Condor présent à la foire des produits algériens à Libreville (Gabon)

Condor
Condor. D. R.

Dans le cadre de sa politique d’internationalisation, le leader algérien des produits électroniques, électroménagers et multimédias Condor, participe à la foire spécifique des produits algériens à Libreville (Gabon), qui se déroule du 27 novembre au 2 décembre 2018.

Sur un stand de 150 m², Condor Group présente plusieurs de ses  filiales : Condor Electronics, Condor photovoltaïques, Bordj Steel et ENICAB.

Le leader algérien expose ses produits électroménagers, TV et mobile, dont plusieurs nouveautés, dont le Allure M3, lancé le 27 juin dernier à Paris.  Condor Group expose également les solutions en panneaux solaires, les charpentes métalliques et panneaux sandwichs fabriqué par Bordj Steel ainsi que les différents câbles (basse, moyenne et haute tension) d’ENICAB qui a une capacité de production de plus de 25 000 tonnes de câble par an.

La présence de Condor Group à cette semaine économique a pour objectif l’élargissement du champ de distribution de Condor dans le cadre de sa politique d’internationalisation et ce en vue de s’ouvrir au marché gabonais.

La première édition de la foire spécifique des produits algériens à Libreville (Gabon) a été inaugurée ce mardi par le secrétaire général du ministère gabonais du Commerce, en compagnie du secrétaire général du ministère algérien du commerce, Cherif Omari, ainsi que son excellence l’ambassadeur d’Algérie au Gabon, Mohamed Antar Daoud.

Organisée par la SAFEX, la foire économique algérienne a dédié un pavillon de 1500 m² au jardin botanique de Libreville qui constitue une vitrine d’exposition et de promotion d’une gamme variée de produits de consommation destinés à la vente directe au grand public.

L’enseigne amie et compagnon des algériens au quotidien, représente, aujourd’hui, plus que la société citoyenne qu’elle a toujours été. Condor est un acteur économique national et régional, déterminé et novateur mais surtout engagé à faire du produit «made in Algeria» une référence sur le marché algérien et international.

C. P.

Comment (3)

    Anonyme
    29 novembre 2018 - 11 h 40 min

    Et dire qu’il y a dix ans tout cela n’existait pas, que nos supermarchés étaient vides de produits algériens hormis les maigres denrées alimentaire de base, preuve que nous pouvons nous en sortir ; contrairement à tous ces oiseaux de mauvaise augure qui ne cessent de réclamer de l’Algérie de se mettre à la diversité alors que c’est précisément ce qui est en train de se faire, comme si on avait attendu leurs augustes études alarmistes pour le faire.

    Anonyme
    28 novembre 2018 - 16 h 08 min

    Moi je dis Bravo a nos compatriotes entrepreneurs dont nous sommes tres fiers.Leur reussite est notre reussite,celle de notre mere Patrie.Tous les employes et les cadres de nos grandes entreprises sont le principal capital qui fait evoluer leurs entreprises et doivent fournir davantage d efforts et de disciplines pour preserver les emplois et fructifier les CA pour mieux investir davantage et ameliorer et moderniser leurs outils de travail.
    Encore Bravo a ces chefs d entreprise exceptionnels ,l Algerie et le peuple Algerien est fiere de vous en gardant l espoir de voir emerger d autres chefs d entreprises dans les nouvelles technologies.

    4
    1
    La part des choses !
    28 novembre 2018 - 14 h 42 min

    L’Algérie se doit qu’encourager des PDG comme Abderrahmane Benhamadi de Condor ou comme Issad Rebrab de Cevital qui essayent de créer de la richesse et de l’emploi productif, qui transforment des matières premières, qui essayent de diversifier leurs activités et qui vont à la conquête des marchés extérieurs ! Les importateurs-revendeurs en l’état ne sont que des sortes de parasites de l’économie nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.