Décès du réalisateur Youcef Goucem qui s’est immolé au siège de Dzaïr TV

Le réalisateur Youcef Goucem. D. R.
Le réalisateur Youcef Goucem. D. R.

Le réalisateur Youcef Goucem, qui s’est immolé le 7 janvier dernier au siège de Dzaïr TV, est décédé ce jeudi à l’hôpital de Douéra. Le producteur audiovisuel, patron de GoFilm, s’était présenté à Dzaïr TV pour réclamer son dû dont une partie ne lui a pas été payée.

Le directeur général de cette chaîne privée, Abrous Outoudert, lui aurait opposé un niet catégorique, prétextant qu’«aucun contrat écrit ne lie les deux parties». «Sortant colérique de cette audience, il se dirige vers la salle d’eau où il s’asperge d’essence qu’il avait ramené dans une bouteille, avant de revenir dans le hall de la réception et s’immoler», avaient rapporté des sources médiatiques.

Les mêmes sources ont avancé que la collaboration entre Gofilm et Dzaïr TV se serait faite «sur la base d’un contrat moral entre Youcef Goucem et l’ancien directeur général Mohamed Hakem».

Selon des sources concordantes, Youcef Goucem, très connu sur la scène audiovisuelle pour ses productions en langue amazighe, se plaignait de difficultés financières dues au non-paiement de ses prestations par l’ENTV, Numidia TV et Dzaïr TV, notamment. Ce qui aurait expliqué sa réaction inattendue et son geste fatal.

R. M.  

Comment (32)

    ALI 8
    25 janvier 2019 - 5 h 56 min

    Après les massacres des routes,c’est le tour des Artistes;Ali el goudronne ne recule devant rien …

    12
    1
    anonyme
    25 janvier 2019 - 1 h 14 min

    @Anonyme
    24 janvier 2019 – 18 h 22 min
    on doit demander des excuses aux martyres qui ont sacrifiés leurs vies pour rien

    Nos excuses seront refusées pour avoir permis à ces rapaces de faire ce qu’ils veulent par notre lâcheté
    Nous sommes aussi responsables de ce qui nous arrive

    13
    ripper
    25 janvier 2019 - 1 h 08 min

    Allah yarahmou ou yssaber moualih.
    Tristesse et incompréhension !
    Quand l’humain malmené par les Goliath de notre ère devient son propre bourreau, on est devant le summum de l’injustice.

    10
    hmida
    25 janvier 2019 - 0 h 50 min

    Et à l’heure qu’il est mister Haddad se pavane entre Paris et Washington
    C’est les zawaliyas qui payent toujours
    Y a t’il une justice quelque part??????????????????????

    14
    MELLO
    24 janvier 2019 - 22 h 53 min

    Honnêtement, après les messages de condoléances pour la famille, osons BOYCOTTER -DZAIR TV. Que tous ceux qui se sentent toucher ,dans le fond, passent le mot du boycott de cette chaîne qui nous enchaîne.

    25
    Lahouaria
    24 janvier 2019 - 22 h 06 min

    Rabi Yarhmeh meskine, c’est touchant et triste…

    EL HOURBA TSSLEK
    24 janvier 2019 - 21 h 29 min

    Une nouvelle occupation ou l’homme avec des valeurs et des principes n’est plus désiré, soit le suicide, soit l’exode, pour les chanceux l’avion et le reste des embarcations de fortune,et la solution on a pas d’autres patrie,ni d’autres drapeau aussi noble laver et relaver avec le sang de nos héros, impossible que ce régime puisse continuer a ridiculisé les Algériens

    22
    zad
    24 janvier 2019 - 20 h 45 min

    allah yarhmou

    16
    1
    YIR IRGAZEN
    24 janvier 2019 - 20 h 35 min

    Une victime de Ali Haddad patron sans pitié et sans parole d’homme et de Outoudert (un transfuge de Liberté) exécuteur des basses œuvres de son patron, qui porteront sur leurs conscience, s’ils ont en une, la mort brutale de ce père et grand-père de famille, honnête travailleur , il a du s’endetter lourdement pour payer les comédiens, les frais de tournage…

    22
    Anonyme Utile
    24 janvier 2019 - 20 h 29 min

    Je présente mes sincères condoléance à la famille du défunt et à tous ceux qui lui sont proches.
    Allah yarhamou.
    A tous ceux et celles qui l’ont poussé directement ou indirectement, quelque soit leur grade, qui l’ont poussé à cette horrible extrémité, ou qui ont pratiqué la hogra, ou la marginalisation, vous n’échapperez pas à la punition de dieu le tout puissant. Soyez maudits vermines. Veuillez publier.

    19
    1
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 20 h 24 min

    Le bilan de Bouteflika où la loi n’a plus de place.
    La loi de la jungle

    Allah yerahmou et que dieu puisse apporter réconfort à sa famille.

    La mort est devenue gratuite.

    19
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 20 h 12 min

    la confiance et l argent ne sont pas compatibles alors faite signer au lieu de vous immoler c est mieux parce que une signature coûte moins cher qu un litre d essence

    14
    4
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 20 h 10 min

    Pauvre homme,en arriver là pour tenter de recouvrer son dû.Comment une chose pareille est-elle possible dans cette Algérie qui avance à reculant.Mes sincères condoléances à sa famille durement touchée par le sort.

    17
    1
    numi
    24 janvier 2019 - 19 h 46 min

    Un geste (l’immolation) qui ne peut pas qu’être lié à des contrats non payés.
    Un peu de sérieux.
    Mes condoléances à ses proches mais le mal est bien plus profond pour en arriver là.

    12
    1
    Hamid
    24 janvier 2019 - 19 h 40 min

    L’oligarchie de Mr Goudroune HADDAD a deja plusieurs crimes sur la conscience.

    17
    Tredouane
    24 janvier 2019 - 19 h 40 min

    Tristement triste,ou va t on ;l’argent contre la vie humaine,tout l’argent du monde ne vaux pas le sacrifice d’une seul vie Humaine ,et pourtant le constat est enflammée est la sous nos yeux.
    C’est un crime que la loi doit punir car ce Mr a été certainement acculée pour accomplir cette acte .

    12
    DYHIA-DZ
    24 janvier 2019 - 19 h 33 min

     »..prétextant qu’«aucun contrat écrit ne lie les deux parties»

    En Algérie de 2019, le contrat moral n’a plus de valeur.

    Paix à son âme. Allah Yarahmou.

    Triste Algérie.

    19
    2
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 19 h 28 min

    Qui est le propriétaire de Dzaïr TV

    Nos sincères condoléances à tous ses proches.
    Nos condoléances à la culture Algérienne qui devient de plus en plus orpheline.

    15
    Kahina-DZ
    24 janvier 2019 - 19 h 26 min

    Quelle perte.
    Allah yerrahmou et toutes mes condoléances à sa famille.

    12
    2
    Justice des escrocs
    24 janvier 2019 - 19 h 06 min

    Ceux qui parlent de justice ici sont des chiatine du pouvoir car ils veulent nous faire croire que la justice de Louh et Balaiz ne couvre pas les escrocs, elle est a leur service.
    Si ce malheureux compatriote avait saisie la justice il aurait été condamné même avec des preuves car Haddad fait partie des financiers de cette bande d’escrocs et naturalisés comme d’autres en contre partie il a les banques a sa disposition.

    16
    1
    Chibl
    24 janvier 2019 - 18 h 56 min

    C’est comme ca que ca se passe chez la FAMIGLIA, ce type est mort faute de n’avoir pu récupérer son argent,il a du avoir un tas de dettes,les problèmes d’argent c’est pas facile avec cette mafia.
    j’ai eu des problemes comparables, il y en que j’ai pu resoudre d’autres pas, mais j’ai finit par rejoindre l’informel avec du cash rubis sur ongle avec en prime l’assurance de ne plus voir la gueule des impots, de la cnas et la casnos.
    Mes sincères condoléances a la famille.

    17
    1
    Cheikh enouwi
    24 janvier 2019 - 18 h 35 min

    Les chaines de tv Algerienne sont comme les équipes de foot,de l’extérieur ils sont des pros et à l’intérieur ils sont tous des amateurs,pour ce monsieur dont je ne connais pas ne devrait pas aller jusqu’a se suicider,quand on peut rien faire et on est en position de faiblesse on charge dieu juger,allah yerhmou.

    13
    3
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 18 h 33 min

    Il faut juger ce Mr Haddad et le mettre en prison pour assassinat, escroquerie et abus de pouvoir! Cet escroc mérite de passer sa vie en prison certains Algériens ont fait de la prison juste pour avoir fait leurs métiers càd informer les Algériens et utiliser des réseaux sociaux. La justice doit se saisir de ce meurtre.

    Anonyme
    24 janvier 2019 - 18 h 18 min

    Que reste-t-il?? les CHAROGNARDS sont à l’œuvre au grand jour!! l’ Algérie rêvée de notre enfance est devenue un asile à ciel ouvert gardée par des ZOMBIS !! elle se meurt chaque jour à petit en perdant ses enfants un à un!!!

    16
    4
    MELLO
    24 janvier 2019 - 18 h 16 min

    Une perte , une grande perte pour la culture Algérienne et Amazighe que cette disparition inattendue de Youcef Goucem. Tout est là, par ce geste ultime , sur la nature de la culture sous l’irresponsabilité de Azzedine Mihoubi dont dépendent et l’artiste feu Goucem et la chaîne tv D’zair. Chez nous la parole d’un homme dépasse tous les contrats écrits, mais en ces temps de trahison, d’injustice et de chantage , les valeurs humaines , les vraies , laissent place à la démagogie et à l’usurpation . Haddad, patron de D’zair tv aura cette perte sur la conscience ,toute sa vie. Condoléances vives à toute sa famille.
    L’Algérie est malade , malade de son oligarchie qui fait ce système corrompu et corrupteur.

    21
    2
    S.O.S
    24 janvier 2019 - 18 h 03 min

    Mes sincères condoléances a la famille et aux proches,du Marhoum Youcef,encore une victime de l’injustice et el hogra,combien de morts par jours qui ont subit le meme sort;des jeunes qui risque leurs vie en traversant la mer,d’autres s’immolent avec le feu,d’autres meurt faute de soins,et une partie d’Algériens corrompus,voyous;hors la loi;bandits;et mafia profitent avec les biens de ce malheureux peuple,après avoir lutter pendant 132 ans dans l’espoir de vivre mieux s’est arrivé le contraire

    18
      anonyme
      24 janvier 2019 - 18 h 22 min

      oui t’as raison les chouhadas ils ont fait le boulot pour rien
      l’algerien est humilié a l’interieur et a l’exterieur de son pays on vit dans une humiliation sans précédents
      on doit demander des excuses aux martyres qui ont sacrifiés leurs vies pour rien

      27
      1
    K. DZ
    24 janvier 2019 - 17 h 58 min

    Un geste malheureux pour une raison qui n’en valait pas la peine. Ceux qui lui devaient de l’argent auront sa mort sur la conscience… si jamais ils ont en une. Paix à ton âme camarade, et sincères condoleances à ta petite famille et à ta famille professionnelle.

    29
    1
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 17 h 52 min

    C est tres regretable qu il ait choisi cette solution…il aurait du attaquer la chaine TV en Justice ….un contrat moral ou verbal peut lui etre a son avantage et gagner son proces…..Voila ce qu il ne faut jamais faire. un contrat ecrit redige par un avocat et signe par les deux contractuel est indispensable pour proteger les droits de chacun en cas de litige…..Aujourd hui ce n est plus comme avant ou le contrat moral et verbal etait respecte….Allah yarhamou…..

    21
    3
      anonyme
      24 janvier 2019 - 18 h 38 min

      En Algérie, les avocats et les juges s’entendent sur le dos des parties en litige. La justice algérienne n’est jamais rendue. Elle va de recours en recours …

      12
      1
    ANONYMA
    24 janvier 2019 - 17 h 51 min

    bientôt la moitié des algeriens vont faire la même chose

    11
    16
    Yeoman
    24 janvier 2019 - 17 h 48 min

    Quel malheur! Sincères condoléances à sa famille. Les algériens doivent comprendre que le temps des contrats moraux est révolu.

    27
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.