Des officiers de haut rang récemment limogés présentés devant le juge

généraux 2
C’est une première dans les annales de la justice militaire. New Press

Par Hani Abdi – Cinq généraux-majors, récemment mis à la retraite, passeront, ce dimanche 14 octobre, devant le juge d’instructions près le tribunal militaire de Blida.

Il s’agit de Saïd Bey, ex-commandant de la 2e Région militaire, Lahbib Chentouf, qui était chef de la 1re Région militaire, Abderrazak Chérif, ex-chef de la 4e RM, Menad Nouba, ex-commandant de la gendarmerie nationale, et Boudjemaa Boudouaour, qui était directeur des finances au ministère de la Défense nationale.

Ces généraux-majors à la retraite sont poursuivis pour des affaires liées à la corruption, à l’enrichissement illicite et l’utilisation de la fonction à des fins personnelles. Des perquisitions ont été opérées la mi-septembre dans les domiciles de ces cinq hauts gradés de l’ANP. Des perquisitions qui ont été ordonnées par le tribunal militaire de Blida.

Dans un précédent article, nous avions rapporté que les autorités algériennes auraient signifié à d’anciens hauts responsables militaires et sécuritaires l’interdiction de quitter le territoire national. Les autorités politiques et militaires n’ont pas l’habitude de confirmer ou d’infirmer des informations concernant le sort réservé aux responsables qui ont été touchés par les changements opérés au sein des deux institutions militaire et sécuritaire, depuis le limogeage l’ex-patron de la DGSN, le général Abdelghani Hamel, suite à une déclaration jugée «inappropriée» au sujet du déroulement de l’enquête sur l’affaire de la cocaïne.

Elles n’ont pas non plus commenté des informations publiées par la presse concernant la comparution de deux hauts cadres du ministère de la Défense nationale, fin juillet dernier, devant le juge d’instruction relevant du tribunal militaire de Blida, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire de la cocaïne.

Les poursuites judiciaires contre un nombre aussi importants de généraux reste une première dans les annales de la justice militaire.

H. A.

Comment (26)

    Anonyme
    14 octobre 2018 - 23 h 18 min

    Le grand nettoyage qui s’opère au sein de l’armée, n’est pas du à la corruption, car tout le monde est corrompu en Algérie au sein des plus hautes instances politiques, militaires, moi je vois une manoeuvre pour prévenir tout empêchement au 5e mandat. Face à un gouvernement corrompu, voleur, incompétent, illégitime, non démocratique, il n’y aura jamais une justice impartiale pour nettoyer vraiment le pays, une justice aux ordres ne pourra jamais être rendu de manière impartiale.

    8
    2
    Anonyme
    14 octobre 2018 - 23 h 11 min

    C’est tout le régime qui est pourri jusqu’à l’os, tous les députés, les corrompus du monde des affaires, les ministres, les membres des partis FLN RND, les partis islamistes, les gens de l’armée, les hauts placés des ministères, de la présidence, à commencer par le régime Bouteflika, c’est aussi le plus haut gradé de l’armée et vice ministre de la défense enfin tout le monde au sommet est pourri jusqu’à l’os, ces gens ont détruit, volé le pays, l’ont pillé, l’ont poussé dans le sous développement chronique. Les généraux de l’armée arrêtés ne sont pas les seuls à profiter, eux au moins ils ont servi le pays et dirigé l’armée. Mr Bouteflika commencer à balayer devant votre porte la pourriture, la corruption, l’incompétence, la destruction du pays et j’en passe sont de votre responsabilité quittez le pouvoir vous avez assez fait de mal au pays.

    3
    1
    KAMEL
    14 octobre 2018 - 16 h 02 min

    HHHHHHHHHHHH c’est du cinéma ya belle lurette qu’il falait faire du nettoyage a tous les niveaux POURQUOI AVOIR ATTENDU LA VEILLE DES ÉLECTIONS PRESIDENTIELLES le taux de participation sera 0,99% et on nous lancera 99 % hhhhhhhhhhhh

    14
    6
    Hamel ?
    14 octobre 2018 - 15 h 41 min

    Bizarre, on dirait qu’on cherche a blanchir ce corrompu.

    8
    3
    Lghoul
    14 octobre 2018 - 14 h 45 min

    C’est bien de lutter contre la corruption mais, il y a un GRAND MAIS: Qui s’occupe des deliberations du tribunal de Milan ? Khelil pourra avoir une connection oui ou non ? Et a sonatrach 1,2,3,etc. ? Et ghoul et son autoroute est ouest ? Et les comptes bancaires au Panama de bouchouareb ? Et Les tetes de liste du fils d’ould Abbas ? Et les appartements du drebki a Paris ? Et les reliquats des ambassades et consulats de la RADP depuis 1968 a 1978 se chiffrant en containes de millions ?
    Ah tout cela c’est rien. C’est juste une blague.

    26
    3
      Kouder Belala
      14 octobre 2018 - 15 h 22 min

      Cher compatriote ces sois disons « HAUTES PERSONNALITÉS » ont réussi a ternir l’image des valeurs de notre peuple aux yeux de toute l’humanité entière , de notre bled et surtout des valeurs tracé et laissé par notre glorieuse révolution armé!!!! YA KHESSARA ….HASSEBIA ALLAH OUA NA3MEL OUA KIL aussi et comme a dit un jour OUARDA dans une interview quelques temps avant de trépassée!!

      8
      6
    hakim
    14 octobre 2018 - 14 h 19 min

    Je ne comprends pas comment vous faites autant de commentaires sur une information publiée par La chaine de télévision Ennahar, elle n’a aucune crédibilité.  » la propagande » qui signifie « ce qui doit être propagé » est un concept désignant un ensemble de techniques de persuasion, mis en œuvre pour propager avec tous les moyens disponibles une idée, une opinion, une idéologie ou une doctrine et stimuler l’adoption de comportements au sein d’un public-cible. Ces techniques sont exercées sur une population afin de l’influencer, voire de l’endoctriner. elle est une lame à double tranchant elle produit l’effet inverse quant on sait pas manipulé. Dans notre cas ici  » Ennahar TV » qui est encore une fois un des moyens disponible pour les propagandistes qui manquent d’imagination que Goebbels repose tranquille, qui veulent nous faire croire que nous somme dans un Etat de droit, et que le directeur de la chaine est tellement puissant a un point ou il est même capable de malmener un colonel des services secret, et que c’est une chaine credible. par conséquent notre comportement est de faire confiance à cette chaine.

    23
    3
      Anonyme
      14 octobre 2018 - 15 h 33 min

      Surtout après les nouvelles informations qui font le buzz sur la toile concernant ses dirigeants. Un point d’interrogation. On ne sait plus quoi penser.

      10
      2
    Raïna
    14 octobre 2018 - 13 h 57 min

    S’il sagit d’une affaire réellement liée à la corruption comment expliquer que les plus gros corrompus du pays continuent à piller et spolier l’Algérie à coût de millions et de milliards d’euros en toute impunité et ce sans être inquiété.
    Les cinq prévenus en question étaient de trés hauts gradés installés à des postes sensibles et stratégiques dont deux étaient présentis pour succéder à Gaïd Salah.
    Sagit il de boucs-émissaires qui refusent de cautionner un cinquiéme mandat!!
    Ou ont ils des informations trés compromettantes qui risquent de tout faire voler en éclat concernant l’affaire dites de la cocaïne « Kamel le boucher »,sachant que désormais une pseudo-loi les interdit de s’exprimer au risque d’être jeté en prison..

    24
    3
      TARZAN
      14 octobre 2018 - 14 h 18 min

      jusqu’à preuve du contraire ils ne sont pas encore condamnés. la justice fait son travail. par contre moi ce qui me dérange c’est qu’ils sont de hauts gradés de l’armée, et la question est: ont ils vendu des secrets militaires à l’ennemi? c’est ça ce qui est grave. moi c’est sa fuite vers la france qui m’a intrigué, cherche t il la protection de la france? et pourquoi il espérait que la france va le protéger? quant aux voleurs, si tu as des preuves donne les et ne jette pas les noms de personnes innocentes en pature, c’est haram et c’est un péché grave en islam. et quand tu me ramène la preuve c’est pas un article d’une revue franco marocaine ou d’un journal français qui nous dit que un tel est proche du proche de la personne qui a vu le voleur, et automatiquement dans les têtes d’oiseaux, il devient voleur par une espèce de manipulation subliminale; accuser quelqu’un c’est très grave sans preuve, mais insinuer pour tromper le monde c’est encore pire!

      7
      20
        Louh
        14 octobre 2018 - 15 h 35 min

        C’est le protecteurs des escrocs comme Chakib Khelil et sa bande d’intouchables.

        11
        3
        Djeha
        15 octobre 2018 - 17 h 10 min

        merci monsieur,
        Bien expliquer

      Anonyme
      14 octobre 2018 - 15 h 27 min

      @Raïna,vous dites que deux de ces cinq généraux étaient pressentis pour succéder à Gaïd Salah. Alors tout s’explique après la mise en scène du patron d’Ennahar qui tient tête au chef actuel du DRS.Il est clair que notre »justice » militaire et civile est toujours aux ordres et agit sur injonction du fort du moment.Et ce n’est pas demain la veille du respect des lois par tous quels qu’ils soient.

      9
      1
    Confidentiel
    14 octobre 2018 - 13 h 38 min

    N’est pas Chakib Khelil, Hamech, Bejaoui et Cie qui veulent.

    15
    4
    TARZAN
    14 octobre 2018 - 12 h 40 min

    et posons nous la question pourquoi certains ont essayé de fuir vers la france? non pas vers italie, USA, espagne, dubai, arabie saoudite, qatar, etc; mais vers la france! tout s’explique. l’affaire chakib khelil a fait découvrir beaucoup de chose qui se cachait derrière son éviction. la CIA est elle derrière? je pense que oui! en tous les cas c’est salvateur pour l’algérie et les algériens

    12
    16
      Réponse
      14 octobre 2018 - 15 h 38 min

      Les mandats ont été accordés par la France non pas a ces officiers mais a Bouteflika et ses protégés.

      5
      1
    Conan
    14 octobre 2018 - 12 h 10 min

    les personnes propres que recèle le pouvoir algérien et qui luttent contre la corruption en Algérie tout azimut . qu’est – ce qu’ils attendent pour demander des comptes et ouvrir des enquêtes judiciaires officielles a l’encontre de Ali Haddad , Ouyahia , le syndicaliste Sidi Said ? il est temps de leur demander de quelle source dissimulée au grand public , ils ont amasse leurs fortunes colossales et l’achat de leurs hôtels et immobiliers en Espagne et en france ainsi que leurs entreprises ?
    Les personnes propres au pouvoir algérien qui sont sensés lutter contre la corruption ne doivent pas faire 2 poids , 2 mesures et de la discrimination en poursuivant les uns et en protégeant les autres , il faut ne faut pas pardonner ces crimes économiques monstrueux qui ont détruit l’économie algérienne et l’Algérie tout entière et qui ont également hypothéqué l’avenir des milliers d’algériens et leurs générations montantes en les appauvrissant et en les affamant .

    26
    7
      Zaatar
      14 octobre 2018 - 12 h 51 min

      Tu crois que le pouvoir a des hommes propres? tu le penses vraiment? à lire ton introduction tu as déjà répondu à ta question, tu ne crois pas? car enfin, si vraiment il y avait des gens propres dans le pouvoir, tous les mafieux finiraient en taule aujourd’hui ou demain, en une seule prise ou un par un…c’est ce qu’on appelle un pays de droit. Force est de constater qu’on est loin du compte…

      18
      3
      TARZAN
      14 octobre 2018 - 13 h 20 min

      la justice ne comporte pas comme dans les cafés de bab azoune, il faut des preuves pour inculper quelqu’un. si toi tu des preuves que ces gens là ont volé apporte les preuves à la justice algérienne, si la justice refuse de prendre tes preuves alors diffuse les sur internet! mais arrête de colporter des accusations stériles qui ne servent que les ennemis de l’algérie, juste semer la suspicion et la haine entre algériens. tes accusations sans preuves car tu ne fais que répété les rumeurs franco marocaine est un péché en islam; moi je déteste quelqu’un très connu en algérie, et tout le monde le suspecte d’avoir détourné de l’argent, mais aucun n’a apporté la moindre preuve alors je m’abstiens de citer son nom et le jeter en pature, il y a dieu soubhanou et je pars du principe que tout voleur finira par se faire attraper; l’algérie est corrompue jusqu’à l’os, et je suis ravi qu’on commence par les gros bonnets et vive bouteflika et vive notre armée et notre institution militaire qui est composée par des gens comme moi qui aiment notre pays, intègres et profondément patriotes pour ne pas utiliser nationaliste qui prend une signification négative et raciste. quant à chakib khelil, je suis à 100 % pour qu’il devienne premier ministre pour rendre la monnaie à la france et maroc, avec lui, le polisario sera indépendant dans les 6 mois car les américains sont derrière lui et d’où la panique des marocains ici et qui nous inondes de mensonges le concernant

      9
      27
        Zaatar
        14 octobre 2018 - 14 h 08 min

        Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas écris. Ai je écris qu’on va inculper sans preuves l’ami? Et pourquoi me demandes tu à chaque fois à moi si j’ai des preuves? tu navigues à vue bonhomme. Car si tu raisonnais un tout petit peu, tu comprendrais qu’un pays qui a engrangé près de 1500 Milliards de dollars et qui se retrouve à actionner la planche à billets pour équilibrer leurs balances économiques, c’est forcément parce que ses responsables sont des incompétents ou sont des malhonnêtes voleurs ou les deux à la fois. Alors l’ami rengaines un peu tes ardeurs par ce que tu appelles des preuves à apporter. Et de plus, la condamnation de Farid Bedjaoui et Omar Habour par la justice italienne ne t’a pas suffit? l’affaire Chikhi et le passage à la barre des généraux limogés ne te suffit pas non plus? l’histoire de l’autoroute ne t’a pas interpellé? l’affaire BRC, de sonatrach…Bref, que des affaires de détournements et de corruption…ce ne sont pas des preuves pour toi? peu importe qui, pour nous c’est le système qui en est la cause. Et comme je le disais plus haut (car si tu me lisais correctement tu comprendrais, à moins de le faire exprès) s’il y avait des hommes propres dans le système, on n’en serait pas là et les véreux seraient mis en taule…

        19
        3
          TARZAN
          14 octobre 2018 - 15 h 26 min

          non « l’affaire BRc » et « sonatrach » c’est pas une preuve c’est du bla bla, mensonge, manipulation de la france te du maroc, c’est quoi brc? c’est quoi sontrach et de qui tu fais allusion? on est pas au café ici, « ouais ouais affaire brc , c’est voleur » que signifie cette phrase? rien pour moi pour toi peut être car tu vas très loin dans tes rêves mais pour la justice algérienne c’est du bla bla creux. donc selon certain ici et toi brc iln’y a que des gens ici qui pont des preuves et que ni la police ni la justice ne dispose de vos preuves? soyez mûrs et arrêtez de dire et répété des inepties dignes de retardés mentaux

          2
          10
          Zaatar
          14 octobre 2018 - 17 h 49 min

          @TARZAN,
          Ton commentaire est bien charcuté dans la compréhension de tes phrases.
          C’est un meli mélo de mots agences à l’emporte pièces. Aussi pour pouvoir te répondre, Merci de bien poser tes idées dans ton commentaire en mettant les mots là où il faut pour que les phrases aient un sens.

        Saliha
        14 octobre 2018 - 17 h 27 min

        Fakou. Heureusement que le peuple commence a comprendre et se reveiller car personne ne vous croit plus.

        4
        8
          Tin-Hinane
          15 octobre 2018 - 14 h 33 min

          Si moi je les crois. Mois et d’autres, beaucoup d’autres les croient. Douter constamment de ses gouvernants est une névrose algérienne. Avec tous les ennemis qui nous entourent et ceux d’outre mer, si tous les gouvernants algériens étaient tous des pourris et des corrompus comme le prétendent certains commentaires cela fait bien longtemps que l’Algérie n’aurait plus existé en tant que nation. Si la nation algérienne est toujours debout (un peu fatiguée, un peu amochée, normal on nous fait la guerre) c’est que parmi ces gouvernants il y a des gens bien qui se sont battu un peu plus peut-être que ceux qui se contentent de faire des commentaires pour tout dénigrer. Il y a sûrement des corrompus et des pourris, quel pouvoir au monde n’en contient pas, mais il y a surtout des hommes intègres aussi et ça il ne faut pas le perdre de vue. Il faut analyser la politique du pays dans sa globalité et non à travers le prisme d’une situations personnelle.

          15
          djeha
          15 octobre 2018 - 17 h 16 min

          Tin-Hinane Baraka allah fik. Reasonable.
          Merci.

          Zaatar
          16 octobre 2018 - 7 h 18 min

          @Tin-Hinane,

          Bien evidemment chacun a son idée la dessus. Si après près de 60 ans d’autocratie où le régime de bananes que l’on a gère le pays par la distribution de la rente par la prédation, qui après voir engrangé des milliers de milliards de dollars se retrouve à actionner la planche à billets, planche de son salut en même temps, qui a généreusement asséché les richesses du pays dans son sous sol et qui s’est bien garni ses comptes en banque et s’est payé les plus beaux apparts dans les plus grandes métropoles, pour qui tous les gros scandales ont éclatés …alors oui y a de quoi de ne pas en douter de ses gouvernants et tout le reste des algériens qui en doutent sont effectivement des névrosés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.