Faux communiqué sur les migrants : la Ligue des droits de l’Homme accuse

Syriens LADDH
Des réfugiés syriens à Alger. D. R.

Par Hani Abdi La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) dément catégoriquement avoir adressé des rapports à des ONG, des instances régionales, européennes ou internationales relatifs à des opérations de rapatriement de migrants arabes. Dans une déclaration publiée sur son site par Houari Kaddour, la LADDH affirme avoir été «surprise» par ce constat et assure qu’elle s’échine à «découvrir qui aurait été  derrière cette manipulation pour nuire à l’image de l’Algérie».

La LADDH souligne que l’auteur de ces comptes rendus qui lui ont été attribués accuse, entre autres, l’Algérie d’avoir mené, du 25 au 26 décembre, une opération de renvoi d’une cinquantaine de migrants, des Syriens et des Yéménites, vers le Niger. Ce même auteur, non encore identifié selon LADDH, ajoute que «les migrants ont été transportés dans des bus alloués par le Croissant-Rouge algérien». Ce que la LADDH considère comme archifaux, regrettant que des médias aient donné de l’écho à ces faux comptes rendus qui lui ont été attribués.

Pour cette ONG, «l’objectif de l’auteur de ces faux rapports est d’induire en erreur l’opinion publique nationale et internationale pour gagner de l’argent auprès de certains cercles occidentaux». La LADDH poursuit en affirmant qu’en décembre 2018 il y a eu une opération de rapatriement à partir de Tamanrasset vers le Niger en étroite coordination avec les autorités nigériennes et en accord avec le bureau d’Alger du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR).

La LADDH atteste que cette opération s’est déroulée dans le total respect des droits humains et des pratiques légales relatives au rapatriement des migrants clandestins vers leurs pays d’origine. La LADDH se réfère au rapport détaillé de son chef de bureau à Tamanrasset, Samedate Habiballah. Aussi cette ONG précise-t-elle que le rapatriement des 117 migrants de diverses nationalités arabes a été programmé l’été dernier. La LADDH assure avoir été informée de cette opération le 2 août 2018.

Cette ONG dénonce ainsi la «manipulation» des faits et des chiffres pour «ternir l’image de l’Algérie» et servir «les intérêts étroits de certaines officines étrangères» qui cherchent des moyens de pression sur les autorités algériennes afin de pouvoir accéder à des avantages matériels sur le sol algérien.

Ce n’est pas la première fois que l’Algérie fait face à des manipulations liées au traitement réservé aux migrants. Plusieurs fois, elle a été accusée par, notamment, des officines et des médias étrangers d’avoir refoulé de manière arbitraire des migrants clandestins. Des accusations qui n’ont jamais été étayées de preuves mais qui ont toujours bénéficié d’un large écho médiatique, notamment chez nos voisins marocains et leurs relais en France.

H. A.

Comment (14)

    Kassaman
    4 janvier 2019 - 15 h 18 min

    Les occidentaux ont perdu toute légitimité en matière de droit de l’homme de belle lurette et encore plus depuis la répression féroce qui s’est abattue sur le mouvement des gilets jaunes qui a fait plusieurs morts et blessés graves.
    Donc il n’y a vraiment pas de quoi se sentir sous pression suite à des critiques hypocrites des ces officines occidentales.
    L’Algérie reconduira à la frontière, de manière ferme et dans le respect de leur dignité, toute personne qui n’aura aucune autorisation de circuler sur le territoire que cela leur plaise ou non.

    14
    1
    صالح/ الجزائر
    4 janvier 2019 - 8 h 11 min

    De quelle « Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme » s’agit il ? .
    Car les deux articles de l’AP , d’hier le 03 Janvier 2019 , l’un sous le titre : Une source officielle : «Nous ne voulons pas de fugitifs syriens en Algérie !» , rédigé par R. Mahmoudi , et l’autre sous le titre : Faux communiqué sur les migrants : la Ligue des droits de l’Homme accuse , rédigé par Hani Abdi , évoquent deux « Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme » ( LADDH ) parait- il différentes , l’une de Hocine Benissad , l’autre de Houari Kaddour .

    .

    1
    5
    Ch'ha
    3 janvier 2019 - 23 h 42 min

    Une impression de déjà vu … Encore des fake news et propagande de toujours les mêmes.
    Non le pays ne créera pas de centres de rétention pour migrants et vos terroristes iront direct chez vous retour au bercail et à l’envoyeur.
    Le pays est machallah un état souverain.
    FRONTIÈRES HERMÉTIQUEMENT FERMÉES DE TOUTE PART.
    Des murs et blindage 20 m de haut au moins.

    19
    3
    Arnaque
    3 janvier 2019 - 23 h 07 min

    Un réfugié qui porte un pantalon type armé, laissez moi rire 😂

    15
    anonyme
    3 janvier 2019 - 21 h 42 min

    le manipulateur manipulé !!!!!!!
    trop de désinformation et de manipulation dans tous les domaines ;
    en cas de cafouillage c ‘est
    la main étrangere
    l ‘impérialisme et le sionisme
    la réaction interne et externe

    2
    11
    TOLGA
    3 janvier 2019 - 16 h 20 min

    Point n’est besoin de se poser la question « QUI EST DERRIÈRE CETTE FAUSSE INFORMATION ? » ni se faire martel en tête. La réponse est limpide et claire : A QUI PROFITE LE CRIME ? Mais tout simplement aux israéliens en premier lieu, puis à leur servile esclave le makhnez et à la france comme de bien entendu. C’est l’évidence même afin de discréditer notre cher pays l’Algérie.
    Mais puisque ces pays « aiment » tant ces « réfugiés », en fait des terroristes, qu’ils nous envoient eh bien que – CES MÊMES PAYS N’ONT QU’À LES PRENDRE CHEZ EUX – puisque ce sont eux-mêmes qui les ont créés et armés dans le but évident de détruire nos pays…
    IL N’EST ABSOLUMENT PAS QUESTION DE LES RECEVOIR CHEZ NOUS EN ALGÉRIE !!! QU’ILS AILLENT CHEZ LEURS PROTECTEURS.

    28
    2
    Nadjma
    3 janvier 2019 - 14 h 05 min

    Mon dieu pourquoi poser la question à savoir qui est derrière toutes ces manipulations ! désormais tout le monde sait, les juifs sionistes qui gouvernent la France et ont pas mal d’influence en Europe et aux USA et des complices un peu partout dans le monde y compris dans notre pays, sont à l’origine de toute cette infamie. Ces adorateurs de satan ne veulent pas se déclarer défaits, ils prennent la raclée en Algérie, ils vont attaquer la Syrie, ils prennent une raclée en Syrie et ils reviennent en Algérie. La question est allons nous continuer longtemps dans ce sinistre va et vient avec ces fous? Les occidentaux sont ils devenus dégénérés au point de perdre tout bon sens et de suivre les juifs aussi loin. Les juifs eux n’ont rien à perdre car ce sont les autres qui meurent, eux ils gouvernent, ils manipulent, ils donnent des ordres, ils recrutent, ils corrompent, pour le reste ce sont les autres qui paient. Il faut que cela s’arrête. Que dieu protège notre pays et notre armée.

    25
    Anonyme
    3 janvier 2019 - 13 h 46 min

    Encore une fake news, et une de plus, et toujours les mêmes sites électroniques pseudo algériens pour les reprendre en termes les plus virulents, aussitôt repris par la vermine des sites marocains à la botte. Le ton du texte incroyablement anti algérien déjà interpellait. Mais non, on leur a agité un chiffon rouge et ils ont foncé droit dessus. Est ce qu’il n’y a pas une loi contre ça? Peut être que quelques millions de dinars d’amende pour propagation de fausses nouvelles portant atteinte à la sécurité nationale ou à l’image du pays les calmeraient. Et surtout les inciteraient à vérifier leurs infos avant de diffuser de simples communiqués, surtout par ces temps de fake news…

    25
    3
    Anonyme
    3 janvier 2019 - 12 h 43 min

    C est quoi tous ces faux communiqués ?
    D abord faux communiqué du FLN et maintenant faux communiqué de la LADH?
    Que les journalistes soient un plus professionnels et confirment l information avant de la publier!!!
    Ça crée un sentiment de non maîtrise des nouvelles technologies et c est grave de ne pas pouvoir vérifier s il s agit de fakes News…

    29
    2
    selma
    3 janvier 2019 - 12 h 31 min

    Pas de migrants en Algérie, que les prétendus ONG aillent au diable. Si les supposés migrants leur font de la peine, qu’elles les accueillent dans les pays qui se sont enrichis sur le dos de l’Afrique.
    On tente coute que coute de déstabiliser l’Algérie par tous les moyens: plus d’une décennie de terrorisme n’a pas suffit, après les tensions fomentées en Kabylie et au Mzab qui ont lamentablement échoué, et on passé à l’étape du déversement de tonne de cannabis de chez le voisin marocain dont la frontière est pourtant fermée
    Aujourd’hui, le cuisant échec du complot contre la Syrie, on veut caser les mercenaires assassins du peuple syrien , dont le seul pays refuse la collusion avec l’état sioniste
    Que l’Algérie se tourne vers Poutine pour exterminer la vermine engraissée par les pays du Golfe.

    34
    5
    Selecto
    3 janvier 2019 - 12 h 10 min

    Le coup venait de traitres locaux travaillant pour l’internationale socialiste et le Maroc.
    Certaines associations nationales avec des relais a Paris sont des nids de vipères.

    37
    4
    Anonyme
    3 janvier 2019 - 9 h 35 min

    Attention aux manipulations et beaucoup de sources s’acharnent comme notre pays
    Les médias doivent vérifier leurs sources, surtout en lien avec la sécurité, rare point où les institutions sont debout et veille au grain. Les migrant arabes sont une vrais menace à cause de daesh, surtout que comme le dit une source sécuritaire ils traversent beaucoup de pays où un migrant normal aurait demandé l’asile sans prendre le risque de milliers de km supplémentaires.

    27
    3
      Anonyme
      3 janvier 2019 - 10 h 15 min

      Pas d’asile en Algérie, ça suffit, on a été gravement malmenés par ce qu’ils appellent réfugiés subsahariens qui n’ont jamais accepté de s’immobiliser dans des camps au sud. Ces subsahariens auraient pu s’accaparer de nos maisons avec leurs comportements et leurs nombres incroyables tous en errance dans les moindres coins du pays, ils dégagent !!! quand on est affaiblis par la famine on ne traverse pas les déserts tout en restant solide pour mendier en tant que clandestin du matin au soir.

      42
      2
    zad
    3 janvier 2019 - 7 h 35 min

    il ne reste plus dawla…

    11
    19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.