Décès de l’ancien diplomate Mohamed Sahnoun

Sahnoune
Mohamed Sahnoune aura brillé au service de l'Algérie et de la communauté internationale. D. R.

L’ancien diplomate algérien, Mohamed Sahnoun, est décédé ce jeudi 20 septembre à l’âge de 87 ans. Brillant, Mohamed Sahnoun, né le 8 avril 1931 à Chlef, a successivement été ambassadeur d’Algérie en République fédérale d’Allemagne, en France, aux États-Unis et au Maroc.

Il a occupé également les fonctions de secrétaire général-adjoint de l’OUA, de secrétaire général-adjoint de la Ligue arabe, de représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Somalie en 1992 avant de poursuivre son engagement en faveur de la paix et de la réconciliation avec plusieurs ONG.

Il s’est en particulier attaché à développer des dialogues interculturels et inter-religieux et à guérir les mémoires blessées par les conflits du passé.

Mohamed Sahnoun a été membre de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement (dite Commission Brundtland) dans les années 1980 et co-signataire du Rapport Brundtland, qui popularisera la notion de développement durable. Il est considéré comme l’un des plus grands spécialistes de l’Afrique.

R. N. 

Comment (4)

    Abou Stroff
    21 septembre 2018 - 9 h 17 min

    rabbi yerhamou!
    apparemment, les hôpitaux algériens ne sont pas à la hauteur de nos augustes dirigeants. ce qui explique que, comme la plupart de nos augustes dirigeants, mister sahnoun est mort dans un hôpital étranger.

    12
    22
      KAMEL
      21 septembre 2018 - 15 h 09 min

      C’est l’un des plus brillants diplomates Algériens que dieu ait son âme. Vous n’ignorez pas qu’il était ambassadeur dans plusieurs pays Europeens. Après sa retraite, il a été un haut fonctionnaire international OUA, ONU, chargés de plusieurs missions par l’ONU. Résident certainement à l’étranger, il avait son argent, sa carte vitale et donc il n’avait pas à solliciter notre trésor. C’est l’un des grands hommes d’Etat que je respectais avec déférence. Pour votre gouverne, vous devez savoir qu’il n’avait pas été élu député dans sa wilaya CHLEF (je crois) face à un enseignant F.I.S

      8
      15
    Anonyme
    20 septembre 2018 - 23 h 10 min

    الله يرحمه و يغفر له اءن لله و اءن اءليه راجعون
    Nos condoléances les plus attristées, et toute notre compassion à la famille, et aux proches
    Du feu Mr. Mohamed Sahnoun, grande, et sage personnalité de la diplomatie algérienne

    21
    19
    Anonymeplus
    20 septembre 2018 - 22 h 37 min

    Un diplomate de très haute facture, l’Algérie perd une sommité dans le domaine et un digne serviteur de l’afrique en général et de l’Algérie en particulier.
    Une perte irremplaçable tellement ses connaissances dans le domaine étaient une source d’inspiration pour tout ceux qui l’ont connu.
    Allah yarahmou, mes sincères condoléances à la famille et aux proches.

    22
    23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.