La revitalisation de La Casbah au cœur d’une convention tripartite entre Alger et la région Ile-de-France

Valérie Pécresse Casbah d'Alger
Valérie Pécresse. D. R.

La revitalisation de La Casbah, inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco depuis 1992, sera au cœur d’une convention tripartite entre la wilaya d’Alger, la région Ile-de-France et les ateliers Jean-Nouvel, indique un communiqué de l’ambassade de France. A cette occasion, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, présidera une délégation composée de personnalités franciliennes et franco-algériennes, qui sera en visite à Alger samedi et dimanche.

«Ce projet, qui associera experts français et algériens, inclura notamment la réalisation d’une vision architecturale globale ainsi que la reconversion du palais Dar El-Hamra en équipement culturel métropolitain», précise le communiqué de l’ambassade de France. L’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France (IAU), organisme associé de la région, «sera directement associé aux travaux et pourra faire appel à divers experts franciliens dans les domaines de l’architecture, de la réhabilitation patrimoniale, de l’urbanisme et du tourisme», ajoute le communiqué. L’IAU a mandaté dès cet été un expert architecte à Alger pour une durée d’un an, chargé de contribuer à la définition de la stratégie de régénération socioéconomique de La Casbah, apprend-on.

Valérie Pécresse se rendra au monastère de Tibhirine pour se recueillir sur la tombe des moines assassinés par le GIA en 1996, une semaine après leur béatification à Oran.

L. S.

Comment (43)

    Rayés Al Bahriya
    30 décembre 2018 - 6 h 06 min

    J’aurai aimé que Albert Spear l’architecte en chef de Hitler , du NASDAP, soit tributaire de la restauration du grand Paris Montmartre ….
    Hélas….

    Anonyme
    23 décembre 2018 - 13 h 42 min

    La coopération Franco-Algérienne se compte parmi les Franco-Africaines dans lesquelles le profit est à sens unique dérigé vers France, contre la volonté du peuple et de son histoire.

    2
    2
    BANDE DE TRAITRES !
    17 décembre 2018 - 13 h 12 min

    L’Algérie de nouveau recolonisé !

    8
    10
      SoyonsLogiques
      18 décembre 2018 - 14 h 43 min

      Comme dans toutes les belles capitales du monde qui se respectent,on lance des concours architecturaux internationaux pour l’édification d’un tel ou tel monument,ce qui donne la possibilité aussi aux Algériens de présenter un projet.Et celui qui présente un meilleur rapport qualité-prix l’emporte.Chez nous c’est le contraire.On désigne d’emblée l’architecte ou l’entreprise.Un peu comme pour les appels d’offre qui ne sont pas pris en compte afin d’avantager telle entreprise moyennant des ristournes

    Algerien et patriot
    16 décembre 2018 - 22 h 14 min

    Valerie pecresse, pourquoi pas nadine morano la poissoniere ou alors carrement jean marie le pen pour reconstruire la casbah !!!!!

    12
    10
      ViventLesGiletsVerts
      17 décembre 2018 - 14 h 27 min

      Encore un cadeau pour la france en perte de vitesse.Les chouhaddas doivent se retourner dans leurs tombes.Il ne reste que les gilets verts pour descendre dans la rue et dénoncer la prédation de notre pays par le clan d’Oujda et ses affidés.
      N’avons-nous pas des architectes de talent pour aller recourir aux services d’architectes français véreux incompétents.C’est à croire que nous sommes gouvernés par des harkis

      11
      11
        un architecte français
        18 décembre 2018 - 17 h 47 min

        N’avons-nous pas des architectes de talent pour aller recourir aux services d’architectes français véreux incompétents ?
        je vous répond ceci: non vous ne possédez pas d’architecte de talent ! pour vous en convaincre regardez autour de vous, les seuls bâtiments bien conçus sont coloniaux ou datent de l’époque de Boumedienne ! pour faire un architecte il faut beaucoup d’ingrédients que vous ne possédez pas à commencer par l’intelligence, alors cessez svp d’insulter !

        6
        2
    Anonyme Utile
    16 décembre 2018 - 21 h 29 min

    Ce choix est contre nature. Jean Nouvel est un architecte médiocre, qui obtient des marchés grâce à ses amis politiques au pouvoir en France, comme le prouvent plusieurs ouvrages qu’il a réalisé avec des malfaçons dangereuses, masquées d’une manière mafieuse et qui sont apparus au grand jour très peu de temps après. Ce sont les faits. Faire venir cet incompétent Français, par les Bouteflika, contre les intérêts vitaux et moraux du peuple Algérien, à des fins électoralistes, et en ce moment précis, montre clairement, que Monsieur Bouteflika ne cherche pas et n’a jamais cherché le développement réel de l’Algérie, en bloquant des quatre fers les véritables capitaines d’industrie, comme Mr Rebrab qui allait créer 1 millions d’emplois en Algérie et porter nos exportations à 35 milliars de dollars, soit la moitiée des exportations de Sonatrach. Les Bouteflika n’aiment pas l’Algérie et ne lui souhaitent que du mal en invitant des bras cassés de la région d’île de France où se trouve nos pires ennemis de toujours.

    Juste un détail, qui montre beaucoup de choses. La présidente de la région île de France a programmé un déplacement au cimetière où se trouve entérrés les moines de Tibehrine et n’a pas souhaité se rendre à MAKAME ECHAHID, qui représente l’histoire de la révolution Algérienne et 1,5 millions de martyres, morts pour que l’Algérie vive libre et indépendante. Le peuple Algérien ne veut plus jamais des Bouteflika liés viscéralement à la France officielle néocoloniale, preuve à l’appui.

    12
    8
    anonyme
    16 décembre 2018 - 18 h 52 min

    La France a été construite par les Italiens et les Allemands. Le Français est un agriculteur hors pair; là s’arrête ses compétences. Mais bon, puisque nous désirons être recolonisés, laissons faire !

    14
    13
    sourire kabyle
    16 décembre 2018 - 17 h 36 min

    J’espère quand elle remonte les marches de la Casbah nos responsables lui feront visiter (elle et a sa délégation francilienne) les ruines de l’explosion où Ali la Pointe, Hassiba Ben Bouali et Petit Omar ont péri sous les bombes des parachutistes français, le 8 octobre 1957. Les ruines sont encore là intactes (conservés pour la postérité, aucun morceau de pierre n’été déplacé ou réhabilité, ils l’ont laissé tout comme ça exprès pour témoigner de la barbarie française), le lieu est situé Rue Caton, tout un quartier de plusieurs maisons dévastées par l’explosion. Comme elle connait pas bien l’histoire de la bataille d’Alger cette francilienne va surement demander à nos responsables c’est quoi ces ruines??? mais j’ai du des doutes que nos responsables emprunteront le chemin de la Rue Caton pour éviter tous sujets qui fâchent…?????

    17
    4
      Précision
      16 décembre 2018 - 22 h 08 min

      Nos corrompus naturalisés ne risquent pas de montrer a la délégation française les traces des crimes de leur armée car ce projet fait partie des cadeaux du cinquième mandats.
      D’autres projets ont été accordés aux Français dans cette perspective sous la table loin des yeux.

      6
      5
      sourire kabyle
      16 décembre 2018 - 23 h 52 min

      Rectification :
      L’endroit en question des ruines, c’est RUE DES ABDERRAMES, la plaque est encore présente depuis les années 50, on la voit de loin à gauche des ruines en remontant les marches de la Casbah et pas Rue Caton, la Rue Caton c’est l’endroit où fut arrêté Yacef Saadi (dans la maison de ses parents) en compagnie de Zohra Drif

      6
      1
    Metek
    16 décembre 2018 - 16 h 02 min

    Encore un projet-magouilles entre copains-coquins pour dépecer encore et encore l’Algerie sous le haut patronnage de fakhmatouhoum et la caution moralo-scientifique de jean nouvel… that’s all folks

    21
    8
    Ammar
    16 décembre 2018 - 15 h 12 min

    Elle a été fragmenté, décapité depuis 132 ans et maintenant grâce à une convention elle sera revitaliser avec la France

    19
    4
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 12 h 46 min

    Très bon projet,Jean Nouvel est un grand architecte qui a construit un très beau musée aux Émirats arabes.
    Bonne réussite.

    17
    5
      Ch'ha
      16 décembre 2018 - 16 h 18 min

      @Anonyme 12h46
      Jean Nouvel est surtout connu comme architecte contemporain notamment la tour à Barcelone dont j’ai oublié le nom que nous avions surnommée le suppositoire.
      Est-il déjà impliqué dans des projets de rénovation de sites historiques, c’est juste une question comme ça.

      10
      7
        Anonyme
        16 décembre 2018 - 19 h 41 min

        Le projet de Jean Nouvel ne porte pas sur la restauration d’un monument: il s’agit de convertir un monument déjà rénové, Dar El Hamra,le Palais où fut donné le célèbre coup d’éventail actuellement Centre National de Recherche en Archéologie en  » équipement culturel métropolitain», c’est mentionné dans l’article . C’est un nouveau travail qui vient s’ajouter aux travaux de rénovation sur la Citadelle.

        11
        1
          Ch'ha
          16 décembre 2018 - 20 h 42 min

          @Anonyme
          Je ne suis pas réfractaire à toute architecture contemporaine mais pas tout et n’importe quoi et surtout pas dans un site historique et classé patrimoine mondial de l’UNESCO, ça dénature complètement et fait perdre tout son âme à la structure cité au monument.
          Là ce n’est pas le musée du Louvre d’Abu Dabi mais un site historique un palais à préserver de toutess « frasques » architecturales et contemporaines.

          8
          6
    police à rio
    16 décembre 2018 - 12 h 12 min

    Nous visitent que les inutiles…ou pour besoins électoraux outre méditerranée.
    Parlez lui plutôt du SAHARA colonisé et observez sa réaction !

    9
    7
    Ch'ha
    16 décembre 2018 - 11 h 45 min

    Pécresse est une sarkozyste, elle a participé notamment à un séjour en IsRarHell avec Meyer Habib l’oeil de Tel Aviv ami de Netanyahou et Didier Geoffroy organisé par le KKL groupe pratiquant le nettoyage ethnique palestinien.
    Pécresse a déclaré collaborer lors de son dernier déplacement en IsRatHell avec une société israélienne pour la sécurité de la région Île-de-France.
    Qu’a-t-elle fait pour restaurer les taudis des banlieues cages d’ascenseurs etc….
    Bref, vérifier les bagages de Pécresse pour ce projet qui va-t-ellle envoyé.

    15
    11
    Une pierre deux coups.
    16 décembre 2018 - 10 h 21 min

    Valérie pécresse profiter aussi dans la foulée , d’aller vous recueillir sur nôtre monuments aux morts des 1 milion et demi de chouhadas algériens tombés sous l’oppression française.

    14
    4
    timour
    16 décembre 2018 - 10 h 08 min

    @ tarzan 15/12/2018
    Ce magnifique projet américano-algérien auquel vous faites allusion ? Serait-ce le mégaprojet de partenariat algéro-américain dans le domaine agricole d’El Bayadh, entre le groupe privé Lechheb et le groupe américain International Agricultural Group (AIAG) ?
    Il semble bien que vous faites allusion à ce projet qui a été tant vanté en son temps. Bien que, dès l’annonce en fanfare de ce projet, il y ait eu des commentaires négatifs du point de vue environnemental et plusieurs enquêtes très critiques vis-à-vis de ce partenaire. Ce projet a quand même été validé avec le soutien de M. Smaïl Chikoune, président du conseil d’affaires algéro-américain.
    Mais à ce jour, le projet dont vous vantez tant le mérite en faisant l’éloge de la coopération algéro-américaine avec ce slogan enthousiaste : « TRAVAILLEZ AVEC LES AMERICAINS EUX C’EST DU CONCRET » est un magnifique enfumage. Il n’y a pas eu de collaboration avec les Américains. Pas de 20 000 ha de culture, pas 20 000 vaches laitières… Fiasco complet !
    Mais quelle en a été la cause ? Tout simplement ce groupe américain s’est officiellement désisté pour la simple raison que les banques algériennes ont refusé de lui octroyer un méga-crédit qui se chiffre à environ… 500 millions de dollars pour débuter les travaux.
    Heureusement (si l’on peut dire) que nous étions en pleine crise financière ce qui a rendu l’Etat hésitant vu la dépense.
    Réfléchissons. Que peut-on penser d’un investisseur étranger ( américain ) qui nous demande 67 milliards de dinars pour réaliser un projet alors que lui-même y contribue pour 0 dinar? On ne peut pas dire que c’est du concret ! C’est plutôt de l’arnaque. Et même pire, monsieur Aït Ali (journaliste ou économiste ?), en son temps, avait découvert que cette société n’avait pas de compte bancaire, ni aucune référence ni compétences dans le domaine agricole, et pas plus de capital social. Conclusion le partenariat avec les américains présente de gros risques pécuniaires, ne croyez-vous pas ?
    Maintenant qu’on fasse du « french bashing » c’est un jeu comme un autre et ce n’est pas le mien. Pour ma part, j’ai vu l’état lamentable où se trouve la Casbah. Il faut faire vite et la sauver. Sans elle, Alger et les vrais Algérois, perdraient irrémédiablement une grande part de la richesse culturelle et historique de leur ville. Cette revitalisation de la Casbah, en exigeant qu’elle soit bien menée sera un atout touristique et culturelle indéniable. Ainsi qu’un grand livre d’histoire pour les générations futures.
    Que ce soit les français qui participent ou d’autres, qu’importe ! Pourvu que les apports techniques soient probants et efficaces et que cette rénovation/revitalisation se fasse pour le plus grand bien du pays dans la transparence budgétaire la plus totale. Mon grand-père disait : « Qui veut faire quelque chose trouve un moyen ; qui ne veut rien faire trouve toujours une excuse ». Alors soyons pragmatiques et avançons plutôt que de faire, encore et toujours, du surplace.

    11
    1
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 10 h 03 min

    Primo : la Casbah n’est pas Francaise, elle Turc, donc c’est avec les Turc qu’il faut voir, et au m^me temps arrêter de nous mentir ce sujet évoqué depuis depuis 40ans maintenant avec la veille ville de Constantine, tous tombe en ruine….espérant que Nekaz arrive bientôt au pouvoir et nous débarrasse de ces larbins villageois conservateurs inapte aux faux rouge et à la civilisation ont prit l’habitude de monter des ânes, c’est un pays d’ânes en conclusion pour accepter des ânes pareils

    5
    12
      Anonyme
      16 décembre 2018 - 16 h 15 min

      La Casbah n’est pas turque mais algéroise. Des Turcs venus pour restaurer certains monuments bien turcs ceux là ont confirmé que tout ce qu’ils voyaient de l’architecture de la Casbah n’existait pas en Turquie. C’est du reste mentionné dans des écrits qui recensent le patrimoine immobilier de l’Algérie avant l’arrivée des Français.

      13
      1
    Djeha Dz.
    15 décembre 2018 - 20 h 08 min

    Malheureusement, la culture a toujours était le parent pauvre de l’Etat. C’est un domaine, contrairement, à ce qu’on pourrait penser, qui a besoin pour sa prise en charge de compétences hautement formés et en perpétuel recyclage pour la maîtrise de méthodes et de technologies souvent sophistiquées dans ce métier difficile et passionnant.
    Les échanges dans ce domaine avec d’autres spécialistes étrangers, sont d’une grande importance. D’autant plus, que les différentes École, Italiennes, Egyptienne, Grécque ou Allemande n’ont pas toujours les mêmes approches et philosophies de conservation.
    Nos conservateurs et attachés de recherche, devraient diversifier et solliciter la contribution à d’autres pays également.

    5
    1
      amar
      17 décembre 2018 - 9 h 57 min

      Anonyme a raison ; le mot Casbah est d’origine Turc pendant la présence ottomane en algerie, les Turc avec des ouvriers algériens ont construit, Bab el oued, la casbah les villas de kouba hussein day la mosquée ketchoua, la grande poste etc.. les francais ont construit la rue disly michely hydra… pareil dans d’autres ville comme a blida et constantine, le pont bab el kantara l’hopitel la casbah constantine et la souika qui tombe en ruine maintenant constantine…

      1
      5
        Anonyme
        17 décembre 2018 - 12 h 41 min

        @ Amar,

        La Grande Poste n’a pas été construite par les Turcs mais par les Français en 1910 et est de style néo mauresque, pas turc.
        Bab El Oued est un quartier européen. A moins que vous ne parliez de la porte.
        Le mot  » casbah » n’est pas d’origine turque mais arabe. Tout le monde connait sa signification: citadelle.
        Avant l’arrivée des Turcs il existait déjà une ville fondée par Bologhine Ibn Ziri, les Turcs n’ont pas débarqué dans un désert. Par la suite ils ont fortifié la ville en construisant des remparts à 118 mètres de hauteur dotés d’une batterie de canons; ils ont également construit la jetée, quelques mosquées et palais mais pas toute la Casbah. D’ailleur les maisons de la Casbah appartenant à des particuliers ne sont pas d’architecture turque mais andalouse.

      SoyonsLogiques
      17 décembre 2018 - 21 h 56 min

      L’ARGENT,il faut de la compétence pour le gagner et de LA CULTURE pour le dépenser…….
      Est ce c’est le cas chez nous

    Anonyme
    15 décembre 2018 - 18 h 49 min

    La Casbah est habitée par des gens qui ne la méritent pas, des débarqués du bled qui n’en même pas conscience qu’ils vivent sur un trésor et qui en ont fait un bidonville de toits ondulés sur les terrasses. Rien que ces constructions illicites rehaussées sur des édifices qui ne sont pas conçus pour supporter ce poids supplémentaire suffisent à provoquer l ‘écroulement des faibles structures de terre et fondations déjà fragilisées par les remontées d’eau . L’usure du temps n’est pas seule en cause dans la perte de la Casbah.

    Il faudrait chasser tous ces indus-occupants et les reloger ailleurs pour sauver ce qui peut être sauvé. Rappelez vous ce qu’ils avaient fait du Bastion 23, voyez la différence aujourd’hui. Il ne faut pas laisser le populisme tuer la Casbah. Ces gens là sont incapables de respecter la propreté des lieux publics, Et cela vaut aussi pour les propriétaires qui prennent soin de laisser s’écrouler leurs maisons en escomptant que la vache à lait de l’ État réparera le résultat de soixante ans de négligence sinon de déprédations volontaires.
    Quand on voit que chaque ruelle, chaque courette, chaque place, le moindre escalier est digne d’un tableau à l’huile, il y a de quoi pleurer.

    19
    5
    Anonyme
    15 décembre 2018 - 18 h 35 min

    Encore des français dans nos affaires ! Comme s’il n’y avait que ce pays sur la planète, c´est une sottise sans nom. En plus avec la région Île-de-France, l’une des moins agréables et les plus laides. On est en plein délire.

    6
    15
      Anonyme
      15 décembre 2018 - 19 h 51 min

      L’Ile-de-France c’est la région parisienne, la plus importante de France, revoyez votre carte de géographie!
      Vous faites du nif à zoudj doros.

      8
      7
        Anonyme
        15 décembre 2018 - 23 h 12 min

        La plus importante dites-vous : je n’ai pas dit le contraire.
        Mais c’est une région laide ou enlaidie si vous préférez.
        En quoi votre affirmation contredit la mienne ?
        Ce sont deux paramètres différents.
        On peut être très important et très laid, cela est possible dans la réalité humaine.
        Allez dans d’autres capitales européennes et vous verrez que l’architecture a une autre signification.
        Ne lisez pas seulement les cartes géographiques, mais prenez le train et visitez les villes en vrai. Allez à Vienne en Autriche, c’est un bijou. S’il y a un pays qui soit un as en architecture, c’est bien l’Autriche. A coté de l’Autriche, la France est un pays du Tiers-Monde…

        5
        7
          Anonyme
          16 décembre 2018 - 13 h 46 min

          N importe quoi!!!! Ça se voit que vous n êtes jamais venu en Île de France sauf peut-être dans le 93….

          4
          3
    TARZAN
    15 décembre 2018 - 16 h 02 min

    les algériens suivent encore les français!!!!!! ces même français qui sont jaloux que l’algérie soit le berceau de l’humanité et qui n’ont rien fait depuis 1962 mais qui ne rêvent que de la guerre civile en algérie. le « qui tue qui » n’est pas venu de somalie. TRAVAILLEZ AVEC LES AMERICAINS EUX C’EST DU CONCRET REGARDEZ L’AGRICULTURE AU SAHARA ET LES AUTRES PROJETS DONT ILS ONT PRIS LA MAIN; qu’on arrête de suivre les idiots manipulés par la france et le maroc qui nous saoulent avec leur impérialisme américain à chaque fois que les américains investissent pour notre bien en algérie, alors qu’on ne parle jamais de l’impérialisme bien réel de la france en algérie!!! LES USA ont besoin de l’algérie dans la région pourquoi cracher et rater une telle opportunité de s’allier avec notre meilleur allier occidental depuis la proclamation des Etats unis, à fortiori s’ils sont la puissance numéro 1?

    11
    9
      Anonyme
      15 décembre 2018 - 19 h 45 min

      Frayer avec les Américains, et puis quoi encore, il faut de longues cuillères pour manger avec le diable !
      Si les Français viennent donner un coup de main pour la Casbah c’est parce que les Algériens sont incapables de la sauver tout seuls. Des milliards ont été versés à l’Algérie par des organismes internationaux depuis des décennies pour la Casbah, résultat: des étais de soutènement au bas des murs croulants, des arc-boutants, des cales et rien de plus.
      Si donc les Français viennent généreusement mettre la main à la pâte au lieu de verser de l’argent aveuglément, il n’y a pas de raison de refuser cette main tendue que tu veux mordre comme un pitbull que tu es.

      13
      3
        TARZAN
        15 décembre 2018 - 20 h 48 min

        donc pour toi ceux qui ont détruit la casbah à 50% en 1830 et ceux qui soutiennent ton pays le maroc et qui mène une campagne de dénigrement contre l’algérie en france vont faire ce travail gratuitement? d’où tu tiens cette information? les américains eux au moins n’ont pas d’arrière pensée hypocrite et haineuse envers l’algérie. les américains tu les payes ils te font le job et ils te ramène leur technologie. cite moi une seule technologie que la france a apporté à l’algérie depuis 1962! par contre valérie pécresse est une femme très respectable et qui aime sincèrement l’algérie et les algériens mais une main seule n’applaudit pas. un accueil chaleureux à madame pécresse sera j’espère à la hauteur de cette grande dame. mais concernant la france mais bon dieu ouvrez vos yeux vce pays ne ramène rien à l’algérie, tout va au maroc pour nous détruire nous ramener à la hauteur de ce petit pays. depuis quand le maroc se mesure à l’algérie?

        6
        7
          Anonyme
          15 décembre 2018 - 22 h 45 min

          @ notre Tarzan ineffable,
          En fouillant le Net je viens d’apprendre que cet accord-cadre signé le 23 mars 2017 prévoyait un gros chantier à la Citadelle: Dar El Baroud (poudrière) et la Mosquée du Dey et des canalisation d’assainissement des eaux usées la Casbah.
          Or c’est précisément ce qui est en train d’être fait, on peut le constater sur les vidéos consacrées à la restauration de la Casbah sorties il y a deux mois. On peut y voir quelques visages de gens qui n’ont pas l’air de chez nous attelés à certaines tâches. Les travaux vont bon train, ce n’est pas courant et moi c’est tout ce qui m’intéresse.
          Les Amerloques ne sont pas réputés dans la restauration des monuments en péril, les Français ont là dessus une immense expérience qu’ils vont transmettre aux Algériens car tous les chantiers de restauration sont en même temps des chantiers-écoles, ce qui veut dire que les Algériens y participent activement.
          La restauration d’un site aussi délabré qu’un palais ou une mosquée de la Citadelle est très délicate, il faut vraiment avoir la foi. Des tentatives précédentes ont eu lieu et les guignols qui ont été embauchés ont trouvé moyen d’utiliser du ciment et de faire carrément disparaitre des éléments du décor. Je t’invite à regarder la vidéo qui en parle et qui s’appelle tout simplement  » Retauration de la Casbah d’Alger…au chevet d’une Histoire ».
          Alors oui, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues; et arrête de mordre la main qui se tend vers toi, la guerre est finie depuis soixante ans !

          9
          3
          Naturalisé
          15 décembre 2018 - 23 h 41 min

          Il fallait pas réponde a ce chiatte qui c’est normal qu’il défend la France comme ce chantier de la Casbah qui est en réalité un cadeau aux entreprises de travaux publics françaises rentrant dans le cadres des cadeaux en contrepartie du cinquième mandat a la bande de naturalisés escrocs et descendants des traitres.

          5
          7
        Anonyme
        15 décembre 2018 - 23 h 13 min

        Vous avez l’air bien malicieux. Ne jouez pas l’Algérien, d’autant que vos arguments sont hypocrites et fallacieux.

    Le feodalisme du bureau arabe
    15 décembre 2018 - 14 h 05 min

    Il faut tout démolir et en finir avec cette farce izlamique qui sert de pédagogie de l’ oppression! La France/arabie en a besoin

    yawili
    15 décembre 2018 - 13 h 20 min

    blablabla…tripartite?
    Au lieu d’une mosquée inutile et dangereuse, il aurait fallu penser il y a bien longtemps à restaurer le vieil Alger…mais bon nos dirigeants aiment se rapprocher de Paris qui n’a jamais rien fait de bon pour le bled !
    mauvais conseils…
    Algérie, pays des éternels mêmes projets…
    Certains chez nous connaissent plus la France que l’Andjiri. Ils y habitent pratiquement (biens,familles…).

    14
    2
      Djaffar
      15 décembre 2018 - 23 h 44 min

      Des centaines de milliards ont été attribués a sa restauration qui sont parties dans les poches des voleurs intouchables protégés par leur justice.

      جزائري
      25 décembre 2018 - 7 h 42 min

      La mosquée n est pas inutile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.