Emmanuel Macron en Algérie d’ici la fin de l’année 2018

macron.alger
Visite d'Emmanuel Macron à Alger le 6 décembre 2017. D. R.

Par Hani Abdi Le président français Emmanuel Macron devrait effectuer une visite en Algérie d’ici la fin de l’année. C’est du moins ce qu’a rapporté le magazine Jeune Afrique, basé à Paris.

Le chef d’Etat français ferait une tournée au Maroc et en Algérie. Aucune date précise n’a été donnée. Mais selon des sources concordantes, cette visite aurait lieu en décembre.

Le Président français a déjà effectué une première visite de contact et d’amitié en Algérie en décembre 2017, l’année de son élection. Contrairement à ses prédécesseurs, Emmanuel Macron a passé moins d’une journée à Alger. Si le Président français s’est rendu en Algérie pour une courte visite, c’était beaucoup plus par souci d’équilibre, puisqu’il s’est rendu au Maroc en visite «privée».

Il est à souligner que le président Emmanuel Macron avait annoncé à la fin de sa visite en décembre 2017 qu’il retournerait en Algérie au courant de l’année 2018. Mais aucune date n’a été avancée. Le Président français devrait donc se rendre en Algérie à quelques mois seulement avant le début de la campagne électorale algérienne pour la présidentielle d’avril 2019. Des observateurs craignent que sa visite soit utilisée à des fins électoralistes comme celle de John Kerry en 2014.

La courte visite d’Emmanuel Macron à Alger avait suscité de nombreux commentaires suite à ses déclarations qui font fi du protocole et des convenances diplomatiques. Il avait rabroué des journalistes et des jeunes Algériens qui l’interrogeaient sur les crimes commis par la France coloniale en Algérie, appelant ses interlocuteurs algériens à ne pas «regarder dans le rétroviseur» et à plutôt se «concentrer sur l’avenir». En tant que candidat, Emmanuel Macron s’est rendu en Algérie où il avait qualifié la colonisation française de «crime contre l’humanité». Mais en tant que Président, Emmanuel Macron n’a toujours rien fait pour faire avancer le dossier de la mémoire.

H. A.

Comment (24)

    Anonyme
    12 août 2018 - 18 h 24 min

    Ils vont encore à son arrivée l’agresser avec les « on veut des visas »

    4
    1
    Anonyme
    12 août 2018 - 14 h 49 min

    pour valider le cinquième mandat de fakhamatouho

    3
    1
    Rayah
    12 août 2018 - 13 h 42 min

    Notre gouvernement, ‘ mesh dak mehrifa ‘ , est reduit au role de figurant. Macron vient nous dicter ses instructions et nous inviter encore une fois a oublier le cauchemar du colonialisme. J’espere que Macron nous ramenera les cranes de nos valeureux chouhadas, apres tout il a quand meme promis. Je ne me fais pas beaucoup d’illusions car meme ceux qui l’ont elu dans son pays ne croient plus en lui et ne font plus attention a ses promesses.

    32
    2
    Anonyme
    12 août 2018 - 13 h 41 min

    Ce mec est inutile et nuisible pour les Algériens !
    Tout ce qu’il fait n’est que communication pour son ego.
    Ca sent les centres de rétention pour migrants et le coup de pouce du 5e mandat.
    Si le voisin a pour habitude de vendre ses terres et ses sujets, en Djazair , il n’y a rien à gratter ! Pauvre Afrique corrompue qui va devenir le débouché du hash.
    Pauvres moutons (à 2 pattes!) et pauvres Sahraouis.
    Lorsqu’on côtoie un gros dealer on devrait être persona non gratae en l’Andjiri.
    Pendant ce temps la vie de Faffa continue de se marocaniser en douceur (médias, postes importants et stratégiques…) on ferme les yeux sur qui fabrique des terroristes, qui laisse passer de la drogue, qui invite puis fait chanter certains hauts pervers…et on fustige l’Algérie à tout-va !
    Un peu de courage et de dignité mes frères et soeurs.
    cadeau : et si on n’ouvrait les mosquées qu’un jour par semaine? serait-ce le début du développement du Bled? Mais qui va nous applaudir pour cela, hein?

    21
    4
    El bibi
    12 août 2018 - 11 h 11 min

    C normal l algerie doit payer le tribu du 5ème mandat.
    Apres tout, l indépendance nous a été accordée sur papier seulement.
    On n est pas mieux que les autres pays d afrique, oú maitre fafa recolte annuellement qlq milliards d euros afin d assurer une certaine stabilité africaine.

    9
    60
    anti khafafich
    12 août 2018 - 10 h 43 min

    ménage tes efforts, les frontières resteront fermées.

    61
    3
    Anonyme
    12 août 2018 - 9 h 54 min

    inutile de vous bousculez pour le voir il ne vient pas pour les visas

    9
    19
    Alerte !
    12 août 2018 - 9 h 01 min

    Halte au cinquième mandat qui prépare l’ouverture des frontière ouest avec le territoire français d’outre mer !

    61
    4
    Anonyme
    12 août 2018 - 8 h 39 min

    Il faut cesser d’annoncer la venue de ces ennemis non déclarés de l’ALGERIE comme s’il s’agissait du messi. Ignorons-les, et ils se mettront au garde à vous.

    107
    5
    Zaatar
    12 août 2018 - 8 h 37 min

    Peut être postera t’il une photo de notre fakhamatouhou national sur son compte Twitter, histoire de dire comme le fit Valls, voyez comme il se porte bien le président algérien.

    6
    2
    Ànonym
    12 août 2018 - 5 h 17 min

    C’est peut-être la date que ce parrain-tuteur de notre pays a retenu pour appliquer la solution, quelle qu’elle soit, du devenir de l’Algérie.
    La démarche est la même que celle qui fut appliquee par Sarkozy lors de son voyage officiel en 2009.
    L’idée d’amender la Constitution pour permettre de se présenter pour un 3è mandat faisait débat puisqu’il n’avait le droit qu’à deux. Alors que le président lui-même ‘n’avait pas encore tranché si allait briguer un autre mandat, si la révision de la Constitution allait être approuvée par le peuple, Sarkozy dans sa conférence de presse déclara que la France recevra l’année prochaine en visite officielle le président

    3
    2
    Mme CH
    12 août 2018 - 1 h 33 min

    Alors, là…il choisit bien ses dates de visite, ce petit bonhomme…il est né en décembre ou quoi..?? Il est comme les petites marionnettes qui font trois petits tours et puis s’en vont…! II était venu une première fois pour faire sa campagne électorale , la deuxième fois, une visite éclaire pour calmer les esprits, et cette troisième pour dicter ses consignes aux gardiens du temple pour les présidentielles de 2019…!!! Il n’ a pas froid aux yeux…! Qu’est ce qu’il va nous sortir cette fois-ci… »la repentance »…possible si le poisson est très gros….! Le pépère n’inspire aucune confiance puisqu’il est entre les mains du Crif…donc…3 petits tours et puis s’en vont sans retour…et on ne dansera pas tout en rond sur le pont d’Avignon, car il était un petit navire qui a accosté au port de Sidi Ferruch, en plus on ne voudrait pas planter les choux à la mode de chez eux….!!

    57
    6
    Jean-Boucane
    11 août 2018 - 21 h 06 min

    Ils me degoutent les dirigeants algériens quand ils font le tapis vert aux autorités françaises… j’ai l’impresison que les dirigeants algériens ne se rendent plus compte que le peuple souhaite ne plus dealer avec la France et que l’arrivée d’un président français en Algerie est plus mal vu que signe d’un soutien!!! En clair, ils pensent s’acheter une légitimité en le faisant venir alors que c’est l’inverse qui se produit!!!

    105
    7
    Abou Stroff
    11 août 2018 - 21 h 05 min

    macron va t il reprendre l’histoire de l’alacrité qui caractériserait notre bienaimé fakhamatouhou national et que rapporta hollande après son entrevue avec ce dernier?

    55
    4
    Fellaga
    11 août 2018 - 21 h 04 min

    Macron passera comme à l’accoutumée un long séjour chez le makhnaz.
    Que la douane vérifie bien ses bagages et l’absence d’ultrasionistes comme le 13/02/2017 à Alger où il a apporté dans ses bagages cette pourriture de sioniste RACISTE anti-ARABE de Nicole Guedj.

    76
    7
    out papa out
    11 août 2018 - 20 h 39 min

    c l heure pour l Algérie de payé le pizo pour un nouveau mandat

    14
    29
    kiki
    11 août 2018 - 19 h 12 min

    j ai une info s avez vous que les consulat Algérien en France nous fiches comme des indigènes tout ces fichier peuvent erre mis a la disposition des service français si besoin ????? POMME POMME POMME

    9
    8
      Fichage
      12 août 2018 - 8 h 16 min

      En effet depuis les années 2000 plus précisément.

      2
      2
    STOP !!
    11 août 2018 - 17 h 58 min

    NON AU 5 ÈME MANDAT FRANCAIS CHEZ NOUS !!

    16
    8
    STOP !!
    11 août 2018 - 17 h 57 min

    ON EN VEUT PAS, DE PLUS IL VA VENIR EN ALGERIE EN TERRAIN CONQUIS. PLUS DES GENS DE LA FOULES QUI VONT DOUTEUSEMENT L’ACCLAMER OU AVEC DES « ON ÉTOUFFENT  » SOYEUSEMENT ORGANISÉ. DONC NON SURTOUT PAS, CAR IL RISQUE DE VENIR AVEC SON PETIT COPAIN BENALA !!

    18
    6
    Chibl
    11 août 2018 - 17 h 48 min

    Macron va ramener avec lui le médecin qui va délivré le certificat de bonne santé de FAKHAMATOUHOU pour les prochaines présidentielles.

    16
    27
    kkk
    11 août 2018 - 16 h 12 min

    Super Emmanuel Macron ont va enfin voir le président

    13
    59
    Rayés Al Bahriya
    11 août 2018 - 16 h 01 min

    La france viens adouber son roi d’Alger…

    Cautionner un 5e mandat pr ce malade au pouvoir.

    Pourboirs et prébendes sont vos modes de gouvernance..

    20
    11
    MELLO
    11 août 2018 - 15 h 56 min

    Avant que Jeune Afrique ne l’annonce, notre « diplomatie » avait donne’ son accord ! Mais alors pourquoi c’est ce media qui nous le rapporte ? Ah oui! En fait l’Etat Algerien est absent , absent même dans ses activites de communication . Drole d’Etat.

    53
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.