Corruption dans le monde du football algérien : les révélations accablantes de France-Football

Football algérien
Rencontre USMA-MCA. New Press

Par Sadek Sahraoui – Le magazine français France-Football est revenu ce mardi 23 octobre sur la corruption dans le monde du football en Algérie.

Dans un dossier de plusieurs pages intitulé «Algérie, bienvenue au pays de la corruption», le média reprend l’essentiel de l’enquête menée sur le phénomène par la BBC et indique qu’il a eu un accès exclusif aux documents sur lesquels s’est basée la radio publique britannique pour faire son travail. Aussi, FF révèle-t-il ainsi que la totalité des documents prouvant que le football algérien est «gangréné» ont été remis à la FIFA, laquelle a saisi sa commission d’éthique et sa commission de discipline.

«Le plus choquant n’est peut-être pas d’ailleurs le nombre de matches suspectés d’avoir été arrangés (…), mais le fait que tous les acteurs de ce drame savent que ces ‘’arrangements’’ ne relèvent pas de la fiction, et qu’on en parle même ouvertement entre fans et dans les médias locaux sans que les autorités fassent autre chose que s’en émouvoir, quand elles ne nient pas ce qui est une triste évidence pour tous les autres», commente le magazine français qui fait parler une source qui soutient que «tous les présidents (de clubs) sont des voleurs et des escrocs qui se servent de leur position pour faire prospérer leurs affaires».

France Football relève également dans son dossier que «les joueurs et les arbitres, eux, sont des proies faciles». Il fait remarquer que la masse importante d’argent qui circule dans les sphères footballistiques algériens n’a pas rendu pour autant le football locale plus riche bien qu’il ait pu embrasser le professionnalisme en 2010.

FF signale que beaucoup de clubs se refusant à rendre leurs comptes publics, qu’il est presque impossible de déterminer avec précision quelle est leur surface financière. «Tout au plus sait-on que l’USM Alger, le mieux loti des seize clubs de l’élite, dépensa 6,5 M€ en 2015, tandis qu’on estime le budget des formations les plus modestes au cinquième environ de cette somme», fait encore remarque France Football.

La situation financière est à ce point critique, rappelle le journal français, qu’en juillet 2018, quinze des trente-deux clubs pros se virent infliger une interdiction de recrutement, leur endettement ayant dépassé le plafond de 10 millions de dinars (73 000 €) mis en place par la Ligue professionnelle.

Ce n’était pas la première fois. L’année précédente, ajoute-t-il, ce sont vingt-et-une formations, dont douze sur seize de L1, qui avaient fait l’objet de la même sanction.

La source du média français enfonce le clou en disant que ce n’est pas étonnant de voir les arbitres se faire acheter car ils gagnent à peine de quoi survivre et rien de plus, y compris ceux qui figurent sur le registre international de la FIFA, et leur revenu mensuel ne dépasse pas 700 €.

S. S.

Comment (10)

    Anonyme
    23 octobre 2018 - 20 h 07 min

    Le pays est devenu comme un gros gâteau où tout le monde se sert sans penser aux graves conséquences pour son avenir proche car la vache gazière (unique source d’entrée de devises dans les caisses de l’Etat) donne de moins en moins d’argent.
    Il n’existe pas un seul secteur d’activité qui n’est pas touché par la corruption et dire que notre pays envisage d’ organiser la CDM de Foot 2030 en association avec d’autres pays voisins..
    Avec ces révélations, il parait maintenant très difficile de les convaincre du sérieux de la FAF sans parler des autres sports aussi concernés par cette corruption.

    le niveau
    23 octobre 2018 - 18 h 04 min

    j’ai pas compris d’ou vienne cet ras qui gouverne se pays ..trop jeune une fois dans la cour d’ecole et tous les matins hymne national en chanter ..ont nous apris le coran ,le respect des gens,aider les pauvres ,etre correct dans la vie ,aimer l’autre,ne pas mentir,et pas voler, et enadafa mena elimane wal wassekh mena echayten etc etc etc …..
    aujourdhuis satan a pris le plein pouvoir des pays arabes ..allah yarhamna

    djibouha ya laouled.
    23 octobre 2018 - 15 h 09 min

    Comment la corruption « ronge » le football algérien ?
    Le football en Algérie, c’est une question de passion, de culture et d’histoire, mais pas seulement. Il y a aussi la corruption, qui « ronge » le football algérien de l’intérieur.
    Il est facile pour tout le monde de truquer des matchs et d’en manipuler les résultats. Il suffit seulement de comprendre le processus de truquage des matchs.La corruption a atteint tous les échelons du football algérien,L’ampleur de la corruption dans le football algérien n’est pas seulement un jeu dans le pays.
    la corruption de joueurs et d’officiels est tellement courante dans le football algérien qu’il existe une liste des tarifs quasi officielle.Ces tarifs ont été approuvés par toutes les parties concernées et varient selon que les sujets à corrompre sont des joueurs ou des dirigeants. Une corruption à la carte. Les tarifs tiennent comptent également du contexte et de l’importance du match.Et il faut noter que les tarifs augmenteront à l’approche de la fin de la saison, une période durant laquelle il est possible même d’acheter le titre ou d’échapper à la relégation.
    La corruption ne se limite pas aux deux premières divisions du football algérien : même les matchs des petites catégories sont parfois truqués.
    C’est vraiment l’enfer dans les petites catégories. Violence, corruption… Il y a tous les fléaux,Truquer un match pour obtenir un résultat nul peut coûter deux fois plus cher. Nous connaissons les corrupteurs, mais personne ne fait rien contre eux. C’est un problème politique. Et quand les politiciens s’immiscent dans le football, c’est fini, Il n’est pas exagéré de dire que l’avenir du football algérien est en danger. L’Algérie a pourtant vu naître les premiers clubs de football en Afrique, les plus puissants du continent aussi, au XIXe siècle. Des clubs dont les joueurs ont été à l’avant-garde de la lutte pour l’indépendance du pays.
    L’équipe nationale du pays est à la traîne, pas par manque de talents, mais à cause du niveau de la corruption du football dans ce pays.
    .

    lanceur d'alerte
    23 octobre 2018 - 14 h 54 min

    what did you expect ? FF publie un dossier sur la corruption en Algérie la BBC l’a fait auparavant sur le même sujet et particulièrement dans le football et pendant ce temps que font les algériens ILS DORMENT et attendent

    13
    1
      Anonyme
      23 octobre 2018 - 16 h 24 min

      Il ne dorment pas.
      Ils attendent que les lanceurs d’alerte se réveillent.
      Pour alerter tout le monde.

    Anonyme DZ
    23 octobre 2018 - 14 h 35 min

    L’actuel Président illegitime de la FAF doit etre tres fier de lui. Wallah que j’ai honte de ce qui se passe dans notre football national surtout apres le verdict de ce qui s’est passé a BBA et ou le maroki Medouar a légalisé la violence dans nos stades pour ternir l’image de l’Algérie pour le bonheur de son Majesksi M6,.

    15
    4
    anonyme
    23 octobre 2018 - 13 h 55 min

    la corruption est partout jusqu’aux mosquées et zaouaias, on voit même des imams rouler en 4/4

    22
    2
    Vérité
    23 octobre 2018 - 13 h 36 min

    Ce n’est plus un secret pour personne;nous le savons depuis que nos corrompus soit-disant industriels et hommes d’affaires ont devenus des présidents de clubs ou l’argent est devenu Roi;depuis l’année 1999 la corruption est devenue banale et meme parfois légalisé et exigée pour avoir un papier,par le passer la corruption était Haram et meme sanctionnée;depuis qu’on a l’emporter d’Oujda;elle est devenue légale

    21
    1
      Raselkhit
      23 octobre 2018 - 20 h 20 min

      « Vérité » Alors que tout le post n’est que mensonge Tu as un jour entendu « Oujda » Tu ne sais même pas de quoi il s’agit et pour faire semblant d’être dans le cours tu répètes C’est ça la véritable corruption Croire F.F.c’est ça la corruption Ce torchon pour rester poli depuis 1962 ne cesse de vomir l’Algérie C’est ce torchon qui en 1978 écrivait Zizou n’a jamais était « Algérien »

    Anonyme
    23 octobre 2018 - 13 h 06 min

    Si ce n’était que le football, hélas c’est tout le pays dans tous les domaines.

    26
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.