Aïn Témouchent : colloque international sur Syphax en septembre

Syphax
Le tombeau de Syphax à Siga (Aïn Témouchent). D. R.

Syphax fut un roi de la Numidie occidentale (province romaine sur la côte nord-africaine), dont la capitale était Siga (actuelle Aïn Témouchent), de 213 à 202 avant J.-C. Pendant la deuxième guerre punique, il s’allie aux Romains, s’opposant ainsi à Gaïa, roi de la Numidie orientale (à l’extrême nord-est de la côte nord-africaine, dont la capitale était Cirta), et à son fils Massinissa, alliés aux Carthaginois. A la mort de Gaïa, il annexe le territoire de celui-ci et son mariage avec Sophonisbe, la fille d’Hasdrubal, provoque un retournement total des alliances, Massinissa passant dans le camp de Rome. Syphax est vaincu et capturé en 203 av. J-C par le commandant Gaius Laelius grâce à Massinissa, près de Cirta (actuelle Constantine). Le général romain Scipion l’Africain l’envoie à Rome en tant que prisonnier où il meurt en 202 ou av. J-C. C’est alors son fils Vermina qui lui succède.

Le Haut-Commissariat à l’amazighité (HCA) accorde une grande importance à la promotion de la connaissance historique et la dimension nationale. C’est dans cette optique que des rencontres ont été organisées : la première sur Massinissa à El Khroub (Constantine) en 2014, la deuxième sur Jugurtha en 2016.

A  la rentrée sociale, un colloque international consacré à Syphax a été programmé par le HCA à Aïn Témouchent. Du 22 au 24 septembre prochain, des académiciens et universitaires algériens et étrangers débattront du royaume de Syphax et sa portée historique et civilisationnelle dans la région. Lors des 27 conférences et 16 tables rondes prévues lors de cette rencontre, l’histoire de la Numidie sera mise en lumière.

R. C.

Comment (16)

    Youssef
    27 août 2018 - 22 h 07 min

    Les romains n’étaient connu qu’après l’arrivé de Jésus ils ont appris des juif comment constitué un état sur la base des dîme redevenue par la suite l’impôt. Béni saf comme tous les ports de la mediteranne étaient sous formation et domination je crois phenicienne. Le comptoirs phenitien sont tombés entre les mains des juifs salomien. Avant l’apparition des romains judaïsé. Béni saf comme Iran comme Alger bejaia Marseille IU espagnol étaient toute des comptoirs commerciaux tombé entre les mains des sakomien ensuite entres mains des arabe qui ont conquis l’Asie et l’Afrique orientale avant l’apparition des juif de l’Égypte
    Les pères de la conquête maritime étaient des arabes. Les hébreux n’avaient pas encore acquits la technologie de la fabrication des bateau ils étaient plutôt terrestre dans leur déplacement et leur commerce . les amazigh c’étaient des tribut dissiminé sur les montagne leur base de vie c’était l’arboriculture surtout. D’autre amazigh c’était dans le pâturage et les céréales il occupaient les grande plaine au Maroc y avait pas de plaine
    Ce qui attira les européen vers l’Algérie et non le Maroc. Ceux qui ont soyfert du colonialisme européens c’est les amazigh des plaines céréales et viandes et cheptels.

    1
    2
      Chibl
      30 août 2018 - 20 h 41 min

      C’est quoi ce charabia, c’est les juifs qui ont appris aux romains comment construire un etat? les juifs premièrement n’avaient pas d’etat et c’est les romains qui ont tué jésus, ils existaient avant le christianisme.

      1
      1
    Rayés Al Bahriya
    11 août 2018 - 19 h 38 min

    Wa Syphax , dhaouth kessam el houth agui
    Idebwin ghef oussghar agui…
    ( Fellag Mouhamed, humoriste ALGÉRIEN )…

    7
    5
    Anonyme
    10 août 2018 - 21 h 51 min

    Les gens de Tmouchent connaissent leur histoire, malgré la falsification du pouvoir.
    Vous devez aussi savoir que Tarek Ibn Ziad est aussi originaire de Tmouchent.

    17
    10
      anti khafafich
      11 août 2018 - 9 h 14 min

      on n’est pas ici pour parler de tmouchent ou d’oran mais d’un roi oublié par les historiens qui a joué un role important dans l’equilibre de l’époque. pour dire vrai oulhaca (siga, sa capitale) faisait parti de tlemcen avant le decoupage des années 80, de meme que pour beni saf. mieux vaut dire algérien oublié et ca s’arrete la. PS: le nom de la vile de sfax en tunisie porte son nom.

      11
      11
      elgat
      12 août 2018 - 21 h 01 min

      Vous avez raison de le préciser. Il y a qui croient que les habitants de ces contrées de surcroît arabophones pour la quasi majorité sont venue avec la conquête de l’islam ,comme si, avant cet événement cette partie de l’Algérie était inhabité.Ce qui fait dire a certains séparatistes,qu’ils ont le monopole de l’amazighité et que le reste sont des envahisseurs bédouins

      5
      4
      Lyes Oukane
      15 août 2018 - 12 h 17 min

      @ Anonyme de 21h51 .
      Bonjour , Tarik Ibn Ziad de Ain Temouchent ? Tout le monde revendique l’origine de Ibn Ziad . Des marocains aux Tunisiens et Libyens . Pendant des mois j’ai cherché une source fiable et incontestée pour confirmer l’un ou l’autre . Je n’ai rien trouvé . La seule probabilité la plus soutenue ,la plus convaincante est qu’il serait d’origine algérienne ( plutôt un aurésien , descendant de Dyhia ,d’où le rôle de leader qu’il avait … ) . Si tu as une source fiable à me proposer pour confirmer tes dires ,je suis preneur . Merci

      3
      2
    BISKRA
    9 août 2018 - 16 h 31 min

    Bonjour, Il serait tres intéressant que la diffusionde ses conférence soient diffusées sur YouTube. ca sera une première. Merci d’avance aux organisateurs.

    33
    8
    Anonyme
    9 août 2018 - 14 h 59 min

    OH !! Nous avons une histoire millénaire !!!
    Mes enseignants ont oublié de me le dire quand j’étais à l’école. Je croyais que l’Algérie est née avec l’arrivée de Oukba Ibnou Nafaa ( le grand père de Naima Salhi)

    50
    17
      Lila
      11 août 2018 - 17 h 10 min

      Le grand père de Naima Salhi est Nassinissa , elle est de l Aures le berceau de l amazighité, renseigne toi avant de dire des c…

      1
      27
        Amazighkan
        11 août 2018 - 21 h 37 min

        N.Salhi prétend qu’elle est descendante du prophète de l’islam. Elle est donc théoriquement arabe et ne peut donc pas être descendants de Massinissa à moins que ce dernier était aussi arabe.
        Ps : le commentaire de anonyme 14h 59 min est du second degré 😕.

        11
        4
          Anonyme
          12 août 2018 - 17 h 15 min

          @Amazighkan

          Il faut savoir lire entre les lignes, mais ce n’est pas donné à tout le monde.

          6
          2
        Anonyme
        12 août 2018 - 15 h 41 min

        @ Lila
        C’est à toi de te renseigner.
        Selon naima, son grand père est venu d’Arabie.
        Je ne fais répéter que les déclarations de ta naima.

        Le grand Massinissa l’a renié même à l’au delà.
        Massinissa est un ROI guerrier libre et non pas un lèche pieds des Bédouins d’Arabie.

        10
        6
          elgat
          12 août 2018 - 21 h 05 min

          Je n’aime pas cette énergumène, et je n’aime pas tout ces responsables de partis politique, mais Naima Sahhi a le droit de s’exprimer comme bon lui semble, puisque la liberté d’expression n’a aucune limite dans notre pays.

          5
          17
          Anonyme
          13 août 2018 - 9 h 20 min

          [email protected]
          Oui elle droit de d’exprimer mais dans le respect.
          elle n’a pas le droit d’insulter et de falsifier l’histoire de son pays.
          Elle est plus wahhabite que Algérienne.
          Au diable avec toute sa bande de salafistes qui renient l’identité de l’Algérie.

          12
          5
        Chelieth
        14 août 2018 - 1 h 59 min

        La derniere fois que j’ai lu quelque chose sur cette chipie, on disait qu’elle etait de la kabylie. Maintenant ce monsieur dit qu’elle est des Aures. Balancer tout ce qui est mauvais sur les Aures est devenu a la mode chez certains. Allah yahidkoum.

        7
        5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.