Coopération : tenue lundi à Alger de la 5e édition du Forum d’affaires algéro-coréen

Lee Nak-yeon
Lee Nak-yeon, le Premier ministre coréen. D. R.

La 5e édition du Forum d’affaires algéro-coréen se tiendra lundi à Alger en présence du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, et de son homologue sud-coréen, Lee Nak-yeon, qui entamera dimanche une visite officielle de trois jours en Algérie.

Lors de sa visite en Algérie, Lee Nak-yeon, qui sera accompagné d’une importante délégation, aura des entretiens avec le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, ainsi qu’avec d’autres responsables algériens.

Au programme de l’hôte de l’Algérie figure également deux visites à caractère touristique, la première au musée des Beaux-Arts d’Alger et la deuxième au jardin d’Essais d’El Hamma.

Le Premier ministre de la République de Corée se rendra par ailleurs dans la wilaya de Boumerdès, au dernier jour de son séjour en Algérie, où il effectuera une visite à la centrale électrique à cycle combiné de Ras-Djenet.

La Corée du Sud est l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie avec près de 2,3 milliards de dollars d’échanges en 2017 dont près de 700 millions de dollars d’exportations algériennes et 1,6 milliard de dollars d’importations, selon les chiffres des Douanes algériennes.

Durant le premier semestre 2018, les importations algériennes de la Corée s’élevaient à 609 millions de dollars, alors que ses exportations vers ce pays étaient de 474 millions de dollars. L’Algérie et la Corée du Sud sont liées par un accord de partenariat stratégique signé en 2006, faisant de l’Algérie le seul pays africain ayant signé un tel accord avec la Corée du Sud.

Les deux parties ont appelé, à travers cette déclaration de partenariat stratégique, signée mars 2006, à la mise en place d’un partenariat stratégique basé sur l’entente et la confiance mutuelles. Ce partenariat vise à promouvoir leurs relations multiformes à un plus haut niveau et à renforcer leur coopération dans les domaines politique, économique, financier, culturel, scientifique et technologique, ainsi que dans tous les autres domaines d’intérêt commun. Il vise également à renforcer leur coopération sur la scène internationale.

R. I.

Comment (5)

    Anonyme
    13 décembre 2018 - 19 h 05 min

    Voila des Etats serieux avec qui il faut engager une cooperation tres ferme sur tous les plans…..l Europe c est une roue de secours uniquement …Puisqu ils ne cherchent que leurs interets ,l Algerie n a plus de temps a perdre dans des negociations commerciales avec l Europe a sens unique.Nous importons pour plus de 5 milliards d euros d Europe ,on peut les devier pour les pays asiatiques dans un commerce Gagnant/Gagnant…
    Il faut savoir que la Chine exporte pour plus de 200 milliards de dollards sur les USA et elle est le premier investisseur en Allemagne.

    5
    1
    Anonyme
    13 décembre 2018 - 18 h 45 min

    Ca se voit que tu es un Tounsi fabriquant de zlabya

    1
    1
    Anonyme
    13 décembre 2018 - 17 h 34 min

    Depuis le temps qu’on entend : coopération algero-américaine,algero-suédoise,algero-japonaise,algero-britanique etc…Mais sur le terrain rien ! Que des détritus et des mosquées.

    5
    7
    Zoghlam
    13 décembre 2018 - 14 h 07 min

    Excellente chose si ça peut servir à devenir la Corée du Sud de l’Afrique….. VIVE BLADI L’ALGÉRIE !!!

    13
    2
    issam
    13 décembre 2018 - 13 h 51 min

    Ils vont échanger de la zlabya contres des tablettes Samsung 🙂

    7
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.