Comment une Africaine a trompé la vigilance de la PAF à l’aéroport d’Alger

africaine
Les agents de la PAF ont été sanctionnés. New Press

Par Kamel M. – Nouvelle grave négligence à l’aéroport international Houari-Boumediène d’Alger. En effet, Algeriepatriotique a appris de sources informées qu’une ressortissante africaine a embarqué à bord d’un vol à destination d’une ville française alors qu’elle venait de passer le contrôle au niveau du sas destiné à un vol de la compagnie émiratie Emirates.

Nos sources expliquent que la ressortissante africaine, qui répond au nom de Malimbasa Nene, a effectué deux enregistrements, l’un sur la compagnie émiratie et l’autre sur la compagnie française Aigle Azur. Arrivée en zone sous douane, elle est passée par le dernier contrôle pour embarquer pour Dubaï, puis elle a rejoint le couloir d’embarquement d’un vol ZI-294 d’Aigle Azur, pour se retrouver ainsi en France.

Les autorités aéroportuaires françaises auraient refoulée la concernée faute de documents lui permettant d’accéder au territoire français. Nos sources croient savoir que l’Algérie pourrait être pénalisée pour cette énième faute qui pourrait être symptomatique de graves manquements au niveau des contrôles dans nos différentes aéroports.

Il y a quelques semaines, c’est une autre passagère qui s’était retrouvée à Montréal alors que ce n’était pas sa destination.

Nos sources précisent que des mesures disciplinaires ont été prises à l’encontre des agents en fonction ce jour-là, pour leur mégarde. Algeriepatriotique avait, par ailleurs, signalé, dans un précédent article, que l’aménagement actuel de l’aérogare d’Alger était propice à ce genre de confusion vu que les arrivées et les départs se passent dans un seul et même couloir. Une situation aggravée par le manque de vigilance de certains agents affectés au dernier contrôle avant l’embarquement.

Un témoin oculaire nous avait fait part d’un laisser-aller auquel il avait assisté lui-même au moment où il s’apprêtait à embarquer sur un vol d’Air Algérie à destination du Caire. Le témoin raconte que ni les agents de la compagnie aérienne, ni les policiers, ni les douaniers n’ont obligé une passagère vêtue d’un voile intégral à montrer son visage pour s’assurer de son identité.

Les différents changements qui ont été opérés au niveau de la Police des frontières à l’aéroport d’Alger ont-ils affecté le rendement des agents de la DGSN sur place ? Quoi qu’il en soit, une reprise en main de la situation est plus qu’indispensable.

K. M.

Comment (78)

    malik
    15 novembre 2018 - 10 h 25 min

    « Africain » n’est pas une nationalité. Il aurait fallu citer la nationalité et non « ressortissante africaine ». Tous les algériens du nord et du Sahara sont des africains. L’Algérie est en Afrique et non en Europe.

    Avec Fair Play...
    26 octobre 2018 - 8 h 17 min

    Il est des Infractions qui méritent une reconnaissance, une récompense : Cette femme a dévoilé une faille dans la sécurité algérienne, et elle n’a présenté aucune menace, (Du moins selon l’article, elle ne transportait rien d’illicite ou dangereux). Puisque la police française l’a juste refoulée vers l’Algérie, les services de sécurité algériens doivent plutôt la remercier pour son acte, bénin donc, qui les a mis face à une situation et juste la renvoyer à son pays, parfois il faut être fair play, elle a joué elle a perdu, c’est un sport dans le cas d’espèce ! Elle avait reçu une formation sur l’aéroport d’Alger ? Par qui ? ETC. Et l’argent ?

    Anonyme
    23 octobre 2018 - 14 h 50 min

    « Africain » signifie pour tout le monde les peuples de l’Afrique noire idem pour les anglo-saxons.
    Cette africaine n’a rien d’audacieuse, comme tous ses frères et soeurs africains ils inventent de nouvelles voies pour atterrir illicitement chez les autres sans se soucier des graves conséquences qu’ils engendrent. Cet acte ridicule de la part de cette africaine est une humiliation pour tous les africains de l’Afrique noire (si les africains craignent l’humiliation) qui rêvent tous des routes de l’exil.

    4
    4
    Anonyme
    23 octobre 2018 - 13 h 52 min

    Zoro

    Quel exploit?? Cette africaine ne fait que déshonorer ces africains qui n’ont du temps que pour les tromperies qui ne les mènent pas plus loin de leur niveau vu et confirmé par le monde entier.

    7
    3
    Anonyme
    23 octobre 2018 - 13 h 45 min

    Je suis Algérien qui vit à l’étranger, quand je me présente comme un Africain ils commencent à rire.
    Alors Je dis Algérien de l’Afrique du Nord, tout court . Ça passe mieux même.

    9
    2
    DYHIA-DZ
    23 octobre 2018 - 13 h 43 min

    Arrêtez vos illusions géographiques. Notre définition de l’Afrique et la définition des Africains noirs est différente.
    Une chose est certaine: Les Africains noirs ne nous classent pas parmi eux (les africains). Ils ne nous acceptent pas.
    Pour eux les Algériens ne sont pas des africains.
    C’est une réalité.

    10
    1
      Un Passant
      23 octobre 2018 - 17 h 05 min

      Vous avez raison ; pour eux, toute personne non noire n’est pas africaine et n’est qu’un envahisseur. Leur thèse est que toute l’Afrique était habitée par des Noirs que les ancêtres des Nord-Africains actuels ont chassés pour prendre leur place. Nous envahir, et nous exterminer ensuite, est donc pour eux un devoir et un juste rétablissement de l’Histoire.

      4
      1
    Ania
    23 octobre 2018 - 13 h 39 min

    On ignorait jusqu’à votre commentaire que ce mot africain avait un lien avec le fameux racisme exploité à tord pour berner les peuples.
    Votre soeur africaine n’est aucun cas censée mais audacieuse à l’africaine comme ses frères qui se jettent dans les eaux profondes pour tenter l’immigration forcée chez les autres.

    5
    1
      Ania
      23 octobre 2018 - 14 h 26 min

      Je réponds à zombretto qui proclame l’ingéniosité de cette africaine qui devrait avoir honte car elle humilie toute l’Afrique et ses frères et soeurs africains dont ce zombretto.

    Zombretto
    23 octobre 2018 - 12 h 27 min

    Moi je dis un grand bravo à cette « africaine » !! Les algériens sont tombés bien bas, au point de désigner nos frères et sœurs au sud du Sahara par le simple vocable d’« africain », ce qui dénote une attitude honteusement et ridiculement raciste, comme si une victime de racisme pouvait à son tour se permettre d’être raciste ! Cette femme, cette sœur, a démontré qu’elle a une cervelle plus développée que la plupart puisqu’elle a réussi ce tour de main dont le plus malin des algériens ou européens est incapable. Elle est plus intelligente, donc plus humaine, et supérieure, et c’est elle qui aurait le droit de mépriser les autres qui n’ont pas son intelligence et son audace.

    3
    31
      Charif
      23 octobre 2018 - 13 h 27 min

      @ Zombretto

      C’est un phénomène bien connu en sciences sociales et d’une logique extrêmement limpide.

      Tout comme pendant a colonisation, la plupart des harkis faisaient partie de ce qu’on appelle le lumpenprolétariat, c’est-à-dire ceux qui étaient les plus démunis, les plus brimés et les plus victimisés par l’occupation, ou tout comme les membres du Ku Klux Klan sont en majorité les rednecks américains déclassés socialement et économiquement, ainsi en est-il aussi de ces pauvres bougres qui s’affirment fièrement racistes – à l’image de ce triste Anonyme le Même.

      Lui-même victime du racisme, là ou il se rend en Europe, il devient à son tour raciste puisqu’il peut, enfin, s’élever au-dessus de quelqu’un d’autre, plus faible et plus vulnérable, dans ce cas un subsaharien, sur la base de critères comme la couleur de la peau, l’origine ethnique ou la culture.

      En assumant cette attitude, on espère ainsi par un simple effet de discours s’élever dans l’échelle sociale, se distinguer de ceux dont on on partage dans les faits le statut social et penser ainsi pouvoir gagner en galon et se positionner au-dessus d’eux.

      Et pour se donner bonne conscience, on essaie de noyer le tout avec une louche de patriotisme à la noix, comme si le patriotisme passait par la culture du racisme le plus primaire.

      3
      5
        Zombretto
        23 octobre 2018 - 14 h 49 min

        @Charif : Bien vrai et bien connu comme tu le dis, mais ça fait mal de voir des algériens en particulier tomber victimes de ça.

        1
        2
        Anonyme
        23 octobre 2018 - 17 h 37 min

        @ Charif,
        Le patriotisme passe par la défense de son territoire, c’est la base même de la conservation de l’espèce. Les ethno masochistes qui adoptent des postures occidentales ne méritent pas d’être des Algériens. Ce sont des idiots utiles aux ordres des forces cosmopolites qui rêvent de détruire les peuples autochtones par dilution métissolâtre. Nous, nous voulons rester ce que nous sommes depuis des milliers d’années.
        D’ailleurs j’ai remarqué que ce genre d’antiracistes primaires exaltés ne vivent même pas en Algérie et sont complètement détachés de leur peuple d’origine, sa mentalité et sa conception du monde.
        Si vous voulez vous rendre utile, créez donc une entreprise en Algérie, c’est maintenant ouvert aux Franco-Algériens, au lieu de militer pour l’invasion de l’Algérie et de son peuple sans défense.
        Qu’est ce qu’on vous a fait de mal pour que vous nous souhaitiez un tel malheur, et vous qu’avez vous à vous faire pardonner pour que vous déchargiez votre mauvaise conscience en faisant du droit de l’hommisme sur le dos du peuple algérien?

          Hadya
          23 octobre 2018 - 18 h 24 min

          Excellent commentaire d’où émane un sincère avis de patriote.

        Un Passant
        23 octobre 2018 - 17 h 57 min

        Charif et [email protected]…Cessez de faire l’amalgame, les commentateurs ne s’attaquent pas aux Noirs mais à des étrangers venus d’Afrique subsaharienne entrés par effraction sur le territoire Algérien qui commence à la frontière sud où vivent des Algériens Noirs qui sont nos frères et qui sont chez eux ; ce sont d’ailleurs les premiers à dénoncer l’invasion par les subsahariens car elle les déséquilibre et rompt leur équilibre. Allez faire votre propagande ailleurs, ici, en Algérie, elle ne trouve pas d’écho !

      DZ-DZ
      23 octobre 2018 - 13 h 35 min

      Zombretto.
      Sais tu que les africains ne nous considèrent pas comme étant des africains. Ils nous disent que nous sommes des arabes et qu’on doit rentrer chez nous en Arabie.
      L’Algérie est un pays à conquérir sous le sigle de l’Afrique aux Africains.
      Tu as besoin d’une mise à jour dans ton cerveau non-fonctionnel.

      9
      4
        Zombretto
        23 octobre 2018 - 14 h 39 min

        @DZ-DZ et Anonyme Le Même : Tout ce que je peux dire est que vous me faites honte en tant qu’algérien. Je ne dis pas que l’Algérie doit accueillir tous les mendiants subsahariens, je dis seulement qu’il faut les traiter avec le respect dû à des êtres humains qui sont nos frères et sœurs et qui ont encore moins de chance que nous d’être nés au mauvais endroit au mauvais moment.
        Nous sommes tous égaux en ce monde. Les seuls qui sont inférieurs sont ceux qui pensent qu’ils sont supérieurs. Leur illusion de supériorité les rend inférieurs.

        2
        7
          Un Passant
          23 octobre 2018 - 17 h 18 min

          Où voyez-vous que les commentateurs développent un sentiment de supériorité ? Ils expriment simplement leur appréhension d’être dépossédés demain de leur territoire. Même chez les animaux, chacun défend son territoire car leur survie en dépend. Ces subsahariens qui nous envahissent feraient plutôt mieux de demander des comptes à leurs gouvernements pour un partage équitable des richesses. Combien de milliardaires d’Afrique Noire existe-t-il ayant dépossédés leur peuple. Trouvez-vous juste que nous, qui avons résisté à l’envie de partir ailleurs, soyions aujourd’hui menacés dans notre propre pays? Votre discours et vos larmes de crocodiles ne nous émeuvent pas. Si vous êtes aussi humains, allez chez eux, avec votre fortune et vos moyens, et aider les là bas à améliorer leur sort ; l’Algérie n’est pas à vendre ou à céder.

      Anonyme le meme
      23 octobre 2018 - 13 h 53 min

      En voila un autre qui veut qu on decerne une medaille de merite a une femme etrangere africaine ( bon il faut pas dire africains ben on va dire europeen mais au sud ) qui a enfraint les lois du pays _il faudrait pense a recomponse les subsaharien qui nous pillent l or au sud et les traficants de monais pour leur ingeniosite (desole @zemretto j ai dis subsahariens , jd vais dire australien du nord pour pas te choquė ) _

      7
      1
    Zaatar
    23 octobre 2018 - 9 h 34 min

    Elle a réussi à berner tout le monde cette africaine, bravo à elle…comme quoi, aucun système n’est infaillible..

    8
    3
      Anonyme
      23 octobre 2018 - 11 h 23 min

      Zaatar
      Cette africaine a été expulsée de France vers l’Algérie.

      5
      2
        Zaatar
        23 octobre 2018 - 13 h 18 min

        Et cela change quoi? ça diminue de son exploit d’avoir berné tout le monde?

        4
        3
          Anonyme
          23 octobre 2018 - 17 h 42 min

          Ça change qu’elle l’a eu in the baba et que les Français ont fait échouer ses plans malhonnêtes.
          Tout ce fric dépensé pour rien…

          nadia
          28 octobre 2018 - 19 h 42 min

          si j ai bien compris , elle s’est enregistrée sur le vol Aigle Azur: elle avait donc un billet d’avion et une carte d’accès
          pour la France..
          Normalement le billet d’avion est délivré sous reserve de la presentation du passeport avec un visa..

          Conclusion: où est la supercherie?!!!

    Anonyme
    23 octobre 2018 - 7 h 12 min

    A charif

    C’est la réponse à l’unanimité du peuple algérien, ce charif et co veulent le peuplement de l’Algérie par tous les mendiants et délinquants subsahariens nous disons Non, aux traîtres, pas de démagogie avec ce racisme inventé, Algérie aux algériens, si refuser l’invasion de l’Algérie = racisme de m.. Oui nous sommes racistes nous défendons la patrie et avec acharnement et bâtons dans la main pour chasser les subsahariens. Vive l’Algérie.

    13
    12
      Anonyme
      23 octobre 2018 - 7 h 55 min

      Anonyme , je suis algérien et je ne partage pas ton discours de paille..qui prendra feu à la première étincelle. Va revoir notre histoire et reviens…

      7
      13
        Anonyme
        23 octobre 2018 - 11 h 26 min

        Vous représentez 0,001% des algériens c’est votre affaire personnelle insignifiante.

        nada
        28 octobre 2018 - 19 h 43 min

        si j ai bien compris , elle s’est enregistrée sur le vol Aigle Azur: elle avait donc un billet d’avion et une carte d’accès
        pour la France..
        Normalement le billet d’avion est délivré sous reserve de la presentation du passeport avec un visa..

        Conclusion: où est la supercherie?!!!

      Hamidou
      23 octobre 2018 - 12 h 18 min

      @ Anonyme

      Aie au moins le courage de dire « Je suis raciste » au lieu de ta cacher derrière tous les Algériens et dire « Nous sommes racistes ». Tu es raciste ? C’est bien. Mabrouk ! Bientôt une médaille du racisme t’arrivera par colis.

      4
      8
    Charif
    23 octobre 2018 - 2 h 27 min

    @ Anonyme 16h 22 min
    « L’Algérie est devenu le déversoir de toute la migration africaine », s’insurge avec bave le sieur Anonyme 16h 22 min.

    Mais voyons donc : n’est-ce donc pas une réthorique identique que Le Pen, sa descendance tribale et ses épigones pathologiques comme Finkelkraut, Zemmour et consorts éructent à propos de la France envahie par les Arabes et les musulmans qui s’apprêteraient à opérer le Grand Remplacement des français de souche européenne ?

    Le sieur Anonyme 16h 22 min est un peu comme le sous-préfet aux champs d’Alphonse Daudet, à la seule différence que celui-ci faisait de la poésie sans le savoir alors que le sieur Anonyme 16h 22 min fait du lépénisme sans se l’avouer.

    Finalement, les tristes maitres qui l’inspirent n’auront pas prêché dans le désert. Il ont été de bons instituteurs et formé de bons petits, des élèves exemplaires, aras pérorant avec rage et dévouement la mantra haineuse de leurs idoles.

    Mais il n’y a là rien de bien nouveau. Anonyme 16h 22 min est l’idéal-type, au sens wébérien, de ce dont parlait il y a déjà plus d’un demi-siècle Frantz Fanon et Albert Memmi… Affligeant !

    8
    3
      Anonyme le meme
      23 octobre 2018 - 8 h 54 min

      Spv Arretez avec vos exemples et reference de politique francaise je te signale qu ici c est l algerie rien a ciré de la france et sa politique interieur ,je vous le repete a vous et tous les bogados de votre genre _ les algeriens ne sont pas oblige de subir les millers de mendiants subsahariens et de depense des millons de l argent du peuple pour que vous et votre macron et cie , vous soyez bien tranquille en europe ; dites leur que l algerie n a pas colonise ni piller ni corrompus les pays africains comme le font les autre surtout du cote rayaume cherifien qui ne s embarasse pas d expulser tout les migrant africains sans eau ni nourriture dans le desert ; pourkoi vous denoncez pas le maroc ni pique votre crise de nerf anti-raciale sur momo6 ..aweddi rouh fakou bik !!

      8
      3
        Anonyme
        23 octobre 2018 - 11 h 52 min

        Il faudrait tout de même savoir, mon petit Anonyme le Même16h 22 !

        Tu affirmes que nous sommes en Algérie, et j’en conviens, et tu t’insurges contre le fait de citer le Font National et la France (ce que je fais par souci d’objectivité puisque tu en répètes assidûment le discours à la virgule près) mais je note que tu égrènes pour ta part, dans le texte, non seulement la France et le français Marron, mais aussi l’Allemande Merkel, l’Italien Salvini et le Marocain Mohamed VI.

        Faudrait tout de même décider !

        Tu n’y arrives pas ? Tu souffres toujours du même vacarme de feux d’artifices dans ton cerveau à la simple évocation de migrants africains ? Ne t’inquiète pas outre mesure : c’est un symptôme tout-à fait naturel pour ceux qui vivent de la haine de l’autre. It comes with the territory, comme on dirait outre-atlantique.

        Reprends tout de même un verre d’eau fraiche avec un filet de jus de citron cueilli à l’aube dans un verger de Boufarik. Ça peut faire des miracles.

        Et pour ta gouverne, mon petit Anonyme Le Même, je n’habites pas loin de là, et pas en France comme tu l’écris, comme si par ailleurs vivre en Algérie fait de toi nécessairement un meilleur algérien, plus attaché au pays et plus patriote, que ceux qui vivent ailleurs.

        4
        3
    Kahina-Dz
    22 octobre 2018 - 23 h 46 min

    La chippa fait la loi chez les douaniers.
    En 2018 tout s’achète en Algérie. On achète même des sièges à l’APN.
    Manque d’éthique à tous les niveaux.
    Je n’aimerais pas imaginer l’Algérie durant un 5eme Mandat.

    Mouloud
    22 octobre 2018 - 22 h 58 min

    Africaine, mais d’où? Alger, Annaba, Oran, Tizi Ouzou…? Ah non, j’ai oublié, nous sommes Amérindiens nous les algeriens !

    17
    35
      Anonyme le meme
      23 octobre 2018 - 0 h 02 min

      L ami africains kabyle ou kabyle africain  » moi j en connais peu d ‘oranais africains mais j en vois des centaines d africains oranais tous les jours

      4
      7
      Yiwen
      23 octobre 2018 - 4 h 51 min

      … Une africaine…
      On est africain!

      7
      3
    Hamid
    22 octobre 2018 - 21 h 21 min

    An overview is quite useful for getting a feeling for the problems as a whole before commenting.Think bigger first .Problems such as identity theft, entering or leaving a country illegally , money laundering, bullying, intimidation and sexual harassment in parliament , ….etc are common .These problems are not therefore specific to Algeria .Here is an example .In 2014 , a British teenager mistakenly travelled to Spain on his brother’s passport and managed to get through the airport without being picked up .You see , blunders can be made . However , lax airport security is no excuse .The Algiers Airport officials should investigate how this African lady bypassed security measures , and any border officials found guilty of negligence must be fired promptly .It’s plain and simple .Thanks AP for highlighting a problem with a security issue at our border custom .That’s all from me now, take care.And tahia Eldzairas always !

    3
    4
    صالح/ الجزائر
    22 octobre 2018 - 20 h 09 min

    L’un des rares députés à avoir démissionné de l’APN , par «respect aux Algériens» , dans une interview à un journal national , juge que « Nous sommes devant un  » coup d’Etat « , » une grave violation  » caractérisée des lois de la République ,  » l’inconscience » de ceux qui en sont responsables ,  » aujourd’hui, on ne peut plus demander aux citoyens de respecter les lois de la République , à partir du moment que ceux qui les font les violent ouvertement et sans aucune retenue  » » .
    Si les législateurs(!?) , inondés de privilèges pour seulement lever la main , ne respectent ni les lois de la république ni le règlement intérieur de l’APN , pourquoi peut on blâmer ou demander aux agents de la compagnie aérienne , aux policiers et aux douaniers … de faire mieux que les députés , alors que les rémunérations des premiers n’accèderaient pas le un dixième des avantage des députés les plus défavorisés , malgré que « l’Assemblée est une institution qui n’a aucun poids et qui n’est , depuis longtemps , qu’un bureau d’ordre » ? , pourquoi il est qualifié , par des mauvaises langues , de Parlement de Haffafates .

    19
    1
    Charif
    22 octobre 2018 - 19 h 37 min

    @Anonyme 16h 22min

    Je crois bien, mon petit anonyme, pour son honneur et sa dignité d’homme, être un « superafricain » qu’un nitrozocus qui, comme le ver dont il est le nom, aime se vautrer dans le fumier lépéniste et en siroter goulûment le discours. Visiblement, votre cervelet s’enflamme de feux d’artifices à la simple évocation de pauvres bougres subsahariens fuyant la misère de leur existence, tout comme le font les algériens, pourtant beaucoup moins miséreux, qui traversent la Méditerranée au péril de leur vie, sur des radeaux de fortune, pour ensuite finir leur traversée au fond de l’eau à dormir avec les poissons.

    La preuve ? Je vous l’administre tout de go : « L’Algérie est devenu le déversoir de toute la migration africaine », écrivez-vous. Un copié-collé, adapté à l’Algérie, du Lepénisme le plus primaire et le plus abouti, cuvée Bouches-du Rhône 2018.

    Un seul (relatif) regret : dans votre déférence appuyée à votre idole sénescente du Var, vous avez oublié une seule chose : payer l’hommage de l’épigone que vous êtes au maitre qu’il vous est en vous assurant de le citer comme source de votre éructation primaire et haineuse.

    Le remède ? Prenez un verre d’eau bien fraiche et votre cervelet s’en trouvera certainement soulagé – du moins jusqu’à la prochaine boursouflure.

    7
    12
      Anonyme le meme
      22 octobre 2018 - 23 h 32 min

      @charif
      D abord au vu de reference et exple de politique francaise vous ne vivez pas en algerie et donc vous ne savez rien du probleme migratoire que subit le pays ni le subissait reelement _votre discours droit de l homiste est le meme que ceux des ONG_ amnystie …qui veulent culpabilse les algerien d ici sur la question migratoire et assimiler le debat a du racisme pour justement creer le complexe et le blocage face a ce fleau ( oui fleau les centaines de millons d euros argent des algeriens depense chaque annees pour les migrants et leur pays de quoi construire des millrrs de logts aux algeriens sans abris )
      Un discours droit de l homiste destine a la consomation de pays tiers mondiste preparatoire a des centre de regroupement migratoire cher a macron, salvini ect.._ et bien non @ algerienne et algeriens des vrai charif , d ici et d ailleurs ne laisserons pas passe le complot _
      et vous ;maintenant si vos reactions sont du a vos craintes de votre avenir en france , n ayez pas peur je peu vous assurer que notre combat ici en algerie ne va pas provoque votre expusion de la bas ..rien a voir !

      5
      2
    Anonyme
    22 octobre 2018 - 18 h 42 min

    Beaucoup de gens ont critiquer la paf et la police… je vous cache pas j ai visiter pas mal de pays du monde et je peux vous confirmer que je suis fier de notre PAF et de notre POLICE dans l aéroport d Alger.. wallah ils sont formidable… ils sont souriant..serviable et aussi professionnel selon nos coutumes et culture…je ne peux pas me plaindre..wellah ils font un bon travail dans le respect de tous..sans discrimination et toujours souriant….svp au nom de dieu arrêter de dire du négatif sur les force de notre aéroport d Alger..je ne sais pas ce qui se passe à Oran ou Annaba ou bejaia ou Constantine ou tamanrasset ou …. mais je suis très satisfait du service je leur donne 9 sur 10 et leur demande de continuer leur bon travail…keep up the good work..well done! Et dernièrement je ne suis pas d alger et je n ai aucune relation quelconque avec ces service que je felecite…no links whatsoever. Salam

    15
    25
      Chakib+Hamech+Bejaoui
      22 octobre 2018 - 21 h 22 min

      Tu parles comme ces pauvres types au moment de passer par le salon d’honneur et c’est normal car vous êtes de la même graine.

      6
      12
        Anonyme
        23 octobre 2018 - 6 h 39 min

        Je ne passe par aucun salon d honneur ni welou. Je fais la queue comme tout le monde..et je n ai jamais eu de pépins avec quiconque. Le service est bon. Quand à ma graine ..elle est bien sur sélection local bien cultiver origine annabiya…salam

        4
        2
      Anonyme
      22 octobre 2018 - 23 h 52 min

      Voilà un commentaire que beaucoup de lecteurs n’apprécient pas vu la mauvaise impression qu’il reçoit. Pour ma part après l’avoir lu et relu plusieurs fois tout en me rappelant les passages à l’aréoport O. B. d’Alger je trouve que M. l’Anonyme a beaucoup d’humour et en cela je le félicite.

    Anonyme
    22 octobre 2018 - 18 h 41 min

    des agents on fonction kifkif boucs émissaires sinon leurs supérieurs et aussi responsables ,du moins dans des pays de droit

    8
    3
    medo
    22 octobre 2018 - 18 h 39 min

    Quand on fait un controle aussi sensible que ça avec un smatphone à la amon on peut tout imaginer

    MELLO
    22 octobre 2018 - 16 h 34 min

    Maalich, le langage légendaire de nous tous est que si quelqu’un a une peau de couleur, on l’appelle un Aficain, tout comme n’importe quel Asiatique on le nomme Chinois même s’il est Japonnais. Le vrai problème c’est de situer la responsabilité quant à cette histoire. Si j’ai bien compris cette femme débarque d’un vol venant d’un pays Africain, pour transiter et partir sur Dubai. Mais elle embarque sur Aigle Azur à destination de Paris. Au niveau de la zone de transit, comme dans tous les aéroports du monde, il n’y a que le service de sécurité pour le contrôle physique et de bagages, puis avant l’embarquement un contrôle des cartes d’accès mais pas de PAF. Comment a t elle pu avoir une carte d’accès vers Paris ?. C’est vrai que la conception de l’aérogare actuel ne permet pas d’effectuer facilement toutes ces opérations de transit, puisque les concepteurs ne se sont jamais dit qu’il y ai des transitaires. Mais dommage pour notre pays qui n’en finit pas d’être la risée du monde.

    17
    3
      Anonyme
      22 octobre 2018 - 18 h 31 min

      Mello. Cf mon commentaire en bas..tout à fait d accord et la responsabilité reviens au transporteur … le transporteur doit vérifier le passport pour l identité/visa et aussi la carte d embarquement et aussi vérifier l existence de ce passager sur la liste des passagers. Le carte d embarquement à un barcode qui identify le passager sur le computer. Pour ceci il faut un barcode reader ou lecteur barcode..voilà encore une procédure non respecter par le transporteur…la police et la paf n ont rien à avoir avec tout ça…l aéroport n as rien avoir avec tout ça.. voilà tout et merci pour votre contribution en langue de Molière … et m excuse de my command of the French language….

      11
      3
    arabie yahoudite : silence ...ça tue !
    22 octobre 2018 - 16 h 16 min

    comment peut-on etre ami avec un pays qui commande des meurtres à la carte ???
    https://www.youtube.com/watch?v=41wj-5YKzkQ

    11
    5
      Raté
      22 octobre 2018 - 21 h 25 min

      Ta tentative de dévier le sujet a échouée.

      8
      4
    Anonyme
    22 octobre 2018 - 15 h 50 min

    Ok ok..légalement ce ne sont ni la police ..ni la paf est responsable de ce qu a fait cette passagere…la responsabilité revient au transporteur…donc le transporteur est responsable et doit payer les frais ..ça c l’aloi..salam

    9
    10
    Ali Mazouzi
    22 octobre 2018 - 15 h 22 min

    Les excès de zèle de certains policiers au niveau de l’aéroport d’Alger (pour ma connaissance), ayant subit moi-même une sorte de ma-tu-vu pas un officier de police alors que je n’ai rien fait de grave, sinon rouspéter sur une manière indélicate du 3ème contrôle à l’embarquement. D’abord, malgré la vigilance et le devoir de contrôler les voyageurs, ce qui est tout à fait normal en ces temps qui courent, il y a un peu d’exagération de la part de certains policiers pour montrer leurs autorités en lieu et place du service courtois obligé…
    En plus, pourquoi dans tout les aéroport du monde, il existe 2 contrôles – 1 à l’entrée de l’édifice et 1 à la sortie – alors que chez nous il y a 3 contrôles! a mon avis la « confiance » règne entre les différents services!
    A bon entendeur salut.

    4
    10
    Algerien Pur et Dur
    22 octobre 2018 - 15 h 17 min

    Je rappelle (ou apprend) a l’auteur que le nom du continent vient de la langue amazigh. Il suffit de trouver une ancienne carte de l’empire romain sur google pour s’en rendre compte. Seul l’afrique du nord, connue par les romains, est denommee en tant que telle. La racine du mot est « afri. » Le reste du continent, inconnu des romains, ne porte aucun nom. Il faut se referrer a cette dame entreprenante comme etant une subsaharienne si sa nationalite est inconnue de l’auteur. Un chaoui qui vous salut.

    19
    3
    Karim
    22 octobre 2018 - 13 h 11 min

    La seule nationalité africaine que je connaisse est la sud-africaine surtout quand le nom de la victime est cité.

    Partout dans le monde, il existe des passes-droits mais dans certaines contrées, les pistonnais font très souvent l’effort du travail dignement fourni par respect à celles et ceux qui les ont parachutés.
    Ce n’est malheureusement pas le cas dans les voyoucraties.

    14
    2
    Farid
    22 octobre 2018 - 13 h 03 min

    Dernièrement on a eu un cas d’un jeune qui a réussi a franchir tout les contrôles de l’aéroport d’Alger avec une tenue de steward et sortir de l’aéroport d’Orly.
    Ce genre de sorties ne pouvait pas se réaliser sans complicités, espérons que c’était le seul cas et qu-il n’ y pas de réseaux qui actives depuis longtemps.
    Quant aux contrôles des devises on se demande si les valises diplomatiques sont fiables..

    18
    3
    Anonyme
    22 octobre 2018 - 12 h 42 min

    Ce que le recrutement au piston, et non à la compétence donne.
    Ce que les interventions dans la gestion interne d’une compagnie donnent. Je cite un cas réel, un agent de la compagnie sermonné à juste titre pour son travail négligent et ses erreurs dans le travail, n’a pas trouvé mieux que de faire appel à son sponsor. Ce dernier appel le responsable d’agence en le menaçant d’une mutation.
    Et après ils s’inquiètent pourquoi il n’y a pas de rendement ou des erreurs dans le travail.
    Ce sont les cadres eux même qui sont la ruine de cette compagnie, qu’ils soient de la compagnie elle-même ou interviennent d’une autre structure.

    22
    Anonyme
    22 octobre 2018 - 12 h 36 min

    Comment cette africaine a t-elle osé choisir l’Algérie pour ce sale coup, c’est très grave, et elle a été refoulé en Algérie déjà gravement infesté par les autres milliers africains qui traînent en Algérie soit pour mendier soit pour trafiquer et voler. Pauvre Algérie.

    26
    31
      Précision
      22 octobre 2018 - 14 h 29 min

      Ce que vous dites est vrai mais il y a plus grave encore, des escrocs étrangers se marient avec des Algériennes rien que pour la nationalité algérienne pour se mettre a tout les trafics.

      La semaine dernière les services de sécurité de l’aéroport d’Oran ont arrêté un Syrien ayant la nationalité algérienne marié avec une Algérienne qui partait pour la Turquie avec 260.000 € dissimulés dans ses bagages.

      22
      5
        Abou Langi
        22 octobre 2018 - 16 h 45 min

         » Un Syrien ayant la nationalité algérienne marié avec une Algérienne qui partait pour la Turquie avec 260.000 € dissimulés dans ses bagages ».

        Que de pléonasmes que de pléonasmes que de pléonasme!

        Avec des qualités comme celles-là je ne vois pas comment on lui aurait refusé la nationalité algérienne.

        Amounavi il a bien mérité la nationalité algérienne.

        Si c’est pas la preuve qu’il doit avoir des gènes algériens kiskici!

        12
        4
      toto
      23 octobre 2018 - 7 h 58 min

      Ce genre de commentaire si vous le lisez en Europe vous allez hurler au racisme ,à la xénophobie .Vous remplacez le mot Algérie par un pays d’Europe et  » africains  » par algériens  » et relisez le texte ! Alors vous comprendrez .

      3
      3
    Algérienne
    22 octobre 2018 - 12 h 15 min

    Les algériens sont Nord-africains et n’ont rien avoir avec ces gens qu’on appelle par abus de langage africains, ces africains de toute façons sont réellement Horribles et ne vivent que d’arnaques, en France les polices de frontière ne sont pas stupides et cette africaine ou noire africaine mérite la prison elle n’a seulement trompé la police algérienne à la frontière mais toute la nation algérienne, d’autres très mauvaises surprises attendent les algériens qui continuent à embaucher ces noirs africains.

    29
    54
      Anonyme
      22 octobre 2018 - 15 h 33 min

      Vous respirez le racisme, ce que vous dites n’est pas le propre de tous les algériens heureusement.

      25
      11
        Anonyme
        22 octobre 2018 - 16 h 08 min

        Posez la question à tous les algériens et vous serez bien informé madame ou monsieur

        15
        4
        Anonyme
        22 octobre 2018 - 21 h 34 min

        Sachez monsieur ou madame que pour ce qui est de nous autres Algériens non lobotomisés par le masochisme occidental, le racisme est un réflexe élémentaire de conservation.
        C’est eux ou nous.

        7
        2
      Charif
      22 octobre 2018 - 16 h 08 min

      @ Algérienne
      Un discours mesquin et pathétique de la même veine que les discours tenus par le Front national sur les maghrébins et les arabes et de la même facture de ceux de Donald Trump sur les musulmans ou encore des rednecks du Klu Klux Klan sur les noirs américains.
      Un discours qui en dit long sur le cerveau lépénisé de cette « algérienne » qui semble tellement égarée et incertaine qu’elle doute de son identité et qu’elle ressent le besoin de se donner un tel pseudonyme.
      Quelle affliction !

      14
      8
      Abou Stifaille
      22 octobre 2018 - 19 h 19 min

      @ « Algérienne » 12h15
      Etes-vous seulement Algérienne pour tenir un discours pareil???
      Je pense plutôt que vous n’êtes pas Algérienne mais vous vous faites passer pour une Algérienne pour nous salir…Dans le même veine que ce qui s’est passé au sujet des renvois des personnes en situation irrégulière en Algérie.
      Nous ne sommes pas dupes…

      7
      5
        Anonyme
        22 octobre 2018 - 21 h 37 min

        Moi je suis Algérienne et je dis non à l’invasion de l’Algérie par les mendiants-sorciers subsahariens qui ont complètement dégueulassé le pays.
        Pensez ce que vous voulez.

        11
        4
          Charif
          23 octobre 2018 - 2 h 34 min

          C’est précisément parce qu’ils pensent que le monsieur ou la dame vous ont corrigé. Etes-vous sure de pouvoir en faire autant, c’est-à-dire penser ? Simplement penser, même si ça peut ne pas être simple pour vous.

          3
          3
    Gatt M'digouti
    22 octobre 2018 - 12 h 10 min

    Le responsable est le ministre de l’intérieur Bedoui qui a réhabilité l’officier de la PAF limogé par le DGSN ! et c’est pas fini !!!!
    Alors mr Bedoui rien à déclarer??

    31
    3
    elhadj
    22 octobre 2018 - 12 h 09 min

    avec ces gaffes qui se répètent ,cette anarchie au niveau des institutions notamment l APN squattée par des contrevenants a l ordre et a la constitution,aux intrusions de responsables de partis politiques dans le fonctionnement d une institution républicaine , des tentatives de transfert illicite de devises,de la corruption, de l absence d une vision claire au sujet de la prochaine élection présidentielle,du mutisme de l opposition et de la société civile etc l on est enclin de de croire que le pays navigant a vue est livre a lui même en l absence d un exécutif représentatif et compétent , d un président de la république absent de la scène politique .chaque citoyen s interroge légitimement sur l avenir incertain du pays , sur sa sécurité,sur les risques de dérapage qui pourraient se produire faute d un consensus general et d un climat apaisé.cet environnement malsain a engendre une certaine léthargie ,voire une démobilisation qui s est répercutée sur le fonctionnement harmonieux des services avec un laisser aller inadmissible.n est il pas temps de se ressaisir pour participer au redressement nécessaire et au choix d un candidat jouissant de toutes ses facultés mentales et physiques pour porter haut et fort la voix de l Algérie devenue inaudible ces dernières années ,d aller directement a l encontre de son peuple,de porter avec autorité la voix de son pays dans les forums internationaux,négocier avec ses homologues les intérêts de son pays,construire un rapport de forces dans ce monde qui bouge,tisser un réseau d alliances ,d influence dans l intérêt du pays. Il est vrai que les délégués es qualité n auront jamais ici ou la la considération du chef légitiment élu par le peuple .convient il de le dire les dernières affaires scabreuses qui ont l actualité ont accentue la démobilisation des citoyens et c est très grave .

    21
    Sifax
    22 octobre 2018 - 12 h 00 min

    Ce sont surtout les bagagistes de l’aéroport qu’il faut garder à l’œil, ce sont eux les plus néfastes

    34
    2
    Abou Langi
    22 octobre 2018 - 11 h 47 min

    Quand je pense que je passe à la douane française par les portiques sans agents de douanes comme pour prendre le métro, avec mon passeport »e » bio et qu’arrivé à Alger je me fait quasiment compter les poux que j’ai dans la tonsure et palper sous toutes les plissures et que là notre dwane s’est faite blouser , je me demande s’il ne faut pas décorer cette Africaine pour sa prouesse et pour avoir fait découvrir à notre douane une faille dans son système de contrôle.

    Si j’ai bien compris, il y a là une triple bavure. La compagnie émiratie qui n’a pas signalé son absence, la compagnie Vautour-Azur qui l’a laissé embarquer même faute de visa, notre douane qui n’avait pas repéré ce double embarquage pour la même personne

    Comme quoi, à malin malin et demi! .

    33
    3
    Amar
    22 octobre 2018 - 11 h 46 min

    « Le témoin raconte que ni les agents de la compagnie aérienne, ni les policiers, ni les douaniers n’ont obligé une passagère vêtue d’un voile intégral à montrer son visage pour s’assurer de son identité. »
    Pas seulement montrer son visage une personne porteuse d’un masque (voile intégrale) n’a rien à faire dans un aéroport. Une République digne de ce nom doit être sans faiblesse face à ces arriérés, ces fanatiques, ces adeptes de l’age de pierre.

    51
    7
    Charif
    22 octobre 2018 - 11 h 42 min

    « Comment une africaine a trompé la violence de la PAF », titrez-vous.

    Une africaine ? Ah bon ! C’est bien de savoir qu’elle est décrite comme une africaine par l’auteur de l’article parce que je suis convaincu que lui n’est pas du tout africain et qu’il n’a rien avoir avec l’Afrique. Je suppose qu’il doit être scandinave et qu’il doit être originaire des iles Féroé.

    38
    50
      Anonyme
      22 octobre 2018 - 12 h 30 min

      À charif
      Oui les algériens ne sont pas africains tout court mais Nord africains ou Maghrébins..

      15
      33
        Charif
        22 octobre 2018 - 14 h 44 min

        Quelle finesse géographique !
        Nous sommes naturellement ravis d’apprendre de la part de cet expert qu’il existe un continent qui s’appellerait l’Afrique du Nord tout comme il existe également des continents qui s’appellent l’Afrique de l’Est et l’Afrique centrale.
        De plus, nous avons appris que le Maghreb ne se trouve pas en Afrique mais est certainement contigu de de la Nouvelle-Zélande. Ou alors serait-il enclavé au sein du Groenland ?

        18
        10
          Anonyme
          22 octobre 2018 - 16 h 22 min

          @charif
          Eh revoila les superafricains de service , des qu on dit  » africain » il pointe leur celebre replique debile
           » et l algerie elle se trouve pas en afrique..? » grace a votre supergentillesse anormale l algerie est devenu le deversoir de toute la migration africaine et le reve des macrons merkel et , salvini .. de trouve un pays facile qui accepterai d etre le garde frontiere et le refoulement migratoire qui soulagera l europe; un souhait que j imagine vous feriez un plaisir de nous designez candidat .

          9
          10
        Le Français
        22 octobre 2018 - 21 h 44 min

        Et les habitants d’europe de l’ouest ne sont pas européens mais ouest européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.