Salima Souakri nommée conseillère auprès du ministre de la Jeunesse et du Sport

souakri
Salima Souakri. D. R.

Par A. Belkheir – Marginalisée auparavant par quelques dirigeants sportifs en raison de ses principes, l’ex judokate internationale Salima Souakri, vient d’être nommée au poste de conseillère auprès du ministre de la Jeunesse et du Sport, Mohamed Hattab.

Elégante, célèbre et très sociable, la fille natale de Bordj El Kiffan, s’est toujours distinguée avec sa ceinture noire et un cœur blanc, tel est cité dans son dernier ouvrage présenté au Salon international du livre, elle s’est consacrée au cours de ces dernières années au développement de la pratique sportive féminine et notamment aux missions humanitaires sous la coupe de l’Unicef.

Agée de 43 ans, Salima avait entamé une expérience d’animatrice de télévision dont ses émissions étaient admirées par des milliers de téléspectateurs, avant que sa
compétence prenne le meilleur et lui offre sa passion préférée, le sport en l’occurrence.

L’honorable Souakri, qui nous a rendus le sourire durant la décennie noire, compte poursuivre sa mission jusqu’au bout en laissant derrière elle un parcours respectueux et un avenir très prometteur. Sacré Salima.

A. B.

Comment (8)

    Anonyme
    20 novembre 2018 - 15 h 17 min

    Félicitations à notre championne Salima Souakri !!
    Est ce le retour du Judo, et de d’autres disciplines nombreuses peu couteuses, mais oubliées complètement,
    Au profit d’un Football dit -« Professionnel » – en faillite,
    Grand consommateur de budgets, et d’argent pour des résultats très faibles, sur les plan national, et africain

    Anonyme
    18 novembre 2018 - 22 h 39 min

    Une ancienne excellente judoka conseillère du ministre, c’est une bonne nouvelle
    Une occasion pour de vrais changements , et de vraies réformes dans le sport algérien
    Le budget du Ministère de Football, pardon de la Jeunesse, et des Sports devrait etre équilibré, et juste
    Pour réhabiliter,rendre justice, et relancer les autres disciplines sportives marginalisées,et négligées
    (…,Judo, y compris)

    Félicitation et Bravo
    18 novembre 2018 - 19 h 23 min

    La promotion d’un talent de plus femme est toujours une excellente nouvelle. Bravo et initiative à continuer! Promouvoir nos talents dans tout les domaines devient stratégiques, nous en avons tant besoin.

    4
    1
    Anonyme
    18 novembre 2018 - 16 h 07 min

    je me demande pourquoi ne pourrait-on pas le dire . Naima Souakri est surtout belle . le Sport ( et la propreté) rend beaux les hommes et les femmes . il faut massifier la pratique sportive pour avoir de belles générations d’algériens aux corps souples et agiles , pour les nécessités du Travail et pour les besoins de la Guerre si elle survient .. avant les années 80 , l’élément physiologique algérien surtout masculin était l’un des plus beaux de la Terre ( il n’ y a qu’à regarder ls photos des hommes de la Revolution des années 50 , les martyrs etc..) … On raconte que les Athletes berbères de Cyrenaique dans les Olympiades grecs étaient les meilleurs … les femmes aussi après 62 et la hausse sensible du niveau de vie commençaient à prendre leur élan biologique ..¨Puis est venu qui vous savez .. la beauté algérienne fut remplacée par la Laideur et le sport par les bavardages stériles , le nationalisme et le patriotisme par les maladies l’idiotie, de la cupidité , de la méchanceté et du fanatisme … En 60 et 70 , les jeunes algériens ( avec peu de moyens d’aujourd’hui) qui voyageait dans le monde étaient les bienvenus partout et souvent admirés comme des gentleman et des gens dégourdis et intelligents … Ne parlons pas des jeunes des années 50 , les militants FLN et autres Révolutionnaires nationalistes de l’ALN qui étaient les idéaux masculins de la gente féminine du monde entier .. du Liban au Vietnam et de l’Allemagne à Buenos Aires .. quelle régression ! Aujourd’hui tu regarde un jeune wahabiste on dirait un vieillard tuberculeux aux regard méchant et à l’intention malsaine sorti de je ne sais quel cauchemar d’Halloween . OU EST LE SOURIRE DE BENMHIDI , LA DOUCE SAGESSE DE L’EMIR et LE VISAGE ANGÉLIQUE DE HASSIBA BEN BOUALI

    9
    1
    Abou tamtam
    18 novembre 2018 - 15 h 51 min

    Ancienne championne du monde du judo. Belle, charmante et sympathique, QUE DEMANDE LE PEUPLE. Ainsi, les étrangers sauront qu’il n’y pas que le musée des horreurs que l’on retrouve chez nos politiciens et autres débutés.

    8
    1
      Ramdane
      22 novembre 2018 - 15 h 08 min

      Ancienne championne du monde du judo ? il faut faire attention à ce que vous écrivez, elle n’a jamais été championne du monde de judo… , un peu de sérieux SVP !

    Kahina-DZ
    18 novembre 2018 - 15 h 03 min

    Un visage plein d’espoir !!
    Espérons qu’elle pourra rendre l’espoir à nos jeunes sportifs marginalisés

    13
    Ce beau visage bien de chez nous
    18 novembre 2018 - 14 h 38 min

    C’est un beau visage, et quel sourire ! Voilà qui nous repose des visages de qui vous savez ! Si seulement elle les mettait à terre, K.O…

    13
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.