Sahara Occidental : le Front Polisario communique la composition de la délégation participante à la réunion de Genève

Köhler camps de réfugiés ONU
Horst Köhler, Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU. D. R.

Le Bureau permanent du secrétariat national du Front Polisario a rendu public la composition de la délégation participante à la réunion de Genève prévue début décembre prochain.

La délégation comprend les membres du secrétariat national du Front Polisario : Khatri Addouh, M’hamed Khaddad et Fatma Elmehdi, respectivement président du Conseil national, chef de la délégation, responsable du Comité des relations extérieures auprès du SN et la SG de l’Union nationale des femmes sahraouies, en sus de Sidi Mohamed Omar, représentant du Front Polisario auprès des Nations unies, et Mohamed Ali Zerouali, Conseiller auprès du secrétariat du Front Polisario.

Le Front Polisario avait affirmé à maintes reprises qu’il prendrait part aux prochaines négociations avec le Maroc, prévues début décembre à Genève, de «bonne foi» et avec la volonté de relancer le processus de règlement du conflit du Sahara Occidental, sur la base du respect du droit international.

Cette rencontre prévue à l’initiative de l’envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies pour le Sahara Occidental, Horst Köhler, devrait accélérer la reprise des négociations directes entre les deux parties au conflit, Front Polisario et Maroc, à travers la première réunion de Genève, prévue en décembre prochain, en vue d’évoquer les prochaines étapes du processus onusien.

Dans ses invitations envoyées aux parties au conflit, l’envoyé personnel du SG de l’ONU a expliqué que le principal objectif de ces pourparlers était «d’évoquer les prochaines étapes à même de relancer le processus politique, outre l’évaluation des développements enregistrés depuis l’arrêt du processus de Manhasset en 2012».

Les invitations envoyées aux deux parties au conflit ainsi qu’aux deux pays observateurs, l’Algérie et la Mauritanie, viennent en application de la résolution 2414 du Conseil de sécurité qui a confirmé le soutien de cet organe onusien à la relance des négociations directes sans préconditions.

R. I.

Comment (6)

    Anticolonial
    28 novembre 2018 - 2 h 10 min

    À bientôt le Sahara libre incha allah et en vas fête ensemble dans toute les régions et notre drapeau a coter du deux drapeaux sahraoui et palestinien qui il comprend les amis de makhnaz pardon makhzan les sioniste que la prochaine sera le tour de la Palestine libre

    1
    2
    IMAZIREN
    27 novembre 2018 - 16 h 56 min

    Afin que le marouk petit pays ne fasse dévier la réunion vers des discutions stériles, Il faut qu’elle soit enregistrée et avec un ordre du jour strict.

    2
    4
    HANNIBAL
    27 novembre 2018 - 15 h 31 min

    Pour le 5 décembre , on connais la délégation Saharaouie , je crains la crise de syncope du
    coté makhnézien style sommet du Mozambique de l’UA ,et la glissade du diplomate maroké qui se jette par terre «au Comité spécial des 24, un comité de l’ONU sur la décolonisation, qui se tenait le 18 mai 2017 une réunion sur l’île de Sainte-Lucie» au Caraibes , la seule politique étrangère de ce royaume est
    d’envoyer des cueilleuses de fraise en Espagne a part ça je peux dire ?? MA KEINE WALLOU !!

    2
    3
    en avant
    27 novembre 2018 - 14 h 40 min

    Le Sahara ne sera jamais marocain ! La France finira par comprendre où sont ses intérêts perennes.

    8
    6
      Anticolonial
      28 novembre 2018 - 2 h 13 min

      Oui mon frère le Sahara et pour les sahraoui et à bientôt sera libre incha allah

      3
      2
    Keltoum
    27 novembre 2018 - 14 h 26 min

    Excellente chose meme si a mon avis il aurait fallu rajouter a cette delegation l’icone Aminatou Haider eu egard a ss reputation internationale sur ce dossier de decolonisation du Sahara occidental.

    9
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.