Violences après le match USMA – CSC : 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés

violences
Scènes de violences d'un précédent match. New Press

Trente personnes ont été arrêtées et 10 policiers ont été blessés suite à des violences ayant entaché la fin de la rencontre qui a opposé, jeudi soir, l’USMA au CS Constantine pour le compte de la 15 et dernière journée aller du championnat de Ligue 1 Mobilis, a annoncé vendredi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

«Au terme de la rencontre qui s’est déroulée, jeudi soir, au stade Omar Hamadi de Bologhine, des personnes ont porté atteinte à l’ordre public et saccagé des biens publics, ce qui a nécessité l’intervention des services de police», a précisé le communiqué de la DGSN, indiquant que l’opération s’est soldée par l’arrestation de 30 suspects pour trouble à l’ordre public et détention de drogue. Dix policiers ont été blessés et aucun supporter n’a été blessé.

18 policiers et 22 supporters ont été blessés, avait annoncé mercredi la DGSN, précisant que 10 véhicules de la sûreté, un véhicule appartenant à un particulier et une ambulance de la protection civile ont été saccagés suite à des échauffourées qui ont éclaté à la fin de la rencontre qui a opposé, mardi au stade du 5-Juillet à Alger, le MCA à l’USMBA (0-1) pour le compte de la 14e journée de la Ligue 1 de football.

R. S.

Comment (9)

    Nasser
    18 novembre 2018 - 13 h 46 min

    Un remède efficace!: Une forte amende à chacun et les relâcher! C’est très dissuasif! (toucher la poche!)
    ….pas 2000 à 10 000 DA, mais 20 000 à 50 000 DA

    rot
    17 novembre 2018 - 18 h 36 min

    Doit-on classer cet article comme fake news?Dans un sens oui!
    L’Usma n’a rien à voir avec ces évènements,ni ses supporteurs ni ses joueurs.En réalité ce sont ceux du MCA qui se sont regroupés devant le stade après la rencontre pour se découdre avec ceux du CSC ,en réaction aux événements du match de la saison passée ,JSK-MCA à Constantine

      Abou tamtam
      18 novembre 2018 - 10 h 45 min

      Un guet-apens concocté par bugs bunny, il faut le préciser.

    Anonyme
    17 novembre 2018 - 14 h 01 min

    La Sonelgaz doit se retirer du financement couteux, et peu rentable d’un club favori, protégé, faible Au niveau international: africain, et arabe
    La Sonelgaz doit financer les meilleures formations modernes, et les investissements industriels Dans les technologies énergétiques nouvelles pour l’avenir, la sécurité, et l’indépendance énergétiques De l’Algérie L’USMA est une charge non productive, elle n’est pas l’avenir sportif, où autres de l’Algérie

    2
    4
    Anonyme
    17 novembre 2018 - 9 h 53 min

    combien de supporter tabasser et par combien d agents ? et y a t il des cameras

    1
    3
      Boulissi
      18 novembre 2018 - 16 h 57 min

      ces supporters tabassés par la police, sont des anges ??
      imagine un seul instant que les services de sécurité ou la police déposent une démission collective, qui feras régner l’ordre et la sécurité ?
      dans ce cas ca serait la loi de la jungle, et toi personnellement tu ne mettras pas ton bout de nez dehors.
      les supporters que tu défends ne sont aussi innocents que tu le penses ou que tu défends, a part si tu souhaites voir le pays a feu et a sang.
      cette violence est a l’origine des dirigeants des clubs, de la LFP, de la FAF et des arbitres incompétents ou véreux.
      la police font leur boulot et les dépassemts existent dans le monde entier, a voir ce qui se passe en france, au USA et autres pays développés.

    Kader
    16 novembre 2018 - 21 h 24 min

    Ça va être toujours ainsi tant qu’on à des voyous à la tête des clubs de football (Mellal, Ghrib etc…).
    Ne pas oublier que ce qu’ont fait ces supporters voyous hier et avant hier résulte du comportement criminel de Mellal après avoir décidé de faire jouer le match a Constantine dans le seul but de créer la Fitna en sein d’un même peuple et voici le résultat sans que personne n’ose dire cette vérité ni exiger des sanctions pénales.

    6
    7
    hamoudi
    16 novembre 2018 - 20 h 57 min

    il faut mettre un terme à cette anarchie les drogués, les repris de justice et les dealers, font la loi ils nous empêchent d’aller à la plage, de garer nos véhicules par les parkingueurs , de voir un match de foot et maintenant ils se prennent à nos forces de l’ordre publics et les principaux intéréssés qui foutent la pagaille que je nomme Monsieur le Ministre de l’intérieur qui est là à prêcher la bonne parole comme un évangéliste et qui ne fou rien sauf se faire voir devant les caméras et le Ministre de la jeunesse et des sports qui est là à prendre sa paye sans rien foutre je pleur mon Algérie j’espère que mon commentaire sera publié

    Un cour de civisme
    16 novembre 2018 - 20 h 55 min

    Ces supporters qui ont étés arrêtés doivent passés devant un juge pour que celui ci leur fasse un cour de civilité et comportemental au sein de la société avec des peines de sursis, qui les enverrai droit en prison s’ils étaient à nouveau arrêtés par la police dans n’importe quelle autre déli en infraction avec la loi.
    L’indulgence des autorité n’aura lieu qu’une fois .
    Le sursis doit-être valable sur une période de dix ans sans que les protagonistes doivent-être mêlé à aucune infractions grave .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.