vers les USA. Finalement après 2 an de bataille juridique et une armée d’avocat, il s’est averé qu’il n’avait aucun rapport avec un quelconque trafic illicite. Il a pu être relaché sans toucher d’indemnités car il avait été emprisonné pendant plus d’un an. D’autres d’après un rapport ont été arrêtés sans être coupable et on purgé 5 à 6 ans de prison puis relâché car on n’a trouvé aucune preuve contre eux sauf qu’ils étaient originaire de Colombie, du Nikaragwa ou du Panama. Ces derniers n’ont pas été indemnisés non plus. Leur arrestation ressemblent à de vrais enlèvements. C’est ce qu’ils ont dit lors de leurs libération alors qu’ils étaient totalement innocent. Si des responsables sont impliqués, c’est qu’ils ne connaissent pas les lois internationales de lutte contre la cocacaïne. C’est que dans les postes de responsabilités, y compris dans des métier ou la legislation internationale devraient être connus, ceux qui exercent ces metiers sont des incompetent, autrement jamais ils ne se seraient rapprochés de cette affaire tellement grave. Les affaire de drogues font perdre à leur auteurs tout ce qu’ils possedent en plus de la condamnation pénale qui est d’au moins de 20 an de prison. Si Ortega n’avaient fait que 20 an alors qu’il etait condamné à 160 an de prison, c’est grace à l’argent avec lequel il a pu payer les meilleures avocat que comptent les état unis. Idem en France. Il est mort à la prison de la santé à Paris . Certains de ses complices sont encore en prison pour les mêmes motifs car ils n’avaient rien à donner à la CIA comme informations stratégiques. Ils ont été arrêté en France lorsqu’ils y ont mis les pieds. Ils n’ont pas eu non plus des avocats très forts comme l’a eu Ortega. Pour Pablo Escobar, aucun pays n’a voulu de sa famille, y compris le Panama, leur pays d’origine où l’épouse allait être extradée. Le motifs des épouses c’est de ne pas avoir refusé de profiter de l’argent du crime organisé et du trafic de drogue. Et comme le dit l’article 1 de la loi  » Nul n’est sensé ignorer la loi ». Je conseille à tout ceux qui ont eu affaire avec le Boucher de ne pas mettre les pieds à l’étranger, là ou les loi d’extradition existent, tant que cette affaire n’est pas terminée. Même s’ils sont totalement innocents. Les américains ne rigolent pas avec ça. La France a failli être mise sous tutelle par les états unis pendant les années 70. Nixon a menacé publiquement la France lors d’un discours à la maison blanche.




    6



    1
      Anonyme
      11 juillet 2018 - 17 h 02 min

      Pendant les années 70, Nixon a menacé publiquement la France à cause de l’affaire de la french connection. Pour les US chaque dollar us est sacré car il est leur propriété et représente une extension de la territorialité des lois américaines. Nul n’est censé ignorer la loi, surtout concernant l’usage du dollar us.




      4



      0
        Anonyme
        11 juillet 2018 - 22 h 00 min

        J’ajouterai que la Frensh connection c’etait pendant que Pompidou était président. Pompidou était malade. Il est mort avant la fin du seul mandat qu’il ait fait. Un pays avec un president malade et absent pour cause de malaldie, donne l’emergent de cartel mafieux comme la frensh connection. Idem en Algerie. Si on avait un president present et en bonne santé, il n’y aurait jamais eu de trafiquants comme El chikhi et co.




        3



        2
    anonimoi
    11 juillet 2018 - 14 h 45 min

    On ne peut pas procéder à une réforme profonde des deux corps de sécurité publique les plus importants du pays juste parce-que les deux hommes à leur tête ne s’entendent pas. Ce type de raisonnement puéril est dangereux pour la survie de l’Algérie en tant que Nation unie et solidaire. Maintenant si après des décennies de co existance de ces deux corps sécuritaires, les pouvoirs publics initient une étude- bilan, il relève de leurs prérogatives pour mieux adapter la police et la gendarmerie aux enjeux sécuritaires du moment et ceux futurs. Tout un programme qui risque de durer.




    6



    1
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 14 h 42 min

    said doit prendre les rennes de la présidence officiellement en lui limite son bonus a 10% du PIB de l’ Algérie par an et il peut rester president à vie jusqu’à ce que le neveu de boutef devient majeur ( le petit avec les petites lunettes qui accompagne le president à chaque urnes) et comme ca finis la mascarade c’ est le destin des peuples qui n’ ont pas de c…




    8



    3
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 11 h 33 min

    Monsieur le président, partez car ce trafic de coc a été fait en votre nom et au nom de ceux qui vous poussent à rester et qui emettent des directives en votre nom.Si vous ne partez pas, c’est vous, votre frere qui gere illegalement le pays et sa coure qui vont être extradés car vous êtes le president et donc responsable de tout ce qui se passe en Algerie.




    14



    4
      Ali-El Watani
      11 juillet 2018 - 14 h 05 min

      Entierement d’accord avec vos analyse;ne pas tourner autour du pot,le premier coupable c’est le président imposé des Algériens,et puis sa famille et ses proches;pourquoi ? emprisonné des innocent c’est Haram




      9



      1
    Abou Stroff
    11 juillet 2018 - 10 h 12 min

    que boutef réforme la police ou la gendarmerie ne m’intéresse ni de près, ni de loin.
    par contre, j’attire l’attention d’AP sur la photo de notre bienaimé fakhamatouhou national qui accompagne le texte ci dessus.
    j’estime que AP fait dans la désinformation en faisant croire aux non-initiés que boutef et en forme et que ces yeux ne sont pas hagards et que sa mâchoire n’est pas pendante.
    conclusion: pour éviter d’être accusé de faux et d’usage de faux, je conseille à AP d’utiliser des photos récentes de boutef.
    PS: je n’ai insulté personne et j’espère qu’AP publiera ma remarque.




    17



    3
    Anti Demeurés
    11 juillet 2018 - 7 h 09 min

    Voici comment fonctionne La Vie : « Allah ne changera rien à une entité tant que cette entité n’a pas changé ce qui en elle lui obstrue la voie de son salut » : J’ai traduit à ma manière le verset : لا يغير الله ما بقوم حتى يغير ما بانفسهم
    « Bouteflika », et Bouteflika servent un pays un état pourvus d’un peuple dont une composante majoritaire ne mérite que matraque et lance flamme… Celui qui veut entrer EN politique algérienne doit se démarquer de ce peuple malhonnête, et volubile, stérile, fourbe, il lui faut beaucoup de FEU, (A.N.P), pour donner à ce peuple tordu la forme, (La leçon un simple métallurgiste vous la donnera), qui sied à ce continent Jazaïr, où nul ne devrait avoir droit à un repas, (Exceptés les enfants les malades les handicapés), sans avoir rendu compte de ce qu’il a donné POUR RECEVOIR ! L’Après BOUTEFLIKA ? Au travail ya oulidi, sinon tranquille, tu auras ta demeure ! Dans nos innombrables cimetières !




    2



    16
      Précision
      11 juillet 2018 - 9 h 49 min

      Bouteflika est entrain de souffrir en ce bas monde pour avoir imposé une bande d’escrocs au peuple.




      13



      6
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 0 h 49 min

    «Le président Bouteflika veut réformer la DGSN et la Gendarmerie nationale».
    ———————————————————————————————————————————————-
    Parce que ce n’est pas lui qui les avait déjà réformé durant ses deux premiers mandats ?!
    Serait-ce une façon de reconnaitre ses erreurs ? Le connaissant, il est loin d’être du genre à reconnaitre ses torts !
    Conclusion : il est plus que clair que ce sont d’autres personnes qui décident en son nom, sans qu’il soit au courant. C’est très grave ce qui se passe dans notre pays.




    15



    3
      mouatène
      11 juillet 2018 - 16 h 27 min

      hallucinant !!! et dire que ces gens là ont été à l’école !!! croyez vous vraiment que ceux sont d’autres qui décident au lieu et place du président de la république ? si c’est le cas, pour qui prenez vous ces hommes qui ont été nommés à la tete de ces institutions. documentez vous un peu. prenez connaissance des lois de votre pays, de leur fonctionnement. certains commentateurs vivent en QBF.




      1



      5
        Anonyme
        12 juillet 2018 - 3 h 12 min

        A te croire donc, l’Algérie fonctionne selon les lois, l’ordre, la justice et la probité !? Cela se voit bien en effet. C’est l’évidence même !
        Au fait, tu es algérien ? Tu vis dans quelle Algérie au juste ? Celle de club des pins à l’occasion et de Paris et Londres le reste de l’année ?
        Bonne nuit.




        3



        0
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 0 h 36 min

    Monsieur le Président,
    La seule et unique «réforme» qui pourrait rendre le plus grand des services à l’Algérie et au peuple algérien serait plutôt que vous vous décidiez enfin à déposer votre démission, pour cause de maladie incapacitante et incurable qui, de toute évidence, vous empêche d’accomplir les missions constitutionnellement dévolues au chef de l’État.
    Le pays que vous avez eu le grand honneur de présider est aujourd’hui au bord du précipice. Il est affaibli sur tous les plans et devient de ce fait l’objet de toutes les convoitises. Cette situation, jamais vécue depuis l’indépendance, est porteuse de graves troubles et de grands dangers pour l’État algérien et son devenir.
    Vous avez ainsi le devoir moral de transmettre le flambeau aux générations de demain qui auront pour mission immédiate de remettre le pays sur pied dans les plus bref délais.
    Demeurer au pouvoir serait nier à ce grand pays son droit de vivre libre et maitre de son destin. Et ni l’Histoire ni les algériens ne vous le pardonneraient.




    19



    3
    samir
    11 juillet 2018 - 0 h 01 min

    arrêter de nous dire le président a fait ça ou ça le mec est inconscient il est nul part ,la prochaine fois il faut dire said et sa clique .




    15



    3
      Felfel Har
      11 juillet 2018 - 15 h 18 min

      Le président Harry Truman a dit un jour « the buck stops here » pour exprimer l’idée que la responsabilité ne doit pas être attribuée à quelqu’un d’autre. Bouteflika a choisi personnellement ses ministres, ses officiers, ses walis, ses ambassadeurs, ses larbins. C’est lui qui a investi ses frères de prérogatives anti-constitutionnelles (gérer le pays à sa place). Sa responsabilité est pleine et entière, il ne faut blâmer que lui. Salutations!




      8



      2
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 20 h 22 min

    Que risque la mafia qui gouverne apres ces 7 tonnes de cocaïne. Reponse une extradition vers les prisons americaines.




    20



    5
      Caporal
      10 juillet 2018 - 23 h 10 min

      En parlant de prisons américaines, depuis l’éclatement de cette affaire des responsables de chez nous qui ne sont même pas en relations avec Elbouchi évitent de voyager en Europe et ailleurs de peur d’être arrêtés car il ne savent pas s’il y aurait une liste de responsables recherchés par les Etats Unis ou des pays Européens.




      16



      5
        Anonyme
        11 juillet 2018 - 16 h 47 min

        si les usa le décide,ils viennent les chercher sur place,surtout ceux qui sont au sommet de l’etat qui ont dégradé l »image du pays avec cette affaire de drogue




        5



        0
      Anonyme
      11 juillet 2018 - 0 h 56 min

      Tu ne crois pas si bien dire ! Mais il y a pire : que ces gens-là fassent l’objet de chantages et de pressions, par ces mêmes puissances, pour qu’elles puissent obtenir tout ce qu’elles désirent et tout ce qu’elles veulent et sur tous les plans : sécuritaire, géopolitique, économique, diplomatique… etc…




      13



      5
        Bien pessant
        11 juillet 2018 - 11 h 31 min

        Encore et encore ayadi el kharijya(la main étrangere, le complot). Non madame ou monsieur. Quand les états, l’ONU ou autre découvre que dans un pays une telle quantité de cocaïne a été découverte, il appartient au commun des mortel de décider que cela ne pourrait se reproduire. Il s’agit de plus de 7 tonnes de cocaïne et non pas d’un kilo ou deux, ce qui est deja enorme. Un kilo gramme de cocaïne coupé pourrait droguer 8000(huit mille) individu sachant que dans un gramme de cocaïne, il n’y a que 10% à 20% de cocaïne pure. Le reste, c’est du doliprane ou autre medicament tranquilisant transformé en poudre et parfois du talk qui est cancerigene pour l’organisme. Alors 7 tonnes de cocaïne pure apres avoir été coupée drogueraient entre 6 million à 7 million d’individus. Imaginez que le boucher ait transporté plus de 10 cargaison de ce genre en moins d’un an, ce qui parait probable car parait-il il a fait plusieurs voyage Brésil-Valance, Brésil-Liberia-Almeriya-Oran. Un voyage par mois, combien a t-il drogué de personne? En 5 an, il aurait empoisonné l’Afrique entiere. Comment se fait-il qu’on s’en rende compte qu’aujourd’hui.Dix cargaison de ce genre auraient empoisonné toute l’Algerie, sachant qu’il transportait environ une cargaison par mois. Arrêtez de trouver des excuses à ceux qui pensent qu’il n’y a pas de limites dans la destruction du peuple algérien. Le FBI et le bureau internationale des investigations contre les drogues sont déjà au travail. Il n’y a pas de mains étrangeres. Il y a juste des algeriens qui penset que l’argent n’a pas d’odeur, meme pas l’odeur de la coca.




        5



        5
      Anonyme
      11 juillet 2018 - 16 h 42 min

      ou le tribunal international,pour la ruine du pays




      4



      1
    Far-West-Republic
    10 juillet 2018 - 18 h 37 min

    C’est que la poudre aux yeux, toutes les mesurette du Pharaon n’emmène à rien sauf à la régression du pays où Pharaon est spécialiste,l’Algerie à été condamné à mort en avril 1999 ou le clan d’Oujda à pris le pouvoir,et pourtant l’ensemble de nos vrais moudjahid nous ont prévenu du désastre du pays où cas ce régime s’empare du pouvoir nous sommes entrain de payé le prix fort Drogue,corruption,injustice,magouille




    30



    5
    MELLO
    10 juillet 2018 - 18 h 11 min

    Dans la perspective des élections présidentielles 2019 …. je ne comprends pas comment le degommage de Hamel ou de Nouba puisse apporter un plus ,favorable à Bouteflika, à cette echeance d’Avril 2019 ?
    La restruction des institutions peut éventuellement être la raison principale. En effet , depuis ,déjà, bien longtemps, on parle d’un jumelage entre la Gendarmerie Nationale et la DGSN, pour en faire une super structure au sein du Ministère de l’intérieur. Cette option prendra effet , probablement, après une éventuelle révision de la Constitution et un remaniement ministériel.
    En plus de la date du 5 Juillet, fête nationale officielle, l’affaire de la cocaïne du port d’Oran a été le vecteur sur lequel la Présidence s’est appuyée.




    10



    10
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 15 h 03 min

    C’est la réponse naturelle à ceux qui n’arrêtent pas de nous bassiner avec les réalisations de fakhamatouhou  » injazates fakhamatouhou ». Il s’est entouré que de vautours quand il ne les a pas ramenés directement . Arrêtez avec vos pseudo réformes à la noix, ce n’est pas vrai, c’est un gros mensonge. Si vous oubliez réellement réformer, il faut dissoudre toutes les chambres du parlement ainsi que le conseil de la nation ou siège les vieux schnock et appeler à de nouveaux scrutins.




    32



    15
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 13 h 59 min

    Pourquoi Bouteflika ne s’adresse t-il pas aux Algériens pour mettre fin à ces charlatans qui rongent l’Algérie.

    Il peut écrire une lettre au peuple pour remettre ces charlatans à leur place. Il est temps. Autrement à quoi servent vos réformes.




    23



    18
      Anonyme
      11 juillet 2018 - 16 h 51 min

      pourquoi tu vx qu’il s’adresse a un peuple considéré comme mineur,ça fait des années qu ‘il l’ignore




      3



      0
    Larnaque
    10 juillet 2018 - 13 h 33 min

    Reforme par ci réforme par là. Et tout ça soudainement tout à coup après 19 ans de règne sans partage. Alors que c’est lui-même qui a tout formé, il veut maintenant réformé. Et pour ce faire, bien entendu, il aura besoin d’au moins 5 ans de plus. Comme dit l’autre: ya ou fakou!




    32



    11
    Felfel Har
    10 juillet 2018 - 12 h 57 min

    Arrêtez de nous bassiner avec ces informations qui tentent d’accréditer l’idée que le président est aux commandes! Son nom est utilisé comme un tampon pour faire passer toutes sortes de balivernes que ceux qui gèrent le pays dans l’ombre, veulent bien nous forcer à gober. Il ignore tout ce qui se trame en son nom. Cette énième réforme des services de sécurité est un crime d’État dont la finalité est de nous désarmer devant les menaces persistantes de nos ennemis. Arrêtons le massacre!!!!!




    42



    12
    Mme CH
    10 juillet 2018 - 12 h 54 min

    L’équipe du FBI ne doit pas s’ennuyer…! Elle n’est pas là pour rien…! Attention, ces chamboulements et ces refontes ne sont pas toujours de bonne augure…!!! On dirait que cette affaire de Cocaïne a été cuisinée……pour…….??? Enfin, qui vivra verra…!




    23



    15
      Anonyme
      10 juillet 2018 - 19 h 09 min

      S’ils ont utilisés le dollar us pour cette transaction illégale d’achat de cocaine alors cette affaire est aussi dans la juridiction des États-Unis d’Amérique avec toute son armada sécuritaire (FBI, DEA, CIA, NAS, département du Trésor des États-Unis, département de la Justice des États-Unis). Les personnes physiques et morales qui sont impliquées dans cette affaire sont foutus.
      L’extraterritorialité des lois américaines concernant l’usage illégale du dollar us est bien connue et redoutable. L’Etat doit maintenant montrer patte blanche aux autorités américaines sinon il sera interdit d’accès au marché dollar us, plus de transactions internationales utilisant le dollar us, plus d’accès au SWIFT etc…donc la fin de la fête comme le Venezuela. Cette affaire d’importation de cocaine avec usage du dollars US comme paiement est très grave et L’Etat doit montrer patte blanche car sa propre survie en dépend.




      16



      6
        Anonyme
        10 juillet 2018 - 22 h 02 min

        Ces 701kg de cocaïne representent juste en une seule cargaison 15% de la production annuelle mondiale dont la Colombie est le principale exportateur. Il parait qu’il y en ait eu plus




        6



        4
    BASTA
    10 juillet 2018 - 12 h 47 min

    Qu’ ils arrêtent de parler au nom de Bouteflika, il n’a qu’à s’adresser lui même au peuple
    Ces charognards se moquent de qui?
    J’éspere et prie qu’ils payeront un de ces jours




    35



    11
    En attendant Godot !!
    10 juillet 2018 - 12 h 41 min

    Ok, Bouteflika a tout à fait le loisir de réformer la police et de la gendarmerie et même l’armée et tout ce qu’il veut, çà on le sait ! Mais que veut-il entendre ou dire par « réformer » ? Est-ce que cela signifie seulement « limoger » ? Est-ce que cela veut dire remplacer un responsable par un autre ???

    Quand un Président parle de réforme, de refonte de services de sécurité, on devrait normalement ( dans un pays normal ) , savoir et connaître les lignes directrices générales de ces réformes, le pourquoi de ces réformes, les objectifs à atteindre, la manière d’y arriver, dans quel but, pour corriger quelles lacunes etc… etc…??? Mais dans notre pays, même si on devait attendre le jour de la Saint Glinglin, on n’en saura rien de rien !!! Promis !!




    31



    11
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 11 h 22 min

    tant que la grande mosquée d Alger n est pas achevée Bouteflika ne partira pas ! et c est pour cela que les constructeurs mettent les bouchées doubles pour une construction qui ne veut pas se terminer ! la course contre la montre contre la nature biologique ! inaugurer la grande mosquée et mourir en pensant s assurer le maximum de hassanates et graver son nom dans l histoire de cette édifice !




    31



    18
      abdel
      10 juillet 2018 - 12 h 39 min

      partira! partira pas! en tout cas le peuple ne va quand meme pas » voter » sur un portrait ou une photo rajeunie pour les circonstances,ce serait un cas unique dans le monde




      30



      10
    salah
    10 juillet 2018 - 11 h 21 min

    MERCI de nous mettre les photos ressente du président mais pas celle qui date de 10 ans nous prenons tous de l’âge et non le contraire!
    Merci par avance AP!




    39



    12
    salah
    10 juillet 2018 - 11 h 18 min

    Après le DRS la POLICE et la GENDARMERIE et bien avant les ninjas et c’était la DSRI a été détruit par ce même clan
    Le peuple n’est pas stupide a ce point là! a part ceux qui sorte avec des portraits et le vénère comme on vénéré le veau d’or.
    Et toute cette reforme de la sécurité viens des directives de l’étranger!
    Ce pouvoir est entrain de nous détruire doucement…




    33



    15
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 10 h 42 min

    Ce brave monsieur doit penser plutot à partir. Son bilan est plus que catastrophique.




    30



    10
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 10 h 01 min

    Vous continuer toujours a nous prendre pour des imbéciles???!!!




    32



    11
    madi
    10 juillet 2018 - 9 h 47 min

    Le président ferait bien de préparer son futur dans l’autre monde en donnant un coup de balai(est ce bien lui qui fait)à tout ce qui gangrène l’Algérie avant quilnyai un soulevement




    23



    9
    c'est foutu
    10 juillet 2018 - 8 h 38 min

    Rien ne changera, c’est tout un système qui est à réformer et aussi tout un peuple à reformer qui a pris gout au gain facile
    En toute sincérité je pense que personne n’y pourra vu que la raine, la corruption ont gangrené toute la société
    Effacer 20 années d’immobilisme, de médiocrité ne sera pas chose aisée




    28



    9
    Anonyme
    10 juillet 2018 - 8 h 06 min

    Pour lutter contre la corruption il fallait laisser le DRS




    25



    18
      predator
      10 juillet 2018 - 12 h 39 min

      ouache men DRS arretez de dire n’importe quoi!!! Ce drs était bien là quand plusieurs affaires ont éclaté. L’Algérie n’est plus depuis la mort de houari Boumediene, paix à son âme.




      12



      58
        Anonyme
        10 juillet 2018 - 16 h 32 min

        Oui il était la en effet et il a mis en lumière les affaires Sonatrach Chakib Khalil Bedjaoui à un tel point qu’Interpol était informé ! ensuite pftttt plus de DRS et Chakib Khalil en conquérant dans les Zaouiates ! Pour ce qui est de Boumediene Allah yarahmou je suis avec vous ! un homme ! une perte !




        10



        9
          Anonyme
          10 juillet 2018 - 21 h 57 min

          Pendant le regne de Boumedienne, il y avait des scandales aussi grand que ceux là, mais lui laissait faire et certaine famille dans l’entourage de fakhamatouhou se sont scandaleusement enrichis.
          Aujourd’hui, il y les reseaux sociaux pour nous informer et pour echanger les informations.




          3



          5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.