Le parti islamiste tunisien Ennahada sur les traces de l’ex-FIS ?

Ghannouchi Ennahda
Ghannouchi chez Erdogan, le chef de file des Frères musulmans. D. R.

Par R. Mahmoudi – Après avoir réussi à s’intégrer dans le jeu pluraliste et démocratique, en entretenant une image de mouvement modéré et en rupture avec l’idéologie islamiste qu’il a fondé, Ennahda s’est vite révélé sous son vrai visage. La découverte récemment d’une organisation secrète activant en son sein, selon le modèle connu de la confrérie des Frères musulmans depuis sa création par Hassan El-Banna en 1923, a tout d’un coup changé les regards de la classe politique et de l’opinion publique tunisiennes vers ce parti islamiste.

Cette organisation paramilitaire à la solde de Rached Ghannouchi est soupçonnée d’avoir, notamment, planifié l’assassinat en 2013 de deux anciens dirigeants du Front populaire, Choukri Belaïd et Mohamed Brahmi, alors que l’enquête n’est qu’à son début. Ainsi, les documents révélés il y a quelques jours par des avocats en charge du dossier de l’assassinat des deux leaders du parti de gauche, le Front populaire, confirment l’existence d’une organisation secrète au sein du mouvement Ennahda, conduite par un certain Mostefa Khidr, impliqué dans l’assassinat des deux hommes politiques. Plus grave encore, des opposants tunisiens accusent le responsable de cette organisation ainsi que le président du mouvement, Rached Ghannouchi lui-même, d’avoir reçu des financements de l’étranger et demandent l’ouverture d’une enquête sur cette question.

Choqués par ces révélations, de plus en plus de Tunisiens réclament la dissolution du mouvement Ennahda, parmi lesquels la veuve de Choukri Belaïd et les responsables du Front populaire.

Cette situation rappelle en Algérie le cas du FIS dissous, à l’époque où il activait en toute légalité. Des événements avaient révélé l’existence en son sein d’une organisation paramilitaire composée d’anciens d’Afghanistan et dont la mission était d’instaurer la terreur dans la société et de mener des attaques contre les forces de sécurité.

L’attaque de la caserne de Guemmar, le 29 novembre 1991, un mois avant le premier tour des élections législatives, achevait de dévoiler la nature violente de ce parti, avant même l’interruption du processus électoral.

R. M.  

Comment (8)

    Anonyme
    6 octobre 2018 - 22 h 06 min

    Erdogan Le Harkis hypocrite Islamiste Turquie et Ghanouchi l’islamiste Harkis hypocrite se serre la palaluche !!..😲 !..incroyable !!..deux vendus qui pour leur projet d’établir des Régimes Islamistes faux Musulmans partout y ont vendus leur Âme au diable Sionisme . .Ghanouchi est le bras droit du Khawaridjs Kardawi ayant appelé par fatwa de merde les abrutis islamiste au faux Djihad contre la Syrie Musulmane tout en évitant le vrais Djihad contre Israël..L’hypocrite Erdogan jure contre ‘ »Israël ‘ » mais pratiquement trahis en compagnie d’Israël Usa Gb OTAN son voisin la Syrie Musulmane …que dire de ces demis hommes ?..qu’ils ont un dénominateur commun c’est leur appartenance au Sionisme. .Erdogan chez Otan et Ghanouchi chez Winep Israël branche de Aipac Israël a Washington..WINEP a offert un Prix à Ghanouchi en 2012 ou13…..

    2
    1
    Vroum Vroum 😤..
    6 octobre 2018 - 22 h 04 min

    Erdogan Le Harkis hypocrite Islamiste Turquie et Ghanouchi l’islamiste Harkis hypocrite se serre la palaluche !!..😲 !..incroyable !!..deux vendus qui pour leur projet d’établir des Régimes Islamistes faux Musulmans partout y ont vendus leur Âme au diable Sionisme . .Ghanouchi est le bras droit du Khawaridjs Kardawi ayant appelé par fatwa de merde les abrutis islamiste au faux Djihad contre la Syrie Musulmane tout en évitant le vrais Djihad contre Israël..L’hypocrite Erdogan jure contre ‘ »Israël ‘ » mais pratiquement trahis en compagnie de son voisin la Syrie Musulmane …que dire de ces demis hommes ?..qu’ils ont un dénominateur commun c’est leur appartenance au Sionisme. .Erdogan chez Otan et Ghanouchi chez Winep Israël branche de Aipac Israël a Washington..WINEP a offert un Prix à Ghanouchi en 2012 ou13…..

    Anonyme
    6 octobre 2018 - 20 h 41 min

    Ghannouchi a vendu la Syrie a la Turquie et aux terroristes de Daech et d Ennosra….en y envoyant plus de 3000 jeunes innocents tunisiens faire le « Jihad » et plus de 500 jeunes Tunisiennes pour le jihad ennikah….c est un traitre au service des destructeurs de la Syrie…..demandez lui les raisons de ses visites frequentes aux USA et avec des membres de l AIPEC et Maccain…..

    4
    2
    saraha
    6 octobre 2018 - 14 h 50 min

    l homme qui a sauver la Tunisie cite par la presse étrangère ,aucune comparaison ne peut se faire.

    3
    1
    Anonyme
    6 octobre 2018 - 14 h 02 min

    Bourguiba savait tres bien que cet extremiste Rached Ghannouchi causerait enormement de problemes a la Tunisie et au Maghreb..Il a ete candamne a mort par les tribunaux tunisiens …c est pour cela qu il a demande a son premier ministre Zine el Abidine ben Ali d executer le verdict des juges….Ben Ali agissant sous les ordres de services etrangers dont la CIA a refuse d executer l ordre de Bourguiba et ainsi a sauve la vie d un extremiste Ghannouchi….quelques jours apres ce fut le coup d Etat de Ben Ali…et la liberte pour Ghannouchi….Voila ce que dit le general Ammar qui a participe au coup d Etat du 7 Novembre 1987……

    4
    3
    Karamazov
    6 octobre 2018 - 9 h 51 min

    Chassez le naturel…

    « Cette situation rappelle en Algérie le cas du FIS dissous, à l’époque où il activait en toute légalité. Des événements avaient révélé l’existence en son sein d’une organisation paramilitaire composée d’anciens d’Afghanistan et dont la mission était d’instaurer la terreur dans la société et de mener des attaques contre les forces de sécurité. »

    Va àsavoir enta ya Mes3oud si c’est de l’exorcisme ou une incantation.

    J’allais employer une parabole zozée mais qui s’y prête allègrement si ma pudeur ne m’avait pas interdit de vous la narrer, car il s’agit de celle qui traduit avec allégorie le dicton kabyle qui dit : yel wa aqqerruy-is seddaw thchachith-is , qui veut dire on ne peut onaniser qu’avec son propre … cerveau. Mais pour éviter toute confusion , je ne le ferais pas. je rappellerais seulement cet autre proverbe: ma yesthech beldjemra ghir li kwatou. On ne profite que de ses propres expériences, pour résumer tout.

    Je ne sais par quelle ironie du sort on voudrait tester notre profonde amnésie en rappelant à nos mémoire des souvenirs terrifiants encore vivaces dans nos mémoires. Hier c’était dans un énième outrage qu’on a voulu nous faire douter de ce pourtant nous avons été témoins en dévoyant l’histoire par les chouyouk qui jadis attisaient le feu et qui se sont rachetés une conduite en resquillant dans une réconciliation attrape tout , gogos et opportunistes de tous poils et parvenus. Aujourd’hui on feint de nous découvrir les atavismes resurgissant d’un islamisme dans un démocratisme chancelant.

    Échaudés maintes fois par la réalité pourtant , nous sommes encore là à douter de nos propres expériences que manifestement nous ne savons verser qu’à nos refoulements.

    Comment penser une seule seconde que les islamistes sont suffisamment dupes pour croire qu’on allait les laisser arriver au pouvoir par la voie démocratique eux qui savent qu’on sait qu’ils l’abhorrent ?

    El harbou khida3a, c’est leur devise, il ne faut pas croire qu’il sont repentis alors qu’il ne s’agit que d’une ruse de guerre. A la moindre faille, ils reprendront du poil de la bête et resurgiront de leurs terriers. Surtout que les populations zarabes complètement islamisées qui n’ont plus rien à redouter d’eux leur sont acquises.

    4
    4
    Tredouane
    6 octobre 2018 - 9 h 36 min

    Qui souhaite manipuler qui,pour quoi ces informations aujourd’hui,la stabilité de la Tunisie est importante la stabilité du grand Maghreb est vitale;généralement je ne m’émisse pas,mais un petit mot;objectivement aucune comparaison entre les deux mouvances,aucune comparaison entre les circonstances conjoncturels,je souhaite vivement au Tunisiens d’être matures ,qu’ils puissent être solidaire entre eux,dans la paix.

    11
    1
    SACI
    6 octobre 2018 - 7 h 42 min

    CHAPEAU HAUT POUR RACHID EL GHENOUCHI.

    4
    21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.