Ould-Abbès loue les exploits diplomatiques de Bouteflika en Afrique

OA Ould-Abbès
Ould-Abbès lors de la conférence sur «Bouteflika et la solidarité avec l’Afrique». ©Toufik Doudou/PPAgency

Par Hani Abdi Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, n’a pas tari d’éloges sur le président Abdelaziz Bouteflika lors de la conférence intitulée «Bouteflika et la solidarité avec l’Afrique», qu’il a animée ce mercredi au siège du parti, à Alger.

Usant et abusant même de qualificatifs, le secrétaire général du FLN a présenté le chef de l’Etat comme le diplomate algérien le plus fin, le plus percutant et le plus redoutable. Djamel Ould-Abbès évoque ainsi les «réalisations» du président Bouteflika pendant la Guerre de libération nationale, «du front intérieur au front extérieur». Le premier responsable du FLN insiste sur les débuts jeunes de Bouteflika en politique et en diplomatie, précisant que le chef de l’Etat a été le représentant de la Révolution à Gao «où il a constitué le front du Mali».

Djamel Ould-Abbès poursuit et souligne que le président Bouteflika est allé jusqu’en Guinée. Le secrétaire général du FLN revient sur le travail diplomatique de Bouteflika après l’indépendance et ses relations intenses avec les dirigeants africains, notamment lorsqu’il était ministre des Affaires étrangères sous Boumediene et pendant tout son règne à la tête de l’Etat depuis 1999. Pour Djamel Ould-Abbès, «Bouteflika a été le lion de l’Afrique».

Le SG du FLN considère ainsi «le président Bouteflika comme le plus grand diplomate de l’Algérie indépendante». Djamel Ould-Abbès estime que le chef de l’Etat est «une vraie école diplomatique». Il rappelle la remise sur les rails de la rente de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), devenue l’Union africaine, le Nepad et l’organisme de la lutte contre le terrorisme et l’Afripol dont le siège est à Alger.

H. A.

Comment (28)

    Anonyme
    14 juillet 2018 - 21 h 47 min

    Oui c’est un grand diplomate. Celui qui a placé un joueur de flûte et ex. pompiste à naphtal à la tête de l’APN. C’était pour charmer les serpents à sonnettes d’Afrique, faire la danse du ventre à ses amis du hijaz et prêcher la bonne parole à Neuilly. Quelle clairvoyance !




    1



    0
    Valar
    14 juillet 2018 - 9 h 19 min

    Bouteflika c’est pas l’Algérie. Pour un parti comme le fln il aurait mieux valu parler des relations de l’Algérie avec l’afrique et non d’une personne avec l’afrique.




    5



    0
    ?
    14 juillet 2018 - 2 h 12 min

    Si c’est l’exploit des dettes de certain pays d’afrique effacer par Bouteflika et en retour on ve fais insulter et attaqué non merci !!




    4



    0
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 21 h 52 min

    voyant ce pauvre type, je me dis que surement mon grand pere est au paradis, il ete d’une droiture et d’une honnenete exemplaire.




    7



    0
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 20 h 54 min

    Des exploits dans un continent ou on n’a pas mis les pieds dans aucun de ses pays contre 8 huit visites officielles en France.




    7



    0
    hrire
    13 juillet 2018 - 20 h 40 min

    Des exploits dans un continent ou on n’a pas mis les pieds dans aucun de ses pays contre 8 huit visites officielles en France.




    4



    0
    Anonyme
    13 juillet 2018 - 19 h 28 min

    Vive le combattant Bouteflika le fidèle libérateur de l’algérie indépendante !!
    de toute façon qu’on change de président ou qu’on garde notre Bouteflika.




    2



    16
      a-non
      13 juillet 2018 - 20 h 22 min

      garde le pour toi et ta famille Marocaine,l’Algérie aux Algériens




      12



      0
    Lghoul
    13 juillet 2018 - 7 h 14 min

    Regardez ou on en est arrivé après 19 ans d’improvisation et de promotion de la médiocrité a tous les échelons de la société et des institutions: A transformer l’idôlatrie a ciel ouvert, en honneur et vertue. N’y a-t-il pas d’analogie avec le royaume du maroc ou le peuple ne fait que baiser les pieds du roi ? Voila ce qu’ils ont voulu transformer le peuple algérien: En peuple esclave et fièr de l’être. Arriveront ils a asservir un peuple spirituellement et profondemment libre dont la colère ne fait que sommeiller ?




    21



    4
    Felfel Har
    12 juillet 2018 - 23 h 39 min

    Chouf assidi, le « lion de l’Afrique », rien que celà! Je vous croirais si vous parveniez à le faire rugir comme Mufasa, le roi de la jungle. Rappelons qu’en tant que MAE de Boumedienne, il ne faisait qu’exécuter ses ordres et transmettre ses messages! J’ajouterais que, vous et ses courtisans, rivalisant d’imposture, ne lui rendaient aucun service avec votre brosse à reluire. Pire, vous contribuez à l’humilier à force de mentir sur ses « prouesses » et d’exagérer ses « exploits ». C’est aussi comme ça qu’on peut interpréter le dicton populaire de notre terroir qui dit ceci:  » essba3 qui yakber, it massakhroubih edhyouba ». Rangez vos trompettes et cessez vos balivernes!




    22



    2
    Anonyme
    12 juillet 2018 - 19 h 12 min

    Pourquoi ne parle t il pas de son fils.




    21



    5
      Anonyme
      13 juillet 2018 - 5 h 21 min

      Son fils est un protégé de la république comme les autres hors la loi non jugé et non condamné;il sera de meme pour les empoisonneurs a la cocaine Brésilienne




      23



      2
        Anonyme
        14 juillet 2018 - 9 h 13 min

        Y A ENCORE BEAUCOUP D INTOUCHABLES QUI SE COMPORTE COMME DES COLONS ?FAUT AGIR




        2



        0
    Slam
    12 juillet 2018 - 13 h 09 min

    Pauvre Boutflika, obligé de subir les compliments de chyatines tout aussi farfelus les uns que les autres. Ni hachma, Ni sens de la dignité, Ni Nif, Ni walou, ils se prostituent pour une miette de pouvoir, pour rester dans la Cour. Mettez vous à la place de notre pauvre Fakhamatouhou, n’importe quel vaurien se permet de parler de lui, en son nom, de l’encenser, de lui vouer un Culte Stalinien, et lui, pauvre Président, il ne peut rien dire, il ne peut même pas les virer tous, ils sont trop nombreux et lui faire la chitta.




    19



    10
    Et que ça brille !
    12 juillet 2018 - 12 h 48 min

    On confirme donc qu’en 1962, dès l’indépendance, les autorités de l’époque avaient interdit les cireurs d’exercer leur « métier ». Mais pas les lèche-bottes ».




    20



    7
      Anonyme
      12 juillet 2018 - 17 h 21 min

      pas si pauvre que ça!!,il est le responsable de cette situation




      16



      4
    Anonyme
    12 juillet 2018 - 12 h 31 min

    HEUREUSEMENT QUE LE RIDICULE NE TUE PAS!! ce monsieur a la mémoire courte et selective, des manifestants africains sont décendus dans les rues pour scander » » » nous ne sommes pas des algériens » »ils etaient contre le changement de constitution par leur président pour rester au pouvoir!




    25



    9
      icialG
      14 juillet 2018 - 9 h 18 min

      MIO JE DIRAI « MALHEUREUSEMENT » LE RIDICULE NE TUE PAS




      2



      0
    Ahmed
    12 juillet 2018 - 11 h 17 min

    Que ceux qui tiennent le président en otage et parlent en son nom dégagent au plus vite




    8



    16
    Zaatar
    12 juillet 2018 - 8 h 28 min

    Djamel Ould Abbes, l’apprenti médecin, ne tari pas d’éloges sur le président de la république…dans tout, pas uniquement sur ses rôles en Afrique et en international en général. Qu’il nous explique alors juste comment en une vingtaine d’années le pays a sombré partout, économie, diplomatie, industrie, agriculture…etc. Comment se fait il en une vingtaine d’années, alors que le pays a engrangé plus de 1500 Milliards de dollars à partir des ventes des hydrocarbures, celui ci se retrouve dans l’état où il est en ce moment c’est à dire dans un état de délabrement complet… si pour arriver à cette situation il faut avoir du génie…ma foi…




    24



    8
    Aguellidh
    12 juillet 2018 - 4 h 22 min

    Le FLN version le Boucher. Quand on connaît la vérité on aime écouter les mensonges. Vous avez bien eu nos parents, père et mère.




    19



    9
    El Moudjahid
    12 juillet 2018 - 2 h 04 min

    Quarante millions de guerriers gouverné par des menteurs manipulateurs corrompus et mains sale




    19



    12
    Vangelis
    11 juillet 2018 - 22 h 08 min

    Que voulez-vous avoir de la part d’un vieux qui regarde dans le rétroviseur ?

    Il raconte des histoires de vieux, écoutées par des vieux.

    Les  » exploits  » de fakhamatouhoum s’ils étaient réels, nul besoin de les claironner ou de les rappeler. Ce l….. qui ne vit que dans l’ombre de son parrain n’a aucune dignité à faire dans la démagogie à défaut d’expliquer les échecs de son mentor dans la conduite des affaires du pays en dépit de sommes faramineuses tirées du sous-sol en pure perte.

    Les classements mondiaux sont là pour contredire ses assertions qui ressemblent plus à des mensonges qu’à des faits  » d’armes  » supposés accomplis par son fakhamatouhou.

    Bizarre quand même que des gens se plient aux quatre volontés d’un ……… se pliant à ses prétendues directives et instructions.




    33



    13
    Aliloup
    11 juillet 2018 - 21 h 09 min

    Si,le docteur des faux moudjahid le dit,alors c’est vrais et ne pas polémiqué;est-ce ça veut vraiment le coup de sacrifie nos enfants pour des personnes pareil,nos chahid ne vont pas nous pardonner et l’ l’est comprend




    18



    14
    L'inspecteur
    11 juillet 2018 - 20 h 35 min

    Félicitations pour le nombre de lignes aériennes ouvertes avec le Maroc pour rendre la fermeture des frontières terrestres inutile.




    12



    14
    Anonyme
    11 juillet 2018 - 18 h 02 min

    « Chkoune chakarate al 3aross,oumha. » Qui vante les qualités de la mariée, sa mère.




    23



    12
    mergou
    11 juillet 2018 - 17 h 32 min

    Après l’indépendance de l’Algérie, c’est l’aura de la Révolution algérienne qui a portée la diplomatie algérienne et non pas un quelconque nouveau diplomate.Quant au front du Mali, il faut lui ajouter celui du Niger, de la Mauritanie, engin de tous les fronts hors des frontières algériennes.




    17



    14
    predator
    11 juillet 2018 - 16 h 31 min

    n’y a t’il personne pour lui mettre un bandeau sur la bouche




    26



    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.