Inflation moyenne annuelle à 4,8% en août 2018

marché légumes
Le citoyen face à la cherté de la vie. New Press

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de 4,8% jusqu’à août 2018, a appris dimanche 30 septembre l’APS auprès de l’Office national des statistiques (ONS).

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel en août 2018 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte de 12 mois allant de septembre 2017 à août 2018 par rapport à la période allant de septembre2016 à août 2017.

Quant à la variation mensuelle des prix à la consommation, c’est-à-dire l’évolution de l’indice du mois d’août 2018 par rapport à celui du mois de juillet 2018, elle a augmenté de 0,5%.

En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont inscrit une hausse de 0,6% en août par rapport à juillet 2018.Cette variation a été induite essentiellement par la hausse des prix des produits agricoles frais qui ont grimpé de 1,2%.

En effet, il a été relevé une augmentation des prix des fruits (+19%), des œufs (+17,9%) et des viandes rouges (+1,5%).

Toutefois, des baisses ont caractérisé, particulièrement, la viande de poulet (-5,9%) et les légumes (-3,5%). Pour les prix des produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ils ont affiché une «relative stagnation», selon l’ONS.

Par ailleurs, les prix des produits manufacturés ont connu une hausse de 0,4% alors que ceux des services ont grimpé de 0,2%. Par groupe de biens et services, des hausses des prix ont été relevés pour les meubles et articles d’ameublement (+1,3%), pour ceux de l’éducation, la culture, les loisirs (+2,6%) et de la santé-hygiène corporelle (+0,6%), ajoute la même source.

Le reste des autres groupes de produits s’est caractérisé soit par des variations modérées, soit par des stagnations.

Pour rappel, la loi de finances 2018 a prévu une inflation de 5,5%.

R. E.

Comment (5)

    Anonyme
    1 octobre 2018 - 11 h 25 min

    « Pour rappel, la loi de finances 2018 a prévu une inflation de 5,5% ». Cela signifie nécessairement une perte de pouvoir d’achat, sauf pour ceux dont le salaire aura été augmente d’autant !

    Lghoul
    30 septembre 2018 - 15 h 50 min

    Moi je dirai plutot -5%. Oui on a une inflation negative car les salaires augmentent automatiquement chaque mois et la liste des memes produits de mes achats de 2014, 15, 16 et 17 ne cessent de baisser. Et tout cela meme quand les prix doublent chaque annee.

    2
    2
    Brahms
    30 septembre 2018 - 15 h 05 min

    Tout est cher et en France c’est la même chose. Ne pas croire que l’euro donne des avantages. Hier, je suis parti à Laval soit 650 kilomètres de distance par rapport à mon domicile. J’ai donc mis 85 € d’essence puis 26 euros de péage et encore 27 euros de péage = 138 € et ce, juste pour l’aller. Au retour même chose, ce qui donne un total de 276 € pour 1 300 kilomètres de distance. Ensuite, je suis parti dans un supermarché pour casser la croûte et j’ai acheté du fromage, du pain, des bananes, des pommes et des pêches avec une bouteille d’eau Evian (20 euros sont partis). Total : 296 €, une simple sortie donc si vous faîtes la culbute en dinars algériens, on voit vite que cela coûte cher des 02 côtés de la méditerranée.

      elhadj
      30 septembre 2018 - 15 h 38 min

      il n y aucune comparaison a faire entre un citoyen algérien paupérisé avec un smig de 1800 Da équivalent grosso modo a 100 euros et un résident en France avec un smig de 1400 euros ou un retraite bénéficiant d une pension honorable qui est valorisée selon l indice d inflation. avec une inflation galopante le retraite est ridiculisé par une augmentation de 1 pour cent ou parfois les prix des produits vitaux dépassent l entendement du simple au double sans réaction des autorités charges de la régulation du marche ni des oligarques des syndicats de salon .

      3
      2
      Hamid
      30 septembre 2018 - 15 h 54 min

      Et les salaires moyens comment se comparent ils.
      De meme pour payage des soins et medicaments ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.