Le Maroc met en place un dispositif pour se prémunir contre le choléra

choléra contagion
Le Maroc vit dans les mêmes conditions d'insalubrité que l'Algérie. Ici, à Fès. D. R.

Par R. Mahmoudi – Après la Tunisie, où des mesures urgentes ont été prises dès l’annonce de la parution de l’épidémie de choléra en Algérie, c’est au tour du royaume du Maroc de se mettre en état d’alerte pour se prémunir contre une éventuelle contagion.

Selon la presse marocaine a rapporté, le ministre de la Santé, Anas Doukali, annoncera, en début de semaine, des mesures visant à renforcer le dispositif  de surveillance contre le risque de propagation de l’épidémie de choléra.

Les mêmes sources prétendent que ce risque reste «très faible» du fait que le royaume marocain «a réalisé des progrès significatifs en matière d’éradication des maladies épidémiques qui constituent une menace réelle pour la santé publique, comme le choléra, le paludisme, la fièvre typhoïde et la lèpre».

Même réaction en Libye, reconnue pourtant comme un Etat failli depuis plus de sept ans, où le gouvernement a décrété l’état d’alerte pour faire face au risque de contagion provenant de l’Algérie, notamment par les zones frontalières.

D’après des sources locales, le ministère libyen de la Santé a instruit, dimanche, l’ensemble des établissements hospitaliers, ainsi que les organismes chargés du dépistage et les unités de protection de surveiller les Algériens qui se rendent sur leur territoire, en signalant le moindre cas suspect.

Le communiqué du ministère libyen a sommé tous ces organismes de signaler immédiatement les cas suspectés d’atteinte de l’épidémie de choléra aux autorités centrales.

Pour rappel, le gouvernement tunisien a été le premier à réagir. Le ministère de la Santé de ce pays avait assuré, samedi, que le dispositif de lutte contre le choléra, mis en place depuis des années, a été réactivé à l’occasion et sera axé, notamment, sur les zones frontalières, avec un contrôle plus rigoureux de la qualité d’eau et des produits alimentaires en général.

R. M.

Comment (68)

    JAGUAR
    28 août 2018 - 6 h 26 min

    Certe nos rues demande du nettoyage par les Mairies, mais ne pas exlure qu’ils s’agit peu être d’une attaque bactérologique ! Car faut connaitre l’histoire du Choléra et comment certains pays garde chez eux dans leurs laboratoire militaire des vieux virus qui peuvent propager comme bon leurs semble sur des pays en vu comme l’Ebola. Bref c’est pas claire !

    32
    4
    FARID1
    27 août 2018 - 22 h 38 min

    Il y’a pire que le choléra au Maroc

    56
    15
    Anonyme
    27 août 2018 - 22 h 00 min

    En lisant les commentaires, je me rends compte malheureusement la naissance d’un délire hautement pathologique (de persécution) qui commence à frapper

    14
    78
      Anonyme
      28 août 2018 - 0 h 35 min

      Oui, tu as absolument raison et c’est vraiment effrayant. Il y a des commentaires d’une telle bêtise, d’un niveau intellectuel tellement bas que ça fait peur pour l’avenir de l’Algérie. Avec de tels discours, on n’ est pas sorti des problèmes. D’ailleurs, la plupart d’entre eux sont nés et vivent à l’étranger, ne connaissent pas grand chose aux réalités du pays et ne reviendront pas avant longtemps. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde. Il faut juste éviter de répondre à leurs commentaires pour ne de tomber trop régresser.

      12
      77
        Rébaï
        28 août 2018 - 16 h 40 min

        Connaissez vous la vidéo YouTube du patriote algérois  » 72 casbah alger  » sur le choléra ? il faut aller la voir car elle en dit long sur les défis que notre société va devoir relever.

        3
        1
    Othmane
    27 août 2018 - 18 h 18 min

    Si on ne veut pas devenir comme le peuple marocain qui est aujourd’hui une risee universelle, on doit commencer en urgence par developper nos programmes de civismes notamment dans nos ecoles.

    62
    30
    Mohamedz
    27 août 2018 - 17 h 28 min

    Paris 75011 votre post me rappelle un évenement qui a eu lieu en 2002 ou le Secteur de l’Agriculture venait de lancer un vaste programme de développement sectoriel notamment en plantations d’arbres fruitiers et qui connaissait a son démarrage un déficit en plants de pépinieres eu egard a l’engouement des agriculteurs et par consequent, ceci avait amené les agriculteurs de l’Ouest a acheter des plants fruitiers importés du Maroc en contrebandes.
    Fort heureusement qu’a cette époque, les services de controles saisis de ce traffic avaient intercepté des milliers de plants « made in Morocco » et les analyses de laboratoire avaient révélé que ces étaient contaminés artificiellement par un pathogene viral dit de « quarantaine » et donc a déclaration officlelle lequel un fois avoir contaminé les terres agricoles algériennes et les fruits issus de ces sols ne peuvent plus etre consommées ni commercialisées notamment dans le commerce international.

    Uns autre facon de dire que le Maroc est capable de tout rien que pour nuire a l’Algérie notamment dans ce domaine grace a la serieuse et avérée assistance « d’Israel » comme vous le signaler.
    Bravo a vous cher Patriote,

    87
    21
      Gatt M'digouti
      27 août 2018 - 17 h 55 min

      Ce qui n’empêcha pas Chadli d’importer des oranges du Maroc une certaine année, insultant par là, la Mitidja et sa fameuse Thomson et sa célèbre Clémentine !

      58
      14
      Anonyme
      27 août 2018 - 18 h 07 min

      @MohammedDz : Si tu connaissais la législation douanière sur l’importation LEGALE des plants venant de l’Etranger , tu saurais alors qu’AUCUN végétal ne peut rentrer sur le territoire national sans avoir subi au préalable un examen vétérinaire et une quarantaine. Dans le cas que tu cites, il s’agit d’une importation FRAUDULEUSE par des agriculteurs algériens donc pour toi c’est la faute du pays voisin ? C’est vraiment spécifique comme façon de réfléchir ! De toute façon, un tel cas ne pourrait plus arriver car les frontières terrestres sont désormais hermétiquement fermées entre les 2 pays depuis plusieurs années et tant mieux. Tu devrais aller voir la vidéo AP où des agriculteurs de Boumerdés arrosent sans aucun scrupule leurs cultures avec des eaux d’égout contaminées.

      25
      75
        Mohamedz
        27 août 2018 - 22 h 30 min

        @Anonyme,
        —Primo les plants de pépinieres font l’objet de controles phytosanitaires suivis d’une mise en jauge pour observation et non pas de controles VETERINAIRES du moment que le plant de pépiniere n’est pas une vache,
        —Secondo, les plants contaminés intentionnellement d’une pathologie de « quarantaine » sont rentrés frauduleusement en Algérie en provenance du Maroc etaient l’oeuvre de jeunes marocains selon l’enquete de la Gendarmerie et avaient pour objectif d’infester les sols algériens grace au « génie » des sbires de ton Makhnez pour que tous les produits agricoles algériens seraient mis en quarantaine,
        Par contre je suis d’accord avec toi en disant qu’heureusement que les frontieres de l’Ouest soient fermées a ce jour sinon on aurait certainement eu une propagation de VIH depuis belle lurette.
        S’agissant des agriculteurs qui irriguent leurs parcelles avec les eaux usées j’espere que les Services specialisés relanceront les campagnes de sensibilisation aupres des agriculteurs.

        59
        7
          Rébaï
          28 août 2018 - 12 h 27 min

          Non Mohammeddz, Anonyme a raison car les plants d’arbres et d’arbustes arrivent dans des sacs remplis de Terre et que cette Terre peut contenir des œufs d’insectes nuisibles en plus de bactéries et autres parasites et c’est bien les services vétérinaires qui sont chargés de faire les examens biologiques et microbiologiques. Enfin, je te rappelle que c’est bien de l’unique responsabilité de nos douaniers d’arrêter tous clandestins qui franchissent nos frontières.

          4
          76
    Anonyme
    27 août 2018 - 16 h 09 min

    Est ce que le fait d’incriminer les pays voisins pour NOS erreurs va nous aider à régler NOS problèmes ? La réponse est pourtant simple : NON certainement pas et c’est leur donner un pouvoir qu’ils n’ont pas sur le fonctionnement de notre pays !!! Ce d’autant que les pays voisins ont des économies capitalistes TOTALEMENT différentes de la notre, basées sur l’Agriculture, la Pêche, le Tourisme de Masse, l’Artisanat etc…ce qui a rendu leur monnaie plus forte que la notre pour le moment. C’est donc à nous et nous seuls de faire en sorte d’élire pacifiquement une nouvelle classe politique ( localement et nationalement ) qui pense plus à servir les citoyens plus qu’a se servir elle même. Un peu de bons sens ne fait de mal à personne.
    .

    46
    85
      Anonyme
      27 août 2018 - 17 h 30 min

      PSYCHOSE, PARANOÏA, THEORIE DU COMPLOT : Au lieu de commenter n’importe quoi, certains ici feraient mieux d’aller regarder les vidéos très parlantes de nos compatriotes postées sur le site AP. Certains ont à l’évidence beaucoup de mal à comprendre la notion de « responsabilité ». Ils se comportent comme des gamins d’école primaire qui passent leur temps à se défausser sur les autres pour fuir leur responsabilité et éviter les sanctions, et cette contagion par le Choléra est bien une sanction en réponse à nos manquements ( citoyens et autorités)

      26
      75
    Paris 75011
    27 août 2018 - 15 h 35 min

    Qui peut me certifier que ce n’est pas une inoculation volontaire des germes du l’agent pathogene du choléra dans quelques sources d’eau orchestrée par le Makhzen grace a ses agents qui pullulent en Algérie en toute quiétude malgré leur statut de clandestins ?

    N’obliez pas que la guerre biologique est une arme de ce siecle surtout que nous savons que le Régime MakhNazi est fortement assisté par le Mossad notamment sur ce type de programme de recherche, surtout quand il s’agit d’attaquer l’Algérie.

    C’est d’ailleurs pour ce type de risques que j’ai toujours souhaité le renforcement de nos frontieres de l’Ouest, appel auquel nos Responsables restent autistes a ce jour.

    116
    42
      Anonyme
      27 août 2018 - 16 h 15 min

      @ Paris : A part la PARANOÏA, personne ne pourra te certifier une chose pareille même pas nos propres autorités gouvernementales ou ministérielles ou scientifiques

      24
      75
      Anonyme
      27 août 2018 - 16 h 16 min

      @ Paris 75011
      27 août 2018 – 15 h 35 min
      Tout est possible…..la guerre biologique a t elle commencee…??? that is the question.
      Apres le Yemen..l Irak et aujourd hui l Algerie.. qui sera le prochain….???

      66
      19
      Gatt M'digouti
      27 août 2018 - 16 h 33 min

      Tout le monde sait que l’eau peut être polluée empoisonnée, mais la question qui se pose pourquoi ne pas avoir protéger l’accès à cette eau?
      Moi Algérien pour aller à Hassi Messaoud qui fait partie de mon pays, il me faut un sauf conduit !!!!!
      Personnellement Je ne crois pas a cette théorie . Les dirigeants ne protègent que le pétrole et le gaz et d’ailleurs avec leur esprit pollueur et avide de gain, ils pensent a exploiter le gaz de schiste avec toute la catastrophe écologique qui peut en découler !
      L’attrait de la CHKARA est plus forte ! Plus attrayante que le chant des sirènes. Comme les mangeurs de lotus, ca vous envoutait, ca vous faisait perdre toute votre raison, ca vous hypnotisait, ca vous faisait tomber amoureux, ca vous faisait rimer Dinar et Douar, Dollar et Begar, Minbar et Bazar, et enfin Escobar et Loubar.

      64
      25
      Makhloufi
      27 août 2018 - 17 h 08 min

      @Paris 75011, Venant d’un ennemi comme Mimi6 qui sait qu’il est en train de jouer son avenir au Maroc sur la question du Sahara occidental, tout devient plausible et donc je n’exclus pas cette hypothese tres sincerement,
      Esperant que nos services ne vont pas exclure cette hypothese,

      70
      22
      Anonyme
      27 août 2018 - 17 h 57 min

      ça y’est vous êtes devenues fous hhhhhhhhhhhhh

      16
      75
    Nostalgia
    27 août 2018 - 14 h 58 min

    Je ne suis pas sorti du pays depuis 1996, c’était pour participer à un colloque international sur invitation des organisateurs ; je ne supportais plus la réputation qui était devenue la nôtre. Et pour répondre à Gatt M’digouti, moi, j’ai toujours utilisé la formule abrégé SBMF pour profiler l’algérien ; SBMF = Sale, Bête, Méchant et Fainéant. Pour avoir la paix et rêver que je suis toujours un humain au même titre que tous les humains de la Terre, je n’ai plus de passeport depuis très longtemps ; je ne pourrais jamais supporter les regards des humains normaux dans les aéroports du monde. Alors, Je reste chez moi, ici, au moins, personne ne trouvera que je suis SBMF puisque tout le monde l’est aussi.
    Il faut que ce régime s’en aille et que des hommes intègres, fiers et honorables président, enfin, aux destinées de notre pays et de notre peuple, la première mission étant de nous réhabiliter dans notre dignité.

    38
    75
    RasElHanout
    27 août 2018 - 14 h 33 min

    Esperons que ca va faire fuire les 450.000 marocains clandestins qui se trouvent encore en Algerie.
    Ne dit-on pas qu’a quelque chose malheur est bon ?

    112
    29
      Houari31
      27 août 2018 - 14 h 55 min

      @RasElHanout . Bien vu et ainsi eviter l’implantation de la peste marocaine en Algerie.

      112
      29
      SOS
      27 août 2018 - 17 h 27 min

      * Bien vu, et remarque très judicieuse ya si RasElHanout !

      54
      12
    Sidali
    27 août 2018 - 14 h 02 min

    @BabElOued.
    Nuance, Medouar, le Président de la LNP n’est pas marocain mais c’est son épouse qui est marocaine est ses enfants ont un passeport marocain (information facilement vérifiable).
    Par contre je suis d’accord avec vous en disant qu’il a passé ses vacances d’Aid El Adha au Maroc en laissant les clubs USMH, RCK, USMB etc.. sans licences de leurs joueurs afin de provoquer intentionnellement un autre 5 octobre 1988 comme le souhaitent ses maîtres du Makhnez.

    67
    21
      Amirouche
      27 août 2018 - 15 h 45 min

      et pour favoriser l’ASO Chlef d’accéder en ligue 1, vu qui était ancien président de ce club.

      27
      12
      Gatt M'digouti
      27 août 2018 - 16 h 36 min

      On sait maintenant qui a influé ZETCHI pour proposer la CDM 2030 avec le maroc !

      42
      9
    L'aubaine
    27 août 2018 - 13 h 56 min

    Le Maroc en a fait une aubaine pour déclencher toute une mobilisation contre sur l’Algérie alors que celle-ci n’a pas hésité à reconnaître l’existence d’une épidémie et à déclarer les chiffres en toute transparence pour protéger ses citoyens. Par contre, le Maroc cache le moindre cas, s’il en existe, car c’est un pays touristique craignent les conséquences économiques de toute annonce. Une organisation mondiale sanitaire avait mené une étude dans laquelle elle a montré que le Maroc a de nombreuses raisons d’émergence d’épidémies dont la multiplicité des eaux stagnantes dans les quartiers résidentiels et les champs cultivés, la présence d’ordures et déchets partout, le manque d’eau courante dans les maisons, la faiblesse du système de santé, etc. L’étude a recensé 137 décès en 1990 lorsque le choléra avait frappé le Maroc alors que le nombre de décès en Algérie n’est que de 2 à ce jour. L’étude estime à plus de 1500 le nombre de cas non déclarés par mois

    90
    26
      choléra
      27 août 2018 - 14 h 36 min

      Le royaume du plus grand b… a ciel ouvert devrais mettre en place un dispositif pour se prémunir contre la pédophilie, la prostitution, l’industrie florissante de la drogue et le sida.
      Oulid bladi SAHA AIDEK

      67
      27
    Anonyme
    27 août 2018 - 13 h 43 min

    voila le bien fait du tourisme le maroc et la tunisie ont réagi très vite par peur de perdre les touristes etrangers et par la même occasion protéger leur populations il faut le dire haut et fort la tunisie et le maroc sont plus propres que l’algerie et ça est dû a l’industrie de tourisme quand les dirigeants de ce pays vont comprendre les bienfaits de l’industrie de tourisme ????

    36
    82
    Anonyme
    27 août 2018 - 13 h 25 min

    Voisin de l’est ou voisin de l’ouest, rien ne change leur hypocrisie. Les frontières avec la Tunisie devraient être sous vigilance permanente. Pourtant l’argent des algériens n’a pas fait l’objet de soucis chez les tunisiens qui continuent à les prier de venir en vacances.

    111
    56
    Abou Loune
    27 août 2018 - 13 h 06 min

    C’est l’occasion pour le Makhzen de fermer plus qu’hermétiquement sa frontière avec notre pays et de ne plus jamais la rouvrir.

    30
    75
    IMAZIREN
    27 août 2018 - 12 h 06 min

    Avant on été crains comme des lions, maintenant nous sommes chassés comme des lièvres, dixit le regretté Slimane 3azem, inutile de fermer nos frontières, les autres pays se chargeront, nous sommes devenus des parias.

    47
    75
      Anonyme
      27 août 2018 - 13 h 15 min

      Nos médecins arriveront Inch’ Lah à éradiquer cette maladie et bientôt on l’oubliera , comme le cas de peste survenu en 2003 dans l’Oranie. En revanche, ce qui sera beaucoup long ce sera de corriger les problèmes d’assainissement, de canalisations , de gestion des déchets, les défaillances dans les contrôles réguliers microbiologiques ( des eaux et aliments) etc…qui sont la base du problème actuel et sur ce point je ne fais guère confiance à nos responsables locaux et nationaux plus préoccupés par leur compte en banque et leur fauteuil que par les problèmes quotidiens des citoyens ordinaires. Il y avait un ancien gouverneur de Banque d’Algérie qui disait  » un pays qui est faible à l’intérieur ne peut pas être fort à l’extérieur « . A méditer

      77
      8
    Algérienne-DZ
    27 août 2018 - 11 h 57 min

    La Libye qui est en état de guerre a réagi d’une façon plus consciencieuse que l’Algérie.
    Notre gouvernement n’a pas décrété l’état d’alerte ?? Pourquoi veut on cacher les problèmes
    Notre gouvernement n’a pas pris la peine de s’adresser au peuple

    43
    75
    Kahina-DZ
    27 août 2018 - 11 h 54 min

    Peut-être que le choléra est apparu au Maroc, mais le makhzan n’en parle pas…Car le makhzan veut abriter les camps des migrants clandestins lui permettant de gagner le 1 milliard $ de charité.

    .

    98
    37
      Anonyme
      27 août 2018 - 12 h 09 min

      Le Choléra est une maladie contagieuse qui frappe ( et peut tuer) en quelques heures. De plus, elle est à déclaration internationale obligatoire ( OMS). Tout pays qui chercherait à cacher cette maladie à sa population risque de le payer très cher car cette maladie contagieuse se propage rapidement.

      46
      175
        Kahina-DZ
        27 août 2018 - 21 h 25 min

        Le makhzan n’a jamais rien déclaré.
        Le Maroc est un pays qui vit en noir.
        Le Maroc est un pays clandestin.
        Le Maroc laisse la bactérie se propager en cachette juste pour avoir le droit à la charité mentionnée dans mon commentaire.

        201
        7
    Anonyme
    27 août 2018 - 11 h 49 min

    Nous savons que c’est une attaque au Choléra laché par nos ennemis !

    71
    44
    Anonyme
    27 août 2018 - 11 h 43 min

    REGION DE BATNA : un jeune militaire de 21 ans aurait contracté le Choléra ce dimanche 26 Aout ( analyses en cours) . La contagion semble donc également toucher l’Est du Pays. Cette affaire devient flippante.

    34
    75
    Lghoul
    27 août 2018 - 11 h 19 min

    Sincerement et sérieusement parlant, j’espère que les gens d’en haut de la pyramide, tous responsables inclus vont fermer les yeux quelques secondes et imaginer un scénario horrible ou une épidémie de choléra se propage d’une manière rapide et difficile a controler. Les résultats, comme je l’ai déja souligné seront catastrophiques pour le pays. Des hopitaux submergés par les malades, des cross-contaminations partout, des milliers d’absent dans les usines et les institutions seront paralysées et le pays ne pourra fonctionner qu’a moins de 50%. Indirectement, nous serions en guerre contre un ennemi invisible mais plus dangereux qu’une armée qu’on voit en face de nous.
    Seulement cet ennemi est le produit de nos comportements stupides et de notre vision de la notion d’hygiène et de bien être pour nous-même et pour la nature qui nous entoure. Cependant, toute chose même negative a toujours un coté positif. Alors ce qui vient d’arriver doit être utilisé comme leçon. Que chacun prenne ses responsabilités; le citoyen et l’état pour sensibiliser sur l’hygiène. Le citoyen est responsable de son environnement cri l y vit dedans et l’état est responsable d’aider le citoyen pour avoir un environnement propre. Pourquoi continuer a construire des édifices inutiles alors que le pays croule sous les déchets par manque d’incinérateurs et de gestion de ces déchets ménagers et autres ? la population augemente ainsi que la consommation et les déchets augmenteront en exponentiel avec cette consommation gloutonne. Des budgets pour le traitement des déchets doivent être dégagés en urgence pour chaque commune et chaque wilaya. Des sensibilisations a la TV et dans la presse doivent devenir une ROUTINE pas quelques chose qui disparait après quelques semaines. Les citoyens doivent aussi jouer un rôle important car c’est de leur entourage que le danger viendra. Pourquoi par exemple les mosquées ne sensibilisent ells pas les croyants qui les visitent au lieu de déverser la haine du prochain et balancer des procédures de lavage de morts aux enfants ? Pourquoi utilizer les hauts parleurs a partir des mosquées si c’est juste pour appeler a la prière. Tout le monde connait les horaires de prière. Ells sont même affichées dans les journaux et a la TV. Si l’islam etait une religion propre, pourquoi alors cette religion ne pourra pas contribuer a rendre la personne et son environnement propres ? A moins que ceux qui détiennent l’islam aient des esprits malpropres sales et haineux. Oui tout outil, absolument tout outil est utile pour éviter des dangers impossibles a l’impact difficile a quantifier. J’espère que tout ce qui est arrivé est un appel au reveil une bonne fois pour toute est qu’il sera une bonne leçon pour l’état pour prendre des mesures quantitatives (allouer des budgets strictement controllés) et qualitatives (faire appliquer les directives d’hygiène a la lettre avec des suivis drastiques et des audits) et en mettant tous les responsables devant leurs responsabilités.
    On ne triche pas avec des épidemies car ells sont pires que les guerres. Elles n’ont ni piston et ni rente a attendre. Il faudrait un commencement a tout. Et l’hygiène doit être la nouvelle religion pour commencer. Les parlottes dans le vide ne serviront a rien car si quelque chose d’incontrolable arrive, il sera trop tard et nous irons tous au paradis ou en enfer. Lequel d’après vous ?

    107
    49
      Mohamed
      27 août 2018 - 14 h 37 min

      Salam aleikoum,

      Bien dit mon ami, nous les algériens nous fanfarons avec notre A.N.P, mais nous oublions que notre pire ennemi, c’est nos responsables et nous même, par notre incivisme et notre démission totale de la scène sociétaire, nous sommes tous devenus égoïstes (les gouvernants, les responsable et nous le peuple) chacun pour soi et Dieu pour tous.
      Si nous comptons sur notre A.N.P, rappelez vous de ces histoires :
      – Durant sa campagne en Italie, Attila le roi des Huns a battu en retraite, pas à cause des Romains, Attila et son armée puissante broyés, compressés, balayés tout sur son passage mais ils ont perdu la bataille et dus battre en retraite et retournés en Europe centrale à cause d’une épidémie qui a faibli son armée et l’a décimé.
      – Afrika korps (la plus grande armée du monde à son époque, la mieux entrainée, la mieux équipée) avec le Generalfeldmarschall Rommel (grand génie et stratège) ont perdu la campagne de l’Afrique du Nord (à la bataille d’Al Alamein) pas parce qu’ils étaient faibles, sous équipés, alors que leur matériels, équipements, armements largement supérieurs à ceux des Anglais (les Allemands avec leur équipements étaient en avance à leur époque et les Anglais avec leur matériels, on dirait les soldats de la 1ere guerre mondiale), mais la cause était l’épidémie de dysenterie (Maladie infectieuse provoquant des diarrhées graves) à cause du manque d’hygiène, les allemands n’avaient pas de culture des campagnes et des conquêtes loin de leur pays comme les anglais et les français qui durant 2 siècles ont conquis le monde, en accumulant des expériences.
      Conclusion : Négligence, je je-m’en-foutisme, démission, incivisme de nos dirigeants, de nos responsable et de notre part le peuple est notre pire ennemi, nous sommes tous complice, la responsabilité est partagée.

      105
      40
        Gatt M'digouti
        27 août 2018 - 17 h 25 min

        salam
        Et ça fanfaronnait, et ça clamait à qui veut entendre, et ça vantait : L’Algérie ! Pays révolutionnaire, guerre de libération unique dans le monde, sacrifices, pays d’avant-garde, première puissance Africaine, plus grand site sidérurgique, plus haut minaret, meilleur football,les brésiliens de l’Afrique, le plus beau coucher du soleil au monde, brave peuple, infatigable, fier, pays des miracles.
        Le colonisateur français a construit Alger sur une colline pierreuse avec toutes les difficultés de l’époque et n’a jamais touché aux terres agricoles et pourtant ce n’était pas son pays. Allez y voir maintenant la Mitidja qui faisait la fierté de nos agrumes.
        Nous autres, pire qu’Attila, on est pour la désertification et après nous le déluge.
        Le laissez aller, l’inconscience, l’arrogance, le sentiment d’impunité aussi, les complicités et la protection des « parrains » primaient sur le bien être du citoyen et sur le développement du pays. Ça primait tellement que certains ministres ont accepté la fouille corporelle au niveau des aéroports de France sans broncher. La chakra vaut bien un doigté.

        106
        23
    Anonyme
    27 août 2018 - 11 h 17 min

    Un français quand il insulte un algérien que dit il? SALE ARABE, il faut reconnaître que l’algérien est sale de nature, pas la peine de se voiler la face.

    37
    175
      Anonyme
      27 août 2018 - 12 h 11 min

      Tu as oublié une chose: L’Algérien n’est pas un arabe.
      Les bédouins qui sont venus en Algérie ont ramené avec avec leur saleté et leur désordre.
      IBNOU KHALDOUN en a longuement parlé dans ses livres. Lis les livres de Ibnou Khaldoun et tu comprendras.

      70
      22
        Mme CH
        28 août 2018 - 0 h 24 min

        Cher Anonyme, il y a une différence entre l’Arabe et Al A3rab…Cheikh Ibn Khaldoun a parlé des A3rab même bédouin n’est pas le sens exact de ce mot…!!!

        « Ida 3ourribet Khouribet »…et c’est un peu la politique de Boumédiène qui a favorisé ce phénomène en encourageant l’exode rurale…et toutes ses conséquences..!!!

    BabElOuedAchouhadas
    27 août 2018 - 10 h 47 min

    C’est clair que le Marokistan ne ratera pas cette occasion (…) et ainsi permettre aux sbires de Mimi6 de prendre leur revanche tout en essayant au maximum de ridiculiser notre peuple.
    Ce probleme se trouve même en football et la preuve nous a été donnée par l’autre maroki Medouar le week end dernier.
    Enfin il ne me reste qu’à dire VIVEMENT cette 2ème République Algérienne gérée par ses authentiques enfants propres et patriotes.

    70
    28
      Anonyme
      27 août 2018 - 11 h 57 min

      @Babeloued : il y a un proverbe qui dit  » Quand on veut pas se faire battre, on ne donne pas le fouet « . Cette affaire du Choléra est relayée par plusieurs médias internationaux car cette maladie contagieuse est à déclaration obligatoire ( OMS).

      30
      75
    Anonyme
    27 août 2018 - 10 h 31 min

    Les nombreuses vidéos témoignages de citoyens de différentes régions postées sur ce site AP et sur YouTube montrent l’étendue des graves manquements de nos autorités locales et nationales dans la gestion catastrophique de notre capital en Eau pourtant si vitale au bon fonctionnement de notre pays chaud. La Tunisie et le Marrok sont des pays agricoles et touristiques qui reçoivent des millions de touristes du monde entier. Ils sont donc, comme tous les pays touristiques, dans l’obligation de faire attention à leur hygiène public et à leur gestion en eau potable..Mais même avec ça, il y a , dans ces pays , des défaillances dans la gestion des déchets et dans l’approvisionnement en eau potable en particulier dans les zones non touristiques… Si notre pays était resté sur sa lancée agricole et touristique très prometteuse des années 70 , nous en serions sûrement pas aujourd’hui à ce stade de calamités environnementales. Ce sont donc bien nos dirigeants qui nous ont poussé à cette décadence du fait d’une longue suite de mauvais choix économiques et politiques.

    32
    175
      Mohamed
      27 août 2018 - 14 h 46 min

      Salam aleikoum,

      Vous attendez quoi sincèrement d’un responsable Kavi ? A ruraliser nos cités.
      Va dire à un maire ou un responsable Kavi, que c’est anormal qu’Oran, Alger, Tizi Ouzou, Constantine, Annaba, enfin les villes croulent sous les ordures et envahis par la boue, il vous dira que c’est vous qui êtes anormal, que durant son enfance, il pataugeait, il nageait dans la boue qui est un élément normal de son environnement dans son douar et les ordures la même chose, il les jette dehors et les sangliers et les animaux sauvages s’en occupent.

      16
      75
    Gatt M'digouti
    27 août 2018 - 10 h 13 min

    La honte, tbahdila, la hchouma ! Et ça ose parler de relancer le tourisme, d’organiser la coupe du monde et autres projets chimériques.
    Il a fallu l’intervention d’un président malade pour que les ministres se manifestent. Ça me fait rappeler une pub : « RENTREZ DE CONGÉ !!!! »
    On est la risée du monde et les conséquences ne se feront pas attendre.
    Et pendant ce temps, Mokri qui menace de recourir à la rue ???

    51
    49
      Mohamed
      27 août 2018 - 15 h 28 min

      Salam aleikoum,

      Voilà ce qui est arrivé ces derniers jours me donne raison, quand j’avais dit que le tourisme ne pourra jamais marcher en Algérie car ce n’est pas une question de moyen ni d’infrastructure même si nous avons les plus beaux paysages et les plus magnifiques sites au monde, notre mentalité, notre incivisme, notre je je-m’en-foutisme, notre manque d’hygiène seront les freins, et j’ai été traité de tous les noms…
      La vérité est toujours amère et elle fait mal.
      Mais y a un espoir, réveillons nous de cette longue hibernation, soyons tous responsables, commençons à donner des bons exemples et ceux qui sabotent seront alors découverts.

      100
      25
    Moskosdz
    27 août 2018 - 10 h 10 min

    là où l’hypocrisie bat son plein,ça sent même la pisse dans les lieux de culte,alors qu’ailleurs n’en parlons pas,toute leur saleté est mise sur le dos de l’invisible chitane tout en prétendant que la propreté vient de la foi.

    57
    49
    stupido
    27 août 2018 - 9 h 55 min

    completement faux le maroc est un des rares pays a cacher a l’oms ses epidemies (tourisme oblige) chaque années 1500 a 1800 cas de cholera MENSUEL sont detectés ses informations sont facilement verifiables sur internet , la lepre et la diphterie y fait rage en ce moment sans oublier une contagion de tiques donnant des rougeurs et maladie de la peau tres douloureuse pour les enfants, la rage aussi est presente dans certaines contrées marocaines, alors entendre que le maroc se premuni du cholera c’est l’hopital qui se fou de la charité , pensez plutot que ce qui arrive a nore pays en ce moment n’est anodin possibilté d’un acte criminel on est en droit de se pose la question en 2018 voir encore ces maladie d’un autre age revenir comme ca , on sait que nos ville et village sont sale par le fait d’incivisme, parler de poubelle d’afrique c’est un pas que nos voisin ont largement franchis

    106
    36
    Lghoul
    27 août 2018 - 9 h 54 min

    Ce que jai lu et compris dans l’article montre une chose importante: Tous les pays limitrophes – même la Libye qui est pourtant en guerre civile – veulent protèger leurs citoyens en prenant des mesures urgentes.
    Que font nos responsables du services d’hygène depuis des decennies maintenant ? Probablement en train de faire des “dossiers” pour des appartements supplémentaires ou d’acheter des devises pour envoyer leurs enfants en France ou au Canada. Le peuple et sa santé sont leur dernier soucis. Pour quel genre d’effort de travail sont-ils alors payés ? Pour boire du café et discuter du Mouloudia et de l’USMA ou de la prochaine Omra ou de la qualité de la viande du mouton de l’Aid ?
    Dans un pays normal des dizaines d’incompétants doivent être limogés dont certains finiront en prison pour négligence dangereuse de la santé des citoyens. Mais en Algérie comme les kouffars disent “You can get away with murder ». Comment des gens au moral sale pourraient s’occuper de l’hygiène des citoyens ?
    Imaginez un million de citoyens malades et hospitalisés par contagion !!!! Ca va être un DESASTRE san nom pour le pays, PIRE qu’une guerre. L’économie et les infrastructures sanitaires s’écrouleront.

    71
    47
    benchikh
    27 août 2018 - 9 h 49 min

    A mon avis le mot « terroriste » nous convient à merveille, comment expliquons-nous cette saleté dans les fleuves et à leur tour, ils jetteront toute cette poubelle dans la beauté de cette planète, la mer .On a suivi une civilisation de consommation à l’aveugle sans réfléchir et sans préparer les esprits pour mieux comprendre cette civilisation capitaliste, comme c’était le cas du socialisme avaler sans analyser et sans voir de loin les conséquences destructives .Et aujourd’hui on vit la dernière phase du capitalisme « la pauvreté » c’est les conséquences d’une gérance au « PIF » fidèle au tribalisme .

    55
    75
      Anonyme
      27 août 2018 - 10 h 00 min

      @Benchikh
      Rien à voir avec la pauvreté, le citoyen se fout de l’extérieur de la rue du patrimoine pourquoi chez lui c’est propre comme un sou et dehors il jette comme bon lui semble !!!

      56
      46
        Anonyme
        27 août 2018 - 10 h 58 min

        Même si les citoyens sont en partie responsables du problème des déchets, il n’en demeure pas moins que l’entretien des canalisations défectueuses, les coupures d’eau potable, l’assainissement, les contrôles microbiologiques des eaux et aliments etc…relèvent uniquement de la responsabilité des autorités locales ou nationales…Trouves-tu normal que des canalisations d’égout débouchent sur des plages destinées à la baignade ou dans des champs agricoles ? et ça, le citoyen ne peut rien y faire même avec la meilleure des bonnes volontés. Le Civisme , le Respect des Autres et de l’Environnement s’apprennent dès le plus le jeune âge à l’Ecole et dans les Foyers.

        55
        41
    IMAZIREN
    27 août 2018 - 9 h 45 min

    Nous sommes tombés bien bas, lehchouma, grandeur et décadence.

    36
    75
    Zouina
    27 août 2018 - 9 h 38 min

    PS : être encore plus ferme et vigilant sur l’immigration massive.
    Fermeture hermétique des frontières notamment avec la narcomonamerde pédophile makhnazi qui a elle construit des centres de rétention.

    106
    28
    Dzézaïr
    27 août 2018 - 9 h 37 min

    Voilà géographiquement nous sommes en quarantaine, confinés dans nôtres pays, isolés, indésirables, nous sommes invités à rester chez nous.
    Les pays voisins prennent des mesure de précautions de préventions, dans un premier temps , puis dans un deuxième temps ce sera au pays du monde entier qu’ils leurs emboiteront le pas .
    Qu’elle belle publicité pour les algériens, nous allons passés pour des personnes sales, des souillons.
    J’ai la net impression que cette histoires va nous collé à la peaux pendant très longtemps .
    Ont ne le fera remarqués à chaque fois que l’occasion se présentera.
    Dorénavant adoptons le profil bas ou que nous allions.
    Nous accumulons les impairs, les bourdes, la décadence.

    34
    175
      Gatt M'digouti
      27 août 2018 - 9 h 59 min

      Affreux, sales et méchants, voila notre nouveau profil dont se moqueront longtemps nos voisins !
      j’ai vu les videos d’ AP TV; surtout celle de M’sila et il y va du peuple de réclamer énergiquement son droit à une vie meilleure et qu’il cesse d’être embobiné par les discours populistes. Demain nous aurons tous à répondre devant nos enfants.
      En comparaison, la Rome Antique était plus propre et plus vivable. Les Romains attachaient la plus grande importance à la qualité de l’eau qu’ils buvaient et dans laquelle ils se baignaient régulièrement. Ceci les a amenés à construire des aqueducs, des thermes associés à des sources thermales, des égouts et des latrines, et même des vespasiennes.

      26
      50
    Anonyme
    27 août 2018 - 9 h 28 min

    Il semble que 2 cas suspects de choléra ont été enregistrés, dimanche 26 août, à Ksar Chellala, 116 km à l’extrême est du chef-lieu de la wilaya de Tiaret. Que des pays voisins mettent en place des mesures préventives dans leur pays respectif n’a rien de surprenant et surtout cela n’enlève en rien notre responsabilité collective dans l’apparition de cette maladie contagieuse.

    24
    75
    SOS
    27 août 2018 - 9 h 26 min

    L’Algérie est devenue par l’inconséquence, l’incompétence des dirigeants à qui le peuple n’a pas demandé de « diriger » le pays, l’acharnement à se considérer comme « pays arabe » en dépit de toutes les réalités, l’enfermement dans le « passé révolutionnaire » nostalgie stérile et démagogie, le quasi-blocage dans une culture importée et imposée d’Orient, la non-ouverture aux sciences et à la recherche dans tous les domaines contrairement à tout ce qui clamé partout, la préoccupation obsessionnelle par la course à l’enrichissement par le vol, le détournement, l’évasion fiscale,le trafic de devises vers Panama et Sigapour sont autant d’activités tolérées et couvertes par le mensonge qui font de ce qui reste de l’Algérie est devenu  » le vilain petit canard de l’Afrique du Nord ». Où va l’Algérie? Nulle part, on est déjà arrivés au fond. Terminus

    29
    50
    SOS
    27 août 2018 - 9 h 19 min

    L’Algérie est devenue par l’inconséquence, l’incompétence des dirigeants à qui le peuple n’a pas demandé de « diriger » le pays, l’acharnement à se considérer comme « pays arabe » en dépit de toutes les réalités, l’enfermement dans le « passé révolutionnaire » nostalgie stérile et démagogie, le quasi-blocage dans une culture importée et imposée d’Orient, la non-ouverture aux sciences et à la recherche dans tous les domaines contrairement à tout ce qui clamé partout, la préoccupation obsessionnelle par la course à l’enrichissement par le vol, le détournement, l’évasion fiscale,le trafic de devises vers Panama et Sigapour sont autant d’activités tolérées et couvertes par le mensonge qui font de ce qui reste de l’Algérie est devenu  » le vilain petit canard de l’Afrique du Nord ». Où va l’Algérie? Nulle part, on est déjà arrivés au fond.

    16
    50
    Louisa
    27 août 2018 - 8 h 34 min

    PS : la différence avec la Tunisie, c’est que par rapport au pays elle a un service médical hôpitaux etc…et des services de nettoyage plus développés, plus fréquents et plus présents.
    Quoi qu’il en soit ce n’est pas l’État qui intime l’ordre au citoyen de jeter et balancer ses ordures partout n’importe où et de dégrader l’espace public !!!!
    Même si le gouvernement doit sévir répression Amende etc…travaux …plus de poubelles (cf. Recyclage)…ÉDUQUER très très tôt dès l’école y compris les adultes….

    67
    51
      Anonyme
      27 août 2018 - 18 h 35 min

      Mme Louisa

      NON ET NON.
      la propreté et l’ordre sont gérés par les lois de la républiques dans les pays qui se respectent.

      6
      75
    Louisa
    27 août 2018 - 8 h 28 min

    Niger, puis Algérie.
    Il faut éviter la pandémie donc les pays frontaliers réagissent à juste titre.
    Le pays aurait réagir plus tôt 26 morts au Niger.
    D’ici là que les travaux d’assainissement soient effectués, que le développement des services nettoyage d’hygiène sécurité soit multiplié et que la population change clairement de comportement et cesses son laxisme et je m’en foutisme, bref se responsabilise et cesse ses actes de vandalisme de l’espace public en jetant ses ordures comme bon lui semble…compter un bonne 10aine d’années.
    Amende illico pour tout détritus ça c’est possible dès à présent.

    83
    47
    Anonyme
    27 août 2018 - 8 h 16 min

    COMMENT ES POSSIBLE QUE LES ALGÉRIENS SOIT SI SALE (je n insulte pas les frangins l évidence est la) LA SEULE SOLUTION RADICALE C EST UNE POLICE D HYGIÈNE DE PROPRETÉ ET DE SANTE PUBLIQUE COMMENT DANS LA PLUS PART DES PAYS MODERNES QUI NE COÛTERA RIEN A L ETAT PUISQUE CES AGENTS SERONT LARGEMENT RÉMUNÉRÉ DES REVENUS DES CONTRAVENTIONS ET AMENDES ET LES « TRAVAUX PUBLIQUES » (tres dissuasif ,,,plus gênant que la tole)POUR NON RESPECT DES LIEUX PUBLIQUES CRACHAS SUR LES TROTTOIRS JET DE MÉGOT ET TOUT CE QUI PEUT NUIRE A LA PROPRETÉ ,,, et même qu il va rester de la monnaie pour peindre les façades avec de la chaux
    Croyez moi c est bien pour le pays et son peuple aussi bien pour la santé que pour l économie

    63
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.