Trafic de drogue au Maghreb : le rapport qui incrimine Mohammed VI et le Makhzen

Mohammed VI.
Le roi du Maroc, Mohammed VI. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Le site Maroc Leaks vient de tomber sur un rapport de l’ambassade américaine à Rabat qui met en lumière le rôle de la monarchie marocaine dans la prolifération du trafic de drogue dans la région. Ce rapport explique notamment de quelle manière le régime marocain est impliqué dans les opérations de soutien aux activités des trafiquants de drogue, «soit en fermant les yeux sur les activités de ceux-ci, soit en s’attaquant aux éléments des services de sécurité qui luttent contre la contrebande de la drogue».

Maroc Leaks explique, dans un article mis en ligne hier, que «c’est la première fois qu’un document officiel américain parle de l’implication du Maroc dans des affaires de trafic de drogue, en citant des responsables de la police marocaine travaillant au niveau de l’aéroport de Casablanca, sanctionnés à la mi-août de l’année 2009 après avoir arrêté les fils du président et d’un ministre sénégalais pour possession de drogue». Selon le rapport cité par le site marocain, «le roi Mohammed VI n’avait pas apprécié l’arrestation des fils du président et d’un ministre sénégalais à son insu et sans l’avoir consulté au préalable». C’est la raison pour laquelle, explique la même source, que «les deux Sénégalais furent ensuite libérés et les policiers sanctionnés».

Le rapport cite aussi un responsable de la police marocaine à Casablanca qui a été muté dans la ville occupée de Laâyoune après avoir implicitement accusé le régime du Makhzen d’être derrière la mafia de la drogue. Maroc Leaks révèle dans la foulée qu’«un autre rapport publié par WikiLeaks daté de 2008 parle de la corruption qui gangrène l’armée marocaine, notamment parmi les hauts responsables de l’institution militaire». On peut y lire, précise Maroc Leaks, que «l’armée marocaine souffre de corruption, de bureaucratie, de la baisse du niveau d’instruction des officiers et de la menace permanente de l’extrémisme de certains éléments». Et d’ajouter que le chef de la Gendarmerie royale, le général Hasni Ben Slimane, «serait impliqué dans des affaires de corruption».

S. S.

Comment (16)

    Les Égarés
    26 juillet 2018 - 8 h 36 min

    Le constat …Un Roi en Mobylette..

    HANNIBAL
    24 juillet 2018 - 7 h 19 min

    Shlo-homo VI est accusé par les Américains d’etre le Noriéga Africain en sus d’etre un trafiquant ils lui ont épargné
    les tares qu’il traine derrière lui depuis sa jeunesse sachant que ce prédateur est une girouette qui suit ou souffle le vent .
    on l’a vu avec l’Iran , ce faible roitelet est un instrument qui se retourne comme une crèpe , et qu’on doit défendre
    avec tout ces qualificatifs on peut dire qu’el maroc fabrique des zombies et meme qu’il avance dixit Jack Lang !!

    .

    13
    7
    Les Égarés
    23 juillet 2018 - 19 h 53 min

    Cela prouve le degré d’égarement de l’exécutif Marocain… .L’industrie du Canabis…Haram et honteux . .Roi de qui ?..jusqu’à la fin des temps le Maroc produira du Cannabis car il est prisonnier de cette plante maléfique…

    19
    16
    Anonyme
    23 juillet 2018 - 19 h 52 min

    Le cannabis est légale aux USA … les ennemies de nos ennemies ne sont pas forcément nos amis .a bon entendeur

    14
    16
      Lyes Oukane
      24 juillet 2018 - 9 h 16 min

      @ Anonyme de 19h45 .

      1 )  » … le cannabis est légal aux USA …  » . FAUX ! Seuls 30 Etats sur 52 l’autorisent sur prescription médicale et d’autres l’autorisent sous certaines conditions ( quantités ,lieux de consommation ,âges du consommateur…) pour un usage  » récréatif  » .

      2) Quoiqu’il en soit , l’article traite de la production de cannabis au maroc ,des complices et des chefs marocains de ce trafic et des conséquences que ce marché a sur la bonne tenue de ce pays . Comparer une situation dans un autre continent ou la chose est parfois autorisée et sous conditions avec celle au maroc ou cette production ,comme sa consommation sont interdites frise le summum de l’hypocrisie pour ne pas dire plus .

      3) expliques moi comment au pays enchanteur du monarque  » présumé de descendance chérifienne et commandeur des croyants ( rien que ça )  » ce dernier autorise et profite sans vergogne d’ un marché haram pour tout musulman sincère et pieu ?

      11
      7
    Ziad ALAMI
    23 juillet 2018 - 18 h 43 min

    Ne pas oublier que le Haschich représente 23% du PIB du Makhnez soit 23 milliards de dollars selon une sérieuse étude US.

    18
    15
    Anonyme
    23 juillet 2018 - 17 h 36 min

    C’est pour cela que nous avons besoin des services de l’une des meilleures police au monde et ,d’une armée efficace.
    Malgré les voyouseries de cette grenouille bouffie, le makhzen continue de bénéficier du soutien de l’Élysée. Hilarant !
    Puisque les informations commencent à fuiter délibérément à partir de l’ambassade US à Rabat,il se pourrait que Trump ait en tête de lâcher la grenouille … pour soutenir une république marocaine, avec une base US, côté atlantique.
    Tout récemment, des trafficants Marocains, dont un député, ont été arrêtés il y’a quelques jours pour trafic d’argent en Espagne,et d’autres sur le sol marocain, pour trafic de drogue.
    Une chose est sûre, c’est que notre frontière restera fermée au nez de ces voyous de la drogue. Notre valeureuse armée y veille au grain,avec un rempart de 41 millions d’Algériens.
    Les jours pour la grenouille qui se voit plus grosse qu’un boeuf sont comptés,car c’est plus un secret pour personne, le palais, et le peuple marocain sont gouvernés à distance, par une grenouille qui passe son temps à festoyer en France en dépensant allègrement, et en toute impunité l’argent issu de la drogue, en compagnie de la racaille sioniste française,alors que le pays est embrassé par des manifestations récurrentes,et rongé par la misère.

    26
    16
    Felfel Har
    23 juillet 2018 - 16 h 56 min

    Franchement, avait-on besoin de ce rapport pour faire la preuve que Momo La Coco avait pris la place de Pablo Escobar à la tête du cartel de la drogue? Notre ministre des AE l’a bien identifié en tant que capo du commerce de la schnouf en Afrique et même en Europe grâce à ses connections dans le monde politique ici et là. Le reste relève de la tautologie!!!

    28
    15
    HOUMTY
    23 juillet 2018 - 15 h 46 min

    SALAM L’KHAWA…. La pseudo monarchie marocaine a était bâtie sur le  » H’RAM  » …. Pour moi le maroc = DROGUE, PROSTITUTION, PEDOPHILIE, ESCROQUERIE,VOLE , HAGRA, C’est un pseudonarcoroyaume soumis a l’occident et c’est du domaine public. la drogue est inclus dans son PIB…Le h’ram appel le h’ram. QU’ALLAH maudisse les traîtres et protége LA MERE PATRIE L’ALGERIE SONT A.N.P et sont D.R.S et VIVE LE POLISARIO…

    39
    21
    le niveau
    23 juillet 2018 - 15 h 43 min

    et vous discuter pour ouvrir les frontieres !! seul solution pour se faux-freres et de ne plus ouvrir ces frontieres en plus les marocains le disent haut et fort, ils menent la belle vie avec leur m6 .
    au diable cette fraternite

    38
    19
    Vangelis
    23 juillet 2018 - 14 h 06 min

    Les États Unis jouent double jeu. Il incrimine le dupliqué Escobar et le makhzen qui ne sont qu’une seule entité et en même temps ils livrent à cette dernière des armes qui n’ont pour seul objectif que de dissuader les Sahraouis à se défaire de leur colon qu’est la narco-terro-monarchie. Ils vont même jusqu’à dire que le plan d’autonomie est crédible !

    Deux fers au feu, c’est la spécialité de cette nation guerrière et impérialiste. Pile, ils critique, face ils soutiennent.

    Il ne faut pas oublier qu’un bureau de la DEA a été ouvert à Rabat et jusqu’à preuve du contraire, celui-ci n’a rien fait qui puisse inciter cette narco-terrio-monarchie à réduire ses champs de culture et à stopper ses envois vers l’Afrique du Nord et l’Europe qui à leur tour approvisionne les trafiquants US. Le $ étant en jeu par ce trafic, d’après leur législation, les US doivent être plus francs dans leur volonté d’obliger la narco-terro-monarchie à cesser ses trafics qui lui rapportent bon an mal an, plus de 25% de son PIB estimé à 100 milliards de $.

    43
    14
      Anonyme
      23 juillet 2018 - 19 h 49 min

      De plus le cannabis est légale aux USA …bientot il vont l’importer du maroc …le monde change l algerie reste fidèle à elle meme

      16
      21
        Vangelis
        23 juillet 2018 - 22 h 00 min

        C’est faux ce que vous dites.

        Il y a certes quelques états qui autorisent la possession de cette drogue mais pas de l’utiliser sauf chez eux et d’autres qui l’autorisent en guise de moyen thérapeutique.

        Il n’empêche que cette drogue est toujours considérée aux USA comme de niveau 1 correspondant à des drogues à fort potentiel d’abus et sans usage médical reconnu.

        12
        5
    Anonyme
    23 juillet 2018 - 13 h 32 min

    Je pense que la situation est identique dans beaucoup de pays africains…regardez mon doigt….

    24
    56
      IMAZIREN
      23 juillet 2018 - 17 h 42 min

      Nous on regarde la lune, c’est toi marouki de malheur qui regarde le doigt.

      36
      21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.