Aïssa et les imams enterrent la hache de guerre : les salafistes balayés

Djelloul Hadjimi Aïssa imams
Djelloul Hadjimi, responsable du syndicat national des imams. PPAgency

Par R. Mahmoudi – La coordination des imams et des fonctionnaires des affaires religieuses et des wakfs a enfin accepté de reprendre les pourparlers avec le ministère de tutelle, annonce le ministre, Mohamed Aïssa, dans un post publié sur son compte Facebook.

En se félicitant de cette nouvelle, le ministre, qui était sur une corde raide depuis le début de cette crise inédite, a immédiatement envoyé un message aux représentants de la coordination pour leur assurer qu’il acceptait «toutes leurs conditions» et que son département n’en poserait aucune pour entamer le dialogue.

Les imams avaient prévu d’organiser une journée de protestation, appelée «journée des hommes en turbans blanc», pour exiger la revalorisation du statut de l’imam qui comprend une révision à la hausse de leur grille de salaire et une immunité similaire à celle des parlementaires et des magistrats. Le bras de fer s’était accentué, suite à la réponse négative annoncée par le ministre, arguant du fait que toutes ces questions dépassaient ses prérogatives. Le conflit avait alors rapidement dégénéré avec des échanges de menaces et une campagne d’hostilité féroce sur les réseaux sociaux visant le ministre.

La tension avait atteint son paroxysme jeudi, lorsque le ministre a pointé du doigt des «intrus» qui cherchaient, selon lui, à «parasiter le dialogue», faisant ainsi allusion aux salafistes, soutenus par des conservateurs de tous bords qui, depuis longtemps, s’activent pour pousser à son limogeage. Il a, à la même occasion, menacé de porter plainte contre toute personne oserait l’invectiver sur les réseaux sociaux.

En ripostant vigoureusement à la déclaration du ministre, le porte-parole des imams, Djelloul Hadjimi, avait laissé entendre qu’il parlait au nom des salafistes. Ce revirement de dernière minute est de nature à couper court à toutes les suspicions qui pesaient jusque-là sur ce mouvement et à éviter des risques de manipulation aux conséquences incalculables.

R. M.

Comment (29)

    Mohamed
    17 décembre 2018 - 0 h 53 min

    Il aime bien les grosse voitures Allemande on dirait, Est il au courant que c’est des kouffar qui les construisent..

    anonymette
    16 décembre 2018 - 23 h 11 min

    ‘la hausse de leur grille de salaire et une immunité similaire à celle des parlementaires et des magistrats’!!!!!!
    la hausse de leurs salaires ???? mais ils produisent quoi ces gens ???? même leurs prêches sont nuls pour la plupart à part certains trop rares ! et l’immunité c’est pourquoi faire ? un imam qui se croit au dessus des lois c’est forcément un imam qui a des tas de trucs à se reprocher ! quelle manque de moralité quelle déchéance !
    là je pense que notre pays court à sa perte à la vitesse V et que la chute est imminente !

    Anonyme
    16 décembre 2018 - 20 h 51 min

    je comprend toutes les Algériennes et Algériens qui fuient leurs pays , à force le budget de l’état sera largement excédentaire , car l’état ne paiera que pour les « moudjahid « , les « imams » , les assistés perpétuel ,ça fera plaisir à notre état , à nos ministre eux qui ne sont pas capable de gérer une population aussi importante , alors imaginé que tout le monde reste en Algérie ça sera l’explosion , alors monsieur bouteflika ,vus que vous êtes de plus en plus diminué , dite à vos ministre d’accélérer la fuite des Algériens en continuant à répandre leurs incapacités à bien faire car ça devient de plus en plus difficile pour vous de gérer un aussi grand pays que l’Algérie , ou bien un déclic salvateur en comprenant que vous devenez traître à l’Algérie

    4
    1
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 18 h 29 min

    Sourire et salut de Belzébuth .

    5
    2
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 17 h 18 min

    Bien fait pour notre gueule ! On a que la religion qu’on mérite.

    7
    7
      karimdz
      16 décembre 2018 - 17 h 32 min

      La religion musulmane ne nous pose pas de problème, tu ne penses tout de meme pas que nous allons adopter ton innommable talmud raciste, sanguinaire et barbare.

      9
      9
    karimdz
    16 décembre 2018 - 16 h 52 min

    Les imams deviennent des carriéristes, ils ont créé leur syndicat et font des revendications. La religion, va devenir comme le football, une question d’argent, l’avantage pour les imams, c est qu il n y a qu un seul acteur dans la mosquée, donc ils pourront tout rafler, à moins que les muezzins s’y mettent…

    Ou est la religion dans tout cela…

    15
    5
    Barbes et Kamis
    16 décembre 2018 - 15 h 53 min

    On parle ici à propos des revendications des imams d’une …. « tension qui atteint son paroxysme » …alors que pour les manifestations des médecins résidents on parlait juste de heurts, épisitou !

    Les médecins résidents ont souffert durant des mois et des mois (et continuent de souffrir) sans atteindre leurs buts, mais il a suffit de quelques jours de menaces de la part des imams pour faire rompre et faire plier le pouvoir ! Aussi, je conseille vivement aux médecins résidents, aux anciens djounouds et caporaux retraité de l’armée, aux groupes d’auto défense créés durant la années de violence du FIS etc… , de se laisser pousser la barbe, de la faire reluire au henné, de porter des kamis, des djellabas, des burkas, des nikabs, des tenues afghanes et sortir manifester dans les rues pour voir enfin aboutir leurs revendications !

    16
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 15 h 09 min

    Un médecin spécialiste qui a passé toute sa vie à étudier jusqu’à ce que ses sourcils et ses aisselles blanchissent ne pourra jamais rêver d’une BMW dernier cris que possède ce charlatan qui veut encore plus d’avantages pour doser la toxicité de son obscurantisme et l’inoculer au peuple.

    23
    1
      Anonyme
      16 décembre 2018 - 15 h 33 min

      Une BMW immatriculée 16, ce type de l’exode rural réside dans la capitale.

      18
      Amazighkan
      16 décembre 2018 - 15 h 34 min

      Il manque à ces médecins spécialistes d’autres modules et compétences que les facultés de médecine doivent impérativement rajouter au cursus de formation : les amulettes, le pipi de chamelle, l’eau de zem-zem, RHB, belahmar …etc j’ai oublié la rokia.

      21
    Moha
    16 décembre 2018 - 12 h 22 min

    Elle est à ce clown la voiture ? Une allemande de marque non ?

    19
    3
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 11 h 01 min

    L’islam n’a jamais et n’apportera rien aux pays gangrenés par cette religion pour ne pas dire de cette secte. Le bilan comptable est là pour le prouver. Le projet social islamique est un tissu d’inepties, de bêtises et de vantardises et, il n’est la preuve de rien sinon ils ne seraient pas les vauriens de l’humanité.
    Destructeur, égorgeur, vitrioleur, génocidaires, son histoire est née dans le sang et finira dans le sang.
    Les adeptes de cette religion n’ont que haine et rancœur pour le reste de l’humanité .Ils passent leurs journées à maudire et à injurier l’occident mais sont les premiers à s’offrir ses inventions.(regardez la BMW de luxe vers laquelle il se dirige).
    Ils veulent effacer toute trace de vie sur terre pour qu’il n’y ait plus personne pour témoigner de leurs retards abyssaux et de leur état d’aridité intellectuelle.
    Ils sont les moins productifs et inventifs au monde. Absents de la compétition mondiale qui fait progresser l’humanité, ils ne sont imbattables que dans la sphère terroriste.

    30
    13
      Souk-Ahras
      16 décembre 2018 - 11 h 39 min

      @Anonyme
      16 décembre 2018 – 11 h 01 min

      Toute religion porte en elle des « extrêmes » mais aussi des croyants sincères et sains d’esprit qui méritent tout notre respect pour la profondeur de la foi qui les anime.
      J’aurais apprécié encore plus votre commentaire si vous aviez utilisé « islamistes, ou intégristes » en lieu et place d’Islam. L’Islam n’a rien à voir avec toutes les déviances islamistes rétrogrades.

      20
      17
        Anonyme
        16 décembre 2018 - 12 h 25 min

        Le terme « islamisme » est un terme des politiciens pour désigner l’islam et rester dans le politiquement correcte. L’islamisme, l’intégrisme,le salafisme ou le wahabbisme n’est pas la maladie de l’Islam. Il est l’intégralité de l’Islam. Il en est la lecture littérale, globale et totale de ses textes fondateurs. L’Islam des intégristes, des islamistes, c’est tout simplement l’Islam juridique qui colle à la norme des textes fondateurs de l’islam.

        17
        9
      Vector
      16 décembre 2018 - 13 h 21 min

      L’Ukraine, le Venezuela, le Congo ou le Vietnam ne sont pas musulmans mais ils sont aussi pauvres que les pays musulmans !

      8
      23
        Zaatar
        16 décembre 2018 - 15 h 09 min

        En d’autres termes, si un pays est musulman il est nécessairement pauvre, mais ce n’est pas parce qu’un pays est pauvre qu’il est musulman… et donc l’ensemble des pays musulmans est inclus dans l’ensemble des pays pauvres, c’est ça?

        4
        4
          Vector
          16 décembre 2018 - 17 h 14 min

          L’islam n’est ni un probléme et ni une solution pour le développement !
          Donc demain si tout les algériens se convertissaient au christianisme, au judaïsme ou au shintoïsme ou devenaient athée, l’Algérie se développerait ?
          C’est grotesque !

          2
          5
          Anonyme
          16 décembre 2018 - 17 h 51 min

          @Vector; Non ,parce que 10 siècles de destruction massive ne s’envolent pas du jour au lendemain .L’idéologie islamique ne pardonne pas.

          4
          4
        Anonyme
        16 décembre 2018 - 15 h 19 min

        Dans le monde non musulman il y a des pays non développé économiquement et d’autres à la pointe du développement humain tout azimut .Mais dans le monde musulman aucun pays n’est sorti de la barbarie et le sous développement humain à la frontière animale, tout azimut.

        14
        2
    صالح/ الجزائر
    16 décembre 2018 - 10 h 28 min

    Comme le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs et le président du syndicat des imams appliquent le même programme , du président , pourquoi se disputent ils ? .
    le président du syndicat des imams a déclaré : « Notre soutien au président Bouteflika est indéfectible » , et «Ce soutien indéfectible à un cinquième mandat du président émane de la volonté de préserver la paix et stabilité du pays ainsi que les acquis réalisés par le Président de la République au cours des quatre mandats derniers» .
    le président du syndicat des imams ne trouve-t-il pas que  » la volonté de préserver la paix et stabilité du pays ainsi que les acquis réalisés par le Président de la République  » sont contradictoires avec une journée de protestation pour exiger une révision à la hausse de leur grille de salaire ? .
    Porter deux bagues ( d’alliance ) ça signifie : ou bien qu’on imite des femmes , laquelle est maudite par le messager de Dieu QSSL (لعن رسول الله ﷺ المتشبهات من النساء بالرجال، والمتشبهين من الرجال بالنساء ), ou bien qu’on entretient deux épouses , c’est-à-dire qu’on vit bien , mieux que les bosseurs productifs dans des autres institution .
    Par curiosité à qui appartient la BMW , double zéro , sur la photo ?.

    15
    3
    Musulman et fier de l'être.
    16 décembre 2018 - 10 h 12 min

    NON aux salafisme.
    OUI à l’islam
    OUI auX Prescriptions du Noble CORAN.
    OUI à la Sunna de nôtre prophète MOHAMED (paix et salut en son âme).

    11
    20
      Anonyme
      16 décembre 2018 - 16 h 04 min

      Les salafistes eux aussi se revendiquent de la sunna et disent « OUI à la Sunna de nôtre prophète MOHAMED » salaf c’est le retour à la sunna de Mohamed du 6eme siècle avec les ghazaouet,les foutouhate et bawle al ba3ir.

      6
      2
    Bachir2Bruxelles
    16 décembre 2018 - 10 h 05 min

    La fonction d’Imam est sacrée chez les vrais Musulmans;mais avec l’arrivée du FLN et les faux moudjahid;elle est devenue un outil de la propagande et de la manipulation;lorsque un imam d’une grande ville ou des milliers de personnes priaient derrière chaque vendredi;devient un indicateur des services secret des pays ennemis exemple la Belgique ou le mossad à sa quartier général aussi les services Marocaine;le cas d’un imam réfugié en Belgique sixième personnalité du parti FIS.ou des membres de sa famille exercent des hautes fonctions en Algérie députés et autres;est-il possible ailleurs

    15
    1
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 8 h 41 min

    la luxure est haram qu aux croyants pas aux imams (photo)

    11
    3
      Marcus
      16 décembre 2018 - 14 h 21 min

      J’ai parfaitement compris ce que tu voulais dire mais attention, la luxure n’est pas le luxe cher anonyme
      ne confonds pas gout du luxe et la luxure qui est, quant à elle ,le plaisir de la chair, le désir sexuel

      4
      2
        Anonyme
        16 décembre 2018 - 17 h 32 min

        Mais pourquoi les gens pieux sont récompensés au paradis par le plaisir de la chair, le désir sexuel et le vin ?

        1
        1
    Anonyme
    16 décembre 2018 - 8 h 38 min

    JE croyais que l immunité était accorder qu aux personne assermenté (avec la main gauche) comme nos valeureux députes pour être plus crédible aux yeux des dupes ,,un imam qui demande l immunité de l homme et n a pas confiance en celle du TOUT PUISSANT ne doit pas est pas très très croyant ou alors un petit chouia ce qui me laisse a penser qu il est peut être mal intentionné ou mal orienter ,,,
    priez avec moi que le TOUT GRAND nous protégé et nous guide vers le droit chemin ainsi que nos imams goulou amin

    7
    1
    Souk-Ahras
    16 décembre 2018 - 7 h 22 min

    Merci Président Bouteflika, vous avez réussi à enfermer l’intelligence algérienne dans un goulag religieux en utilisant les meilleurs « architectes » pour assurer sa « construction ».
    Bientôt la bannière verte flottera au dessus de notre étendard national.

    22
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.