Algérie Télécom dément la rumeur sur une coupure d’Internet ce vendredi

AT pays
Pas de perturbation sur le réseau internet, selon AT. D. R.

Par R. Mahmoudi De nombreux internautes se plaignent depuis mercredi de problèmes de connexion que d’aucuns ont vite lié aux actions de rue prévues ce vendredi à travers le pays à l’effet de perturber ou carrément empêcher toute communication entre manifestants le jour «J». Mais Algérie Télécom a vite démenti la rumeur, dans un communiqué laconique.

Ainsi, dans un message posté jeudi soir, les administrateurs d’une des pages les plus actives et les plus acharnées dans la campagne anti-cinquième mandat sur Facebook, «Taghast» de Souk Ahras, demandaient à leurs amis d’Alger s’ils pouvaient leur confirmer ou pas la coupure d’Internet. Or, comment espérer en avoir la confirmation si la connexion est coupée ? se demande un commentateur.

La rumeur a tellement bien circulé que c’est vite devenu un autre argument utilisé pour offenser un pouvoir décrit comme étant «aux abois» et «paniqué». «Couper internet est un acte provocateur et irresponsable. Une raison de plus pour inciter les gens à sortir dans la rue», écrit un journaliste sur son mur Facebook.

Sur sa page officielle, la direction d’Algérie Télécom a tenu à démentir toute coupure d’Internet mais elle l’a seulement fait dans un commentaire presque caché, en réponse à la question d’un internaute qui s’est demandé : «SVP, c’est vrai qu’il n’y aura pas de connexion demain jusqu’à samedi ?» Réponse claire mais circonspecte de l’administrateur de la page d’Algérie Télécom, en langue arabe : «Nous vous assurons que ce qui circule à ce sujet n’est qu’une rumeur.»

R. M. 

Comment (14)

    bouakaz farid
    27 février 2019 - 23 h 14 min

    Bonjour,

    Je paye une connexion internet pour rien. Nous n’avons jamais eu une connexion correct à Tebessa.
    Nous sommes les derniers du monde dans ce domaine, dans l’assainissement, les voiries, presque tous les domaines sauf la prise en otage du peuple où nous sommes les premiers de l’univers.

    Message envoyé à la ministre la semaine dernière.

    Madame La Ministre,

    Il m’a fallu attendre cette fin de soirée afin d’accéder au site du Ministère de la poste et des technologies de l’information et de la communication pour vous écrire, n’ayant pas de connexion jusqu’à 23h00 environ.

    En effet, actuellement dans la ville de THEVESTE (Tebessa), lieu bâti 800 ans avant Jésus fils de Maryam par les Catharginois, lieu de garnison à l’époque romaine, l’une des capitales du monde pour laquelle plusieurs gouverneurs se sont livrés bataille pour la conquérir, ville à la pointe du progrès architecturale.
    Nous voila, en 2019, dans cette citée à une époque où les échanges mondiaux se font par le biais de la télécommunication, que toute transaction se fait par un biais dématérialisés, que le commerce en ligne représente une part du marché non négligeable, que nous sommes déjà entré dans le domaine de la blockchain, que les data-centers surgissent du sol sur tous les autres continents, et je suis là, à Tebessa, où les ampoules scintillent encore au bon vouloir des variations de tensions électrique.

    Pourquoi j’ai l’impression d’être le dernier de la classe sur cette terre avec ma connexion de 0.1MBPS en ADSL alors qu’à l’âge de pierre nous étions les meilleurs?
    Pourquoi je paye une connexion internet inexistante avec un ping de 250ms ? Pourquoi avez vous abandonnez TEBESSA ?
    Nous n’avons, malheureusement, aucune raison d’être fière.

    J’espère que nous rattraperons notre retard avant d’être dépasser par une nouvelle technologie.

    Bien à vous.

    le niveau
    23 février 2019 - 13 h 52 min

    un menteur vivra toujour menteur apres il va voler et peut faire des crimes
    votre constitution vous appris a mentir et a piller le peuple
    vous avez fait expres de couper internet ..menteur
    le peuple ne lachera rien votre tour viendra

    Anonyme
    22 février 2019 - 22 h 20 min

    MENTEURS
    C’est un veritable calvaire pour poster un commentaire et ce apres plusieurs tentatives et le débit est presque nul jusqu’à l’heure actuelle
    Nous payons avec notre argent vous n’avez aucun droit de procéder de la sorte
    Le peuple devrait vous demander des comptes et ne doit pas être pris en otage par un seul opérateur appartenant à « l’état »

    5
    1
    Anonyme
    22 février 2019 - 20 h 14 min

    c est des menteurs il avaient diminuè le débit d internet ! mieux les chaines de tv publiques ou privèe de la chita aucune information sur les manifestations contre le 5eme mandat ! voilà l hypocrisie du systeme ! en agissant de cette manière ; le systeme augmente le ras le bol et la haine de de la jeunesse algérienne envers ce systeme ! et qu ils ne viennent pas nous raconter des histoires sur les ennemis exter et inter de l algerie !

    8
    1
    Anonyme
    22 février 2019 - 18 h 53 min

    Mensonge ! Facebook n’existe plus en Algérie depuis jeudi. Ils ne gouvernent que par le mensonge.

    8
    3
    Mohamed
    22 février 2019 - 14 h 37 min

    Salam aleikoum,

    Moi qui vit en Algérie, je confirme qu’hier, jeudi soir, nous avons eu un problème avec Internet, le débit certes c’est vrai était correct, je l’ai testé plusieurs fois avec des outils, mais quoi que vous lanciez, exécutiez, la réponse était trop trop lente, alors que le débit était correcte, comme si les serveurs étaient surchargés et ne pouvaient plus vous répondre (peut être une attaque DoS Attack « Denid of Service Attack » ?), même mon logiciel de travail qui se connecte par P2P (Peer To Peer) à notre serveur, avait un temps de réponse élevé qui est anormal, car d’habitude ses « ping » sont bas… même mes enfants n’ont pas pu jouer à leur jeu habituel (Fifa’19 par Internet).
    Celui qui me contredira, soit c’est un menteur, soit c’est du troll…

    18
    2
    kamel
    22 février 2019 - 13 h 11 min

    Algérie telecom avait prévenus coupure internet du jeudi 18h30 a vendredi 6h00 pour entretiens.

    2
    7
      Dark shadow
      22 février 2019 - 17 h 27 min

      c’est vrai , hier j’ai pas pu entamer ma session de gamin correctement et aujourd’hui aussi , vendredi 17h30 y’a toujours un problème de lenteur de l’internet.

      7
      1
    Nacera
    22 février 2019 - 12 h 04 min

    Quel mensonge ! Et on continue toujours à nous mentir ! Coupures et débit extrêmement lent ressentis dès jeudi et tard la soirée du vendredi, et comme par hasard, ces ‘désagréments’ tombent à pic juste à la veille de la journée de mobilisation citoyenne contre la réélection de M Bouteflika pour un 5ème mandat. Mais, de grâce ! Arrêtez de nous mentir avec vos puérils boniments…Ayez l’audace de dire les quatre vérités algériens. Savez-vous que partout dans le monde, les peuples opprimés finissent toujours par se révolter ? Vous êtes maintenant en train de récolter le prix de vos mensonges. Assumez-les entièrement, et sans coup férir, on en marre !

    20
    3
    Zaatar
    22 février 2019 - 11 h 04 min

    Khezzat, il y a des coupures. Au mieux il n y a pas de débit et aucun site ne peut être consulté et personne ne peut le vérifier et le dire officiellement. C’est connu, c’est comme cela qu’on agit en politique. La série mission impossible l’explique très bien. « Si l’un d’entre vous est capturé, fait prisonnier, le département niera l’existence de votre groupe ». Donc tout se fait en douce et par en dessous, et officiellement on ne fait rien du tout, et pour le démontrer vous devez amenez des preuves que vous ne trouverez jamais d’autant plus que H’mida tire toutes les ficelles.

    14
    1
    kad
    22 février 2019 - 9 h 01 min

    Cette « rumeur » permettra sûrement aux algériens connectés de savoir qu’ils sont attaqués de toutes parts par ces dites rumeurs. En réalité c’est bel et bien des subversions concocté par d’obscures officines « qui nous veulent du bien ». Alors c’est le devoir de chaque algérien vigilent d’instruire ces jeunes abonnés aux réseaux sociaux dont la maturité intellectuelle fait défaut. Ceci dit, je dois dire que ma connexion Internet n’a jamais été aussi bonne jusqu’à l’heure actuelle.

    5
    18
    NE TOMBONS PAS DANS LE PANNEAU
    22 février 2019 - 8 h 13 min

    Attention à la manipulation, la théorie de la déstabilisation de l’Algérie n’est pas une vue de l’esprit, elle est bien réelle, elle a été mise en oeuvre par des officines occultes afin de l’affaiblir au niveau national et surtout international, l’Algérie représente l’un des principaux verrou à faire sauter, afin qu’ils puissent continuer leur plan de reconfiguration du Moyen-Orient et d’une majeure partie de l’Afrique; les droits de l’homme, la démocratie, la liberté d’expression, la presse libre, le droit de ceci ou cela, etc. etc. ne sont que des subterfuges, ils actionnent les ONG qui ne sont en réalité que des outils de propagande à leur service pour l’ébranler, la déferlante des subsahariens n’est qu’un des moyens.

    14
    22
      anonyme
      22 février 2019 - 10 h 16 min

      oui l’algerie gene mais sa gouvernance prete le flanc; ;couper internet pour saboter une initiative pareille ne pose pas de probleme ,les fusibles étant nombreux pour payer les pots cassés ;
      la main de l’étranger mise en avant à chaque fois que le système panique est fonctionnelle sans distinction aucune pour les gens mais aussi et surtout les gouvernants ;la médiocrité a atteint tous les niveaux et tous les domaines ;il faut se rendre à l’évidence ;

      10
      1
    Zone Turbulence
    22 février 2019 - 7 h 24 min

    Ce que le début le pire reste à venir, tout les voyous essaient d’effacer leurs empreintes de lieux de crimes, après avoir vidé les caisses, détruit les richesses, falsifié l’histoire, violé la constitution,il ne reste plus rien à apprendre, alors il faut mettre le feu pour effacer toutes empreintes et partir chez le tuteur

    28
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.