Sahara Occidental : l’ONG WSRW appelle le Parlement européen à suspendre le vote sur l’accord UE-Maroc

WSRW
L'eurodéputée Marietje Schaake. D. R.

L’ONG Western Sahara Resource Watch (WSRW) a appelé la nouvelle rapporteuse de la Commission du commerce international (INTA) du Parlement européen, Marietje Schaake, à suspendre la procédure de vote sur l’extension de l’accord commercial UE-Maroc au Sahara Occidental occupé, soulignant que le rapport réalisé par sa prédécesseur, qui sert de base au vote, contient des «affirmations extrêmement trompeuses et fausses».

Le Parlement européen doit voter avant la fin de mois de janvier sur la proposition de modification des protocoles de l’accord d’association UE-Maroc, qui étendra les préférences commerciales à la partie du Sahara Occidental sous occupation marocaine, sans respecter les arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). En décembre 2016, la CJUE avait statué qu’«aucun accord de commerce ou d’association UE-Maroc ne pouvait être appliqué au Sahara Occidental» et que «le Maroc n’a aucune souveraineté ni aucun mandat international pour administrer le territoire du Sahara Occidental».

Dans ce contexte, l’ONG WSRW a appelé la nouvelle rapporteuse de la Commission INTA du Parlement européen, Marietje Schaake, à suspendre la procédure de vote sur l’extension de l’accord commercial UE-Maroc au Sahara occidental occupé, précisant que le rapport réalisé par sa prédécesseur contient des «affirmations extrêmement trompeuses et fausses et n’avait pas respecté les arrêts de la justice européenne concernant l’exploitation des ressources des territoires sahraouis. L’eurodéputée néerlandaise Marietje Schaake, qui a remplacé la Française Patricia Lalonde, n’a jusqu’à présent fait aucun commentaire public sur la proposition ou sur le rapport rédigé par Mme Lalonde.

L’Organisation de défense des ressources sahraouies a tenu à informer Mme Schaake que le rapport de l’INTA avait été rédigé par l’ancienne rapporteuse de la Commission du commerce international, Patricia Lalonde, chargée de ce dossier par le Parlement européen, alors qu’elle était membre au sein du conseil d’administration d’une organisation de lobbying marocain, jusqu’à sa démission début décembre 2018, suite à l’ouverture d’une enquête au sein du Parlement européen sur cette affaire révélée en novembre dernier par le journal EuObserver. «Il est incroyable qu’un rapport rédigé par un eurodéputé avec un agenda pro-marocain soit toujours utilisé pour la procédure de vote du Parlement. Il y a tout lieu de douter de la véracité des affirmations contenues dans le rapport, qui contient des éléments trompeurs et incorrects», a dénoncé la présidente de l’ONG, Sara Eyckmans, appelant la nouvelle rapporteuse, Marietje Schaake, à suspendre la procédure de vote sur l’extension de l’accord commercial UE-Maroc aux territoires sahraouis.

La présidente de WSRW a souligné, en outre, que la Commission du commerce international du Parlement européen n’avait pas tenu compte dans son rapport du respect des arrêts de la CJUE, notamment l’obligation pour l’UE d’obtenir préalablement le consentement des populations sahraouies pour tout accord avec le Makhzen incluant l’exploitation des ressources de territoires sahraouis. «Trois délégués de la Commission du commerce international (et non du Parlement européen dans son ensemble) appartenant à des groupes politiques ne représentant que 20% de la composition du Parlement, se sont rendus au Sahara Occidental, mais n’ont pas été autorisés à évaluer correctement la situation sur le terrain», a fait savoir l’ONG. Elle a ajouté dans ce sillage que «les membres de l’INTA se sont rendus uniquement dans la partie occupée du Sahara Occidental et n’ont pas visité les territoires sous contrôle du Polisario ni les camps de réfugiés sahraouis où vivent près de la moitié des populations sahraouies».

Evoquant la démission de l’eurodéputé Patricia Lalonde de son poste de rapporteuse de l’INTA, à la suite de «graves révélations de conflit d’intérêts», la présidente de l’ONG a considéré que «ceci justifierait la suppression de toute référence à la mission d’enquête de l’INTA dans le présent rapport». Appelant la Commission à veiller au respect des dispositions européennes en matière d’origine des produits importés au sein du continent, Western Sahara Resource a soutenu que le Maroc a l’obligation légale d’exporter que des marchandises ayant un certificat d’origine marocain et originaire du royaume, sans inclure ceux du Sahara Occidental.

R. I.

Comment (13)

    Vroum Vroum 😤..
    9 janvier 2019 - 5 h 34 min

    N’attendons rien de L’UE sur me Sahara occidental Front Polisario…pour qu’une tierce partie puisse jouer son rôle pour son propre intérêt , cela se fait sur la Non résolution d’un Conflit ou différent entre deux ou plusieurs parties..quand le conflit disparait la tierce partie perd son avantage. …Donc L’UE tire profit en tout genre sur le conflit du Sahara occidental , la faiblesse économique du Maroc sert à celle ci pour s’ingérer ou influencer le cours du conflit entre Le Maroc et Sahara occidental et cela dans le sens de la durée long terme . .Si demain le conflit Maroc /Sahara occidental est résolu L’UE perd son moyen d’influence..il ne sera plus que « seulement  » commercial sur le Maroc . . Le même principe que la « Raison d’être  » de L’Entite Sioniste en Palestine , son intérêt est dans la Non résolution du Conflit Israélo-palestinien sur le très long terme..À une moindre échelle L’UE a intérêt à la Non résolution du Conflit Maroc et Sahara occidental… Ainsi le Maroc sera son jouet ..et je ne dis pas celà pour discréditer le Maroc , au contraire celui-ci doit comprendre le double jeu de L’UE envers le Maroc qui si demain y’a résolution au Conflit , le Maroc aura le même poids que le Mali pour L’UE .

    9
    9
    Gabriel
    8 janvier 2019 - 21 h 39 min

    Mais tous les députés européens savent maintenant que l’ONG WSRW est financée par la Norvège et l’Algérie et que la Norvège à travers ses groupes pétroliers a d’importants intérêts en Algérie. Si cette ONG s’agite ce n est pas pour les beaux yeux des sahraouis. Elle espère qu’un jour la « rasd » donnera sur un plateau aux groupes pétroliers norvégiens le sous sol du Sahara Occidental quand les puits de l’Algérie seront très prochainement épuisés. Personne n’est dupe dans cette histoire. La France et L’Espagne feront tout pour que le processus en cours au Parlement Européen aboutisse.

    31
    31
    Anonyme
    8 janvier 2019 - 21 h 27 min

    On s’en fout !

    16
    19
    Ch'ha
    8 janvier 2019 - 21 h 23 min

    Tout est dit « prostitution corruption » → d’où démission Patricia Lalonde (femme de l’ex ministre PS Brice Lalonde) conflit d’intérêts → respect de la CJUE et réévaluation de l’accord initialement biaisé fallacieux et frauduleux en vertu des lois de la CJUE avec souveraineté du Sahara Occidental sur ses produits.
    Quoiqu’il en soit je ne peux terminer sans conclure que la solution est au bout du fusil GUERRE DE DÉCOLONISATION DE LIBÉRATION DE LA RASD et le makhNazi va rempiler ses babouches en 2 temps 3 mouvements direct à jemaa el-fna.

    24
    23
    Ahmed ADDOU
    8 janvier 2019 - 21 h 01 min

    Un mensonge vieux de 44 années qui comment à prendre de l’eau de partout avec l’arrivée du duo Trump-Bolton et la disparition politique de la paire Clinton-Sarkozy.

    25
    22
    Mohamedz
    8 janvier 2019 - 20 h 55 min

    Tôt ou tard le peuple sahraoui accédera à son indépendance pour la simple raison qu’on n’y peut rien contre la volonté des peuples et ce n’est pas la France colonialiste qui va me contredire même si elle a chanté durant 132 années que l’Algérie était française.

    27
    25
    M'hamed HAMROUCH
    8 janvier 2019 - 20 h 47 min

    Bizarrement on trouve toujours un français ou une française derrière les fourberies du fils du Glaoui et ceci me fait dire que tant que le Maroc est pour la France ce qu’est «Israël» pour les USA rien de bon ne se fera pour le peuple du Sahara occidental sauf si ce dernier décide de reprendre sa lutte armée qui avait fait connaître au monde entier sa juste cause avant l’Accord de Cessez-le-feu de 1991 qui pourtant prévoyait la tenue du Référendum avant la fin 1992 d’où la mise en place de la MINURSO qui veut dire très simplement Mission des Nations Unies pour l’organisation du Référendum au Sahara Occidental.

    22
    23
    Mark My Words
    8 janvier 2019 - 20 h 38 min

    Ce n´est pas la peine de vous tracasser, le vote va être pour, avec une majorité écrasante…

    24
    12
    BabElOuedAchouhadas
    8 janvier 2019 - 20 h 35 min

    L’ autre paradoxe marocain : Un peuple qui crève de soif et de faim même pour un bol de riz et un roitelet qui dépense des fortunes en lobbying rien que pour pousser la Communauté internationale à reconnaître sa colonisation du Sahara occidental.

    21
    22
    Ziad ALAMI
    8 janvier 2019 - 20 h 27 min

    Je continue à dire et à écrire que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de son peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que le Mongolien M6 est en train de mettre à profit pour asseoir sa colonisation du Sahara occidental grâce aux successives opérations de transhumance de colons marocains vers les principales villes du Sahara occidental et selon le modèle israélien.

    15
    22
    ADMI
    8 janvier 2019 - 20 h 14 min

    Qui s’en dispensera du poisson,de l’agriculture,des phosphates,du paddle board,kite surf,wake board, il faut être fou.

    13
    9
    One - two - three: Viva l'Algérie
    8 janvier 2019 - 19 h 09 min

    URGENT – ALERTE INFO – خبر عاجل
    La phase finale de la CAN 2019 vient d’être attribuée par la CAF à l’Egypte.
    Ce qui ne va pas contribuer à soulager homo 6 de ses hémorroïdes. La délégation marocaine espérait, sans avoir fait acte de candidature, que la CAF « suppliât » leur pays. Mais les Oum edounia, intraitables quand il s’agit des intérêts de leur pays, ne sont pas tombés dans le piège.
    …A toi de jouer, Djamel, pour nous concocter une belle équipe qui nous rendra notre fierté.

    24
    28
      Moh
      8 janvier 2019 - 20 h 33 min

      @One – two??? Pourquoi l´algerie n´en a pas profité pour organiser la coupe d´Afrique? Si le chameau pouvait voir sa bosse…

      27
      14

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.