La télévision italienne s’intéresse à la question sahraouie

télévision
La cause sahraouie a fait l'objet d'un documentaire diffusé par la RAI1. D. R.

De Rome, Mourad Rouighi – La première  chaîne de télévision italienne RAI 1 a diffusé hier soir un long reportage sur la question du peuple sahraoui et des conditions de vie des réfugiés dans  les camps et dans  les villes libérées.

Le sujet a été réalisé par une grosse pointure en matière de journalisme d’investigation internationale, en  l’occurrence Amedeo Ricucci, plusieurs fois primé pour ses reportages  sur l’actualité politique internationale et excellant dans la synthèse d’analyses et de rebonds sur les principaux thèmes mondiaux, ainsi que dans les enquêtes sur les sujets qui fâchent !

Le programme, d’une durée de 50 minutes, a offert aux téléspectateurs italiens la possibilité d’approfondir une question, celle du peuple sahraoui, et de mesurer à travers une brève rencontre avec le président de la RASD, Brahim Ghali,  l’évolution de  la situation politique et des droits de l’homme au Sahara Occidental et des derniers développements sur la scène diplomatique internationale, notamment les récents pourparlers de Genève.  Une attention qui témoigne du regain d’intérêt de la part de l’opinion publique italienne pour une question vieille de 43 ans et qui hélas est souvent occultée par d’autres conflits dans le monde.

Le reportage fait également  état de récits et de témoignages de femmes et des hommes sahraouis, dénonçant les pratiques de torture et de justice sommaire et l’interdiction systématique opposée par le gouvernement marocain à tous ceux qui voudraient vérifier sur place la gravité de la situation humanitaire.

Par ailleurs, le sujet met en exergue l’importante contribution des associations italiennes solidaires avec  la cause sahraouie, qui n’ont de cesse de lancer des initiatives entre les institutions qu’elles représentent et les villes sahraouies des zones libérées, un peu à l’instar de ce qui s’effectue depuis des décennies avec les villes de Toscane, d’Ombrie, d’Emilie-Romagne, de Ligurie et d’autres régions encore.

Enfin, le reportage se veut le tremplin pour un cri d’appel en direction de la société civile italienne, l’invitant à se mobiliser et à sensibiliser la classe politique actuelle face à l’aggravation préoccupante de la situation au Sahara Occidental et le risque d’absence de perspectives de solution, en dépit des récents efforts de la communauté internationale en vue d’une prise en compte des aspirations de ce peuple et son droit inaliénable à l’autodétermination et pour l’indépendance totale des territoires occupés du Sahara Occidental.

M. R.

Comment (7)

    BOLTON
    5 janvier 2019 - 16 h 07 min

    Il est temps qu’un média lourd tel que RAI 1 parle du Sahara Occidental l’Italie
    a l’inverse de la france ne soutient pas la colonisation , la hantise du makhnaz
    est John Bolton qui est frustré de voir les Saharaouis sequestré dans leur pays
    ET spolié par le marok *

    67
    12
      Aziz
      6 janvier 2019 - 1 h 58 min

      hahahahahahahahahahah

      5
      7
    ALI
    5 janvier 2019 - 15 h 13 min

    MERCI À LA TV RAI 1 POUR CETTE OEUVRE HUMANITAIRE HAUTEMENT UTILE.

    79
    10
    M'hamed HAMROUCH
    5 janvier 2019 - 15 h 06 min

    Une autre façon à l’italienne pour dire que cette France néo-colonialiste est responsable :
    1/- du démembrement de la Libye avec ses conséquences (migration massive de subsahariens vers l’Italie)
    2/- du maintien de la colonisation du Sahara occidental pour empêcher les pays de l’Afrique du Nord de se développer en tant qu’ensemble économique.

    129
    12
    Le rêve est permis
    5 janvier 2019 - 13 h 02 min

    Vous ne complimentez que ceux qui vont dans votre sens et dénigrent le Maroc et son Sahara , même Satan !!!
    « ….une grosse pointure en matière de propagande internationale, corruption et la loi de plus offrant, en l’occurrence Amedeo Ricucci….,
    la Réalité fini tjrs par vous rattraper

    20
    150
    Jean-Boucane
    5 janvier 2019 - 12 h 52 min

    Il est en train de se passer quelque chose en Afrique.. une guerre de puissance est en train de se mettre en place et la France commence a etre hors jeu (dailleurs ils sont tellement a bout de souffle que les soldats s’evanouissent lors de discours du president Macron au Mali)… ils ont misé sur le mauvais cheval… et le faites qu’une grande chaine comle la Rai 1 commence a parler de la question saharaouis cest que le vent tourne…

    55
    16
    Ch'ha
    5 janvier 2019 - 12 h 44 min

    Excellente initiative.

    46
    14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.