La France offre un nouveau satellite espion au Maroc pour surveiller l’Algérie

Comment (6)

    l'algerien
    26 novembre 2018 - 11 h 13 min

    sachez que la france n’offre rien ce satelliteet francais et à été envoyé sous couverture marocaine le goubernement francais nous prends pour des gogos le marocain est incapable de se servir d’un couteau et d’une fourchette de lire un journal en meme temps , alors de la à gerer 2 satellites, j’en ris!!!

    1
    6
      Anonyme
      28 novembre 2018 - 2 h 31 min

      Alors continue de rire.

      3
      2
        l'algerien
        28 novembre 2018 - 17 h 28 min

        ah ah ah ah charlot va

        1
        1
    khorti
    25 novembre 2018 - 14 h 01 min

    On a le même rendu avec un simple google map, un drone ou un avion et en temps réel .
    Ces deux satellites servent plus la Fafa que le narioc.
    Pas besoin d’un objet spatial pour étudier un simple tracé de LGV sur petite distance…
    puis voir un barrage ma foi…Ou alors pour sauver l’Afrique grace au génie, hub…
    Comme si avant, les troupes n’étaient pas surveillées…du pipeau je vous dis !
    Et puis l’Espagne (UE) , comme pour rendre cet effet ultra-important, fait mine d’en être inquiétée…Faqou !
    Si c’était le cas cela aurait été traité bien avant entre la France et l’Espagne-Portugal, en tant que pays Européens (Otan etc).
    Donc 500000€ de moins pour le peuple soumis consentant, en plus de la montre et du jet …

    3
    3
    Anonyme
    24 novembre 2018 - 19 h 27 min

    Les Etudes, et les Formations pratiques sont la priorité urgente des priorités de l’Algérie, pour sa Sécurité
    Les Ingénieurs, les techniciens, et les ouvriers qualifiés algériens sont en train de suivre
    Des formations professionnelles, industrielles, techniques, et technologiques, de haut niveau,
    Et de haute qualité, en Algérie, et surtout en Russie,
    Pour maitriser les technologies de communications spatiales modernes
    L’Algérie assurera le guidage de ses armes grâce au système russe GLONASS
    L’Algérie pourra bénéficier pour les 10 ans à venir du signal de haute précision de GLONASS, le système russe de géo-positionnement par satellites, aux termes d’un accord entre les deux pays. Elle devient le deuxième pays, après l’Inde, à bénéficier d’un tel accès.

    La Russie a accordé à l’Algérie, pour les 10 ans à venir, l’accès au signal de haute précision de GLONASS, analogue au système américain GPS, selon l’accord des deux pays publié ce vendredi sur le site internet officiel de l’information juridique de Russie.

    Ce signal suppose l’utilisation de GLONASS dans les armes de haute précision. Jusqu’ici, l’Inde était le seul pays à bénéficier d’un tel accès, depuis 2010.

    Un drone qui n’a pas besoin de GPS ou de GLONASS mis au point en Russie
    Aux termes de l’accord signé le 9 octobre dernier à Alger et échelonné sur 10 ans, la Russie s’engage à mettre à la disposition de l’Algérie, dans le cadre de la collaboration technique-militaire, les équipements nécessaires pour capter le signal de haute précision qui peuvent être montés sur les matériels militaires dont est dotée l’armée algérienne.
    L’Algérie s’engage pour sa part à ne pas vendre d’équipements GLONASS à des pays tiers ni à les démonter en vue de concevoir ses propres systèmes.

    3
    5
    Gazouze
    24 novembre 2018 - 10 h 39 min

    Ils ont leurs satellites nous avons les nôtres et beaucoup plus efficace…
    Nous avons également des sous-marins… Et avant tout la Paix!

    9
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.