Proposition marocaine de création d’un mécanisme de dialogue politique avec l’Algérie : l’amnésie diplomatique du Maroc

dialogue
Saâdeddine El-Othmani reçu par le président Bouteflika en 2012. New Press

Par Houari A. – L’opiniâtreté maladive des autorités marocaines à vouloir imposer à l’Algérie une «proposition de dialogue» qui n’en n’est pas une et à continuer à faire beaucoup de bruit autour de la prétendue «main tendue du roi» montre autant le désarroi que la déception de la diplomatie marocaine de voir que le plan échafaudé par les officines du Makhzen pour mettre dans l’embarras l’Algérie a fait pschitt. En effet, loin de toute bonne foi et aux antipodes de ses convictions et de ses habitudes bien ancrées, le Maroc cherche, à travers cette manœuvre, à se débiner et à fuir la fatalité du face-à-face avec le Polisario à Genève, les 5 et 6 décembre prochain.

Seule l’amnésie diplomatique −causée, semble-t-il, par la destruction dans un incendie des archives diplomatiques marocaines dont personne n’a entendu parler à l’exception peut-être de Chris Coleman − pourrait justifier l’indécence de l’insistance du Maroc à «revenir à la charge à travers un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié le 25 novembre 2018, pour exiger «la création d’un mécanisme politique de dialogue et de concertation avec l’Algérie».

A cette amnésie et aux amnésiques, nous rappellerons gentiment que le mécanisme qu’il est question de créer dans «la proposition du roi et dans le communiqué du ministère des Affaires étrangères marocain» existe et le document l’instituant a été signé le 17 février 2012 à Rabat, par Saâd-Dine El-Othmani, alors ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du royaume et son homologue algérien Mourad Medelci. L’agence de presse marocaine MAP avait rendu compte de cet événement et le « très officiel » quotidien Le Matin avait repris cette dépêche, prenant le soin de l’illustrer par une photo des deux ministres, El-Othmani et Medelci, posant pour la postérité lors de la cérémonie de signature du mémorandum instituant ce mécanisme de consultations politiques.

L’on est donc en droit de se demander pourquoi cette inconséquence et cet entêtement du Maroc à réclamer la création d’un mécanisme de concertation politique qui existe déjà et surtout quelles sont les raisons qui ont fait qu’il n’a pas fonctionné depuis son institution, en février 2012.

Pour ce qui est de la construction maghrébine, la réaction du Maroc à la proposition honnête et concrète de l’Algérie de revitaliser les organes de l’Union renseigne sur le peu d’empressement du royaume à participer à redonner vie à cet ensemble, en ramenant le débat à une histoire de relations algéro-marocaines, oubliant du coup que l’intégration maghrébine se fait avec la participation active et conséquente de chacun des pays membres, loin de tout chantage ou condition préalable.

L’enthousiasme manifesté par les pays frères du Maghreb suite à la demande algérienne traduit leur volonté à sceller la communauté du destin de nos pays et de nos peuples à travers l’œuvre d’intégration politique, économique, sociale et culturelle que seule la construction de l’ensemble maghrébin serait à même de garantir.

H. A.

Comment (25)

    Le Berbère
    29 novembre 2018 - 15 h 14 min

    Ahh bon ! ..pauvre incultes et de haineux ! L’Algérie à été toujours une grande nation depuis plus de trois milles ans de son histoire tracé, contrairement à vous !

    13
    2
    Anonyme
    29 novembre 2018 - 13 h 23 min

    Méthode politique et diplomatique du Maroc : racolage et harcèlement.
    Le Maroc n’a rien à exiger de l’Algérie et qu’il a se faire f…. Cette histoire commence à suffire. Nous ne les croyons pas. C’est clair ou il faut le leur répéter tous les 1/4 de seconde ?

    16
    4
      Le Berbère
      29 novembre 2018 - 14 h 56 min

      Les chargés d’affaires extérieur de royaume du Maroc exercent la  » Diplomatie de pathitisme  » ..qui veut dire :
       » el-samat yeghleb el-kbih « 

      9
      1
    jughurta
    29 novembre 2018 - 2 h 09 min

    Je commence en avoir marre de cet argument, l’ argument des marocains qui consiste à dire  » Nous vous avons aidé lors de la guerre d’ Algérie » n’ est en réalité, ni plus ni moins qu’ un retour d’ aide de leur part. En effet si il n’ y avait pas eu les Algériens le maroc n’ existerai plus, j’ insiste, LE MAROC N’ EXISTERAI PLUS !! Je parle là de la « bataille des trois rois », savez ce qu’ était la « bataille des trois rois » ? Une aide Algérienne au maroc qu’ il a semblé oublié ! Sans l’ Algérie, ce royaume ne serais plus là ! L’ Algérie est parfois trop bon trop … Faites des recherches approfondie sur ce qu’ etait la  » bataille des trois rois » et vous allez être surpris ! A que je suis fier d’ être Algérien !

    19
    7
      Omar Arbaoui
      29 novembre 2018 - 14 h 48 min

      Lors de la bataille
      L’Algérie n’existait pas comme pays

      6
      12
        Mohand Ennagh
        29 novembre 2018 - 17 h 49 min

        Le maroc non plus !

        7
        1
      Le Berbère
      29 novembre 2018 - 15 h 08 min

      Hélas les Marocains croyaient que la victoire de la guerre de trois roi revient à leur roi de cette époque.sachant que des milliers d’Algériens ( spahis et zoueves) sous ordres de l’empire ottoman ont participé pour sauver le royaume de Maroc pour ne pas devenir une terre chrétienne incorporée le royaume de Portugal ..c’est grâce à un Algérien originaire de la Sardaigne ( Italie) de nom  » Caïd Ramdan  » et les régiments de djanizares algériens et macédoniens installer près d’Alger qui ont contribué à la victoire finale contre l’invation portugaise et espagnols)

      11
      3
    samir
    28 novembre 2018 - 20 h 34 min

    La proposition algérienne est honnête et concrète alors que la proposition du Maroc ne l’est pas.

    21
    8
    Escobar 6
    28 novembre 2018 - 20 h 28 min

    Le maroc est enclavé et isolé et escobar 6 le ressent dans son chiffre d’affaire d’exportation de drogue c’est pourquoi il nous supplie d’ouvrir la frontiere. Au nord l’Espagne a fermé sa frontière, à l’est l’Algerie a fermé sa frontière, au sud la république sahraouie a fermé la frontière le maroc est isolé il ne lui reste que les requins de l’atlantique regardez une carte d’Afrique vous verrez que l’Algérie est seule a pouvoir sortir le maroc de son isolement mais on ne le fera pas! Escobar 6 tes tonnes de drogues tu peux les garder pour endormir tes sujets nous on en veut pas!

    23
    9
    Dahman
    28 novembre 2018 - 20 h 05 min

    Aucun sujet marocain ne peut lire cet article et le comprendre tellement ces gens sont lobotomises dénués de mémoire et de conscience. Seuls leur aveuglement et leur soumission font loi dans leur obscurantisme.

    20
    7
    Tredouane
    28 novembre 2018 - 20 h 01 min

    Nous ne sommes pas des adeptes du baisé de la main,que nous sommes déterminés à ne préserver que les intérêts de la Nation Algérie,toute fois ouvert à une réel construction du Maghreb unis dans un climat de décolonisation,et avec tout nos voisins.

    18
    7
    AGRAW
    28 novembre 2018 - 19 h 53 min

    Frères algeriens rappelez vous toujours qu’il y a pas pire perfides, pire hypocrites pire nuisibles pour l’Algérie que ces marocains, pour notre malheur nous partageons la géographie avec ce pays de la drogue, et de la soumission. Moins l’Algérie a de contact et de relations avec ce pays mieux elle se portera. Normaliser nos relations avec ce pays ennemi serait une sédition et une capitulation devant le mensonge et le mal.

    25
    9
    Algerien Libre.
    28 novembre 2018 - 18 h 58 min

    Ces fripouilles sont des lâches et des traîtres, vassaux de fafa et colonises eux-mêmes sur leur propre territoire par l´Espagne depuis le…15 eme siècle! En ALGÉRIE, nous avons chasses les espagnols de la ville d´ORAN en 1792, ça en dit long sur les énormes différences entre notre pays et le royaume de la débauche. Le 5 Décembre, les sbires du makhzan vont, de toute évidence, s´attaquer a la delegation algérienne et ignorer celle du polisario. Peine perdue,car nos diplomates connaissent bien les manœuvres de ces guignoles,sujet habitues aux courbettes et au baise main.

    21
    8
    BabElOuedAchouhadas
    28 novembre 2018 - 18 h 22 min

    Comment peut-on faire confiance à quelqu’un qui insulte l’Algérie, son peuple et son histoire à chacun de ses discours de ses derniers mois ???
    A moins que ce Mongolien pense que le peuple Algérien est amnésique.

    26
    8
    Anonyme
    28 novembre 2018 - 18 h 04 min

    il demande il redemande mais ne lâche rien ce n est comme que ça marche même un petit geste pour démontré sa bonne foi ,,la politique de voisinage on commence par offrir et attendre qu on lui demande quel est son souhait c est comme ça que je vois la chose

    17
    8
    Algérienne-DZ
    28 novembre 2018 - 17 h 01 min

    Le roi des pauvres a développée une seconde nature avec ses mauvaises habitudes envers l’Algérie qui a tant fermé les yeux sur les caprices diaboliques du makhzan.
    Je crois que le palais Haschisch ne s’attendait pas à une réponse ferme de l’Algérie, alors c’est tout le palais qui panique.
    Il fallait couper la tête de la vipère dés le début, pour en finir avec son venin.

    28
    8
    HANNIBAL
    28 novembre 2018 - 16 h 11 min

    Le roi hedoniste veut nous charmer ,et comble du bonheur il pousse la Bourouetta qui ne sait que faire
    a part débiter des billevesées a nous faire mourrir de rire et d’inventer des inepties pour cacher leur
    fuite en avant , dans la crainte du coup de gong du 5 décembre , l’amir Botox VI doit savoir qu’il est
    indécent , de faire de telles relances inconvenantes , que déja soit disant les Espagnols ne veulent
    pas d’eux pour la coupe du monde 2030 , le petit fils du Glaoui est juste une marionnette bon a
    commander les cueilleuses de Fraises et ses sujets si prompt a lui baiser la main !
    ça devient agaçant sa psychose a forme de fumer ..
    En politique ça ce résume a zero on peut répéter Makane Woualou……………………uuuuuuu.!!

    55
    10
    Clean
    28 novembre 2018 - 16 h 07 min

    a force de tirer sur le shit, automatiquement on devient amnésique, hallucinant et vivant dans les songes et les mensonges.

    55
    12
    Moskosdz
    28 novembre 2018 - 16 h 00 min

    Toute politique étrangère exige honnêteté et franchise,ce qui n’est malheureusement pas le cas de ce pays au drapeau confectionné par la France qui s’est toujours appuyé sur ses protecteurs pour nous affaiblir avec espoir de s’emparer d’une partie de notre pays,telle est la raison qui a suscité en nous un rejet ferme et déterminé d’un quelconque rapprochement avec ce pays malhonnête.

    46
    10
    Tin-Hinane
    28 novembre 2018 - 15 h 48 min

    Pourquoi se casser la tête avec les marocains parce que de toute évidence eux ont perdu la leur. Le Maroc et la France vivent la même tragédie, ils sont phagocytés par une secte perverse et manipulatrice. Ils étaient déjà pas mal pourvu chacun dans son genre mais depuis qu’ils ont fait l’anschluss sous la houlette juive séfarade ils sont devenus complètement insensés. Ils ne se rendent pas compte de la réalité réelle, ils sont dans leur cosmogonie faite de chimères. Tout le monde les trouve fous mais eux ne le réalisent pas parce qu’ils sont perdu dans leur propre vision des choses qui est complètement aberrante. La meilleure attitude à adopter avec eux c’est les laisser parler et ne pas leur répondre car que peut on dire à des cinglés.

    48
    16
      Ch'ha
      28 novembre 2018 - 16 h 34 min

      @Tin-Hinane
      J’allais écrire de même. Le sionisme est une maladie mentale INCURABLE.
      Et AUCUN LIEN D’AUCUNE SORTE AVEC CE SUPPÔT DE SATAN.

      28
      9
    Thami 20/02/11
    28 novembre 2018 - 15 h 39 min

    Je ne pense pas que ca soit une amnésie mais plutot le caractere émotif de M6 qui est capable de dire une chose aujourd’hui et son contraire le lendemain ce qui impacte lourdement la diplomatie marocaine surtout quand on sait que M6 détient de facon exclusive tous les pouvoirs au Maroc.

    43
    14
    M'hamed HAMROUCH
    28 novembre 2018 - 15 h 34 min

    Il semble que l’indifference de la diplomatie algerienne est en train de faire des ravages au Maroc eu egard a ce que dit la presse propagandiste du Makhzen

    45
    14
    Mohamedz
    28 novembre 2018 - 15 h 30 min

    Excellent rappel pour ceux qui ont la memoire courte notamment chez nos voisins du Makhzen.

    60
    14
    Brahms
    28 novembre 2018 - 15 h 10 min

    Pas de temps à perdre ni d’énergie à gaspiller avec ce marocain. Qu’il aille en France, en Espagne, en Israël pour présenter ses babouches, sa chemise de nuit, sa drogue, ses nanas marocaines pour les touristes. L’Algérie n’a nullement besoin de ce pays qui nous avez vendu en 1956 aux français. Allez va ailleurs, en Tunisie, en Afrique du Sud, pourquoi vient il sans arrêt, allez casse toi ?

    75
    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.