L’écrivaine Monique Hervo naturalisée algérienne

Hervo
L'écrivaine Monique Hervo. D. R.

L’écrivaine française qui avait lutté aux côtés des Algériens pour leur indépendance, Monique Hervo, a été naturalisée algérienne, selon un décret présidentiel publié sur le dernier Journal officiel n.73. Le décret présidentiel signé le 5 décembre indique que Monique Hervo, née en 1929 à Paris, est naturalisée algérienne dans les conditions de l’article 11 de l’ordonnance n. 70-86 du 15 décembre 1970, modifiée et complétée, portant code de la nationalité algérienne.

L’écrivaine, avec une équipe du Service civil international, une association qui réunit des objecteurs de conscience, s’était installée au bidonville de la Folie, à Nanterre, en 1959 pour connaître les conditions de vie de milliers d’Algériens. Ayant vécu de nombreuses années dans ce bidonville jusqu’à 1971, elle a été l’auteure de deux ouvrages à ce sujet : «Bidonvilles : l’enlisement», avec Marie-Ange Charras, La Découverte, Paris, 1971 et «Chroniques du bidonville : Nanterre en guerre d’Algérie, 1959-1962», éditions du Seuil, Paris, 2001.

Le 17 octobre 1961, rappelle l’APS qui rapporte l’information, l’écrivaine engagée pour l’indépendance de l’Algérie a manifesté aux côtés des Algériens qui se sont soulevés, au cours d’une marche pacifique à Paris et sa banlieue, contre le couvre-feu imposé uniquement à eux, en réclamant l’indépendance de leur pays.

Les manifestants algériens avaient fait l’objet d’une sanglante répression de la part de la police parisienne qui a tué, blessé et jeté dans la Seine des milliers d’entre eux. «J’ai été pour l’indépendance de l’Algérie tout de suite», le rappelait-elle souvent Monique Hervo.

Après l’indépendance de l’Algérie, Monique Hervo est restée dans le bidonville de Nanterre pour livrer une autre lutte pour un logement décent en faveur des Algériens de Nanterre, Argenteuil, Gennevilliers et Ivry. Toutes ses archives sont déposées à l’Institut d’histoire du temps présent (Paris) ainsi qu’à la bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).

R. N.

Comment (17)

    EL Che
    30 décembre 2018 - 8 h 15 min

    Bienvenue a la Mecque des révolutionnaires l’Algérie pays des Hommes …….Tahya AL Jazayer

    3
    1
    Kahina-DZ
    29 décembre 2018 - 14 h 37 min

    Un beau geste de reconnaissance et de gratitude envers cette GRANDE DAME !!

    Merci Mme Monique Hervo pour votre précieux soutien !!
    Merci pour vos valeurs nobles !!!
    Vous représentez la France de Liberté-Egalité-Fraternité, La devise dont l’ origine remonte à la Révolution Française.

    52
    5
    Karim
    29 décembre 2018 - 13 h 03 min

    Autrefois la nationalitè algerienne valait son pesant d’or ,aujourdhui si on proposait à tous les Algeriens la nationalitè française ,c’est avec engouement qu’ils l’adopteront ;les reticents,faux nationalistes mais à la double nationalitè masquèe depuis fort longtemps,seront ceux qui siphonnent actuelement les devises de l’etat,et qui ont mis main basse sur toutes les richesses du pays .

    13
    68
      DZDZDZDZ
      29 décembre 2018 - 14 h 41 min

      Karim le marrouki,

      Tu caches mal ta haine envers l’Algérie.
      Tu critiques tout ce qui est positif pour l’Algérie.
      Tu ne peux être un Algérien. Tu es qu’un vulgaire marrouki qui vient salir l’image de l’Algérie.
      OUI C’EST VRAI, n’importe quel clochard marrouki prend la nationalité Algérienne…Il est temps que cette arnaque marochienne cesse !!!

      46
      6
      La vérité
      29 décembre 2018 - 21 h 28 min

      Karim,@vous avez bien raison, mais comme certains cireurs de babouches ont encore la fierté d’Oujda et environs,si demain la France ouvrirait ses frontières aux Algériens, il ne resterait pas grand monde,a part les vieux les douaniers, certains Berger, même les morts aimeraient déterrer d’Algérie, surtout nos Chahid et nos vrai Moudjahid

      5
      16
    Chibl
    29 décembre 2018 - 12 h 03 min

    C’est cette Dame qui devrait donner la nationalité algérienne a ceux la même qui la lui ont donné, pas l’inverse

    17
    1
    Raselkhit
    29 décembre 2018 - 10 h 50 min

    La lutte pour la nationalité Algérienne est d’abord une lutte éminemment idéologique Dire que certain ont voulu supprimer Fernand Yveton de la liste des Martyrs que son compagnon Félix Colozzi a été supprimé de la nationalité Algérienne Alors que « Condamné à mort il vit toujours en Algérie qu’il n’a jamais quitté On lui propose la nationalité algérienne par son épouse

    13
    4
    Felfel Har
    29 décembre 2018 - 10 h 30 min

    Je joins ma voix à celle de tous ceux qui se sont félicités de cette décision, en souhaitant bienvenue parmi nous à cette Algérienne à part entière. Nos autorités ont tardé, mais ont finalement pris la bonne décision.
    Rien ne me ferait plus plaisir que de voir tous ces étrangers (morts ou vivants) qui se sont battus pour une Algérie libre et indépendante, bénéficier de la citoyenneté algérienne, même à titre posthume. Ce geste honorerait le pays.
    PS: Inutile de préciser que cela ferait enrager tous les nostalgiques de l’OAS et leurs supplétifs.

    24
    2
    KIF KIF
    29 décembre 2018 - 9 h 44 min

    Il fallait le faire avant Madame ou l’Algérie était souveraine;vous allez vite redemander votre nationalité d’origine:avec le Drebki comme chef de parti et des fils de traitres ou plus haut de l’état;vous allez le regretter;juste pour vous informez la majorité des dirigeants Algériens ont la nationalité Française

    13
    9
    Séhab
    29 décembre 2018 - 9 h 36 min

    les algériens vous tends les bras madame vous êtes la bienvenue dans votre pays parmis vos compatriotes

    toute mon admiration et mes respect a vous chère compatriote

    21
    4
    hombre
    29 décembre 2018 - 7 h 33 min

    une ALGERIENNE une vraie ELLE merci MADAME

    26
    4
    Rayés Al Bahriya
    29 décembre 2018 - 3 h 05 min

    À l’intention de Zoukh, mère d’Alger, rappel toi de cette formule de Lounis AIT memguellet, sur les femmes kabyles disant ceci :  » Nedja Enif Gher Thulawin « …
    Monique Hervo est une grande algérienne…
    Son nif fond l’airin…
    El fahem yefhem .

    19
    3
    Anonyme
    28 décembre 2018 - 21 h 01 min

    Bienvenue a notre nouvelle compatriote qui l a été toujours quelque part.

    35
    5
    anonymette
    28 décembre 2018 - 20 h 36 min

    bureaucratie ? réticences de certaines taupes intégristes infestant l’État ? quoiqu’il en soit mieux vaut tard que jamais ! Chère Madame Hervo vous voilà juridiquement des nôtres !

    30
    2
    Anonyme
    28 décembre 2018 - 20 h 19 min

    Je ne connais pas qui elle est. Autant dire la vérité. Si ce que votre article dit est vrai alors : bienvenue à notre compatriote et qu’elle vienne habiter en Algérie, pour les vieux jours c’est plus serein et plus ensoleillé. Merci de nous faire connaître son existence et son combat.

    43
    4
    Cheriet
    28 décembre 2018 - 20 h 15 min

    Bravo Chère Madame! Toutes mes sincères Salutations!

    38
    2
    Rascasse
    28 décembre 2018 - 19 h 56 min

    La médium Louisa Hanoune avec sa boule de cristal qui annonçait d’importantes déclarations du cadre , yakhi politicien taa akher zaman et ils veulent rien lâché se prennent pour une génération d’or alors que cette génération est le mal de l’Algérie

    24
    9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.