Pourquoi cette avalanche d’insultes contre la défunte Radia Benaziez ?

défunte Radia
La défunte Radia Benaziez. D. R.

Par M. Aït Amara – Après les propos racistes dont a été victime la Miss Algérie originaire d’Adrar, Khadidja Benhamou, en référence à son teint caractéristique des habitants du Grand Sud algérien, c’est au tour de la jeune Radia Benaziez, décédée dans des circonstances tragiques dans l’incendie criminel d’un immeuble à Paris, de subir les foudres d’un certain nombre d’internautes impertinents et complexés.

La défunte, diplômée de l’Ecole d’architecture d’Alger, s’était rendue en France comme des milliers d’autres Algériens pour y poursuivre ses études. Fille d’un confrère, Radia Benaziez a fait l’objet d’attaques ignobles l’accusant de tous les maux pour avoir appliqué l’instruction du Prophète Mohamed (QSSSL) qui appelait à chercher le savoir dans les contrées les plus éloignées. Or, c’est des islamistes et des conservateurs les plus crispés et les plus réfractaires à la science que semblent être venues les insultes et les accusations à l’emporte-pièce.

Aussi bien dans le cas de Khadidja Benhamou que celui de Radia Benaziez – Dieu ait son âme –, les propos répréhensibles et la vile calomnie dénotent d’une propension d’une partie de la société algérienne au dénigrement et à la haine de l’autre, au sortir d’une décennie noire sanglante qui a laissé des traces indélébiles dans l’affect collectif.

La montée de l’intégrisme depuis le milieu des années 1970 et son renforcement durant les deux décades qui ont suivi jusqu’à aboutir à l’éruption de la violence islamiste sanguinaire ont fait naître une frustration à l’égard du sexe faible, considéré comme une âwra à dissimuler. Et c’est cette liberté de ces deux jeunes Algériennes épanouies, radieuses et indépendantes qui a soulevé l’ire des «mâles dominants» aux yeux desquels le «sexe faible» ne peut, ni ne doit, s’affirmer et s’imposer en tant qu’être à part entière.

Des commentaires insultants ont échappé à la vigilance de nos modérateurs avant d’être jetés à la poubelle, la seule place qui leur sied. Algeriepatriotique s’en excuse auprès de la famille de la défunte Radia Benaziez et de ses lecteurs.

M. A.-A.

Comment (64)

    Hamid
    10 février 2019 - 9 h 47 min

    Dear Marvin , I have a bone to pick with you , Marvin , I see that you disapprove of my comment .Well, you are entitled to your opinion .Remember I reproach nobody .However , Radia’s gruesome death in France is a real eye-opener which begs existential questions .So I am just cutting through the historical facts of my country Algeria versus France to show how I feel when a compatriot gets killed as well as reminding them of neglected histories and characters ( Chouhada ) about which and whom we care and think of all the time .East , west , home is best as the saying goes .You say that my English is nice.Thank you .I’m Algerian , university educated in the UK .Any question , Marvin ? Take care and tahia ElDzair as always always !

    2
    5
    Hamid
    10 février 2019 - 4 h 17 min

    May Allahbless her soul .Surely ,Radia died a horrible gruesome death in the fire caused by an arsonist , only what an animal , a beast can do to a human being .Her death prompts a question.Though it is none of my business to interfere with other people lives , I’m just wondering why, as a matter of honour and nearly 57 years on , after independence , there are still so many compatriots in love with this criminal country that invaded us , imprisoned our grandfathers and fathers , tortured them , raped our women , made our young men shepherds looking after their pigs , sheep and cattle , deprived them of school education and the list goes on and on .I don’t quite understand them .For me , they have forgotten the painful history of injustice ,they have sold their honour so cheaply , preferring a coffee noisette and a croissant over dignity .I am not disrespectful towards anyone , I am only stating facts .It really hurts me to read or hear about any compatriot getting killed in that criminal country .For God’s sake , more than one million and half Algerians murdered in the war, two of whom are family members .How would you react if I called your mother or sister bad names ? Think about it.May Allah bless our chouhada ,take care and tahia ElDzair as always always !

    1
    8
      Marvin
      10 février 2019 - 7 h 24 min

      Which country do you write with so nice English?
      I suppose the country in which you live is free from reproach.
      You are in continual reproach, always and always. Your hearts are full of things you should throw away.

      3
      3
    Blakel
    9 février 2019 - 22 h 56 min

    Eh oui, les islamistes nous poursuivent de leur haine, même après notre mort. Cela me fait penser aux propos odieux tenus par Naïma SALHI sur Hamid FERHI (le coordinateur du MDS), juste après décès.

    14
    3
    Nasser Nasro
    9 février 2019 - 20 h 06 min

    Si insulte il y a, ce n’est ni en vertu du coran ni des hadiths, c’est juste l’ignorance.
    Voilà un hadith authentique que nul ne peut remettre en cause et qui annule tous les hadiths, et si quelqu’un peut remettre en cause ce hadith , qu’il se présente devant DIEU et les humains pour prouver le contraire. Aucun érudit , n’a pu le remettre en cause, et si on applique ce hadih, il n’y a point de hadiths.
    Ci après le hadith.
    N’écrivez rien de moi, excepté le Coran. Quiconque écrit autre chose que le Coran doit l’effacer. » (Ahmed, Vol. 1, page 171, et Sahih Muslim, Zuhd, Livre 42, Numéro 7147

    Si c’est en vertu du coran, quelque soit la religion ou non de cette personne, nul n’a le droit d’insulter autrui conformément au verset suivant
    وَلاَ تَسُبُّوا الَّذِينَ يَدْعُونَ مِنْ دُونِ اللَّهِ فَيَسُبُّوا اللَّهَ عَدْوًا بِغَيْرِ عِلْمٍ كَذَٰلِكَ زَيَّنَّا لِكُلِّ
    أُمَّةٍ عَمَلَهُمْ ثُمَّ إِلَىٰ رَبِّهِمْ مَرْجِعُهُمْ فَيُنَبِّئُهُمْ بِمَا كَانُوا يَعْمَلُونَ
    [6:108] N’insultez pas ceux qu’ils invoquent en dehors de Dieu, car ils insulteraient
    Dieu par représailles, dans leur ignorance. C’est ainsi que Nous avons embelli aux yeux de
    chaque communauté ses actions. Ensuite, vers leur Seigneur est leur retour. Ils les
    informera de ce qu’ils faisaient.

    Avons nous donc, le droit d’insulter les juifs, les nazaréens, les athées …… non,aucun droit, au regard du verset en question.
    Donc, les intellectuels aujourd’hui ont laissé un vide aux pseudo ouléma qui font dans le copié collé alors que Mohamed arkoun et bien d’autres ont entamé un serieux travail sur la pensée islamique qui sont relégués au second plan et mis aux oubliettes au profit de petites gens qui ne disposent d’aucun outil ni véritable savoir en la matière à l’exception d’apprendre par cœur les hadiths sans fondement.
    Mais, en réalité, au regard de ce qu’il font comme acte contraire à la morale, ce n’est pas la religion qui les intéresse , mais plutôt le pouvoir que leur procure le statut de AALEM, un aalem sans science véritable sans thèse de doctorat. et encore ulu el albabi, sont des spécialistes dans différents domaine de la science , toute science confondue.

    31
    1
    ANONYME 1
    9 février 2019 - 19 h 33 min

    Une honte que de médire et de critiquer une personne morte.
    Ces islamistes connaissent ils bien leur religion pour agir de la sorte, personnellement j(‘a ides doutes, ils se disent musulmans mais on un comportement d’ignares et de sauvages qui cherchent créer la zizanie et l’anarchie.
    De quel droit se permettent-ils pareille chose.
    Si c’est pour dénoncer c’est facile à faire, il n’y a pas plus facile à faire de la délation et avec preuves sur le comportement de certaines femmes voilées et comment elles se comportent dehors une fois loin de chez elles.
    Chacun est libre de ses agissement et il y a qui y pourvoira et donnera les comptes de tout un chacun, sans avoir recours à ces islamistes ni à leurs témoignages qui sont des critiques faites juste pour rallier le maximum à leur cause.

    25
    Nos sincères condoléances
    9 février 2019 - 19 h 04 min

    بِسۡمِ ٱللهِ ٱلرَّحۡمَـٰنِ ٱلرَّحِيمِ
    « إنا لله وإنا إليه راجعون »
    « Nous sommes à Allah et à lui nous retournerons »
    Nos sincères condoléances

    26
    Anonyme
    9 février 2019 - 18 h 34 min

    Nous voilà doublement tristes,d’une part d’avoir perdue cette compatriote universitaire qui illuminait certainement son entourage au vu de son beau sourire(allah yarhamha) et d’autre part de constater que la bétise humaine prend racine dans notre société.

    35
    Lyes Oukane
    9 février 2019 - 18 h 22 min

    Élémentaire monsieur Ait Amara . Les barbus pouilleux craignent toutes celles qui sont intelligentes ,instruites et qui vivent avec leur temps . Si en plus elles sont belles alors là c’est l’insulte suprême à leurs yeux . Ils préfèrent les femmes déguisées en Dark Vador qui leurs lavent les pieds et qui baissent les yeux tout en murmurant des excuses pour tout et n’importe quoi .
    J’en connaissais un qui promenait son chien dans sa voiture à ses côtés et son épouse derrière . Quand je lui en fît la remarque ,il me répondit  » Moi , Je suis
    moderne , j’aime les animaux comme notre prophète , mashallah …  » . Son épouse ? Une poupée ! il l’a épousé alors qu’elle était en cinquième année de droit financier à Lyon . Il l’a obligée à rester à la maison . Elle a fini par demander le divorce au bout de six mois . Aujourd’hui , elle vit au Luxembourg .Elle a coupé les ponts avec ses parents complices de son mariage quasi forcé !
    Sa mère pleure sa fille perdue ,son ex s’est remariée avec un thon bien grillagée et le père se meurt à petits feux …

    47
    3
    Zombretto
    9 février 2019 - 18 h 20 min

    L’islam auquel se réfère l’article, cet islam de paix et de tolérance, est un islam de nos ancêtres pendant et peu après l’occupation française. C’est aussi celui de l’Andalousie, mais ce n’est pas le « vrai » islam. Le vrai islam est celui des intégristes de tous bords, incitant à la haine et la violence envers les non-musulmans et les musulmans qui s’en écartent. On attribue les belles vertus de nos ancêtres à leur religion, mais en fait c’est l’inverse : ils ont apporté leurs vertus pré-existantes pour les injecter à leur religion.

    19
    8
    MELLO
    9 février 2019 - 17 h 06 min

    Voilà ce que notre société est devenue. La famille , base de l’éducation primaire, a perdu de ses valeurs. L’école, pris en otage par un obscurantisme navrant, ne transmet plus ce savoir pour en faire des hommes responsables. L’obscurantisme reste cette brèche d’insertion ouverte à ce peuple qui se nourrit de la violence imposée par ce pouvoir à l’effet de réduire toute initiative positive. La soumission ne peut qu’engendrer insultes et autres invectives à l’égard de ses proches. L’Algérien n’est plus qu’une épave qui tente de s’accrocher à n’importe que « défi  » qu’il se construit. Individualiste, il a l’impression qu’il est le seul détenteur de la vérité et cette vérité reste coller à l’islam. Le coran est devenu , par ignorance, la propriété de chaque individu ,qu’il use et abuse à sa convenance. Lors de l’enterrement de Guenaizia, les officiels ont interdit l’accès au cimetière à un enterrement d’une citoyenne , que reste t il de notre vie commune ? Depuis ces dernieres années, la société Algérienne glisse dangereusement vers un abime sans fin , où chacun cherche à s’agripper en envasant l’autre. La dislocation de la société est à nos portes , si nous n’arrivons pas à nous ressaisir, ele nou broie. Que cette Radia repose en paix en ce monde du dernier jugement. Que Dieu lui accorde miséricorde et l’accueille en son vaste paradis, laissant derrière elle des hyènes qui poussent des giggles de jouissances.

    29
    Anonyme
    9 février 2019 - 16 h 33 min

    J’ai été profondément touchée par le décès tragique de cette belle et honorable dame ..
    Paix à son âme et sincères condoléances a ses parents et tous ses proches…le reste n’est pas important et insignifiant par rapport à la douleur que ressent sa famille.

    37
    1
    Karim
    9 février 2019 - 16 h 30 min

    Une prière pour Radia Benaziez disparu si jeune. Une noble personne d’une exemplarité sans faille en terme de qualités humaines à l’image de son défunt père Feu Slimane Benaziez. Et les qualificatifs ne manquent pas pour décrire ces deux être artistes dans l’âme et érudits dans leurs nombreux domaines d’expression. Puisse Dieu le tout puissant t’accueillir dans son vaste paradis. Mes sincères condoléances à sa Famille.

    34
    1
    Felfel Har
    9 février 2019 - 15 h 22 min

    Les musulmans algériens sont pleins de compassion dans les moments difficiles que traversent leurs compatriotes. A contrario, les islamistes sont sournois, vindicatifs, sans pitié. Ils n’ont aucune rahma dans leur coeur; ils en veulent à tous ceux qui n’épousent pas « leurs » thèses, n’appliquent pas « leurs » méthodes, n’exécutent pas « leurs » commandements, et n’adoptent pas « leurs » accoutrements.
    Khadidja, ma fille, relève la tête et continue d’afficher ta beauté, surtout celle du coeur car elle est inégalable!
    Radia, repose en paix dans le vaste paradis d’Allah!
    Ceux qui cultivent haine, fitna, intolérance et violence ont déjà réservé leur place en enfer, car ils se sont éloignés des commandements d’Allah.

    60
    2
    Djerourou
    9 février 2019 - 15 h 20 min

    Le fanatisme n’a rien à voir avec la liberté de conscience. Mais ce qui est grave c’est qu’il y’en a trop actuellement avec leurs frustrations, leurs idées complotistes, leurs croyances dogmatiques et leur refus du débat. Les réactions et la polémique qui ont créer autour de la prière à l’école est l’illustration de leur violence verbale et leur intolérance.

    29
    3
    Le Rouspétodonte
    9 février 2019 - 15 h 05 min

    Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle était belle et qu’ils(elles) sont moches, qu’elle avait un sourire angélique et qu’ils(elles) ont des rictus à faire tourner le lait d’une bonne nourrice, qu’elle transpirait la joie et le bonheur et qu’ils(elles) n’aspoilà irent qu’au malheur ! Sales, bêtes et méchants, voilà ce qu’ils(elles) aspirent à faire de tous les algériens ; ils veulent que nous soyons tous à leur image. Et nous leur disons NON !, nous serons toujours là pour vous combattre ces monstres, qu’ils soient mâles ou femelles !

    40
    2
    Neva
    9 février 2019 - 14 h 56 min

    Même les animaux ne sont pas dénués de sentiments et peuvent même « éprouver de la peine » à la perte d’un des leurs.
    Et vous « humains » êtes vous « HUMAINS »?
    c’est triste que même les morts ne sont pas épargnés !
    Quelle conscience, quelle ignorance !

    La mort ne prévient pas, et « Toute âme goûtera à la mort »
    [Sourate 3, verset 185]

    Que l’âme de la jeune défunte repose en paix.
    Mes condoléances les plus attristées à sa famille.

    56
    CYTOYEN
    9 février 2019 - 14 h 53 min

    Paix à son âme .L’islam notre religion et la décence nous apprennent que lorsqu’une personne est décédée on évoque ce qu’elle a fait de bien dans le but d’invoquer la miséricorde de Dieu et qu’il n’ y a point de critiques à son encontre .Ces gens qui insultent les morts n’ont rien de musulmans et cela ne correspond pas du tout à la mentalité des algériens de quelque bord qu(il soit .

    33
    1
    Elephant Man
    9 février 2019 - 14 h 35 min

    Allah Yarhma et condoléances à sa famille qui soit dit en passant n’a que faire de ce genre d’élucubrations.
    Pour le reste ça se passe de tout commentaire car un musulman justement s’abstient de toute critique insulte, il n’existe aucune barrière entre le croyant et Dieu Allah QUI EST SEUL JUGE.

    29
    2
    Ina Lillahi, Wa Ina Îleïhi Rãdji3õun
    9 février 2019 - 14 h 08 min

    En ces moments de deuil, et de recueillement, faisons tous preuve de décence, et d’humilité, par respect envers la défunte,sa famille, et ses proches.
    Une bougie,Radia, s’est éteinte alors qu’elle était à la fleur de son âge.
    Rabi yarhamha birahmatihi.Amin.

    27
    2
    Zombretto
    9 février 2019 - 14 h 06 min

    « …pour avoir appliqué l’instruction du Prophète Mohamed (QSSSL) qui appelait à chercher le savoir dans les contrées les plus éloignées… »
    Je m’excuse – et mes condoléances à la famille de la défunte – mais cette idée (recherche de la science même s’il faut aller en Chine) ne vient pas de Mohamed, ni du « vrai » islam. Il vient des hadiths, or les hadiths n’ont aucun fondement historique. Ils ont été compilés deux siècles après la mort de Mohamed, c’est à dire qu’au vu des moyens de recherche de l’époque, de la fiction pure et simple. C’est comme qui voudrait faire des recherches sur l’Emir Abdelkader aujourd’hui mais sans consulter aucune archive laissée par la France, seulement en interrogeant des gens qui pourraient en connaître quelque chose. Tout ce qu’on pourra glaner est…rien du tout. Et encore Abdelkader est mort il y a moins de 150 ans.
    Les hadiths sont quasiment tous faux, commandités par les émirs successifs afin d’étayer leurs propres idées et les imposer comme venant de Mohamed. Combien de hadiths exsitent-ils? de 300 000 minimum à 2-3000 000. Comment est-ce possible de ramasser autant d’anecdotes autour d’un homme sur une partie de sa vie qui a duré à peine plus de vingt ans ? Même s’il ne faisait rien d’autre que dicter des dictons et des sentences 24/24 sans prendre le temps de se nourrir ou dormir, on n’en aurait pas autant.

    38
    19
    Choquant
    9 février 2019 - 14 h 05 min

    Malheureusement c’est de l’ obscurantisme pur et dur ces gens n’ont rien a voir avec l’islam.
    Repose en paix et toutes mes condoléances à sa famille.

    31
    4
    Anonyme
    9 février 2019 - 13 h 53 min

    Elle reflète la beauté algérienne dans sa diversité.

    31
    2
    Clair-Obscur
    9 février 2019 - 12 h 39 min

    Je suis architecte diplômé de l’EPAU… Ce décès me touche particulièrement d’autant plus que ma fille est aussi étudiante en France. Sincères condoléances à la famille.

    56
    3
    Anonyme
    9 février 2019 - 12 h 32 min

    Et ils ne cessent de crier que L’ISLAM est une religion TOLÉRANTE

    61
    18
      Elephant Man
      9 février 2019 - 14 h 16 min

      @Anonyme
      C’est quoi votre propagande et démagogie à 2 balles.
      Il a bon dos l’Islam !
      Le comportement dégradant de certains individus n’est en rien la responsabilité de l’Islam.
      Du n’importe quoi.
      Les prêtres pédophiles c’est aussi le Catholicisme….et sa Tolérance !

      21
      20
        Anonyme
        9 février 2019 - 20 h 46 min

        En plein dans le mille ! L’islam n’est pas responsable de la conduite des gens qui se disent musulmans .

        6
        9
      Anonyme
      9 février 2019 - 19 h 56 min

      C’est le musulman qui doit être tolérant.

      4
      1
      ben
      10 février 2019 - 0 h 08 min

      est ce que la bible prône la pédophilie à cause de certaines brebis égarés?
      votre commentaire est une ineptie totale

      2
      5
    Oui ils sont .... musulmans !
    9 février 2019 - 12 h 03 min

    @Anonyme – 11 h 35 min , Votre compassion nous la partageons, évidemment ! Cependant je suis désolé Madame de ne pas être d’accord avec vous sur un point. Vous dîtes que ces individus ne sont pas des … musulmans. Eh bien moi je vous répond c’est faux car se sont bel bien des musulmans ! Leur référence cultuelle, culturelle, idéologique, politique est l’islam, le coran, le prophète donc ce sont des musulmans point final ! Certes on peut ajouter un qualificatif … « musulmans islamistes », mais ce sont des musulmans il ne faut pas chercher à noyer le poisson, c’est impossible !

    48
    25
      Anonyme
      9 février 2019 - 13 h 15 min

      Je suis d accord avec vous ,je voulais simplement dire qu il n avait aucune foi,ni compassion d un être normalement constitué .
      Et quand je dis « ni musulman « je parle plus de l éducation traditionnelle que nous avons eu par nos parents et nos grands parents dans mon raisonnement que de la religion en elle-même .

      18
    Le jour des comptes la balance sera tendue
    9 février 2019 - 11 h 49 min

    Tout les insultes que cette femme à subit feront l’objet de règlements de comptes le jour des comptes le jour du jugement .
    Elle recevra en compensation des Hassanets de la part de ceux ou celles qui l’ont injurier .
    Ou une partie des Dounoub de cette femme partirons à la charges de ceux et celles qui lui ont portées atteinte par la langue de vipère.
    D’une manière où du autres tout ce réglera la haut.
    Nôtres langue est notre ennemis selon comment ont l’utilise , à bonne où à mauvaise escient.

    23
    6
    AP a bien fait son choix !
    9 février 2019 - 11 h 46 min

    Cher compatriote internaute @Soldat Schweik – 9 h 17 min, moi je trouve excellent ce choix d’Algérie Patriotique (AP) de publier toutes les opinions tant qu’il n’y a pas de grossièreté ou de vulgarité ! Tout le reste est bon a publier ! Cela permet de remettre les choses en place, les pendules à l’heure par débats contradictoires interposés. S’il n’y avait pas eu cet article de M. Aït Amara et les reactions des lecteurs, on aurait pas eu ce débat là très constructif et qui fait avancer les choses ! Les extrémismes de tout bord doivent être combattus (religieux, régionaliste etc.. etc..). En Algérie, même sans le FIS on observe toujours que l’extrémisme religieux radical progresse avec la complicité du pouvoir. Il n’a pas encore finit pas de faire de dégâts dans notre société, dans notre pays en le retardant dans la voix du progrès et de la modernité !

    Tenez, je donne un petit exemple. Il existe beaucoup d’individus de la mouvance islamiste (partis politiques, journalistes ou autres), des soit-disant intellectuels, qui viennent récemment encore de soutenir les prières dans les écoles algérienne au nom du respect de la Constitution de 2016 (article 2 , islam religion d’Etat), en revanche ils ne soufflent pas un mot sur l’article 52-12 de cette même Constitution qui dit que les partis politiques ne doivent pas être créés sur la base de l’idéologie religieuse et que l’utilisation de la religion à des fins politiques est prohibée ! C’est le comble de la contradiction dans le cheminement politico-idéologico-intellectuel de ces individus, efhaam oula keta’3h h’ouadjek ! Ces individus nous obligent à vivre comme eux, comme du temps du prophète, ce qui est l’objectif des salafistes, des djihadistes et des Frères Musulmans.

    23
    4
      Soldat Schweik
      9 février 2019 - 15 h 44 min

      Bien sur que je suis d’accord avec vous cher compatriote, peut etre que je me suis fait mal comprendre
      Mon propos visait avant tout a m’incliner a la mémoire de la defunte, compatir avec sa famille, ses proches et par la meme condamner tout ces chevaliers de l’apocalypse et des ténèbres qui n’ont de respect ni pour les morts ni pour les vivants afin de diffuser leurs messages haineux et moyennageux dans la societé sous différentes bannières et sous n’importe quel pretexte

      8
      1
    Tewfik architecte
    9 février 2019 - 11 h 43 min

    Allah yarhamha mes sincères condoléances à sa famille.

    13
    1
    Tewfik architecte
    9 février 2019 - 11 h 40 min

    Allah yarhamha et mes sinceres condoleances à sa famille.

    13
    1
    Anonyme
    9 février 2019 - 11 h 35 min

    En tant que Maman et femme j ai été la première à réagir à un commentaire dégoulinant de haine.
    Celui qui l a émis n est ni musulman,ni rien d autre qu une âme vile.
    Osez de tels propos après un drame aussi violent relève d un manque d empathie envers tout être humain et j aurai voulu savoir comment cette personne aurait réagi s il s agissait de sa propre fille ou de sa propre sœur?
    Tous les enfants qui partent à l étranger ne le font pas de gaité de cœur mais parce qu ils veulent travailler et donner un sens à leur vie.
    Dans les années 1970 1980,toutes les portes étaient ouvertes pour que nous allions à l étranger mais on refusait car nous avions le rêve de construire notre pays.
    Maintenant qu ils ont assassines ou exilés des milliers d Algériens,ils s en prennent encore à eux ….même morts….
    Je suis sûre que si elle portait le hidjab la réaction aurait été différente car ces gens là ne se privent pas d aller vivre dans le pays des kouffars,mais rarement en Arabie saoudite..
    Pour moi,ils n ont plus de valeurs morales ,ni d éducation.Ce n est pas des humains c est des machines de propagande avec des cerveaux formatés pour détruire les humains.

    46
    3
    Abou Stroff
    9 février 2019 - 11 h 30 min

    « Pourquoi cette avalanche d’insultes contre la défunte Radia Benaziez ? » s’interroge M. A. A..
    la réponse me semble évidente si nous admettons que l’oppression et l’infantilisation de la femme sont des parties intégrante de l’idéologie de toute classe dominante.
    en effet, dans une société de classes en général et au sein d’une société archaïque, en particulier, l’oppression de la femme est la base de toutes les autres formes d’oppression. ainsi à partir du moment où n’importe quel « moins que rien » (un mâle opprimé) observe qu’il y a toujours quelqu’un, une femme, en particulier et toutes les femmes, en général, qui est moins que rien que lui même, il acceptera son sort de « moins que rien » comme un statut entrant dans la normalité. ainsi, opprimé par son patron ou par n’importe quel autre mâle, le « moins que rien » ne pensera guère à changer l’ordre des choses (à faire la révolution) puisqu’il pourra facilement se contenter d’opprimer les femmes étant donné qu’elles lui sont, par construction sociale, inférieures.
    quant aux islamistes, ils ne font que défendre le monde ancien qui ne veut pas mourir et qui leur permet de camoufler toutes leurs frustrations sexuelles en général et de possibles déviances en particulier.
    l’islamisme, en tant qu’interprétation archaïque de la religion, ne peut que souscrire à l’idée que la femme est inférieure à l’homme dans la mesure où l’ordre archaïque est incompatible avec l’existence d’un société civile et de citoyens égaux et conscients de leur droits et de leurs devoirs.
    cependant, les islamistes, tout comme ceux qui défendent l’inégalité des hommes et des femmes, ne font que mener un combat d’arrière garde. en effet, le capitalisme qui jette sur le marché du travail, hommes et femmes sans distinction des sexes, permet à la femme de s’autonomiser par rapport à l’homme et par conséquent de s’imposer en tant que travailleuse d’une part et en tant qu’être humain à part entière, d’autre part. en d’autres termes, la dynamique du capitalisme étant ce qu’elle est, la liberté de la femme ne se décrète pas et n’a pas besoin de se décréter; elle s’impose d’elle même dès que le femme devient financièrement indépendante.
    PS1: un viel adage populaire avance: quand les hommes font péter Makhlouf (un quelconque mâle), Makhlouf fait péter sa femme ou son chien.
    PS: je conseille à tous ceux qui croient que la femme est, par nature, inférieure à l’homme de lire, « la psychologie de masse du fascisme » de W. Reich.

    29
    1
    LE MORT ET ADAM
    9 février 2019 - 11 h 05 min

    Je commence par : « Allah yarhamha » et mes sincères condoléances à sa famille et nous partageons son affliction.

    J’ajoute : Dans ma famille on nous apprend un principe religieux à respecter sinon on risque d’avoir de sérieux problèmes. Je cite  » Si une personne meurt et elle a fait du bien dans sa vie, dites-le (chantez-le sur tous les toits), si elle a fait du mal, abstenez-vous de le dire et qu’on se taise à jamais car elle est entre les mains de son Créateur ».

    Je termine : Bizarre !!! c’est toujours ces islamistes (ne pas confondre avec musulmans) qui détruisent les plus belles choses de l’Islam. ——

    35
    4
    Anonyme
    9 février 2019 - 11 h 02 min

    La société algérienne s’enfonce de plus en plus dans l’intolérance,l’hyper antisémitisme et le racisme.Elle applique à la lettre les recommandations islamiques.

    28
    15
      ben
      9 février 2019 - 15 h 00 min

      les recommandations islamiques
      tu doit rien y comprendre mon pov
      alors ne te mêle pas de ce qui est en dessus de tes ibles capacités intellectuelles

      3
      11
        Anonyme
        9 février 2019 - 19 h 07 min

        C’est toi qui ne comprend rien.Lis si tu sais lire l’histoire sanglante de l’islam.

        10
        1
          ben
          10 février 2019 - 0 h 10 min

          l islam libérait les esclaves du temps ou tes maîtres gaouris en faisaient des sous hommes

          1
          5
    Anonymeplus N
    9 février 2019 - 10 h 52 min

    Voilà où on en est, l’Algérie va très certainement devenir un satellite de l’arabie yehoudite ou de l’iran par la faute d’irresponsables au sommet de cet état qui ont misé sur la fibre religieuse pour se maintenir au pouvoir.
    Un satellite de l’arabie yehoudite ou de l’iran !!!
    Autant choisir entre la peste et le choléra avec un peuple frustré, inculte et très très loin du référant religieux.
    Les algériens accordent une importance capitale, de vie ou de mort, pour le mouton de l’Aïd ou pour le ramadhan, oubliant au passage que la religion musulmane c’est d’abord et avant tout un comportement exemplaire vis à vis de soit, de son environnement immédiat et vis à vis des étrangers qui ont finis par confondre l’algérien avec tout ce qu’il y a de mauvais chez l’être humain.
    L’islam ce n’est pas les prières à l’école, la barbe ou l’accoutrement des zombies importé d’egypte ou d’arabie yehoudite dont se targuent les musulmanes et musulmans d’ici, preuve de leur manque de personnalité, ils s’habillent comme au moyen orient croyant qu’ils iront au paradis comme ça, c’est pathétique !
    L’islam ce n’est pas l’appel à la prière à fond dans les mosquées, l’islam ce n’est pas la saleté, le vol, le mensonge et les insultes, l’islam c’est exactement le contraire de ce qui se voit dans la société algérienne.
    L’Algérie se dit pays musulman, malheureusement l’Algérie est aux antipodes de la religion musulmane.
    Pour voir l’islam et les musulmans, il faut aller en Malaisie ou dans une moindre mesure en Indonésie ou en Turquie.
    L’islam s’est toute autre chose, c’est d’abord la paix comme son nom l’indique, une paix intérieure, une éducation, l’acceptation de l’autre, la tolérance, la propreté, le civisme, une culture et si possible un certain niveau intellectuel. Quand je vois la société algérienne dans son ensemble, aucunes de ces qualités n’existent, le pourcentage de ceux qui sont réellement musulmans est infime, ils sont noyés dans un océan de gens qui n’ont de musulmans que le nom.
    Si l’on veut voir les mutants de l’islam, l’Algérie est le pays indiqué, l’intelligence a laissé place à l’instinct primitif, celui qui régit la jungle, je me demande où est l’islam dans tout ça. Une société qui est régit par des codifications purement primitives est appelée à disparaître, le savoir ne se décréte pas, il se transmet de générations à générations, une question donc s’impose : qu’est ce qui a été transmis aux algériens pour en arriver là ?

    26
    3
      ben
      9 février 2019 - 15 h 29 min

      oui l islam ce n est pas l habit mais le comportement
      mais quitte à choisir entre un quamis traditionnel et un costume cravate importe de chez les colons mon choix est fait
      à bon entendeur

      6
      9
        Anonymeplus
        9 février 2019 - 17 h 19 min

        Ton quamis, au même titre que l’idéologie que tu véhicule sont importés de pays où la femme est considérée comme un objet que l’on sort occasionnellement pour la caillasser.
        Pour ma part, je préfère de loin un costume cravate, déjà ça fait plus propre et pour ceux qui aiment s’habiller comme de vrais musulmans, le barnous, la kachabia et le hayek de nos aînés sont les seules tenus que je reconnais, le reste n’est que piètre déguisement qui n’a jamais appartenu à la société algérienne, les fetwas d’el azhar et les wahabittes de l’arabie yehoudite vous ont très bien lessivé le cerveau, mais rassurez-vous, vous n’êtes pas seul, des millions comme vous ont été lobotomisé.

        12
        2
          ben
          9 février 2019 - 18 h 35 min

          le quamis dont tu parles était porte par le prophète (saws)
          que dire de plus ???
          l habit ne vaut rien face au comportement
          mais quand on insulte le quamis et puis la barbe pendant que vous y êtes on se définit inconsciemment comme ceux qui insultaient le prophète avant l hegire.
          ALLAH reconnaîtra les siens

          2
          12
    Pig pong
    9 février 2019 - 10 h 21 min

    Pas besoin d’aller en enfer pour voir le diable, les islamistes en sont une parfaite réplique dans le pays.pendant que (les koffars) cherchent à découvrir les autres planètes, nos islamistes profitent de leurs savoirs pour déverser leurs haines et leurs médiocrités en ce bas monde.Et bien sûr c’est avec courage qu’is s’attaquent aux femmes non islamistes, leurs cibles préféré.Quelle déchéance et aucune honte pour ces héros du 21eme siècle.

    39
    3
    No Comment
    9 février 2019 - 10 h 14 min

    Sincères condoléances à sa famille. Repose en paix Radia.

    33
    lhadi
    9 février 2019 - 10 h 06 min

    Dans une de mes contributions, j’ai profité de lancer ce message :

    Une contribution est faite pour faire réfléchir n’est-ce pas ?

    Alors je vais réagir non pas de façon instinctive à cette contribution mais plutôt utiliser mon esprit critique dans cet espace de liberté, d’expression, de débats contradictoire que met à notre disposition A.P – et je les en remercie – pour me conduire comme il se doit ; c’est-à-dire faire preuve, de respect, de décence, d’humilité qui sont des principes qui (nous) font, sans aucun, doute grandir.

    La mise au point de monsieur A. Amara honore toute l’équipe d’A.P que je salue respectueusement.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    18
    Kamel
    9 février 2019 - 9 h 59 min

    Et eux ils s’installent et en toute quiétude et dans la durée a Paris et Londres avec épouses barbes kamis et burka et s’est permis pour eux. Ils reviennent en force et commencent a dominer des segments de la société enseignement, universités, mosquées etc

    38
    amine hakim
    9 février 2019 - 9 h 26 min

    Les morts méritent le respect. pas la calomnie ni l outrance. De plus ,Allah yerhamha .Ses voisins et ses collègues (ceux qui la connaissait ) ne parle de d excellente qualités humaines à son égard. C’ était une fierté pour sa famille et son pays.
    je souhaite que ses détracteurs puissent lui ressembler un jour .

    30
    Le Berbère
    9 février 2019 - 9 h 21 min

    La guerre contre l’intégrisme est gagnée il y’a bien longtemps mais le combat contre l’idéologie de cette satanique secte ( hacha l’islam authentique de nos honorables ancêtres) est perdu d’avance car le régime en place favorise l’émergence de l’islamisme dans tous les secteurs de la vie . Ceux qui insultent les morts n’ont rien d’humains ..Perdre la vie loin de sa famille et de sa patrie, c’est quelque chose de douloureux pour la famille de la défunte ajoute à ça les insultes à l’égard de notre compatriote c’est encore plus douloureux pour sa famille . Ps : il est recommandé de vérifié bien l’identité de ceux qui insultent les Algériens et l’Algérie en général sur les réseaux sociaux..J’ai comme un doute que les auteurs ne sont pas tous des algériens.
    Mes condoléances à la famille de la défunte..Akem Yerham Ravi..Adayem Allah Fi malkou.

    27
    5
    Soldat Schweik
    9 février 2019 - 9 h 17 min

    Ayant suivi ce feuilleton suivant la publication de votre premier article relatif a ce tragique evenement ayant couté la vie a cette jeune fille innocente a la fleur de l’age qui n’avait rien demandé, je fus également outré par certains commentaires a cet article et plus particulierement celui d’un certain portant les pseudo  » A.H « .
    Je fus etonné que A.P et ses modérateurs aient laissé publier un commentaire aussi idiot et degoulinant de haine et de jalousie, aussi je me suis permis de lui repondre et le remettre a sa place ainsi que plusieurs de nos amis lecteurs de A.P.. quelques heures plus tard le commentaire indigne et insultant a la mémoire de la defunte de ce « A.H » a été supprimé ainsi que nos reponses et c’est normal.
    Nous sommes des Algériens et notre culture nous impose qu’a defaut de compatir sincèrement a la douleur de la famille et des proches, l’honneur minimal et le respect de la mémoire du defunt nous impose de nous abstenir de tenir des propos insultants, de garder le silence et respecter le deuil… et ce quelque soient les griefs que l’on puisse avoir a l’encontre du defunt ou de sa famille.
    Ceci est aussi idiot et absurde que le fait d’avoir empeché Mr Ghediri et d’autres généraux en disgrace d’assister aux funérailles de feu Guenaizia.
    Fikou ya ennass win rana rayhine hakdha ????
    Paix a l’ame de cette jeune fille et sincères condoleances a sa famille et ses proches

    17
    2
    Rascasse
    9 février 2019 - 9 h 00 min

    Une guerre civile , 200 milles morts, une économie détruite , une société déstructurée et un islamisme plus féroce qu’en 1991, une mosquée pour le savoir et une école pour la prière

    55
    5
      Anonyme
      9 février 2019 - 13 h 02 min

      ils ont aussi réussi a semer la haine contre tout ce qui est musulman aux quatres coins du globe,ou un musulman est vu d’abord comme un délinquant,voir comme un terroriste,et donc a faire monter le phénomène de l’islamophobie qui n’éxistait pas avant avec comme conséquence la détestation de cette réligion!!

      16
    Apache
    9 février 2019 - 8 h 59 min

    Paix à son âme.

    28
    4
    Anonyme
    9 février 2019 - 8 h 53 min

    Ce sont des personnes dont le cœur est malade. En plus ils sont clairement c…
    Ils sont incapables de s’occuper de leurs propres vies et de la fructifier alors ils cherchent à assombrir celle des autres. L’Algérien blanc n’existe pas. Nous sommes un peuple fait de quantités de peuples, s’ils veulent accepter cette réalité algérienne, ils évolueront; s’ils ne le veulent pas, ils seront les futurs de l’Algérie qui adviendra. La nature a horreur des êtres inutiles, ces personnes rejoindront la poubelle de l’histoire et mourront avec leur bêtise abyssale. Nous sommes un peuple multicolore et c’est ce qui fait notre charme, nous sommes un peuple où les femmes sont vaillantes et rien de durable ne peut se faire par l’exclusion de la moitié de notre population. Ces personnes sont des abruties, en le lisant, elles verront toute l’adoration qu’elles portent à elles. Des abrutis finis. Cette femme a le droit de faire ce qu’elle veut de sa vie, personne n’a payé son loyer, mais elle seule, personne ne l’a aidé, elle a été active. Ces abrutis sont la honte de notre peuple, avec de telles pensées arriérées on ne peut pas avancer. Donc avançons et laissons-les aboyer en leur écrivant tout le « bien » que nous pensons de leur mal-être. Un c… reste un c.., c’est quasiment incurable si le c… ne soigne pas sa co.nerie.

    36
    2
    Kenza
    9 février 2019 - 8 h 51 min

    Qu’elle repose en paix. Toutes nos sincères condoléances à sa famille. Allah yarham3a.
    Et que ces haineux qui ne trouvent leur bonheur que dans le malheur des autres, Allah ya3di3oum. Puisse Dieu leur faire connaitre le vrai bonheur: L’amour de son prochain et de tout ce qu’il a créé !

    36
    3
    elbio
    9 février 2019 - 8 h 37 min

    Bien sur les morts ne parlent pas et ne peuvent se defendre.ne dit-on pas que quand on dit du mal de qlq un surtout dcd il est transformé en bien.Alors rabachez autant que vous voulez.Cette femme est morte accidentellement :Paix a son ame et sa grande chance est d’etre enterré dans sa TERRE NATALE.POINT A LA LIGNE.

    28
    2
    anonyme
    9 février 2019 - 8 h 37 min

    L’ignorance, la misère, la jalousie, la cupidité, l’égoïsme, le vol, le viol … La liste des maux qui rongent notre Algérie n’a de fin que la fin des temps. J’oubliais : l' »islam opportuniste », vous savez cet islam que nous invoquons quand il nous arrange seulement ! Comme s’il existait des islams autres que celui du Coran … si Dieu existe, il est Miséricordieux, car Il nous a créés. Nul doute que Radia est déjà au Paradis. Que les mauvaises langues pensent à Lui demander pardon … et qu’ils lisent la sourate XXIV.

    31
    4
    Hibeche
    9 février 2019 - 8 h 37 min

    L’intégrisme se nourrit de l’injustice, des frustrations , de la répression et du manque de libertés individuelles et collectives. Depuis l’arrivée de fakhamatihi, l’espace de libertés n’a cessé de se réduire, la corruption n’a jamais été répandue, l’injustice n’a jamais été aussi flagrante, le pouvoir n’a jamais été aussi contesté , et l’état affaibli. Tous les sacrifices de la décennie noire sont partis pour rien. Ces conditions sont le terreau idéal de l’islamisme.

    32
    2
      abdel
      9 février 2019 - 13 h 11 min

      pas d’accord du tout!! » »l’intégrisme se nourrit de l’injustice,des frustrations! » ces phénomenes éxistent dans toutes les societés et pas seulemen tdans le monde arabo-musulman,mais ça ne donne pas forcément 200000 morts ou des carnages ici ou là,on peut utiliser d’autres canaux politiques sans instrumentaliser une religion!

      4
      6
    Zaatar
    9 février 2019 - 8 h 32 min

    Elementaire mon cher Watson, et bien fait pour nos gueules. Depuis le temps que l’on nous propose que deux choix, soit c’est H’mida, soit c’est la vermine islamiste. Aussi, il ne peut y avoir que ces deux versions qui tournent. On a appris a vivre avec.

    29
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.