Le général Tartag fait une furtive apparition au départ de Ben Salmane

MBS Tartag
Le général Bachir Tartag, coordinateur des services de sécurité (à gauche). D. R.

Par R. Mahmoudi Très discret, le général Athmane Tartag, chef de la Direction des services de sécurité (DSS), qui a succédé au Département du renseignement de la sécurité (DRS), est apparu, lundi, lors de la cérémonie organisée en l’honneur du prince héritier d’Arabie Saoudite, à l’aéroport international Houari-Boumediene. Sur une photo diffusée par le site de la chaîne qatarie Al-Jazeera, on distingue clairement le chef des services de renseignements aux côtés du ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, et celui de la Justice, Tayeb Louh, en train de serrer la main à l’hôte de l’Algérie qui s’apprêtait à prendre l’avion.

Cette apparition rare du général Tartag en public s’expliquerait sans doute par la présence, parmi la délégation saoudienne ayant accompagné le prince héritier dans sa visite en Algérie, du chef des renseignements aux côté d’une pléiade de ministres, et dont le nom a été cité par l’agence officielle saoudienne. Il se trouve que, du côté de la délégation algérienne, les ministres choisis pour accompagner Ahmed Ouyahia avaient tous leurs vis-à-vis. Or, les agences de presse, dans leurs comptes rendus, avaient mentionné les noms de tous les membres de la délégation algérienne, sauf celui du chef du DDS.

Le successeur du général Toufik Mediene s’était affiché, une première fois, en décembre 2015, à l’ouverture des travaux de l’Afripol, inaugurés par le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui. Sa présence à une réunion publique avait suscité des interrogations, dans un sens où elle le distinguait de son prédécesseur, Mohamed Mediene, dit Toufik, qui, lui, était resté loin des feux de la rampe durant toute la période où il a été à la tête de services de sécurité.

On pensait alors que le nouveau patron des «services» allait adopter un nouveau style mais la parenthèse s’est très vite fermée.

R. M.

Comment (14)

    Anonyme
    10 décembre 2018 - 10 h 53 min

    il est un peu timide tout ça c est nouveau pour lui

    karimdz
    4 décembre 2018 - 21 h 06 min

    Le général Tartag fait une apparition,et puis après, c’est un non événement. Pourquoi devrait il apparaitre plus souvent ?

    Il est à la tête des services secrets, normale qu’il se fait plutôt discret.

    16
    3
      MOHAMMED BEKADDOUR
      5 décembre 2018 - 5 h 48 min

      @Karimdz
      4 décembre 2018 – 21 h 06 min
      Le général Tartag fait une apparition,et puis après, c’est un non événement.
      ——————————————————–
      Karimdz, pour le partage d’un sourire… La Comète de Halley réapparait tous les 76 ans… Halley dit : Allez !

    Baya
    4 décembre 2018 - 18 h 10 min

    off! c’est un non évènement. Pourquoi avoir pris la peine d’en parler ou d’afficher la photo.

    6
    1
    Chaoui Ou Zien
    4 décembre 2018 - 18 h 04 min

    Tout ce ramdam pour la promesse de construire une miserable fabrique de papier hygienique. C’est tout ce qu’il propose? Une gifle magistrale alors qu’on continue d’importer pour des centaines de millions de dollars de chez eux dans le cadre de cette zone economique arabe de mauvais gout et a sense unique. Pour ces gens la on joue le role du dindon de la farce. Alors je reitere ce que j’ai dit auparavant. La misère et les mauvais coups nous sont toujours venues de cette peninsule. Il est temps de clore ce chapitre avec ces gens la et a jamais. Li hina hadj ihadj fi bladou (celui qui veut faire le pelerinage, il n’a qu’a le faire chez soi). Qu’on ne nous parle plus de ces enturbannées. Barakat!.

    9
    3
    Nadjma
    4 décembre 2018 - 17 h 28 min

    « Much ado about nothing », on est en train de faire beaucoup de bruit autour d’un paria décrié par le monde entier. Je suis d’accord pour ne pas aboyer avec les chiens et donc ne pas lui fermer la porte m’enfin ce type là n’est personne, il n’est qu’un vil meurtrier maladroit avec ça. Et cette croyance incroyable que ces gens là ont plein d’argent à investir, c’est presque une légende urbaine. Ils ont de l’argent oui bien-sûr avec tout ce qu’ils ramassent avec El-Hadj mais bon pas plus que beaucoup de pays dans le monde. J’espère qu’on lira autre chose demain sur les colonnes d’AP que sur ce prince des clochettes.

    10
    3
      Hani
      4 décembre 2018 - 23 h 27 min

      à lire votre commentaire, en dirait que vous vous ètes mise d’accord avec ben selmane pour l’assasinat du journaliste, il me semble qu’insconsciement votre commentaire parle du prince, car il n’y aucune donnée actuellement qui permet de dire que l’actuel chef des renseignementts est résponsable dun quelconque assasinat, je n’aime pas ce ral bol insignifiant

    Anonyme
    4 décembre 2018 - 16 h 59 min

    Les algériens pensent que les saoudiens vont balancer une pluie de milliards de dollars sans contrepartie. Il faut arrêter le biberon. Aide toi et Dieu t’aidera. C’est le travail qui paie et non l’assistanat. Le wahhabisme n’a rien apporté bon à l’Algérie et à son peuple depuis 1962, donc ce n’est pas demain matin que cela va commencer. Avez vous vu des harragas saoudiens qui se noient ? Avez vous vu des Saoudiens vivant en dessous du seuil de pauvreté ? Avez vous vu des Saoudiens dormir dans des bidonvilles ? Avez vous vu des Saoudiens balayer les rues de Paris ou des Saoudiennes faire la bonniche chez des Européennes ? Non, jamais. Par conséquent, nous ne sommes pas au niveau, nous sommes carencés à tous les niveaux de la société et un homme politique doit servir le peuple et non l’asservir. Voilà, la réalité. Ramassez déjà, les émigrés algériens qui n’arrivent toujours pas à rentrer définitivement au pays après 50 ans exil et mettez le pays aux normes internationales au lieu de dilapider l’argent public dans des réunions, conférences qui ne sont d’aucune utilité ou encore l’évasion fiscale.

    24
    7
      Anonyme
      4 décembre 2018 - 17 h 58 min

      50% du peuple saoudien vit sous le seuil de pauvreté…
      Eux se pavanent dans les palais pendant que leur peuple vit dans la misère..

      16
      8
    Iwen
    4 décembre 2018 - 16 h 42 min

    Je regrette ce Mohamed Mediene, Lui au moins, il était dans l’ombre, tout dans la discrétion ! On s’en fou de la finesse, pourvu que le résultat soit là !
    Ce n’est pas à TARTAG ou autres, de donner des messages à ses homologues en directe, devant des millions de personnes qui voient ça!

    Sa discrétion est notre assurance! sa discrétion est notre sécurité !
    Mais impossible, maintenant, tous nos hommes veulent être devant les projecteurs ! Ca craint, bon sang !

    8
    4
    صالح/ الجزائر
    4 décembre 2018 - 14 h 50 min

    Le général est là pour attester , en cas de besoin , que le criminel de la guerre du Yémen et l’ordonnateur de l’assassinat du journaliste saoudien au consulat de la pétromonarchie de papa , gardien des Deux Saintes Mosquées et Serviteur des SAM , est bien parti d’ « Alger, La Mecque des Révolutionnaires » et non des traîtres aux intérêts vitaux de la Oumma arabo-musulmane en particulier le « pacte du siècle » , car les ennemis qui jouent avec le pain des algériens pour satisfaire les désidératas et les intérêts illégaux de leur maitre ne sont pas les bienvenus au pays des « hommes libres ».
    Il faut produire ici certains louanges , que le Président humiliateur ne cesse pas de répéter , envers des Al Saoud , tels que :
    « Et j’adore le roi, le roi Salman. Mais je lui ai dit : Roi, nous vous protégeons – et vous ne seriez peut-être pas là plus de deux semaines sans nous –, vous devez payer…» .
    « Les prix du pétrole baissent. Génial ! . C’est comme une grosse réduction d’impôt pour l’Amérique et le monde. Profitons ! 54 dollars, c’était 82 dollars avant. Merci à l’Arabie saoudite, mais allons encore plus bas ! » .
    « Si vous prenez le cas d’Israël, Israël aurait de gros problèmes sans l’Arabie saoudite » . « Alors, qu’est-ce que ça veut dire, Israël va partir ? Vous voulez qu’Israël parte ? Nous avons un allié très important : l’Arabie Saoudite ».

    7
    3
    DYHIA-DZ
    4 décembre 2018 - 14 h 18 min

    Si j’ai bien compris, cette rencontre est dans le cadre de la 12 eme d’une association Algéro-Wahhabite.
    Si c’est le cas: Il ya eu déjà 11 sessions et le résultat est NUL. À part la wahhabisation de l’Algérie, on a rien eu.
    Alors pourquoi pousser le bouchon pour une misérable 12 eme session.
    Il parait que l’intégriste de 80 ans , Belkhadem, est de retour au FLN. ça aura servi à cette bêtise humaine cette 12 eme session.

    27
    4
    Kahina-DZ
    4 décembre 2018 - 14 h 10 min

    Tout ce TAM TAM pour des projets de MIKI.
    La soude caustique pour purifier l’eau et papier mouchoir. Ces projets sont une insulte pour l’Algérie.
    Ben-Slamane est -il venu pour nous montrer comment combattre le choléra ( la saleté).

    Bouteflika a bien fait de ne pas le recevoir !!!!

    27
    8
    en colere
    4 décembre 2018 - 11 h 09 min

    Quand il y avait deux grands patriotes au pouvoir dans notre pays , en l’occurrence Houari Boumedienne et Kasdi Merbah et le roi faycel en Arabie saoudite , les deux pays étaient une référence dans la défense des intérêts et la sécurité des pays arabes.hélas,après l’assassinat du roi faycel par les américains avec des complicités internes et le décès par la suite de boumedienne dans des circonstances suspectes et la mise à l’écart de Kasdi merbah des services de renseignements juste après la mort de Boumedienne et son assassinat en 1993.notre pays à rejoint l’Arabie saoudite dans son alliance avec les américains.que dire aujourd’hui de notre pays alors que l’Arabie saoudite affiche au monde entier son alliance avec Israël pour soit disant combattre le danger chiite que représente l’Iran.comme on dit chez nous ! عيش تشوف

    49
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.