Affaire du militant sahraoui Asfari : Guterres réagit enfin !

Makhzen Asfari
Naâma Asfari. D. R.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a soulevé dans un rapport adressé à la 39e session du Conseil des droits de l’Homme à l’ONU l’affaire du détenu politique et membre du groupe Gdeim Izik, Naâma Asfari, injustement condamné à 30 ans de prison par la justice marocaine.  Suite à une plainte déposée par le militant sahraoui des droits de l’Homme Naâma Asfari, le Comité onusien contre la torture (CAT) a rendu, le 15 novembre 2016, une décision confirmant la violation de la Convention contre la torture et les protocoles annexes par le régime marocain, a rappelé Guterres dans son rapport.

Depuis la promulgation de cette décision, a précisé Guterres, le Comité a pris note de la détérioration de l’état de santé de Naâma Asfari en détention (placé en isolement du 13 février au 13 mars 2018) outre le refus, à quatre reprises, de l’entrée au territoire marocain de son épouse, Claude Mangin, en vue de lui rendre visite. Le secrétaire général de l’ONU a rappelé que le rapporteur du Comité de suivi de l’affaire Asfari a adressé, le 13 juillet 2018, au gouvernement marocain une correspondance dénonçant les représailles contre le militant sahraoui des droits de l’Homme et sa famille suite à la promulgation de cette décision.

Pour rappel, le membre du groupe Gdeim Izik et militant des droits de l’Homme Naâma Asfari est détenu depuis le 7 novembre 2010, peu avant le  démantèlement musclé par l’armée marocaine du camp sahraoui de Gdeim Izik. Asfari et ses codétenus ont subi des tortures physiques et morales durant toute la période de l’enquête et lors de leur transfert aux prisons de Salé 1 et 2. Ils ont comparu devant la justice militaire à Rabat.

R. I.

Comment (5)

    Vroum Vroum 😤
    18 septembre 2018 - 0 h 46 min

    30 ans de prison..!!! . Pour le militant contre la misère au Maroc !!.Il devait être saoul le juge , ma parole !!..pendant ce temps Momo 6 était au Sechelles faire du Jet Sky…et après Dubaï en avion privé..C’est le contraire normalement , 30 ans pour Momo 6 pour dilapidation de bien public et enrichissent sans travailler …

    1
    4
    jokerpic
    16 septembre 2018 - 22 h 35 min

    Comme pour le vatican en Italie Jérusalem doit être capitale contrôlées par les palestiniens, juifs et chrétiens de tous les croyants de toutes religions monothéiste concernés par l’histoire de cette ville universelle .L’erreur de la vision entre l’olp et hamas a cassé la volonté populaire a l’unité .

    Le makhzen excelle dans l’art de la torture et disparition avec l’affaire benbarka..
    Pour le polisario la guerre aurait dut être mené il y’a bien longtemps .Aujourd’hui il ne sert a rien de s’entre tuer pour un peuple qui doit s’exprimer avec ces leaders.
    jusqu’à quand ce dépeuplement pour les sahraouis vivants a tindouf depuis le cessez le feu .

    2
    9
    Ch'ha
    16 septembre 2018 - 15 h 44 min

    Du bla bla concrètement il est toujours en taule sous TORTURE sioniste makhnazi.
    Au risque de me répéter et je reprends la phrase de @Ziad Alami lecteur assidu d’AP la solution est au bout du fusil.
    Moi je dis comme pour la Palestine OCCUPÉE la seule et UNIQUE SOLUTION GUERRE DE DÉCOLONISATION le reste n’est que balivernes et billevesées.
    Quant aux échanges inter-maghrebins @Moustik dans vos rêves, on ne s’associe JAMAIS avec un suppôt de satan de surcroît makhnazis sionistes à moins que dans votre raisonnement était exclu le makhnaz automatiquement.

    5
    9
      Iwen
      24 septembre 2018 - 22 h 12 min

      Qu’est ce qu’une  » ACTION OBLIQUE  » en droit juridique Français ?

      le territoire Marocain, actuel, et du à une opération Française qui repose sur une action qu’on nomme en droit juridique une  » ACTION OBLIQUE  » celle-ci permet à l’un d’eux de soustraire à l’autre, des biens qui en réalité sont commun au deux.
      exemple, l’ors d’un divorce, ou lorsque l’un des deux veut divorcer, et qu’il sait que la séparation est certaine, il va tout simplement soustraire les biens commun sans que l(autre soit au courant. Ainsi, le jour du divorce, il sera fait un inventaire des biens communs, mais dans la liste des biens, il manquera des objets(biens matériels ou intellectuelles à vrai dire, qu’importe le genre de bien volé) les dites biens, ne seront jamais réclamer, dans la mesure ou ces derniers furent déposé à une autre personne complice du détournement.

      C’est ce que l’on appelle  » ACTION OBLIQUE  » dans le droit juridique Français et les complices de la France furent la famille Royale Marocaine, cependant, celle ci a eu un cadeau empoisonné (Des terres Algériennes), car il suppose au vu de sa trahison envers l’Algérie, de rester  » INTERDEPENDANTE  » avec la France.

      Nous avons là, la victime: l’Algérie!
      Nous avons les voleurs : La France!
      Nous avons les receleurs (Makhzen = Magasin): Le Maroc !

    moustik
    16 septembre 2018 - 14 h 11 min

    Et ensuite?
    Entre parler et agir il y a un monde !
    L’impuissance de l’ONU, comme celle de la CPI… ces outils Occidentaux, est flagrante.
    C’est presque du chantage-racket fait aux pays pauvres : Tu payes et tu la ferme, sinon…
    Pour le Sahara Occidental, il n’y a pas de plan B, seule l’autodetermination est sur la table.
    Donc ordre de retrait des troupes et des incrustés Marocains. Forces de l’Onu aux frontières
    puis aux multinationales de traiter avec ce pays enfin libérié.
    L’Afrique pourra penser à son développement sereinement.
    Les échanges inter-maghrébins pourront enfin s’exprimer pour l’émergence et l’intérêt des peuples.
    La paix des braves !

    15
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.