Tripoli leur délivre des papiers d’identité : les enfants de Kadhafi graciés ?

Libye
Seïf Al-Islam Kadhafi se prépare pour la présidentielle 2019. D. R.

Par Sadek Sahraoui Le chef de l’état civil libyen, Mohamed Hassan Baltamer, a annoncé la publication des numéros des papiers d’identité de Safia Farkash, veuve du défunt dirigeant Mouammar Kadhafi, et de ses enfants.

Le responsable libyen a insisté sur l’idée que son «département se tient à l’écart des conflits politiques en Libye et que sa priorité est de servir le citoyen libyen à l’intérieur et à l’extérieur du pays».

En avril dernier, le même service a formellement démenti les «allégations de certains médias» selon lesquelles ils auraient refusé de délivrer les papiers d’identité des membres de la famille Kadhafi. Cette information laisse donc penser que l’Administration libyenne considère les Kadhafi comme des citoyens libyens à part entière et qu’elle n’a aucune raison de les priver de leurs papiers d’identité.

Cela pourrait vouloir dire aussi que l’autorité libyenne établie à Tripoli et reconnue par la communauté internationale a fini par gracier la progéniture de Mouammar Kadhafi. Si cet élément se vérifie, il pourrait expliquer pourquoi Seïf Al-Islam Kadhafi n’a émis aucune crainte à se présenter à la présidentielle que prévoit d’organiser l’ONU dans ce pays durant l’automne prochain.

Affaire à suivre donc d’autant qu’elle pourrait bouleverser la donne politique libyenne.

S. S.

Comment (13)

    Brahms
    25 janvier 2019 - 15 h 41 min

    Beaucoup de temps perdu pour rien. Belle décision, la grâce était logique mais tardive. Les assassins du Colonel Khadafi sont en liberté, ils se baladent depuis 8 ans en Europe et rigolent de leurs crimes commis en toute impunité. Le magot (360 milliards de dollars) travaille quant à lui, pour les européens qui gagnent des intérêts colossaux chaque année. Cela fait déjà 8 ans que tous ces massacres ont été commis.

    6
    2
    A3ZRINE
    25 janvier 2019 - 8 h 27 min

    Ils ont pris du temps pour comprendre que le danger n’était pas Kadhafi, mais les traîtres de la maison. Vaut mieux tard que jamais mais après quoi?, Valait t elle la peine de passer par toute cette destruction?

    6
    1
    Tredouane
    24 janvier 2019 - 22 h 18 min

    J’ai mainte fois souligné que la solution dois être interne au Libyens,qui son à même de trouver ou retrouver leurs souveraineté spolier par une machination diabolique qui ne visais nullement la délivrance du Peuple mais la destruction pur et simple de cette État;l’image que l’on constate hélas aujourd’hui en est la preuve.
    D’autre part je pense que Seif El Islam Kadhafi peut être la personnalité politique qui pourrais reconduire et consolidé l’unité nationale de son peuple, avec le concours de toute les composantes,une réconciliation.

    7
    3
      Anonyme
      25 janvier 2019 - 8 h 49 min

      Tout a fait,tous les experts pensent que la seule personne qui peut rassembler autour de lui toutes les tributs Lybienne ne peut etre que Seif El Islam Gueddafi…il a l appui de toutes les composantes du peuple Lybien….il doit convaincre le marechal Haftar et l armee Lybienne de le rejoindre …..Les prochaines elections doivent etre organisees dans la transparence complete et pour y parvenir il faut remettre en place les institutions de l Etat Lybien
      C est la meilleure voie pour parvenir a reconstruire la Lybie….pourvu qu on laisse les Lybiens resoudre leurs problemes en toute independance…..l Algerie peut diplomatiquement apporter sa precieuse cooperation.

      2
      2
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 14 h 19 min

    Il y a une regle tres simple a suivre:l ennemi de mon ennemi est mon ami..Point final.
    C est ce que fait exactement Israel,il deroule le tapis rouge a tous les ennemis de ses ennemis et plus que cela Israel utilisera tous les moyens possibles meme les mensonges et les fausses preuves pour creer des ennemis (qui deviennent ses amis) a ses ennemis (Iran..Hiz bullah…Hamas..Syrie..) et les soutenir…..sous l etendard confessionnel et religieux Sunnites contre Chiites et cela a l air de lui reussir…..c est a dire utiliser la puissance des autres,ces ennemis et ses nouveaux amis pour s autodetruire…en alimentant la haine et en leur fournissant armes ,munitions et renseignements……C est qui s est deroule tout au long de l histoire humaine….Comment le Tawantinsuyu (ou Tahuantinsuyu), l’empire des Quatre Directions plus connu sous son nom d’Empire inca, doté d’une organisation sociale avancée, d’une ingéniosité artistique et technique indéniable, d’une expertise astronomique possiblement unique pour l’époque et, surtout, d’une armée nombreuse et bien équipée a-t-il pu s’effondrer en à peine trois décennies ?.De surcroît face à une troupe de 180 Espagnols guidés par un ancien gardien de porcs illettré originaire d’Estrémadure et âgé de plus de 50 ans, Francisco Pizarro. l’Empire inca qui est alors divisé par une guerre fratricide qui oppose les fils de l’empereur défunt Huayna Capac, Huascar et Atahualpa. Ces derniers s’affrontaient pour régner sur l’immense territoire que ce dernier avait laissé à sa mort.L’histoire de cette conquête du puissant Empire inca par une poignée de soldats repose autant sur des facteurs culturels que sur un rapport à « l’art de la guerre » et à l’utilisation de moyens technologiques militaires bien différents. On peut aussi considérer par ailleurs que le « facteur chance » s’est révélé décisif comme dans de nombreuses situations conflictuelles. Car une situation politique différente où le pouvoir aurait été plus stable et aucunement miné par une guerre fratricide mais aussi civile, l’issue du rapport de force eut sans doute été différente.
    Voila comment des empires disparaissent et s effritent a cause des guerres fratricides et autodestructrices.. .Nos hommes politiques dans le monde arabe et leurs conseillers ,s ils en ont ,ne sont que des ignorants et ne donnent aucune importance a l histoire afin apprendre des erreurs de ceux qui les ont precedes.Ils n arretent pas de faire les memes erreurs.

    11
    3
    Apache
    24 janvier 2019 - 13 h 57 min

    Une bonne nouvelle enfin provenant de ce pays voisin et ami. Le nain Sarko va se faire des soucis. Si Seif El Islam est élu Président, il dévoilera certainement, avec preuves à l’appui, comment son père avait financé une partie de la campagne électorale du Sioniste Sarko. En plus, la paix revenue, la Libye saura reconnaitre qui étaient ses amis de ceux qui ne l’étaient pas. L’Algérie avait bien fait de ne pas s’être imiscée dans les affaires intérieures de ce pays et d’avoir toujours préconnisé une solution politique à la crise de ce pays La France sera le grand perdant pendant la reconstruction de la Libye. Les Russes et les Chinois bénéficieront de tous les grands projets de reconstruction et c’est tant mieux.

    21
    4
    Kassaman
    24 janvier 2019 - 13 h 10 min

    Tout ce qui peut concourir à la stabilisation de la Libye est bon à prendre pour l’Algérie.
    Et ce ne serait que justice de toute façon.

    23
    2
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 12 h 12 min

    A peine est on débarrassés du père, voilà le fils qui pointe son nez. Puisse Dieu préserver le peuple lybien frère de ces catastrophes humaines. Dans tous les cas, aucune chance de voir ce psychopathe avoir un avenir dans ce pays meurtri.

    9
    47
      KEDHAFI
      24 janvier 2019 - 12 h 34 min

      @Anonyme
      24 janvier 2019 – 12 h 12 min

      C’est tes amis BHL Sarko et autres criminels qui ont détruit la Libye

      44
      7
      anonyme
      24 janvier 2019 - 12 h 46 min

      Son père, malgré ses frasques héroïno-induites a fait plus de bien aux Libyens que tous les dirigeants passés, actuels et futurs de la Libye. Il l’a libéré du colonialisme italo-britannique !

      36
      5
        Anonyme
        24 janvier 2019 - 13 h 00 min

        Les Lybiens ont profite de la manne petrole tout etait gratuit ou presque….le manque d eau il a pu le compenser par l enorme projet du fleuve artificiel qui a permi a tous les Lybiens et les agriculteurs de jouir de l eau en continuite…
        Gueddafi etait sur le point de se retirer et de laisser Seif El Islam reconstruire le systeme politique en apportant les reformes indispensables qu exigent le 21 eme siecle…Jusqu a l arrivee de BHL et ses partenaires de l OTAN et les traitres des pays voisins et orientaux du golfe.

        26
        6
    Anonyme
    24 janvier 2019 - 11 h 07 min

    Une tres bonne nouvelle…ce n est que justice rendue a la famille du leader Gueddafi….Tous les observateurs sont unanimes que Seif El Islam Gueddafi sera candidat aux prochaines elections…..et bien Tant mieux.

    40
    5
      Anonyme
      24 janvier 2019 - 11 h 39 min

      Pourquoi pas …Bush pere puis Bush fils ont bien ete presidents aux USA et elus par le peuple…

      22
      8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.